Partons travailler à la Vigne !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Partons travailler à la Vigne !

Message par etienne lorant le Sam 4 Oct 2014 - 16:50

Vingt-septième dimanche du temps ordinaire

Livre d'Isaïe 5,1-7.

Je chanterai pour mon ami le chant du bien-aimé à sa vigne. Mon ami avait une vigne sur un coteau plantureux.
Il en retourna la terre et en retira les pierres, pour y mettre un plant de qualité. Au milieu, il bâtit une tour de garde et creusa aussi un pressoir. Il en attendait de beaux raisins, mais elle en donna de mauvais.
Et maintenant, habitants de Jérusalem, hommes de Juda, soyez donc juges entre moi et ma vigne !
Pouvais-je faire pour ma vigne plus que je n'ai fait ? J'attendais de beaux raisins, pourquoi en a-t-elle donné de mauvais ?
Eh bien, je vais vous apprendre ce que je vais faire de ma vigne : enlever sa clôture pour qu'elle soit dévorée par les animaux, ouvrir une brèche dans son mur pour qu'elle soit piétinée.
J'en ferai une pente désolée ; elle ne sera ni taillée ni sarclée, il y poussera des épines et des ronces ; j'interdirai aux nuages d'y faire tomber la pluie.
La vigne du Seigneur de l'univers, c'est la maison d'Israël. Le plant qu'il chérissait, ce sont les hommes de Juda. Il en attendait le droit, et voici l'iniquité ; il en attendait la justice, et voici les cris de détresse.



Lettre de saint Paul Apôtre aux Philippiens 4,6-9.
Frères, ne soyez inquiets de rien, mais, en toute circonstance, dans l’action de grâce priez et suppliez pour faire connaître à Dieu vos demandes. Et la paix de Dieu, qui dépasse tout ce qu'on peut imaginer, gardera votre cœur et votre intelligence dans le Christ Jésus.
Enfin, mes frères, tout ce qui est vrai et noble, tout ce qui est juste et pur, tout ce qui est digne d'être aimé et honoré, tout ce qui s'appelle vertu et qui mérite des éloges, tout cela, prenez-le à votre compte.
Ce que vous avez appris et reçu, ce que vous avez vu et entendu de moi, mettez-le en pratique. Et le Dieu de la paix sera avec vous
.


Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu 21,33-43.
Jésus disait aux chefs des prêtres et aux pharisiens : « Écoutez cette parabole : Un homme était propriétaire d'un domaine ; il planta une vigne, l'entoura d'une clôture, y creusa un pressoir et y bâtit une tour de garde. Puis il la donna en fermage à des vignerons, et partit en voyage
Quand arriva le moment de la vendange, il envoya ses serviteurs auprès des vignerons pour se faire remettre le produit de la vigne.
Mais les vignerons se saisirent des serviteurs, frappèrent l'un, tuèrent l'autre, lapidèrent le troisième.
De nouveau, le propriétaire envoya d'autres serviteurs plus nombreux que les premiers ; mais ils furent traités de la même façon.
Finalement, il leur envoya son fils, en se disant : 'Ils respecteront mon fils. '
Mais, voyant le fils, les vignerons se dirent entre eux : 'Voici l'héritier : allons-y ! tuons-le, nous aurons l'héritage ! '
Ils se saisirent de lui, le jetèrent hors de la vigne et le tuèrent.
Eh bien, quand le maître de la vigne viendra, que fera-t-il à ces vignerons ? »
On lui répond : « Ces misérables, il les fera périr misérablement. Il donnera la vigne en fermage à d'autres vignerons, qui en remettront le produit en temps voulu. »
Jésus leur dit : « N'avez-vous jamais lu dans les Écritures : La pierre qu'ont rejetée les bâtisseurs est devenue la pierre angulaire. C'est là l'œuvre du Seigneur, une merveille sous nos yeux !
Aussi, je vous le dis : Le royaume de Dieu vous sera enlevé pour être donné à un peuple qui lui fera produire son fruit.


Textes de l'Evangile au quotidien

Si l'on prend la peine de replacer les lectures de ce dimanche dans l'ordre chronolique, les Philippiens nous donnent l'image de ce que sont les vrais ouvriers de cette vigne dont parlait déjà Isaïe et que Jésus reprend.
Donc, ce que dit saint Paul dans son Epître retient toute mon attention.

Le premier point, c'est qu'il faut chasser toute inquiétude - et l'inquiétude n'est-elle pas la caractéristique première de notre temps ? Mais il nous faut prier et supplier en tout temps de sorte, quoi que nous vivions, quoi que nous demandions, nous ayons en nous la "paix de Dieu" qui surpasse tout ce que l'on peut imaginer et nous guidera de bout en bout.

Pour le reste, ce que cela m'inspire, c'est une un regain de fermeté dans la foi quoi qu'il advienne - la foi avec les actes de miséricorde qui en découlent. C'est une chose qui s'est renouvelée en moi, il y a peu de temps et je souhaite dire comment.

Lorsque l'on nous dit que le Seigneur est tout proche, nous n'avons guère l'idée de cette proximité. Mais le fait est que le Seigneur est bien plus proche que l'idée qu'on se fait. Un soir, il a quelques semaines, comme je rentrais fatigué chez moi, je me suis mis à murmurer : "Seigneur, c'était tout de même plus facile quand j'avais mon auto !" Et à l'instant même, du tac au tac, plus vite que cela peut se dire ou s'écrire, la réponse s'est imprimée en moi: "Quand tu avais ton auto, moi, je ne voyais plus les pauvres !", m'a répondu Jésus.

J'ai été si surpris que je me suis arrêté de marcher !  Non, ce n'est pas comme si j'avais entendu une voix, comme dans un film fantastique, mais c'était une réponse fulgurante, du tac au tac, qui s'était gravée à l'intérieur de moi-même. Je me suis remis à marcher en méditant. Ce fut assez simple: si le Seigneur a besoin de nos yeux pour voir les pauvres, il faut que nous les lui prêtions; mais ce n'est que le commencement. Dieu a besoin de nos mains pour les servir, il a besoin de nos lèvres pour leur sourire, de notre voix pour les consoler, de nos bras pour les soulever et encore: de nos doigts repliés pour invoquer la Miséricorde divine (c'est ce dimanche la fête de sainte Faustine). Ainsi, les questions que je me posais dans l'angoisse concernant l'avenir, je n'ai plus besoin de me les poser.  J'apprendrai au fur et à mesure tout ce que je dois accomplir.

C'est ainsi que nous pouvons tous, chacun et chacune d'entre nous, travailler en bon ordre à la vigne du Seigneur.



.

etienne lorant

Date d'inscription : 25/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum