S'ajuster à la volonté de Dieu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

S'ajuster à la volonté de Dieu

Message par etienne lorant le Jeu 9 Oct 2014 - 15:49

Le jeudi de la 27e semaine du temps ordinaire

Lettre de saint Paul Apôtre aux Galates 3,1-5.

Pauvres fous de Galates, qui donc vous a ensorcelés ? Je vous avais pourtant présenté Jésus Christ, le Crucifié.
Je n'ai qu'une question à vous poser : l'Esprit Saint, l'avez-vous reçu pour avoir observé la loi de Moïse, ou pour avoir écouté le message de la foi ?
Comment pouvez-vous être aussi fous ? Au commencement, vous comptiez sur l'Esprit, allez-vous finir maintenant en comptant sur la chair ? Auriez-vous vécu de si grandes choses pour rien ? Certainement pas pour rien ! Si Dieu vous fait don de l'Esprit, s'il réalise des miracles parmi vous, est-ce parce que vous avez observé la loi de Moïse, ou parce que vous avez écouté le message de la foi ?

[/b]


Évangile de Jésus Christ selon saint Luc 11,5-13.
Jésus disait à ses disciples : " Supposons que l'un de vous ait un ami et aille le trouver en pleine nuit pour lui demander : 'Mon ami, prête-moi trois pains : un de mes amis arrive de voyage, et je n'ai rien à lui offrir. '
Et si, de l'intérieur, l'autre lui répond : 'Ne viens pas me tourmenter ! Maintenant, la porte est fermée ; mes enfants et moi, nous sommes couchés. Je ne puis pas me lever pour te donner du pain',
moi, je vous l'affirme : même s'il ne se lève pas pour les donner par amitié, il se lèvera à cause du sans-gêne de cet ami, et il lui donnera tout ce qu'il lui faut.
Eh bien, moi, je vous dis : Demandez, vous obtiendrez ; cherchez, vous trouverez ; frappez, la porte vous sera ouverte.
Celui qui demande reçoit ; celui qui cherche trouve ; et pour celui qui frappe, la porte s'ouvre.
Quel père parmi vous donnerait un serpent à son fils qui lui demande un poisson ? ou un scorpion, quand il demande un œuf ? Si donc vous, qui êtes mauvais, vous savez donner de bonnes choses à vos enfants, combien plus le Père céleste donnera-t-il l'Esprit Saint à ceux qui le lui demandent ! »


Textes de l’Évangile au quotidien

La question que nous posent les textes de ce jour ont trait directement à la qualité de notre foi. Pourquoi les Galates se sont-ils égarés ainsi ? L'Épître aux Galates fut écrite environ l'an 52 : saint Paul combat ceux qui enseignaient que pour être sauvé ce n'était pas assez de croire en Jésus-Christ, mais qu'il fallait de plus être circoncis et garder les cérémonies de la loi de Moïse.

Le grand danger encouru par les Galates, leur tentation, nous a dit le prêtre, est toujours d’actualité. Le risque existe toujours de placer toute son espérance dans la pratique impeccable de tous les rites, plutôt que dans la foi qui nous pousse vers le prochain. Dans l'idéal, communier à l'hostie consacrée, c'est nous consacrer nous-mêmes à devenir hostie pour nos frères. On peut bien communier a genoux, sur la langue et les mains cachées sous une étoffe... si l'on n'a pas le courage d'accepter l'idée de devenir - à l'image de Jésus lui-même - une offrande à Dieu pour nos frères, alors nous demeurons dans l'erreur.

Cette leçon est certaine et l’Évangile la confirme tout en nous donnant un exemple de prière persévérante.

Pourquoi nous semble-t-il si souvent que Dieu tarde à nous exaucer ? En vérité, ce n'est pas qu'Il tarde, puisque pour Lui mille ans sont comme un jour, mais c'est que nous prions souvent en demeurant sur nos gardes. Or, si Dieu est Amour, comment expliquer cette réserve ?

Bien souvent, si Dieu semble tarder à nous exaucer, c'est simplement parce que nous demandons quelque chose que nous ne saurions pas porter - ou bien qui diffère du projet divin. S'il faut demander en cherchant et en frappant à la porte, ce n'est pas que Dieu est sourd, mais parce que notre confiance fait défaut. Mais dans le Petit Journal de sainte Faustine, Jésus déclare que tous ceux qui pourront dire, dans un moment difficile, ces mots: "Non comme je veux mais comme Tu veux !" s'élèveront en un instant à très haut niveau de sainteté.


.

etienne lorant

Date d'inscription : 25/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: S'ajuster à la volonté de Dieu

Message par etienne lorant le Ven 10 Oct 2014 - 17:15

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Le risque existe toujours de placer toute son espérance dans la pratique impeccable de tous les rites, plutôt que dans la foi qui nous pousse vers le prochain. Dans l'idéal, communier à l'hostie consacrée, c'est nous consacrer nous-mêmes à devenir hostie pour nos frères. On peut bien communier a genoux, sur la langue et les mains cachées sous une étoffe... si l'on n'a pas le courage d'accepter l'idée de devenir - à l'image de Jésus lui-même - une offrande à Dieu pour nos frères, alors nous demeurons dans l'erreur.

Je souhaite rajouter quelque chose à ce que j'ai dit ici, afin de n'induire personne en erreur. Lors de la communion, si quelqu'un ressent profondément le besoin de s'humilier, de se faire tout petit au moment de recevoir le Seigneur dans l'hostie, alors oui, qu'il se mette à genoux, qu'il reçoive l'hostie sur la langue en fermant les yeux dans un profond recueillement. Ce doit être possible partout; que chacun agisse selon ce que son âme lui inspire, bien sûr.

etienne lorant

Date d'inscription : 25/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum