Conversion et don total de soi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Conversion et don total de soi

Message par etienne lorant le Jeu 20 Nov 2014 - 10:23

Le jeudi de la 33e semaine du temps ordinaire

Livre de l'Apocalypse 5,1-10.

.
Quand l'Agneau eut reçu le Livre, les quatre Vivants et les vingt-quatre Anciens se prosternèrent devant lui. Chacun tenait une harpe et des coupes d'or pleines de parfums qui sont les prières des saints. Ils chantaient ce cantique nouveau : « Tu es digne de recevoir le Livre scellé et de l'ouvrir, car tu as été immolé ; par ton sang, tu as racheté pour Dieu des hommes de toute race, langue, peuple et nation, et tu en as fait pour notre Dieu un royaume de prêtres qui régneront sur la terre. »




Évangile de Jésus Christ selon saint Luc 19,41-44.
Quand Jésus fut près de Jérusalem, en voyant la ville, il pleura sur elle ; il disait :
« Si toi aussi, tu avais reconnu en ce jour ce qui peut te donner la paix ! Mais hélas, cela est resté caché à tes yeux.
Oui, il arrivera pour toi des jours où tes ennemis viendront mettre le siège devant toi, t'encercleront et te presseront de tous côtés ; ils te jetteront à terre, toi et tes enfants qui sont chez toi, et ils ne laisseront pas chez toi pierre sur pierre, parce que tu n'as pas reconnu le moment où Dieu te visitait. »



Textes de l’Évangile au quotidien


Jésus est devenu Seigneur au ciel et sur la terre, mais de nouveau, tant dans le texte de l'Apocalypse que dans les larmes versées par Jésus sur Jérusalem, c'est par le don total qu'il fit de lui-même qu'il est devenu tel. Seul l'amour du Christ est capable de de venir à bout de la dureté de nos cœurs.

Ce qu'il adviendra de Jérusalem, Jésus le sait. Mais aucun esprit de revanche ne l'anime : il pleure sur la ville, sur la dispersion de la descendance d'Abraham parmi toutes les terres romaines.

Comme le prêtre parlait encore, j'ai songé que l'Occident de nos jours rejette lui aussi le message d'amour, du don de soi et de la quête de sainteté. Mais je vois des gens qui ont froid, qui ont peur de l'avenir, et d'autres qui boivent pour oublier, des jeunes qui se droguent sans même plus se cacher, etc. Pour nous, c'est le moment, non de nous replier sur nous-mêmes, mais de nous convertir encore.

A propos de cet Évangile, je me souviens encore de ce que déclarait Jean-Paul II à André Frossard: "Une seule des larmes versées par Jésus sur Jérusalem eût satisfait la justice de Dieu. Cependant, le sens profond du mot "sacrifice" a été perdu: il s'agit d'un don intégral. Or, pour peu que l'on n'y pense, le don intégral de soi constitue la manière d'être ordinaire de la Trinité".

Quiconque parmi nous désire la sainteté, qu'il se souvienne que le véritable amour, devant Dieu, brille dans l'oubli de soi-même et le don total. Que tel soit le sens de notre conversion.

.

etienne lorant

Date d'inscription : 25/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum