Allemagne : l'Eglise s'oppose aux manifestations islamophobes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Allemagne : l'Eglise s'oppose aux manifestations islamophobes

Message par Titi le Mer 7 Jan 2015 - 10:29

Allemagne : l'Eglise s'oppose aux manifestations islamophobes




(RV) Habituellement illuminée une fois la nuit tombée, l’emblématique cathédrale gothique de Cologne, inscrite au patrimoine mondial de l’humanité, est restée plongée dans le noir pendant deux heures et demie la nuit dernière, tout comme les ponts sur le Rhin et l’Hôtel de ville. Un geste symbolique en signe de protestation contre les manifestations xénophobes organisées simultanément tous les lundis soirs depuis plusieurs semaines dans un certain nombre de villes allemandes, notamment à Dresde, dans l’Est, contre la prétendue islamisation de la société allemande.

Les représentants des Eglises catholique et protestante ont décidé de faire front commun contre l’intolérance. Face aux rassemblements anti-islam qui prennent de l’ampleur, ils rappellent l’importance du dialogue entre chrétiens et musulmans pour dépasser les peurs qui parcourent la société allemande. A Dresde, une manifestation a encore réuni 18 000 personnes, lundi, un record depuis le début de ce mouvement. L’archevêque de Cologne a expliqué que l’Eglise catholique militait contre les discriminations et pour la liberté religieuse et ne voulait pas offrir de beau décor à ce mouvement.

Un mouvement contraire à la chrétienté

Partis en octobre de Dresde, capitale de la Saxe, ces rassemblements sont organisés par le mouvement Pegida. Ce groupe se faisant appeler les « Européens patriotes contre l’islamisation de l’Occident » s’oppose aux jihadistes ou aux étrangers qui refuseraient de s’intégrer. Ses cibles : l’islam, les médias accusés de mentir, les élites politiques et le multiculturalisme qui dilueraient la culture chrétienne allemande. « Quand la prétendue culture chrétienne de l’Occident est utilisée pour justifier des paroles xénophobes, racistes et dédaigneuses, c’est le contraire de la chrétienté », a rétorqué dans une interview le chef de l’Eglise protestante, tandis que la Conférence épiscopale catholique insiste sur le caractère indispensable du dialogue interreligieux tout en souhaitant que ne soient pas occultées les atrocités commises par des groupes islamistes et les craintes qu’elles suscitent.

Plusieurs évêques se sont exprimés à l’occasion de Noël. L’évêque de Rottenbourg a ainsi encouragé la solidarité avec les réfugiés et condamné toute tentative de miner la confiance entre chrétiens et musulmans. L’archevêque de Bamberg a exhorté à bâtir des ponts entre Dieu et les hommes, entre les peuples et entre les cultures, tandis que l’archevêque de Munich a rappelé que la cohabitation passait par la reconnaissance de l’autre et le respect de chaque individu. Mais un mouvement anti-Pegida commence à se structurer dans plusieurs grandes villes comme Munster, Stuttgart ou encore Hambourg. La résistance s'organise dans la rue et sur la toile : de nombreuses contre-manifestations ont eu lieu à travers l'Allemagne courant décembre, tandis qu’une pétition pour une Allemagne colorée, mise en ligne sur Change.org, a déjà récolté près de 300 000 signatures. A Dresde, 400 personnes ont participé dans l’église protestante de la Sainte-Croix à une prière œcuménique pour la paix. (avec agences)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Titi

Date d'inscription : 28/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum