Apprendre à s'en remettre à Dieu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Apprendre à s'en remettre à Dieu

Message par etienne lorant le Jeu 26 Fév 2015 - 10:35

Jeudi de la 1re semaine de Carême

Livre d'Esther 4,17n.17p.17q.17r.17aa.17bb.17gg.17hh.

En ces jours- là, la reine Esther, dans l’angoisse mortelle qui l’étreignait, chercha refuge auprès du Seigneur.
Se prosternant à terre avec ses servantes du matin jusqu’au soir,
elle disait :
« Dieu d’Abraham, Dieu d’Isaac, Dieu de Jacob,
tu es béni.
Viens à mon secours car je suis seule,
et je n’ai pas d’autre défenseur que toi, Seigneur.
Car je vais jouer avec le danger.
Dans les livres de mes ancêtres, Seigneur,
j’ai appris que ceux qui te plaisent,
tu les libères pour toujours, Seigneur.
Et maintenant, aide-moi, car je suis solitaire
et je n’ai que toi, Seigneur mon Dieu.
Maintenant, viens me secourir car je suis orpheline,
et mets sur mes lèvres un langage harmonieux
quand je serai en présence de ce lion ;
fais que je trouve grâce devant lui,
et change son cœur :
qu’il se mette à détester celui qui nous combat,
qu’il le détruise avec tous ses partisans.
Et nous, libère-nous de la main de nos ennemis ;
rends-nous la joie après la détresse
et le bien-être après la souffrance. »



Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu 7,7-12.
En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples :
« Demandez, on vous donnera ; cherchez, vous trouverez ; frappez, on vous ouvrira.
En effet, quiconque demande reçoit ; qui cherche trouve ; à qui frappe, on ouvrira.
Ou encore : lequel d’entre vous donnera une pierre à son fils quand il lui demande du pain ?
ou bien lui donnera un serpent, quand il lui demande un poisson ?
Si donc vous, qui êtes mauvais, vous savez donner de bonnes choses à vos enfants, combien plus votre Père qui est aux cieux donnera-t-il de bonnes choses à ceux qui les lui demandent !
« Donc, tout ce que vous voudriez que les autres fassent pour vous, faites-le pour eux, vous aussi : voilà ce que disent la Loi et les Prophètes
.


Textes de l’Évangile au quotidien

La prière d'Esther citée dans la première lecture intervient durant la captivité des juifs en Perse. Leur extermination complète a été décidée du fait qu'ils ne s'associent pas aux fêtes, célébrations et au culte rendu aux dieux païens. Esther, en raison de sa beauté, avait été choisie parmi les esclaves juives pour devenir l'épouse du roi Xerxès. Elle va intervenir auprès du roi afin que le décret d'extermination des juifs soit purement et simplement annulé. Ce qui nous concerne dans cette lecture, ce n'est pas seulement la piété d'Esther, mais c'est, davantage, le fait qu'elle ne compte pas sur sa position auprès du roi, ni sur ses capacités de séduction. De la sorte, elle nous rappelle de nous en remettre en tout à la miséricorde divine, plutôt qu'à nos raisonnements, notre habileté personnelle, notre intelligence et les talents reçus. Car, Dieu est à l'origine de tout bien. C'est à ce point vrai, nous a dit le prêtre que chacun d'entre nous pourrait rapporter des moments de vie où nos talents propres et nos connaissances ne nous ont servi à rien. Et si Dieu permet certaines épreuves (ce que j'ai pu constater moi-même), c'est afin de faire s'éveiller en nous un "esprit de prière" qui nous préservera en toutes circonstances.

Dans l’Évangile, Jésus lui aussi nous incite à une attitude analogue. Pour bien prier, quelles que soient les circonstances, c'est en Dieu qu'il faut placer sa confiance. La maladie est une de ces occasions de foi. Avoir confiance en son médecin est une chose, mais c'est une chose meilleure encore de prier pour que le médecin ne commette pas d'erreur dans son diagnostic ! L'attitude de confiance en Dieu, de "remise de soi" en Dieu, devrait devenir une constante. Et dans le même ordre d'idée, ne nous étonnons pas que certaines épreuves nous adviennent, car le Seigneur peut les permettre afin d'abaisser en nous l'intelligence qui prête facilement à la présomption ou à l'orgueil. La conclusion va plus loin encore: car Jésus nous propose d'aller jusqu'au bout et de pratiquer envers autrui ce que nous espérons d'eux - puisque, fondamentalement, tous les biens procèdent de Lui.

.

etienne lorant

Date d'inscription : 25/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum