Le Council on Foreign Relations – club mondialiste

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le Council on Foreign Relations – club mondialiste

Message par MichelT le Mer 4 Mar 2015 - 19:41

Le Council on Foreign Relations – club mondialiste

(source: Rule by Secrecy - Jim Marrs - traduction amateur)


Le globalisme n`a pas commencé avec la Commission Trilatérale. Le concept d`une communauté globale a commencé bien avant le 20 eme siècle (République ou monarchie universelle des francs-maçons) mais s`est aussi concentré dans le grand-père des sociétés secrètes américaines modernes le Council on Foreign Relations ( CFR).
Le CFR a commencé à la suite d`une série de rencontres durant la première guerre mondiale. Le président Woodrow Wilson et son conseiller le Colonel House avaient réuni une centaine d`hommes éminents afin de discuter du monde de l`après-guerre. Le résultat fut les 14 points du président Wilson discutés au traité de Versailles en 1918.  Ces points étaient globalistes en nature : Enlever toutes barrières économiques entre les nations, égalité du commerce, formation d`une association des nations.

Le Colonel House qui était un marxiste à la sauce socialiste fabien était l`auteur du livre de 1912 : Philip Dru Administrator. Dans son livre il décrit une conspiration à l`intérieur des USA avec comme but d`établir une banque centrale, un impôt gradué et le contrôle indirect des deux parti politiques. Trois ans après la publication du livre les trois buts étaient presque atteints dans la réalité.

A la conférence de Versailles, Wilson appuyé par le Colonel House, les financiers internationaux Bernard Baruch et Paul Warburg poussaient pour la création d`une Ligue des Nations. Le projet avait des appuis mais le Conges américain se méfiant des internationalistes refusa de ratifier cette loi.
Malgré cet échec, le Colonel House et des délégués américains et britanniques de la conférence de Versailles se rencontrèrent à Paris en 1919 et décidèrent de la création d`un institut des affaires internationales avec une branche en Angleterre et une branche aux USA. La branche anglaise était le Royal Institute for International Affairs (RIIA) et aux USA, le Council on Foreign Relations (CFR). Ces instituts devaient guider  l`opinion publique à accepter le globalisme et un gouvernement mondial.

La branche américaine a été incorporée en 1921 et est basée à New-York. C`était déjà un club privée pour banquiers et avocats ou était discuté des questions de finance et de commerce. L`Article 2 du CFR dit que toute personne qui révèle des détails des rencontres du CFR est aussitôt expulsé du Club, ce qui en fait une société secrète.
Le CFR a été expressément protégé par les médias occidentaux. On trouve plus facilement des informations sur le CFR dans la presse soviétique comme la Pravda ou Izvestia que dans le New-York Times écrivait le journaliste Anthony Lucas en 1971.

Le CFR est un club select sur invitation seulement, avec environ 3,300 membres représentant les membres les plus influents de la finance, du commerce, des communications, des universités. L`admission est un processus difficile, le candidat doit d`abord être proposé par un membre, secondé par un autre membre, approuvé par le comité de sélection, scruté encore par une équipe professionnelle et finalement approuvé par le comité de direction.
Le CFR étant maintenant ses activité dans les villes étrangères ( exemple le CFR de Montréal au Canada)

Les membres originaux du CFR étaient le Colonel House,  le sénateur de New-York Elihu Root, le journaliste Walter Lippmann, John Foster Dulles, secrétaire d`État, Allen Dulles, directeur de la CIA. John W. Davis, un millionnaire qui était l`avocat personnel du financier international J. P. Morgan. Plusieurs des hommes du CFR était des proches de J.P. Morgan qui avait lui-même une puissante influence sur l`organisation a ses débuts. L`argent de fonctionnement venait des financiers internationaux comme : J.P. Morgan, les Rockefellers, Bernard Baruch, Jacob Schiff ( qui a financé la révolution bolchévique et Trotsky), Otto Khan et Paul Warburg.

De nos jours les fonds proviennent des multinationales comme : Xerox, General Motors, Bristol-Meyers-Squibb, Texaco, German Marshall Fund, McKnight Foundation, Dillion Fund, Ford Foundation, Andrew Mellon Foundation, Rockefeller Brothers Fund, Starr Foundation, Pew Charitable Trust.
Le CFR est associé avec des dizaines d`organismes économiques et de Think Tank du Committe for Economic Development au American Council for Capital Formation.
Les critiques du CFR affirment que cette organisation a été mêlé a tous les conflits majeurs du 20 eme siècle et plusieurs disent que il s`agit d`un groupe d`hommes puissants cherchant à dominer la planète à travers les multinationales, le commerce,  les traités internationaux et une gouvernance mondiale.

L`Amiral Chester Ward, juge avocat général de la US Navy a la retraite et membre du CFR avait déclaré : «Le CFR comme tel n`écrit pas le programme des deux partis politiques ou ne fait pas la sélection des deux chefs de parti et candidats présidentiels et il ne contrôle pas la politique étrangère des USA ou la politique de défense. Mais les membres du CFR, comme individus, agissant en concert le font.»

Le journaliste Lucas est d`accord disant que même si on rejette une vision dictatoriale du CFR, nous devons reconnaitre que son influence vient  de liens personnels entres des hommes qui se côtoient, dans les gymnases, les mess d`Officiers, les Universités, les salles de conférence des ambassades, les Garden parties officiels, les court de tennis, les réunions des Conseils d`administration. L`Amiral Ward déclara que un des objectifs commun des membres du CFR est d`en finir avec la souveraineté et l`indépendance des USA. Ils cherchent premièrement à établir une banque mondiale et ensuite à contrôler les mécanismes vers un gouvernement mondial.


Phillys Schlafly dans son livre de 1975 : Kissinger on the couch dit que une fois que le CFR a établi une politique que le gouvernement des USA devrait adopter, les unités de recherches du CFR produisent des arguments en faveurs de la politique et des arguments pour discréditer les opposants à sa politique.
La face publique du CFR est le magazine Foreign Affairs qui serait la voie informelle de la politique étrangère des USA.
Alvin Moscow, le biographe des Rockefellers disait que ce club était si exclusif, que il représentait l`establishment de la côte est des USA. Presque toute la politique étrangère des USA est née dans les papiers et réflexion du CFR.

L`auteur Edward Griffin affirme que le CFR est une extension des Round Table britannique qui était auparavant dominé par le financier international J.P. Morgan. Le groupe Morgan a graduellement été remplacé par le consortium des Rockefellers et le nom des membres se lit comme la liste du Fortune 500.
Un exemple de la domination de Rockefeller sur le CFR se voit quant au début de 1970, David Rockefeller imposa par-dessus la tête du comité de direction du CFR la nomination de William Bundy, un ancien de la CIA, et un homme soutenant la guerre du Vietnam sur le comité éditorial de la revue Foreign Affairs.

La puissance du CFR dans l`administration gouvernementale américaine se voit par le fait que toutes les administrations sont entourées de membres du CFR. De 1921 à 1988 – 14 secrétaires d`État – 14 secrétaires au trésor – 11 secrétaire à la défense  et bien plus encore dans les autres départements.
Presque tous les directeurs de la CIA ont été membres du CFR – Richard Helms, William Colby, Georges Bush, William Webster, James Woosley, John Deutch, William Casey. Plusieurs des membres du CFR ont des intérêts financiers internationaux qui sont en fait gardés par la CIA, la défense nationale et le département d`État.
Plusieurs accuse la CIA de ne pas seulement servir de protecteur a Corporate America  mais aussi à des individus puissants membres du CFR.

Les membres du CFR nommés au gouvernement ont tendance à amener avec eux leurs  amis du CFR. Henry Stimson, secrétaire a la guerre en 1940 et membre du CFR amena avec lui John Mcloy un autre membre du CFR, ancien directeur de la Chase Manhattan Bank, mentor de David Rockefeller et conseiller de six présidents sur les affaires étrangères.
Un autre exemple de la puissance du CFR est la montée en météorite de Henry Kissinger. En 1955, Kissinger n`était que un académicien parmi tant d`autres. C`est lors d`une rencontre avec Nelson Rockefeller a Quantico en Virginie que il fut identifié, recevant une bourse de 50,000 dollars de Rockefeller et qui commença sa fructueuse carrière gouvernementale et politique. Au temps de l`administration Nixon et à travers le CFR, Kissinger était devenu secrétaire d`État.

Selon certains rapports, l`administration Clinton avait jusqu`à 100 membres du CFR incluant des ambassadeurs, des membres du Congrès et du Sénat.
Le livre de Garry Allen : None dare call it conspiracy sur le CFR a vendu 5 millions de copies aux USA même si les médias de l`establishement l`ont boycotté
Allen déclare que en 1972 les électeurs ont eu le choix entre deux mondialistes contrôlés indirectement par le CFR soit le globaliste Nixon, ou le globaliste Humphrey. Seulement la rhétorique des partis change pour tromper la population. La même situation arrive encore en  2000 avec le choix entre le globaliste républicain Georges Bush et le globaliste démocrate Al Gore, les deux étant membres du CFR et font partis de familles ayant des relations d`affaires depuis longtemps avec Wall Street et le CFR.

Selon James Perloff, d`un point de vue chrétien et dans la lutte entre le Royaume du Christ et celui du corps mystique de l`Antichrist, la plupart des notables américains se sont donnés du côté que les Écritures recommande d`éviter.

Qu`ils en soient conscient ou non, leurs actions ont eu un impact puissant et fondamental sur les évènements de ce monde. Le CFR a eu un impact décisif sur le gouvernement des USA au cours du 20 eme siècle mais depuis 50 ans elle le partage avec le groupe de Bildeberg.

MichelT

Date d'inscription : 06/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum