Le Bildeberg – club mondialiste

Aller en bas

Le Bildeberg – club mondialiste

Message par MichelT le Ven 6 Mar 2015 - 14:02

Le Bildeberg – club mondialiste

( source: Rule by secrecy – Jim Marrs – traduction amateur)



Le Bildeberg est un groupe privée d`hommes et de femmes puissants dont plusieurs font partie de l`aristocratie européenne qui se réunissent en discrétion une fois par année pour discuter d`affaires internationales, politiques et économiques.

Plusieurs membres importants des médias occidentaux participent aux Bildeberg mais rien n`est jamais rapporté dans les médias à propos de ces rencontres.
Comme pour le Council on Foreign Relations (CFR) et la Commission Trilatérale, les membres du Bildeberg sont souvent membre des autres groupes mondialistes.
La planification a très long terme semble être un des buts de ces réunions.  Le Dr Kitty Little travaillait pour le ministère britannique de la production d`aviation lors de la seconde guerre mondiale et elle a raconté comment lors d`une rencontre d`un Labour Party study group a l`Université d`Oxford en 1940, le conférencier disait être membre d`un groupe secret  dont le but était une prise de contrôle marxiste de la Grande-Bretagne, de l`Europe et de l`Afrique. Il disait que puisque les britanniques n`aimaient pas les extrémistes, ils se faisaient passés pour modérés. Le conférencier disait avoir été nommé chef de la section politique du groupe et pensait un jour être nommé premier-ministre de Grande-Bretagne. Ce conférencier était Harold Wilson et il fut premier-ministre de Grande-Bretagne dans les années 60-70.

Ce groupe sans nom a été identifié a partir de 1954 comme le groupe de Bildeberg date de leur premiere réunion plus officielle en Hollande a Ooesterbeek.
En 1991, Bill Clinton fut reçu au Bildeberg en tant que gouverneur de l`Arkansas. L`année suivante il se présentait aux élections et devenait le président des USA. Hillary Clinton a été invitée au Bildeberg en 1997. Les rencontres du Bildeberg  incluaient le ministre des affaires étrangères de Hollande le prince Bernhard, le socialiste polonais le Dr Joseph Retinger qui étaient les «pères» du Bildeberg.

Retinger avait été amené aux USA par le financier international Averell Harriman ( membre du CFR) ou il rencontra des hommes comme les Rockefellers et les frères Dulles, le chef de la CIA Walter Bedell Smith. Retinger continua sa participation au Bildeberg jusqu`a sa mort au début des années 1960. De ces associations vint l`idée de tenir une réunion annuelle qui rassemble des banquiers, hommes d`affaires, politiciens, professeurs, directeurs des médias, chefs militaires. Le Bildeberg est aussi lié de près a la royauté européenne et a la famille royale britannique. Selon certaines sources la noblesse de Suède, Espagne et Hollande participe.

Un des moteurs du Bildeberg était le prince Bernhard de Hollande et de Lippe Biesterfeld. Il a été membre de la SS nazie dans les années 30 et a travaillé pour la compagnie allemande  I.G. Farben à Paris. En 1937 il se maria avec la princesse Juliana de Hollande et devint un officier et détenteur majeur d`action de la cie pétrolière Shell avec Lord Victor Rothschild de Grande-Bretagne. Après l`invasion de la Hollande par l`Allemagne nazie, le couple royal hollandais se retrouve a Londres pendant la guerre de 39-45. C`est a Londres que Berhnard reçu les encouragements des Rothschild et de Retinger à former le groupe de Bildeberg.

Le prince Bernhard a été président du groupe jusqu`en 1976 ou après un scandale financier en Hollande il dut donner sa démission comme président. Depuis 1991, la présidence du groupe était a Lord Carrington, ancien secrétaire-général de l`OTAN et président du Royal Institute for International Affairs (le très mondialiste RIIA des Round Table britanniques), une organisation sœur du Council on Foreign Relations ( CFR - mondialiste) de New-York. Lord Carrington est lié aux Rothschild par liaisons d`affaires et de mariages.
De nombreux américains fameux ont participé aux réunions du Bildeberg : George Ball, Dean Acheson, Dean Rusk, McGeorge Bundy, Christian Herter, Zbigniew Brzezinsky, Douglas Dillon, Robert Oppenheimer, Walter Reuther, Jacob Javits, Robert Mcnamara, Walter Bedell Smith, General Lyman Leminitzer.

William Fulbright , Henry Ford II, Georges Pompidou, Giscard d`Estaing, Helmud Shmidt et le baron Edmond de Rothschild ont aussi participés.

Selon l`ancien officier de renseignement le Dr John Coleman, le Bildeberg est une création du MI-6 britannique ( services de renseignement extérieur) sous la direction du Royal Institute for International Affair (RIIA) avec de nombreuse connexions américaine ( anglo-american special relations).
James Tucker, un journaliste d`investigation qui a fait des recherches sur le Bildeberg déclare : L`agenda du Bildberg est semblable a celui de ses groupes frères, la Commission Trilatérale . Plusieurs personnes sont membres de plusieurs groupes en même temps et partagent une vision commune du monde.
David Rockefeller a créé la Trilatérale mais il partage le pouvoir avec les Bildeberg et les Rothschild de Grande-Bretagne et d`Europe.
Le groupe de Bildeberg se rassemble une fois par année et malgré la présence de membres des médias les discussions sont secrètes. Même si le groupe prétend tenir des discussions informelles, elles deviennent souvent des politiques officielles plus tard.

Le concept d`une Europe unifiée a contrôle centralisée ( Union Européenne) – une idée des  templiers et des francs-maçons est devenu réalité par le groupe de Bildeberg.  Georges McGhee, un Bilderberger et ancien ambassadeur des USA en Allemagne de l`ouest a reconnu que le Traité de Rome qui a mené au Marché Commun Européen avait été poussé au Bildeberg.

Dans ce groupe il y a un noyau secret qui connait les véritables objectifs et des cercles concentriques de gens mal informés ou désinformés. Le but principal semble être celui que le Prince Bernhard  a révélé : « Il est difficile de rééduqué des gens  qui ont grandit sous des idées nationalistes a abandonner le principe de la souveraineté nationale pour un corps supranational.»


Jim McBeth du journal le Scotsman décrit  le Bildeberg comme le club international des riches et des puissants. Les 120 hommes qui peuvent être crédités d`avoir mis en place Bill Clinton et Margaret Thatcher se rencontre pour discuter de la situation internationale.
William Buckley s`est fait demander pourquoi les journalistes ne rapportait rien de ce qui se passe au Bildeberg. Il avait répondu- je ne pense pas que ce soit la nature de cette réunion. Paul Gigot journaliste du Wall Street Journal a participé aux réunions mais disait que les règles de la conférence interdisent de rapporter ce qui s`y passe.

Il y a de nombreux liens qui vont du Bildeberg, a la Commission Trilatérale, au Council on Foreign Relations et la famille Rockefeller.
Plusieurs hommes d`affaires puissant ont fait la «royauté américaine» au 20 eme siècle comme Andrew Carnegie un magnat de l`acier, le financier Andrew Mellon, les rois du transport comme Cornelius Vanderbilt et Edward Harriman. Mais aucun n`avaient la puissance et les connections internationales des J.P.Morgan et des Rockefellers.

MichelT

Date d'inscription : 06/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum