Le martyre est un témoignage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le martyre est un témoignage

Message par etienne lorant le Mar 21 Avr 2015 - 17:36

Mardi de la 3e semaine de Pâques

Livre des Actes des Apôtres 7,51-60.8,1a.

En ces jours-là, Étienne disait au peuple, aux anciens et aux scribes : « Vous qui avez la nuque raide, vous dont le cœur et les oreilles sont fermés à l’Alliance, depuis toujours vous résistez à l’Esprit Saint ; vous êtes bien comme vos pères ! Y a-t-il un prophète que vos pères n’aient pas persécuté ? Ils ont même tué ceux qui annonçaient d’avance la venue du Juste, celui-là que maintenant vous venez de livrer et d’assassiner.
Vous qui aviez reçu la loi sur ordre des anges, vous ne l’avez pas observée. »
Ceux qui écoutaient ce discours avaient le cœur exaspéré et grinçaient des dents contre Étienne.
Mais lui, rempli de l’Esprit Saint, fixait le ciel du regard : il vit la gloire de Dieu, et Jésus debout à la droite de Dieu.
Il déclara : « Voici que je contemple les cieux ouverts et le Fils de l’homme debout à la droite de Dieu. »
Alors ils poussèrent de grands cris et se bouchèrent les oreilles. Tous ensemble, ils se précipitèrent sur lui,
l’entraînèrent hors de la ville et se mirent à le lapider. Les témoins avaient déposé leurs vêtements aux pieds d’un jeune homme appelé Saul.
Étienne, pendant qu’on le lapidait, priait ainsi : « Seigneur Jésus, reçois mon esprit. »
Puis, se mettant à genoux, il s’écria d’une voix forte : « Seigneur, ne leur compte pas ce péché. » Et, après cette parole, il s’endormit dans la mort.
Quant à Saul, il approuvait ce meurtre.


Évangile de Jésus Christ selon saint Jean 6,30-35.
En ce temps-là, la foule dit à Jésus : « Quel signe vas-tu accomplir pour que nous puissions le voir, et te croire ? Quelle œuvre vas-tu faire ? Au désert, nos pères ont mangé la manne ; comme dit l’Écriture : Il leur a donné à manger le pain venu du ciel. »
Jésus leur répondit : « Amen, amen, je vous le dis : ce n’est pas Moïse qui vous a donné le pain venu du ciel ; c’est mon Père qui vous donne le vrai pain venu du ciel.
Car le pain de Dieu, c’est celui qui descend du ciel et qui donne la vie au monde. »
Ils lui dirent alors : « Seigneur, donne-nous toujours de ce pain-là. »
Jésus leur répondit : « Moi, je suis le pain de la vie. Celui qui vient à moi n’aura jamais faim ; celui qui croit en moi n’aura jamais soi
f
.


Textes de l’Évangile au quotidien

Sur le point d'être lapidé, Étienne est rempli de l'Esprit saint et tient le même langage de Jésus. Et ceux qui l'ont lapidé ignorent que parmi eux, Saul, qui approuve ce meurtre, deviendra l'apôtre d'une multitude.

Les chrétiens se sont donc multipliés très rapidement à cause du sang versé à l'image du don que Jésus fit de lui-même, en prêchant que Dieu est Amour. Et de nos jours encore, le don que font les innocents de leurs vies, afin que d'autres soient épargnés, continue de bouleverser les consciences.

Tout commence par le Livre de la Sagesse qui donne au serpent son véritable nom : "Par la jalousie du diable, la mort est entrée dans le monde" (Sg 2, 24). Censé servir Dieu comme les autres anges, "l’Adversaire" manifeste en fait une volonté hostile à l’homme. Dans le livre de Job, il s’attend Job succombe à ses malheurs en maudissant Dieu.

Dans l’Évangile, le diable est constamment présent, sous les noms les plus divers : le Malin, le Prince de ce monde, Mammon l'esprit des richesses, Beelzeboul, le Prince des démons, etc. Satan entrera en Judas au moment de la trahison . Face à cette action de Satan dans le monde, le but même de la mission du Christ est de réduire à l’impuissance, par sa mort, celui qui détenait le pouvoir de la mort.

Les premiers convertis, convenablement enseignés par les apôtres et motivés par leurs actions, vont véritablement "intégrer" ce renversement de la pensée et du cœur. C'est la pensée de la mort qui poussait l'homme à faire le mal, et c'est la considération de l'ineffable amour de Dieu en Jésus-Christ qui l'entraîne dans la voie de l'amour miséricordieux.

Notre prêtre a conclu en parlant de ces chrétiens arabes qui sont morts en assistant à une Eucharistie : "Tenons-nous prêts, cela peut nous arriver à nous aussi", puisque nous sommes les héritiers des apôtres, puisque nous aussi nous sommes dans la "mouvance" de l'Esprit Saint - et plus que nous nous rendons compte".

.

etienne lorant

Date d'inscription : 25/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum