Celui qui a des oreilles, qu'il entende !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Celui qui a des oreilles, qu'il entende !

Message par etienne lorant le Sam 30 Mai 2015 - 10:30

Samedi de la 8e semaine du Temps Ordinaire

Livre de l'Ecclésiastique 51,12c-20.
Je veux te rendre grâce et te louer, je bénirai le nom du Seigneur.
Quand j’étais encore jeune et que je n’avais pas erré çà et là, aux yeux de tous j’ai cherché la Sagesse dans ma prière.
Devant le Temple, je priais pour la recevoir, et jusqu’au bout je la rechercherai.
Depuis la fleur jusqu’à la maturité de la grappe, elle a été la joie de mon cœur. Mon pied s’est avancé sur le droit chemin ; depuis ma jeunesse, je marchais sur ses traces.
Il m’a suffi de tendre un peu l’oreille pour la recevoir, et j’y ai trouvé de grandes leçons.
Grâce à elle, j’ai progressé ; je rendrai gloire à celui qui me donne la Sagesse.
J’ai résolu de la mettre en pratique, ardemment j’ai désiré le bien, et jamais je n’aurai à le regretter.
Pour elle, j’ai vaillamment combattu, j’ai mis, à pratiquer la Loi, beaucoup d’exactitude. J’ai levé mes mains vers le ciel, j’ai déploré de la connaître si mal.
J’ai dirigé mon âme vers elle, c’est dans la pureté que je l’ai trouvée. Avec elle, dès le commencement, j’ai trouvé l’intelligence, c’est pourquoi je ne serai jamais abandonné.


Évangile de Jésus Christ selon saint Marc 11,27-33.
En ce temps-là, Jésus et ses disciples reviennent à Jérusalem. Et comme Jésus allait et venait dans le Temple, les grands prêtres, les scribes et les anciens vinrent le trouver.
Ils lui demandaient : « Par quelle autorité fais-tu cela ? Ou alors qui t’a donné cette autorité pour le faire ? »
Jésus leur dit : « Je vais vous poser une seule question. Répondez-moi, et je vous dirai par quelle autorité je fais cela.
Le baptême de Jean venait-il du ciel ou des hommes ? Répondez-moi. » Ils se faisaient entre eux ce raisonnement : « Si nous disons : “Du ciel”, il va dire : “Pourquoi donc n’avez-vous pas cru à sa parole ?” - Mais allons-nous dire : “Des hommes” ? » Ils avaient peur de la foule, car tout le monde estimait que Jean était réellement un prophète.
Ils répondent donc à Jésus : « Nous ne savons pas ! » Alors Jésus leur dit : « Moi, je ne vous dis pas non plus par quelle autorité je fais cela. »


Textes de l’évangile au quotidien

Dans cette brève altercation avec les grands prêtres, les scribes et les anciens, se sont de nouveau réunis pour essayer de confondre Jésus par une question piège. Mais à nouveau, ils ne feront, une fois de plus, qu'illustrer le proverbe : tel est pris qui croyait prendre. Mais ce qui est intéressant, c'est comment l'évangéliste Marc s'y prend pour nous dévoiler leurs raisonnements secrets, dans lesquels ils vont s'empêtrer, non par un défaut dans leurs calculs, mais parce qu'ils ne recherchent pas sincèrement la vérité.

Eh bien, nombreux sont les "apprentis chrétiens" qui vont parcourir les évangiles, non pour chercher vraiment la vérité, non pour découvrir quelque chose de neuf qui les ferait progresser dans leur conscience, mais au contraire, afin de pouvoir dire plus tard: "Moi, je l'ai lu, le livre des chrétiens, et je peux dire que leur évangile est rempli de contradictions, de situations improbables, de raisonnements "tirés par les cheveux" ! Il y a très longtemps, désormais, je fus un de ces raisonneurs - c'est pour cela que je veux en dire quelque chose et témoigner un peu de mon "bouleversement".

La lecture de l’Évangile ne sert à rien pour celles et ceux qui se sentent satisfaits dans leur propre existence. La lecture de l’Évangile est même détestable pour les humains qui vivent uniquement de que suggère le monde : "La vie est courte, profitons-en au maximum !" - ce sont les mêmes qui disent durant leur jeunesse : "Après nous le déluge !", mais qui finissent tout de même par conclure avec leur conscience empesée : "Après nous les mouches !" - car la crainte finit toujours par saisir le pécheur endurci...

A côté des profiteurs et des jouisseurs, qui veulent chasser tout entrave à la conquête de la fortune, du pouvoir et des plaisirs, il y a pourtant un très grand nombre d'indécis sincères - qui cherchent la vérité comme un Bien qui leur permettrait de progresser en cessant de craindre l'issue finale. Il y a également ceux qui ont perdu un être cher, qui ont le cœur brisé et voudraient bien être consolés. Sans doute, ils commenceront comme l'Ecclésiastique, par rechercher une forme de sagesse. Et ceux-là, s'ils persévèrent trouveront sûrement Jésus qui est le chemin qui conduit à la vérité, et la vérité qui conduit à la Vie. (Saint Jean, 14,6)

.

etienne lorant

Date d'inscription : 25/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum