Angleterre:une loi antiextremiste pourrait nuir aux église chrétiennes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Angleterre:une loi antiextremiste pourrait nuir aux église chrétiennes

Message par Francesco le Mer 17 Juin 2015 - 5:02

Lorsque nous voyons ce genre de loi,ca nous rappele que les politiciens(un grand nombre FM)a la solde des élites font avancer les projets du N.O.M. ou toutes les religions seront éliminées,sauf la leurre....[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

International » Lois et moeurs » Religions » Finance / Economie » Politique » Société » Royaume-Uni : des chrétiens britanniques s’inquiètent de la proposition de loi contre terrorisme et extrémisme 16 juin 2015 13 h 50 min· Royaume-Uni chretiens britanniques proposition loi contre terrorisme extremisme Des chrétiens britanniques s’inquiètent au Royaume-Uni : la proposition de loi du gouvernement britannique intitulée « Extremism Disruption Orders » et visant à lutter contre le terrorisme pourrait transformer la simple profession de foi chrétienne en délit pénal. C’est en tous cas ce qu’affirme un important théologien anglican, ancien avocat britannique. Lors des élections générales tenues début mai, le parti des Conservateurs de David Cameron avait proposé de lutter contre le terrorisme et les prétendus « discours de haine » qui « incitent à la violence », quand bien même seraient-ils légaux… Une proposition publiquement soutenue par le secrétaire d’Etat Theresa May, qui l’avait évidemment justifiée par le terrorisme de l’Etat islamique ou de Boko Haram. Pour le révérend Mike Ovey, la proposition de loi est un « désastre » pour les chrétiens britanniques Le terrorisme islamiste inquiète sans doute le révérend Mike Ovey, principal de l’Université de théologie de Londres, un séminaire pour l’Eglise d’Angleterre, mais la proposition des Conservateurs plus encore. Il a qualifié le projet de « désastre » pour les fidèles et toutes les religions. Pour cet homme, la proposition de loi pourrait inclure une définition très floue de ce qui constitue un délit ou une offense raciste, et criminaliser ainsi de nombreux discours religieux. Cette loi pourrait notamment frapper de plein fouet les écoles chrétiennes qui délivrent un enseignement religieux à leurs élèves. Dire que Jésus est le fils de Dieu pourrait sembler offensant pour d’autres religions, et par conséquence contraire aux « valeurs britanniques » explique-t-il. Il serait facile également de lier abusivement l’enseignement chrétien sur l’avortement et les actions violentes menées par certains activistes provie. Le résultat serait l’interdiction de toute opposition à l’avortement, quand bien même le discours serait pacifique et légal. La lutte contre le terrorisme et l’extrémisme pourrait entraîner l’interdiction de la profession de foi des chrétiens au Royaume-Uni « Ils vont répondre que ce que je dis est tiré par les cheveux et n’arrivera jamais » note le révérend Mike Ovey, mais il insiste : « C’est essentiellement un gouvernement qui vous demande de lui faire confiance sur la question des libertés civiles. Je voudrais dire franchement que l’expérience nous prouve que la dernière chose à faire est de faire confiance à un gouvernement sur la question des libertés civiles. » Le chancelier de l’Echiquier George Osborne a clairement affirmé que le but de cette nouvelle loi est d’« éliminer l’extrémisme sous toutes ses formes » en se concentrant sur ceux qui « répandent la haine sans enfreindre la loi ». Les exemples donnés par Osborne ont de quoi inquiéter, puisqu’il pointait les discours « de haine » contre des personnes en raison de leur religion, leur orientation sexuelle, leur genre ou leur handicap. L’occasion de se souvenir que l’opposition au « mariage » homosexuel avait été qualifiée de « discours de haine » par bien des hommes politiques… Le danger vient du flou de la loi puisque personne ne sait ce que signifient les « valeurs britanniques » qu’elle entend défendre. De son côté, le directeur de l’Institut chrétien Colin Hart fait part des mêmes craintes, et insiste : cette proposition met la liberté d’expression en danger. « Le remède est pire que la maladie », commente-t-il sans détour. Les lois existantes permettent d’ailleurs déjà la persécution des personnes qui osent proclamer haut et fort la Vérité. Un ermite catholique accusé de harcèlement pour avoir dit la vérité deux fois de suite… C’est ce qu’a récemment découvert le frère Damon Kelly, un ermite catholique de 53 ans, accusé de harcèlement. Cet homme a été arrêté au moins dix fois depuis qu’il distribue des tracts contre l’avortement ou l’homosexualité. Il n’avait jamais été poursuivi, et rien n’avait pu être retenu contre lui dans les tracts distribués. La raison est simple : le moine pointe toujours le péché, jamais les pécheurs, fidèle à l’enseignement catholique. Mais il y a peu, il déposait un tract dans la boîte aux lettres de deux femmes Américaines, qui se décrivaient elles-mêmes comme des « sorcières lesbiennes ». Ces deux-là l’ont suivi dans la rue avant de discuter avec lui. Quelques semaines après, le frère Damon Kelly décide de retourner informer ces deux femmes des dangers de la sorcellerie et dépose donc un deuxième tract. Ce qui a immédiatement fait de lui un auteur potentiel de harcèlement. Le fond, intouchable, n’est plus en cause, le frère est mis en cause sur la forme. Mais il s’inquiète du passage de la loi anti-terroriste qui pourrait le mener devant les tribunaux en raison des tracts eux-mêmes. Nullement pas soutenu par son évêque, qui affirme être d’accord avec lui théologiquement mais non méthodologiquement, l’ermite est prêt à aller en prison pour avoir dit la vérité. Ce qui l’inquiète n’est pas là : il ne sait pas s’il sera possible de continuer à professer la vérité sans risquer systématiquement la prison… Béatrice Romée a écrit:

_________________
Dieu seul suffit,l'aimer,le suivre et faire sa volonté.
avatar
Francesco
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 11/01/2008

http://forumarchedemarie.forumperso.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Angleterre:une loi antiextremiste pourrait nuir aux église chrétiennes

Message par MichelT le Mer 17 Juin 2015 - 12:53

Le piège des « Lois sur les crimes de haine» se referme lentement sur les Chrétiens

Par le Rev Ted Pike (aux USA)

Le Southern Poverty Law Center (SLPC) un groupe activiste très important aux USA dont le  leadership est Juif et qui se nomme « groupe des libertés civiles» a récemment averti 300,000 personnalités influentes incluant  les « associations des droits humains», des politiciens et 60,000 policiers que le National Prayer Network et la Traditional Value Coalition (TVC) sont des « Groupes de haine» actif.

Le SLPC les nomment « Organisations extrémistes dangereuses» et demande aux forces de police et au gouvernement de surveiller ces organisations.  Le TVC est un groupe chrétien évangélique  très pro-sioniste et il est dirigé par le chrétien-sioniste Louis P. Sheldon

Comment un groupe pro-Israël a pu se retrouver sur la liste annuelle des « Groupes de haine»? La raison en est que le TVC est opposé aux « Lois sur les crimes de haine» et opposé a l`agenda des groupes militants homosexuels. Pour cette raison, le SLPC a mis le TVC sur la liste à côté de groupes  tels que le Klu Klux Klan et les Skinhead.

Les activistes et groupes militants sionistes et juifs  veulent encore élargir la définition de « haine» et de « antisémitisme» afin d`y inclure les mouvements Chrétiens évangéliques. Le «bureau global de l`antisémitisme» du Département d`État dirigé par des juifs-américains se joint au SLPC dans une tentative de marginaliser les Chrétiens. 82% des Chrétiens évangélique soutiennent Israël, mais le département d`État dit que ils sont antisémites si ils croient aux complicités juives dans la crucifixion.

Les activistes et militants de ces groupes montre une intention haineuse de nuire aux Chrétiens et de leur enlever leur liberté religieuse et de conscience en pleine terre chrétienne. Ces activistes tentent de tronquer les perceptions publiques et gouvernementales des Chrétiens conservateurs en les présentant  comment de potentiels « homophobes», des « antisémites» et des « terroristes potentiels». Le SLPC prétend que il y a une augmentation de 48 % de la menace de la « droite-radicale» depuis l`an 2000.

Les groupes d`attaques militants comme l`Anti-Defamation League du Bnai Brith ( la franc-maçonnerie juive), l`American Civil Liberty Union, le People for the American Way attaquent les groupes Chrétiens Évangéliques comme « homophobes» les présentant comme «une menace».

Après avoir diffamé les Chrétiens comme des « haineux», ces groupes radicaux servant de intérêts religieux étranger veulent  faire interdire toute activité politique et évangélique Chrétienne. L`Anti Defamation League du Bnai Brith ( franc-maçonnerie juive) a fait introduire ces lois sur les « Crimes de haine» qui serviront à faire réprimer les Chrétiens et a avancer leur agenda.

En 1971, l`ADL du Bnai Brith au Canada a réussi à faire adopter par le parlement du Canada après 15 ans de Lobbying la « Loi fédérale sur les crimes de haine».

Ces lois criminalisent la pensée « non-conforme»  aux «intérêts» de ces groupes et viennent d`une religion qui rejette le christianisme et mettent en danger la liberté d`expression dans des pays comme le Canada, les USA et les pays d`Europe.

Ces groupes extrémistes et militants sont impatient d`augmenter leur persécutions des prêtres et des chrétiens en général. Ils espèrent  passer une loi afin de restreindre tout « discours de haine homophobe» sur internet en passant une loi fédérale bientôt. Malgré le fait que l`ADL du Bnai Brith a été défait plusieurs fois dans ses tentatives de passer ces lois, ils continuent d`utiliser leur énorme puissance de propagande et d`influence au niveau international et national.

Aucun président des USA ne peut gouverner sans plaire à l`ADL du Bnai Brith. Pourtant cette organisation militante travaille pour les intérêts religieux et politiques judaïques, pour le sionisme  et pour Israël. De plus ces lois pourront servir aux autres religions étrangères, comme par exemple aux groupes islamistes militants ou autres groupes militants anti-chrétiens .

MichelT

Date d'inscription : 06/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Angleterre:une loi antiextremiste pourrait nuir aux église chrétiennes

Message par Amazone le Mer 17 Juin 2015 - 22:21

De nombreux Chrétiens n'ont déjà plus le droit de fêter Noël ou de porter une petite Croix.

Bientôt, nous ne pourrons même plus aller prier dans une église... A supposer que la porte soit ouverte, ni surtout se dire Catholique, ou l'être.
Ils mettent tout en place pour son arrivée, et ça va de plus en plus vite.

_________________
« Les tentations n'ont aucune prise sur un Chrétien dont le coeur est véritablement dévoué à la très Sainte Vierge Marie » (Saint Curé d'Ars)

« Toutes les misères viennent de ce que nous n’aimons pas la croix. C’est la crainte de la croix qui augmente nos croix »
avatar
Amazone
Modérateur
Modérateur

Féminin Date d'inscription : 31/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Angleterre:une loi antiextremiste pourrait nuir aux église chrétiennes

Message par Francesco le Ven 19 Juin 2015 - 0:08

Amazone a écrit:De nombreux Chrétiens n'ont déjà plus le droit de fêter Noël ou de porter une petite Croix.

Bientôt, nous ne pourrons même plus aller prier dans une église... A supposer que la porte soit ouverte, ni surtout se dire Catholique, ou l'être.
Ils mettent tout en place pour son arrivée, et ça va de plus en plus vite.
Qu'ils essaient.Nous ne nous laisserons pas faire....

_________________
Dieu seul suffit,l'aimer,le suivre et faire sa volonté.
avatar
Francesco
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 11/01/2008

http://forumarchedemarie.forumperso.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Angleterre:une loi antiextremiste pourrait nuir aux église chrétiennes

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum