Une branche ainée oubliée des Bourbons

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Une branche ainée oubliée des Bourbons

Message par Francesco le Mer 24 Juin 2015 - 6:29

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

← La République en danger? Le Grand Orient va s’investir dans les municipales Jean Sévillia en dédicace à Bordeaux le mercredi 16 janvier 2014 → UNE NOUVELLE PISTE POUR LES PROVIDENTIALISTES : UNE BRANCHE AINEE, OUBLIEE MAIS LEGITIME, DES BOURBONS Posted on January 3, 2014 by chartedefontevrault Louis Charles by Madame Vigée-Lebrun Louis Charles by Madame Vigée-Lebrun (Photo credit: Wikipedia) Nos amis du CRIL17 * ont demandé à votre serviteur qui étaient les Dujols et quelle était la Branche Ainée oubliée mais Légitime des Bourbons. Pourquoi et quelle est cette branche secrète et perdue des Bourbons et quel rapport avec le futur Grand Monarque * [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] -Certaines de ces prophéties le disent descendant de la Cape (c’est-à-dire des Capétiens), d’autres plus récentes déclarent qu’il descendra de Louis XVII . D’autres encore ne parlent que d’un Roi caché connu que de Dieu seul, a écrit Yves-Marie Bercé dans son livre Le Roi caché * (Fayard). * [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Rappelons que notre Charte de Fontevrault entend rassembler des Royalistes de toutes tendance par la devise Fidélité-Unité Royale: Fidélité au Prince que l’on a choisi de servir (Orléans, Bourbons, Survivance de Louis XVII ou Grand Monarque encore inconnu de tous) et Unité autour du principe Royal qui est que le Roi est la seule autorité Légitime émanant de Dieu. Elle s’en remet entièrement à la Providence pour la désignation du futur Roi de France. –Le Royalisme Providentialisme a beau tenir une place importante dans ma vie, il ne m’empêche pas de m’intéresser à l’histoire connue – et celle plus cachée- de mon pays (Alain Texier, Docteur en droit, Président fondateur de la Charte de Fontevrault). Selon Claude Dabos, cité par Jean-Christian Petitfils dans son livre Le masque de fer (Perrin), le Surintendant Nicolas Fouquet aurait reçut un “secret extraordinaire” du peintre Nicolas Poussin: l’existence à Rennes-Le-Chateau, près de Carcassonne, d’un Ordre de Chevalerie secret protégeant une branche Ainée, oubliée mais Légitime, de la Maison de Bourbon dont le chef aurait le droit de régner à la place de Louis XIV, faisant ce dernier un “usurpateur malgré lui”! Il semble que la conjuration de Roux de Marsilly* ait eu pour but de faire tomber Louis XIV et de le subsitituer par l’Ainé des Bourbons, dont la branche avait été oubliée et qui vivait à l‘étranger, en Italie. Une branche secrète et perdue, mais Légitime, des Bourbons! [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Ceci permettrait de comprendre pourquoi Fouquet a disposé à partir de 1656 de “ressources presque illimitées”, jusqu’à ce que le jeune Roi Soleil mette fin au chantage de l’indélicat Surintendant qui, trop sur de lui, commençait imprudemment à taper dans le Trésor Royal, ce qui donna enfin l’excuse au jeune Monarque de le faire tomber pour péculat, détournement de fond et abus de biens sociaux. Man_in_the_Iron_MasqueQuand à l’Ainé des Bourbons, il sera capturé et jeté en prison, un masque sur le visage Sachez que l’hypothèse d’une branche Ainée, oubliée mais Légitime, des Bourbons -les Bourbons-Busset sont les ainés des bourbon mais ne sont pas Légitimes– branche secrète et perdue postulée par la tradition prophétique, n’est pas aussi absurde que çà: au XIX° siècle fut retrouvé en Inde une descendance oubliée du Connétable de Bourbon, descendance dont la branche viendrait avant même celle de Louis XVII, dans l’optique Survivantiste où ce dernier aurait survécu et aurait eu une descendance jusqu’à nos jours. Par la révélation faite à Nicolas Fouquet d’une branche secrète et perdu des Bourbons, nous sommes entrainés dans la partie la plus hasardeuse de cette singulière étude: Rennes-le-Château, l’Abbé Saunière, la Compagnie du Saint-Sacrement, le Prieuré de Sion, le message crypté de Poussin dans sa fameuse toile des Bergers d’Arcadie -ET IN ARCADIA EGO, anagramme de IO TEGO ARCANA DEI!- et on comprend où L’Enigme Sacré et le Da Vinci Code ont puisé leur inspiration. C’est pourquoi votre serviteur s’en tiendra le plus possible aux faits et aux citations. Associé aux auteurs britanniques Richard Leigh et Henry Lincoln, le néo-zélandais Michael Baigent a émit l’hypothèse d’un complot contre le trône de France depuis des siècles dans deux ouvrages (parus en 1982 et en 1987) au retentissement mondial : L’énigme sacrée et Le message. Si on laisse de côtés leurs élucubrations sur un possible mariage entre Jésus et Marie Magdeleine à l‘origine de l‘ascendance Davidique des Rois de France Mérovingiens, faisant fi de la Légitimité des Carolingiens comme du Miracle Capétien, hérésie blasphématoire qu’ils évacueront dans le second livre en expliquant que les Rois de France Mérovingiens, Carolingien et Capétiens descendent de Saint-Jacques Apôtre et Parent de N.S. -théorie qui a inspiré au Marquis de La Franquerie son livre Ascendance Davidique des Rois de France *(Editions de Chiré)- on apprend que le Connétable de Bourbon, dont la mère était Claire de Gonzague, dépossédé de toutes ses terres par Français I°, aurait mis à l’abri chez sa soeur Renée, devenue par mariage Duchesse de Lorraine, son dernier et plus précieux bien: son fils François-Henri-Louis-Nicolas de Bourbon. * [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] La théorie de votre serviteur est que le beau-frère et ami du Connétable de Bourbon, Antoine Duc souverain de Lorraine, aurait avec le consentement de son épouse accepté de faire passer son neveu pour un bâtard eut d’une cuisinière: Nicolas de Sion-Vaudémont! A noter que le Connétable de Bourbon possédait parmi ses apanages une Seigneurie de La Croix au sein de son Comté du Beaujolais, ainsi que le titre de Duc de Mercoeur. Dans le premier ouvrage, celui en odeur de souffre, les trois anglo-saxons décrivent cependant un complot héréditaire vérifiable historiquement contre les derniers Valois et les premiers Bourbons, conjuration dirigée depuis la Lorraine et l’Italie, depuis la Conjuration d‘Amboise à la Fronde, en passant par la tentative d‘enlèvement du jeune Louis XIII au Château d’Eu: les conjurés seraient issus de plusieurs générations de Lorraine, Guise, Longueville, La Tour d’Auvergne, Turenne, Gonzague, Estes, tous apparentés au Connétable de Bourbon et à sa descendance oubliée mais Légitime, et ils arborent tous la Croix de Lorraine comme signe de ralliement! Le sommet est atteint avec le complot de Roux de Marcilly -une conjuration menée depuis l’Italie et avec l’aide de l’Angleterre- et l’affaire du Masque de Fer, qui en est la réponse Royale. Le mythe du Masque de Fer commence avec un registre de la Bastille découvert lors des émeutes du 14 Juillet 1789: –Prisonnier N° 64389000: l’homme au masque de fer. Qui était cet homme au Masque de Fer? Nom biographique: l’Ainé des Bourbons. Nom d’adoption: James de La Cloche. Nom de code: Comte Hercole Mattiolli (un nom de famille qu’on trouve à Parme comme à Mantoue). Nom de prisonnier: Eustache Dauger ou Danger. Pour Marcel Pagnol, ces 4 personnages n’en sont qu’un. Prisonnier d’Etat, enfermé sur ordre du Roi Soleil au donjon de Pignerol, dans la citadelle d’Exil puis dans celle de l’île de Sainte-Marguerite, au large de Cannes, mort à la bastille en 1703: nul n’avait le droit de l’approcher ni de lui parler, hormis son geôlier, et personne ne connaissait le motif de sa détention ni son identité, et si à Sainte-Marguerite, il était autorisé à sortir de sa cellule pour aller à la messe ou pour se promener -privilège unique- dans l’île, ce devait être accompagné de mousquetaires et le visage voilé par le masque de fer qui terrorisait les enfants de l’île et impressionnait les rares pécheurs qui s’y trouvaient. Depuis plus de trois cents ans, le mystère du Masque de Fer fascine et l’on prête à ce prisonnier pas moins de cinquante visages possibles. Un frère jumeau de Louis XIV, c’est la thèse la plus soutenue, celle qui alimenta le plus de romans ou de films. Là où la théorie du jumeau s’effondre, c’est que la naissance de Louis XIV se passa en public, comme toute naissance Royale: la substitution d’un jumeau de trop est alors impossible. POURQUOI PAS UN COUSIN AINE ALORS? Henri IV, à la mort de l’ultime Valois Henri III, aurait-il été par erreur été Sacré alors qu’il existait, certes à l’étranger, un autre Bourbon ainé ayant le droit de recevoir le Sacre avant lui? Le fils, puis le petit-fils de ce Roi Perdu sont-ils venus réclamer leur Légitimité à chaque génération et, chaque fois déboutés, ont-ils mené une série de complots et de conjurations? Une hypothétique branche ainée, oubliée mais Légitime, perdue et secrète, venant juste avant celle des Bourbons des Indes, peut fournir une solution à l’énigme du Masque de Fer. Henri IV, à la mort de l’ultime Valois Henri III, aurait-il été par erreur été Sacré alors qu’il existait, certes à l’étranger, un autre Bourbon ainé ayant le droit de recevoir le Sacre avant lui? Le fils, puis le petit-fils de ce Roi Perdu sont-ils venus réclamer leur Légitimité à chaque génération et, chaque fois déboutés, ont-ils mené une série de complots et de conjurations? Une hypothétique branche ainée, oubliée mais Légitime, perdue et secrète, venant juste avant celle des Bourbons des Indes, peut fournir une solution à l’énigme du Masque de Fer. Pour les italiens, le Masque de Fer était le vrai Roi de France… Selon les confidences de Madame de Borie, lors de ses promenades masquées sur l’ile de Lérins, le Masque de Fer, alors âgé de 40 ans, serait tombé amoureux de la fille de son geôlier, Isabelle-Marthe Baillis de Saint-Mars de la Bruyère de La Croix, à peine âgée de 16 ans et dont le frère deviendra l’ancêtre des actuels La Croix de Castries: les La Croix de Castries ne descendent donc pas du Masque de Fer, mais le futur Grand Monarque Henri de la Croix pourrait avoir, lui, du sang des La Croix de Castries ! Louis XIV, qui n’était aucunement le monstre dépeint par Voltaire, aurait eut pitié et permis au Masque de Fer d’être substitué par un mendiant acceptant d’aller à sa place à la bastille et d’y être traité là-bas… comme un Roi! Ce pour lui permettre de s’enfuir avec sa belle et convoler en justes noces. Une seule condition: l’exil hors du Royaume… Un fils serait né de leur union Légitime, Louis, et une fille donnée en mariage à un officier corse ancêtre grâce à elle d’un général fameux! Ce Louis, après s’être assuré une descendance, serait venu à l’âge adulte réclamer sa Légitimité à l’époque du Régent. Ce dernier l’aurait reçut secrètement et lui aurait donné une charge d’Amiral, dans l’attente d’un Sacre promis qui ne viendra jamais. Lorsqu’en pleine mer, l’Amiral apprend le Sacre du petit Louis XV, et qu’il a reçut le titre de Prince de Valois comme dédommagement, il entre en grande fureur et comprenant qu’il a été floué: il deviendra un redoutable corsaire qui s‘en prendra à la marine de Louis XV! Le Grand amiral de Valois avait confié son fils à un serviteur de confiance, un certain Antonin Guyot Dujol, qui avait un fils du même âge: à partir de là, la descendance des Dujol sera prise pour celle de l’Amiral de Valois et de cette souche incertaine sortiront l’Abbé Félix de Valois et un facteur à Saint-Chamas, qui tentera de faire modifier son état civil de Dujol à Valois. Débouté, il soutiendra sa cause dans un pamphlet incendiaire: Valois contre Bourbons… QU’EN EST-IL DEVENU DE LA VERITABLE DESCENFANCE ROYALE? A L’HEURE ACTUELLE, NOUS NE LE SAVONS PAS… A noter que l’intrigante ayant voulu compromettre Marie-Antoinette dans l’affaire du Collier était une certaine Comtesse Jeanne de La Motte-Valois. Marie Julie Jahenny * semblait dire que le Grand Monarque descendrait par son père de la branche Ainée de Saint-Louis -c’est la branche aînèe des Bourbons- et par sa mère de la branche coupée des Lys, ce qui nous apporte à un Louis XVII évadé du Temple!* [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Un mariage secret, de nos jours, entre le descendant Salique du Connétable de Bourbon comme du Masque de Fer et une des soeurs du descendant Salique d’un Louis XVII évadé du Temple, et donc à travers lui de… Louis XIV? Et le fruit de cette union secrète mais Légitime serait le Grand Monarque attendu? C’est une pure hypothèse, mais qu’on se le dise: cela correspondrait à l’espérance Providentialistes. Hervé J. VOLTO, Président Honoraire de la Charte de Fontevrault (Président 1991-1994), membre du Chapitre Général et Délégué Officiel pour l’Italie A lire: -Michael Baigent, Richard Leigh et Henry Lincoln, L’énigme sacrée (Pygmalion) –Michael Baigent, Richard Leigh et Henry Lincoln, Le message (Pygmalion) -M. de Surville, Le Masque de Fer a-t-il été fatal au trône de France?ou les misères d’une dynastie de 1703 à 1883, Paris, 1884. -Jean-Christian Petitfils, Le masque de fer (Perrin) -R. de Warren et A, de Lestrange, Les prétendants au trône de France (Editions de L‘Herne) -Yves-Marie Bercé, Le Roi caché (Fayard). a écrit:

_________________
Dieu seul suffit,l'aimer,le suivre et faire sa volonté.
avatar
Francesco
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 11/01/2008

http://forumarchedemarie.forumperso.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une branche ainée oubliée des Bourbons

Message par giby le Jeu 25 Juin 2015 - 21:17

Il me semblait avoir entendu dire que c'est une autre branche que les Bourbon… Si c'est un Capétien, il doit y en avoir d'autre Wink

Sinon, rien ne dit que le Seigneur choisira un "Légitime" de la branche, même si un déscendant de Louis XII, il pourra l'être de façon tordue et pas direct Wink Dieu seul en est maitre. Pensez donc à David

giby

Date d'inscription : 04/03/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une branche ainée oubliée des Bourbons

Message par Francesco le Jeu 25 Juin 2015 - 21:44

giby a écrit:Il me semblait avoir entendu dire que c'est une autre branche que les Bourbon… Si c'est un Capétien, il doit y en avoir d'autre Wink

Sinon, rien ne dit que le Seigneur choisira un "Légitime" de la branche, même si un déscendant de Louis XII, il pourra l'être de façon tordue et pas direct Wink Dieu seul en est maitre. Pensez donc à David  
Plusieurs prophéties font référence a un ''connu de Dieu seul''....

_________________
Dieu seul suffit,l'aimer,le suivre et faire sa volonté.
avatar
Francesco
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 11/01/2008

http://forumarchedemarie.forumperso.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une branche ainée oubliée des Bourbons

Message par Rémi le Jeu 25 Juin 2015 - 22:00

Quand certaines prophéties parlent de la branche coupée, plusieurs y voit automatiquement la tête coupée de Louis XVI mais si l'on prend cela au sens figuré, il pourrait s'agir tout aussi bien de toutes les branches de la monarchie Française qui ont toutes été coupées par un manque de descendance mâle, il y a eu quelquefois des usurpateurs de trônes qui ont coupé artificiellement les branches. Ce petit résumé de l'histoire est très intéressant à consulter.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
Mon site Web : Garde des trois Blancheurs

Pour la défense de notre Église, une, sainte, catholique et apostolique
avatar
Rémi
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 08/02/2008
Localisation : Canada, Québec

http://triumcandorumcustodia.org/index.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une branche ainée oubliée des Bourbons

Message par Hervé J. VOLTO le Sam 21 Jan 2017 - 14:38

Merci d'avoir évoqué mon article UNE BRANCHE AINEE, OUBLIE MAIS LEGITIME, DES BOURBONS, sur ce blog. Il y a d'autre articles traitant d'un suhjet similiare sur le blog de la charte de fontevrault :

LE SECRET DU GRAND MONARQUE
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] secret-du-grand-monarque/


LE MYSTERE DU GRAND MONARQUE DANS LE MYSTERE DE SAINT JEAN
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] grand-monarque-dans-le-mystere-de-saint-jean-une-nouvelle-r...


Hervé J. VOLTO

Date d'inscription : 19/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une branche ainée oubliée des Bourbons

Message par Rémi le Sam 21 Jan 2017 - 19:44

Merci pour ces bons textes.

_________________
Mon site Web : Garde des trois Blancheurs

Pour la défense de notre Église, une, sainte, catholique et apostolique
avatar
Rémi
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 08/02/2008
Localisation : Canada, Québec

http://triumcandorumcustodia.org/index.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une branche ainée oubliée des Bourbons

Message par Hervé J. VOLTO le Dim 22 Jan 2017 - 16:05

Pour répondre à Giby, les LOIS FONDAMENTALES DU ROYAUME DE FRANCE (inspirées par Dieu au moment du baptême de Clovis et lors du Songe d'Hugues Capet) précisent que le Roi Légitime est l'Aîné Salique (exclusion des femmes et de leur descendance) des Capétiens, de confession Catholique (Henri IV, Roi de droit à la mort d'Henri III, a compris que pour être reconnu Roi de fait, il devait abjurer le portestantisme), né de naissance Légitime (même le grand Louis XIV n'a pu légitimer ses batards eu de Mme de Montestpan) et si possible né en France (excusion des Bourbon indiens et espagnols) : aujourd'hui ce serait par force un BOURBON, les autres lignées Capétiennes -Anjou, Valois, Busset- se sont etteintes en ligne Légitime. Or Marie-Julie Jahnny a dit au Marquis de La Franqueire que le futur Grand Monarque HENRI-Louis de Bourbon-Montpensier de Sainte-Croix de Valois de DE LA CROIX, allias HENRI V DE LA CROIX, serait l'aînè des Bourbons, mais un aîné INCONNU MEM DES BOURBONS ACTUELS, le sort des descendances autant du Masque de Fer -lignée des Bourbons-Montpensier de La Croix- et celle de Louis XVII (Boubons-Normandie) n'étant pas fixé définitivement.

L'etat présent de la Masson de Bourbon pourrait se présenter ainsi :
1. Bourbons-Busset : non successible car illégitime (présomption de batradise).

2. Bourbons-Montpensier de La Croix : successible si Survivance Providentielle.

3. Bourbon de Bohpal : non successible car indiens et anglophones.

4. Bourbons-Normandie : successibles si Survivance Providentielle.

5. Bourbons-d'espagne : sucessibles pour les Légitimistes, non pour les Parmistes et les Orléanistes.

6. Bourbons-Siciles : non successibles car hispanophones.

7. Bourbons-Parme : sucessibles car Francophones.

Les Orléans et les Orléans Bragances se toruvent également des arisons d'être sucessibles.

SMTC HENRI DE LA CROIX descendrait par son père des Bourbons-Montpensier de La Croix (Bramche aînée, oubliée mais Légitime, des Bourbons) et par sa mère des Bourbons-Normandie (branche coupée des Lys). Cette dernière branche serait apparentée aux Bourbons d'Espagne, de Naples et de Parme, eux même apparentés aux Habsbourg-Lorraine d'où étaient issue le Bon Roi René et... Marie-Antoinette.

SMTC HENRI V DE LA CROIX pourrait donc revendiquer la totalité de l'héritage Royal, tant politique que spirituel, et unir à la dévotuion des Rois de France pour N.D. des Victoires, des Rois d'Espagne à la madonne du Pilar, des Rois de Naples à la Madonne del Carmine (pronocer carminé), celles des Rois d'Etrurie et des Ducs de Parme à la Madonne della Staccata, à celle des Ducs de Lorraine et des Empereurs austro-hongrois à N.D. de Sion. Si on ajoute que les Rois Bourbons Espagnols et de Parme ont des droits (Miguélisme des Bourbons-Parme) sur la Couronne du Portugal, on pourrait y ajouter la dévotion à la Madonne de Fatima. Et faire que notre futur Roi HENRI V DE LA CROIX pourrait être ainsi Providebtiellement pret à incarner la dimension spirituelle de l'aspect Sacré de la Royauté...

Hervé J. VOLTO

Date d'inscription : 19/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une branche ainée oubliée des Bourbons

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum