Ceux à qui le Fils veut le révéler

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Ceux à qui le Fils veut le révéler

Message par etienne lorant le Mer 15 Juil 2015 - 10:30

Livre de l'Exode 3,1-6.9-12.
En ces jours-là, Moïse était berger du troupeau de son beau-père Jéthro, prêtre de Madiane. Il mena le troupeau au-delà du désert et parvint à la montagne de Dieu, à l’Horeb. L’ange du Seigneur lui apparut dans la flamme d’un buisson en feu. Moïse regarda : le buisson brûlait sans se consumer.
Moïse se dit alors : « Je vais faire un détour pour voir cette chose extraordinaire : pourquoi le buisson ne se consume-t-il pas ? » Le Seigneur vit qu’il avait fait un détour pour voir, et Dieu l’appela du milieu du buisson : « Moïse ! Moïse ! » Il dit : « Me voici ! »
Dieu dit alors : « N’approche pas d’ici ! Retire les sandales de tes pieds, car le lieu où tu te tiens est une terre sainte ! »
Et il déclara : « Je suis le Dieu de ton père, le Dieu d’Abraham, le Dieu d’Isaac, le Dieu de Jacob. » Moïse se voila le visage car il craignait de porter son regard sur Dieu.
Maintenant, le cri des fils d’Israël est parvenu jusqu’à moi, et j’ai vu l’oppression que leur font subir les Égyptiens.
Maintenant donc, va ! Je t’envoie chez Pharaon : tu feras sortir d’Égypte mon peuple, les fils d’Israël. »
Moïse dit à Dieu : « Qui suis-je pour aller trouver Pharaon, et pour faire sortir d’Égypte les fils d’Israël ? »
Dieu lui répondit : « Je suis avec toi. Et tel est le signe que c’est moi qui t’ai envoyé : quand tu auras fait sortir d’Égypte mon peuple, vous rendrez un culte à Dieu sur cette montagne. »



Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu 11,25-27.
En ce temps-là, Jésus prit la parole et dit : « Père, Seigneur du ciel et de la terre, je proclame ta louange : ce que tu as caché aux sages et aux savants, tu l’as révélé aux tout-petits.
Oui, Père, tu l’as voulu ainsi dans ta bienveillance. Tout m’a été remis par mon Père ; personne ne connaît le Fils, sinon le Père, et personne ne connaît le Père, sinon le Fils, et celui à qui le Fils veut le révéler.


Textes de l’Évangile au quotidien

Aujourd'hui, ce qui établit le lien entre les deux textes  est très simple à découvrir, car dans l'un et l'autre texte, dans la Bible comme dans l’Évangile, c'est de la révélation, de la rencontre personnelle avec Dieu qu'il s'agit. Et Dieu se révèle, mais tout en restant très discret.

De la sorte, il fallait bien la curiosité d'Abraham devant ce buisson qui brûlait sans se consumer pour que la rencontre ait lieu. Et par la suite, n'eût-on pas pu, très facilement, dire d'Abraham: "Cet homme est un rêveur, comment croire un homme qui voit une manifestation divine dans un buisson enflammé ?"   C'est aussi peu crédible que de prétendre entendre des voix !

Et cependant, c'est ainsi. Je peux le dire, moi qui fus converti par la vision de Jésus sur un crucifix, mais dont la tête s'était soudainement redressée comme pour me signaler sa présence. Et je me souviens comme hier que je suis tombé de mon lit et que je me suis mis à pleurer, car ce que je voyais m'était expliqué : c’était Jésus donnant sa vie parce qu'Il me voyait malheureux et incrédule.  

Par la suite, il faut bien dire que le regard posé sur moi par les prêtres, fut d'abord celui de la suspicion ! N'étais-je  pas venu me moquer d'eux ?  Car je leur disais : "A présent je comprends pourquoi vous êtes devenus prêtres  ! "  En effet, j'étais persuadé qu'ils avaient tous été les bénéficiaires d'une vision semblable à la mienne - ce qui ne faisait que renforcer leur méfiance..

La plupart des convertis passent donc une partie de leur vie à essayer de faire reconnaître la validité de leur témoignage et, chose extraordinaire, c'est en cherchant cette reconnaissance par autrui qu'ils finissent par "porter du fruit" autour d'eux.

Et l'Evangile du jour confirme tout à fait. Il suffit de lire :

"Père, tu l’as voulu ainsi dans ta bienveillance. Tout m’a été remis par mon Père ; personne ne connaît le Fils, sinon le Père, et personne ne connaît le Père, sinon le Fils, et celui à qui le Fils veut le révéler."

Notez encore qu'après quatre ans d'une étude de la théologie de la Miséricorde divine, je n'ai pas été "établi" comme membre de la Congrégation Faustinum, même après y avoir fait entrer d'autres que moi... mais que l'on se rassure :  ma Joie demeure et me pousse à chanter : "Déchiffrer ta Parole illumine et les simples comprennent !"

.

etienne lorant

Date d'inscription : 25/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum