L'amour de Dieu, le seul trésor qui demeure

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'amour de Dieu, le seul trésor qui demeure

Message par etienne lorant le Lun 17 Aoû 2015 - 10:40

Lundi de la 20e semaine du temps ordinaire

Livre des Juges 2,11-19.
En ces jours-là, les fils d’Israël firent ce qui est mal aux yeux du Seigneur, et ils servirent les Baals.
Ils abandonnèrent le Seigneur, le Dieu de leurs pères, qui les avait fait sortir du pays d’Égypte, et ils suivirent d’autres dieux parmi ceux des peuples d’alentour. Ils se prosternèrent devant eux, et ils irritèrent le Seigneur.
Ils abandonnèrent le Seigneur pour servir Baal et Astarté.
Alors la colère du Seigneur s’enflamma contre Israël. Il les livra aux mains des pillards, les abandonna aux ennemis qui les entouraient, et ils furent incapables de leur résister.
Dans toutes leurs expéditions, la main du Seigneur était contre eux, pour leur malheur, comme il le leur avait dit, comme il en avait fait serment. Ils furent dans une très grande détresse.
Alors le Seigneur suscita des juges pour les sauver de la main des pillards.
Mais ils n’obéissaient pas non plus à leurs juges. Ils se prostituèrent en suivant d’autres dieux, ils se prosternèrent devant eux. Ils ne tardèrent pas à se détourner du chemin où leurs pères avaient marché en obéissant aux commandements du Seigneur ; ils n’agirent pas comme eux.
Lorsque le Seigneur suscitait pour eux un juge, le Seigneur était avec le juge, et il les sauvait de la main de leurs ennemis aussi longtemps que le juge était en vie ; car le Seigneur se laissait émouvoir quand ils gémissaient sous la violence de leurs oppresseurs.
Mais quand le juge était mort, ils recommençaient et poussaient la corruption plus loin que leurs pères : ils suivaient d’autres dieux, les servaient et se prosternaient devant eux ; ils ne renonçaient en rien à leurs pratiques ni à leur conduite obstinée.


Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu 19,16-22.
En ce temps-là, voici que quelqu’un s’approcha de Jésus et lui dit : « Maître, que dois-je faire de bon pour avoir la vie éternelle ? »
Jésus lui dit : « Pourquoi m’interroges-tu sur ce qui est bon ? Celui qui est bon, c’est Dieu, et lui seul ! Si tu veux entrer dans la vie, observe les commandements. »
Il lui dit : « Lesquels ? » Jésus reprit : « Tu ne commettras pas de meurtre. Tu ne commettras pas d’adultère. Tu ne commettras pas de vol. Tu ne porteras pas de faux témoignage.
Honore ton père et ta mère. Et aussi : Tu aimeras ton prochain comme toi-même. »
Le jeune homme lui dit : « Tout cela, je l’ai observé : que me manque-t-il encore ? »
Jésus lui répondit : « Si tu veux être parfait, va, vends ce que tu possèdes, donne-le aux pauvres, et tu auras un trésor dans les cieux. Puis viens, suis-moi. »
À ces mots, le jeune homme s’en alla tout triste, car il avait de grands biens.


Textes de l’Évangile au quotidien

Après avoir tourné en rond dans le désert durant quarante années, les juifs entrent dans la terre promise. Ils la trouvent évidemment déjà peuplée, car qui choisirait de vivre dans un désert quand il a sous les yeux une vallée où coulent des rivières, où poussent des arbres fruitiers dans une terre riche , où le gibier est abondant, avec un grand lac poissonneux et un bon climat ! Les fils d'Israël, plutôt que de chasser devant eux les peuplades qui y séjournaient, vont rapidement dédaigner les consignes des Juges pour s'insérer dans les peuplades déjà installées.

Les juifs n'ont pas vraiment conscience de l'extraordinaire destinée que le Seigneur a conçue pour eux. Et notre prêtre d'ajouter : "Mais nous, en avons-nous vraiment conscience ou bien nous contentons-nous des règles du catéchisme ?"C'est avec son âme bien catéchisée - et même vertueuse - que le jeune homme riche vient au Seigneur. Jésus. C'est en toute bonne foi qu'il vient se présenter à Jésus ! Il désire réellement la perfection !

Mais il ne se doute pas qu'il a des chaînes à ses pieds, de lourdes chaînes constituées d'hectares de bonne terre, de vignobles, de pièces d'or, de richesses de toutes sortes, de familles entières qui vivent à son service. Et d'un seul coup, Jésus lui ouvre les yeux : abandonner tout cela, le peux-tu ? Certes, les disciples ont laissé derrière eux leur barque et leur filet, mais on peut se demander: si c'était toute une flottille de bateaux de pèche qu'il avait fallu démanteler, n'y auraient-ils pas réfléchi à deux fois ?

Ce dilemme, chacun d'entre nous le connaît tôt ou tard. Il suffit pourtant d'un peu d'introspection pour le résoudre. Car nous aussi, nous avons devant nous la terre promise qu'est le Royaume des Cieux. Mais nous n'y pénétrerons pas avec nos bagages, ni notre bonne conscience. Seul l'Amour nous en ouvrira les portes.

.

etienne lorant

Date d'inscription : 25/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum