Toute la Loi est déjà présente dans le coeur des hommes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Toute la Loi est déjà présente dans le coeur des hommes

Message par etienne lorant le Ven 21 Aoû 2015 - 10:01

Vendredi de la 20e semaine du temps ordinaire

Livre de Ruth 1,1.3-6.14b-16.22.
À l’époque où gouvernaient les Juges, il y eut une famine dans le pays. Un homme de Bethléem de Juda émigra avec sa femme et ses deux fils pour s’établir dans la région appelée Champs-de-Moab.
Élimélek, le mari de Noémi, mourut, et Noémi resta seule avec ses deux fils.
Ceux-ci épousèrent deux Moabites ; l’une s’appelait Orpa (c’est-à-dire : Volte-face) et l’autre, Ruth (c’est-à-dire : Compagne). Ils demeurèrent là une dizaine d’années.
Mahlone et Kilyone moururent à leur tour, et Noémi resta privée de ses deux fils et de son mari.
Alors, avec ses belles-filles, elle se prépara à quitter les Champs-de-Moab et à retourner chez elle, car elle avait appris que le Seigneur avait visité son peuple et lui donnait du pain.
En cours de route, Orpa embrassa sa belle-mère et la quitta, mais Ruth restait attachée à ses pas.
Noémi lui dit : « Tu vois, ta belle-sœur est retournée vers son peuple et vers ses dieux. Retourne, toi aussi, comme ta belle-sœur. »
Ruth lui répondit : « Ne me force pas à t’abandonner et à m’éloigner de toi, car où tu iras, j’irai ; où tu t’arrêteras, je m’arrêterai ; ton peuple sera mon peuple, et ton Dieu sera mon Dieu.
Noémi revint donc des Champs-de-Moab avec sa belle-fille, Ruth la Moabite. Elles arrivèrent à Bethléem au début de la moisson de l’orge.



Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu 22,34-40.
En ce temps-là, les pharisiens, apprenant qu’il avait fermé la bouche aux sadducéens, se réunirent,
et l’un d’entre eux, un docteur de la Loi, posa une question à Jésus pour le mettre à l’épreuve :
« Maître, dans la Loi, quel est le grand commandement ? »
Jésus lui répondit : « Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme et de tout ton esprit.
Voilà le grand, le premier commandement.
Et le second lui est semblable : Tu aimeras ton prochain comme toi-même.
De ces deux commandements dépend toute la Loi, ainsi que les Prophètes. »


Textes de l'Evangile au quotidien


La réponse de Ruth la Mohabite, dont le nom signifie compagne, ne va pas renoncer à son nom ni à sa maîtresse Noémi, qu'elle a accompagnée jusqu'alors. Peu lui importe le jugement des uns et des autres, elle a suivi Ruth, elle continuera de la suivre, au point que le Dieu de Nohémi deviendra le sien. Bien évidemment, au moment de faire ce choix, elle ne connaît pas le Dieu de sa maîtresse, mais ce qui lui tient au cœur, c'est de montrer à celle-ci qu'elle ne l'abandonnera pas dans son deuil au jour du malheur - car Noémi a tout perdu.

C'est un très beau témoignage de miséricorde qu'elle donne a sa maitresse, car ce n'est pas rien de quitter les siens, ainsi que son pays, afin de demeurer fidèle à une personne dans le deuil et dans la pauvreté. Quiconque connaît le triste sort des veuves sans enfants en Israël sait bien que leur survie est difficile.

Sans pouvoir s'en rendre compte (si ce n'est dans le mouvement de son cœur), en choisissant le Dieu d'Israël comme étant le sien, mais également en faisant preuve d'un dévouement totalement désintéressé envers sa maîtresse, Ruth accomplit tout à fait, au coeur de sa vie, la réponse que Jésus, dans l'Evangile, donne à ceux qui l'interrogent à propos des commandements fondateurs de la religion juive.

On ne peut que se réjouir et exalter le nom du Seigneur lorsque l'on voit que tout ce qui est écrit dans la loi juive peut se connaître très simplement et se pratiquer lorsqu'on écoute son cœur....

.

etienne lorant

Date d'inscription : 25/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum