La sainteté consiste aussi dans la recherche de l'équilibre parfait

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La sainteté consiste aussi dans la recherche de l'équilibre parfait

Message par etienne lorant le Ven 28 Aoû 2015 - 10:16

Vendredi de la 21e semaine du temps ordinaire

Première lettre de saint Paul Apôtre aux Thessaloniciens 4,1-8
Frères, vous avez appris de nous comment il faut vous conduire pour plaire à Dieu ; et c’est ainsi que vous vous conduisez déjà. Faites donc de nouveaux progrès, nous vous le demandons, oui, nous vous en prions dans le Seigneur Jésus. Vous savez bien quelles instructions nous vous avons données de la part du Seigneur Jésus.
La volonté de Dieu, c’est que vous viviez dans la sainteté, en vous abstenant de la débauche,
et en veillant chacun à rester maître de son corps dans un esprit de sainteté et de respect,
sans vous laisser entraîner par la convoitise comme font les païens qui ne connaissent pas Dieu.
Dans ce domaine, il ne faut pas agir au détriment de son frère ni lui causer du tort, car de tout cela le Seigneur fait justice, comme nous vous l’avons déjà dit et attesté.
En effet, Dieu nous a appelés, non pas pour que nous restions dans l’impureté, mais pour que nous vivions dans la sainteté.
Ainsi donc celui qui rejette mes instructions, ce n’est pas un homme qu’il rejette, c’est Dieu lui-même, lui qui vous donne son Esprit Saint
.


Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu 25,1-13.
En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples cette parabole : Le royaume des Cieux sera comparable à dix jeunes filles invitées à des noces, qui prirent leur lampe pour sortir à la rencontre de l’époux.
Cinq d’entre elles étaient insouciantes, et cinq étaient prévoyantes :
les insouciantes avaient pris leur lampe sans emporter d’huile,
tandis que les prévoyantes avaient pris, avec leurs lampes, des flacons d’huile.
Comme l’époux tardait, elles s’assoupirent toutes et s’endormirent.
Au milieu de la nuit, il y eut un cri : “Voici l’époux ! Sortez à sa rencontre.”
Alors toutes ces jeunes filles se réveillèrent et se mirent à préparer leur lampe.
Les insouciantes demandèrent aux prévoyantes : “Donnez-nous de votre huile, car nos lampes s’éteignent.”
Les prévoyantes leur répondirent : “Jamais cela ne suffira pour nous et pour vous, allez plutôt chez les marchands vous en acheter.”
Pendant qu’elles allaient en acheter, l’époux arriva. Celles qui étaient prêtes entrèrent avec lui dans la salle des noces, et la porte fut fermée.
Plus tard, les autres jeunes filles arrivèrent à leur tour et dirent : “Seigneur, Seigneur, ouvre-nous !”
Il leur répondit : “Amen, je vous le dis : je ne vous connais pas.”
Veillez donc, car vous ne savez ni le jour ni l’heure.
.


Textes de l’Évangile au quotidien

Une question que se posaient les Thessaloniciens concernait la tempérance (ou modération) et l'abstinence pure et simple.
C'est que, parmi les convertis, il y avait déjà des ermites, qui se sentaient appelés à renoncer le plus possible aux choses de ce monde - et qui demeuraient à l'écart. Mais il y avait également des couples dont le mariage avait été béni. Sur cette question particulière, saint Paul ne tranche pas - mais il faut veiller à rester maître de son corps dans un esprit de sainteté et de respect.

Ce qui essentiel, qu'il s'agisse de sexualité ou de tout autre chose (la nourriture et la boisson également sont de bons exemples), c'est de vivre dans l'entraînement au renoncement, non par "masochisme", mais dans l'idée de manifester au Seigneur que l'on se tient toujours prêt à le servir.

C'est aussi de cela qu'il est question dans l’Évangile. En d'autres occasions, l'huile des prévoyantes est souvent lié par les prédicateurs à une "provision de bonnes œuvres". Mais dans ce cas précis - puisque la Liturgie lie fait toujours se répondre les textes, il s'agit véritablement de provision d'abstinence. Qu'est-ce à dire ? Eh bien, pour donner un exemple, notre prêtre a rapporté la réprimande que le Pape François, en visite pastorale aux Philippines, avait adressée à un couple de catholiques philippins qui s'était montré très fier de leur ribambelle d'enfants : "J’ai admonesté une femme qui en était à sa huitième grossesse après sept césariennes ; je lui ai dit : « Vous voulez que vos enfants soient orphelins ? ».

Il nous faut donc vivre dans la mesure attentive de notre relation à Dieu - laquelle exige un grand équilibre de tout l'être.
[url= [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

etienne lorant

Date d'inscription : 25/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum