Le salut est dans la foi de confiance absolue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le salut est dans la foi de confiance absolue

Message par etienne lorant le Jeu 3 Sep 2015 - 10:20

Jeudi de la 22e semaine du temps ordinaire

Lettre de saint Paul Apôtre aux Colossiens 1,9-14.
Frères, depuis le jour où nous en avons entendu parler, nous ne cessons pas de prier pour vous. Nous demandons à Dieu de vous combler de la pleine connaissance de sa volonté, en toute sagesse et intelligence spirituelle.
Ainsi votre conduite sera digne du Seigneur, et capable de lui plaire en toutes choses ; par tout le bien que vous ferez, vous porterez du fruit et vous progresserez dans la vraie connaissance de Dieu.
Vous serez fortifiés en tout par la puissance de sa gloire, qui vous donnera toute persévérance et patience. Dans la joie,
vous rendrez grâce à Dieu le Père, qui vous a rendus capables d’avoir part à l’héritage des saints, dans la lumière.
Nous arrachant au pouvoir des ténèbres, il nous a placés dans le Royaume de son Fils bien-aimé : en lui nous avons la rédemption, le pardon des péchés.


Évangile de Jésus Christ selon saint Luc 5,1-11.
En ce temps-là, la foule se pressait autour de Jésus pour écouter la parole de Dieu, tandis qu’il se tenait au bord du lac de Génésareth. Il vit deux barques qui se trouvaient au bord du lac ; les pêcheurs en étaient descendus et lavaient leurs filets.
Jésus monta dans une des barques qui appartenait à Simon, et lui demanda de s’écarter un peu du rivage. Puis il s’assit et, de la barque, il enseignait les foules.
Quand il eut fini de parler, il dit à Simon : « Avance au large, et jetez vos filets pour la pêche. »
Simon lui répondit : « Maître, nous avons peiné toute la nuit sans rien prendre ; mais, sur ta parole, je vais jeter les filets. »
Et l’ayant fait, ils capturèrent une telle quantité de poissons que leurs filets allaient se déchirer.
Ils firent signe à leurs compagnons de l’autre barque de venir les aider. Ceux-ci vinrent, et ils remplirent les deux barques, à tel point qu’elles enfonçaient.
A cette vue, Simon-Pierre
tomba aux genoux de Jésus, en disant : « Éloigne-toi de moi, Seigneur, car je suis un homme pécheur. »
En effet, un grand effroi l’avait saisi, lui et tous ceux qui étaient avec lui, devant la quantité de poissons qu’ils avaient pêchés ;
et de même Jacques et Jean, fils de Zébédée, les associés de Simon. Jésus dit à Simon : « Sois sans crainte, désormais ce sont des hommes que tu prendras. »
Alors ils ramenèrent les barques au rivage et, laissant tout, ils le suivirent.


Textes de l'Evangile au quotidien

Comment porter du fruit et progresser dans la connaissance de Dieu, c'est l'enseignement que saint Paul se propose d'apporter à la jeune communauté des Colossiens. Car l'une et l'autre chose sont liées entre elles et l'on pourrait dire aussi : c'est par une charité de pensée, de prière mais aussi d'actes de charité envers autrui... que nous progresserons nous-même dans notre relation à Dieu.

S'il est une erreur très commune et qui touche à la connaissance de Dieu, c'est de croire que le Seigneur n'est présent que dans des rites et des pratiques en Église. Car en réalité, il est présent partout, à chacun d'entre nous et à tout moment.
Avec la pèche miraculeuse, Jésus emploie vraiment les grands moyens pour manifester que son Royaume est déjà à l’œuvre à tout instant. Cela se confirme dans le mouvement et la véritable mutation intérieure qui se produit dans les cœurs de ces pécheurs de la mer de Galilée.

Toute la nuit, ils ont jeté et relevé leurs filets sans avoir rien pris. Pourtant, ne sont-ils pas "spécialistes" dans leur profession ? Et ils ne manquent ni de courage ni de persévérance ! Mais le véritable acte de foi ne tient ni à l'expérience, ni à la pratique, mais bien à l'abandon de confiance dans la parole de Dieu. Sans toucher au texte, c'est bien à un acte de confiance totale que se livrent Pierre et ses compagnons. Ils vont retourner sur le lac, simplement à la demande du Seigneur. Et c'est aussi la dernière fois - car désormais leurs poissons seront des âmes sauvées de la noyade, retirées par la foi des eaux troubles de chaque époque - hier et aujourd'hui, jusqu'à la rédemption finale.

.

etienne lorant

Date d'inscription : 25/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum