2-Textes du jour et commentaires (audio et vidéo)

Page 3 sur 19 Précédent  1, 2, 3, 4 ... 11 ... 19  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

2-Textes du jour et commentaires (audio et vidéo)

Message par Nicolas le Dim 31 Mai 2015 - 8:49

Rappel du premier message :

Dimanche 31 Mai 2015

SAINTE TRINITÉ
Solennité du SEIGNEUR

(Couleur liturgique : blanc )
Année B





Lien :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Vu sur :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]






(Première lecture)
Livre du Deutéronome 4 : 32 à 34, 39 et 40


« C’est le SEIGNEUR qui est DIEU, LÀ-HAUT dans le Ciel comme ici-bas sur la Terre ; il n’y en a pas d’autre »

Moïse disait au peuple :
« Interroge donc les temps anciens qui t’ont précédé,
depuis le jour où DIEU créa l’homme sur la Terre :
d’un bout du monde à l’autre,
est-il arrivé quelque chose d’aussi grand,
a-t-on jamais connu rien de pareil ?
Est-il un peuple qui ait entendu comme toi
la VOIX de DIEU parlant du milieu du feu,
et qui soit resté en vie ?
Est-il un dieu qui ait entrepris de se choisir une nation,
de venir la prendre au milieu d’une autre,
à travers des épreuves, des signes, des prodiges et des combats,
à main forte et à bras étendu,
et par des exploits terrifiants
– comme tu as vu le SEIGNEUR ton DIEU
le faire pour toi en Égypte ?
Sache donc aujourd’hui, et médite cela en ton cœur :
c’est le SEIGNEUR qui est DIEU,
LÀ-HAUT dans le Ciel comme ici-bas sur la Terre ;
il n’y en a pas d’autre.
Tu garderas les DÉCRETS et les COMMANDEMENTS du SEIGNEUR
que je te donne aujourd’hui,
afin d’avoir, toi et tes fils, bonheur et longue vie
sur la terre que te donne le SEIGNEUR ton DIEU, tous les jours. »


– PAROLE du SEIGNEUR.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris






Louande au DIEU CRÉATEUR et SAUVEUR


[Psaume 32 (33) ; entièrement]



Psaume 32 (33) : 4 et 5, 6 et 9, 18 et 19, 20 et 22


R/ Heureux le peuple
dont le SEIGNEUR est le DIEU.


Oui, ELLE est DROITE, la PAROLE du SEIGNEUR ;
IL est FIDÈLE en tout ce qu’IL fait.
IL aime le BON DROIT et la JUSTICE ;
la Terre est remplie de SON AMOUR.
R/


Le SEIGNEUR a fait les Cieux par SA PAROLE,
l’Univers, par le SOUFFLE de SA BOUCHE.
IL parla, et ce qu’IL dit exista ;
IL commanda, et ce qu’IL dit survint.
R/


DIEU veille sur ceux qui LE craignent,
qui mettent leur espoir en SON AMOUR,
pour les délivrer de la mort,
les garder en vie aux jours de famine.
R/


Nous attendons notre VIE du SEIGNEUR :
IL est pour nous UN APPUI, UN BOUCLIER.
Que TON AMOUR, SEIGNEUR, soit sur nous
comme notre espoir est en TOI !
R/


[center] Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris







(Deuxième lecture)
Lettre de Saint Paul Apôtre aux Romains 8 : 14 à 17


« Vous avez reçu un ESPRIT qui fait de vous des Fils ; en LUI nous crions “ABBA !”, PÈRE ! »

Frères,
tous ceux qui se laissent conduire par l’ESPRIT de DIEU,
ceux-là sont Fils de DIEU.
Vous n’avez pas reçu un esprit qui fait de vous des esclaves
et vous ramène à la peur ;
mais vous avez reçu un ESPRIT qui fait de vous des Fils ;
et c’est en LUI que nous crions « ABBA ! »,
c’est-à-dire : PÈRE !
C’est donc l’ESPRIT SAINT LUI-MÊME qui atteste à notre esprit
que nous sommes Enfants de DIEU.
Puisque nous sommes Ses Enfants,
nous sommes aussi Ses Héritiers :
Héritiers de DIEU,
Héritiers avec le CHRIST,
si du moins nous souffrons avec LUI
pour être avec LUI dans la GLOIRE.


– PAROLE du SEIGNEUR.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris






Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Matthieu 28 : 16 à 20

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.

GLOIRE au PÈRE, et au FILS, et au SAINT-ESPRIT :
au DIEU QUI EST, QUI ÉTAIT ET QUI VIENT !

Alléluia.
(cf. Ap 1, 08)




« Baptisez-les au NOM du PÈRE, et du FILS, et du SAINT-ESPRIT »

En ce temps-là,
les ONZE DISCIPLES s’en allèrent en Galilée,
à la montagne où JÉSUS leur avait ordonné de se rendre.
Quand ils LE virent, ils se prosternèrent,
mais certains eurent des doutes.
JÉSUS s’approcha d’eux et leur adressa CES PAROLES :
« Tout pouvoir M’a été donné au Ciel et sur la Terre.
Allez ! De toutes les nations faites des Disciples :
baptisez-les au NOM du PÈRE, et du FILS, et du SAINT-ESPRIT,
apprenez-leur à observer
tout ce que Je vous ai commandé.
Et Moi, Je suis avec vous
tous les jours jusqu’à la fin du monde. »


– Acclamons la PAROLE de DIEU.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris











Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Liens :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]






Amicalement, fraternellement
Nicolas


Nicolas
Animateur
Animateur

Masculin Date d'inscription : 24/01/2008
Age : 46
Localisation : France: Hérault (34)

Revenir en haut Aller en bas


Re: 2-Textes du jour et commentaires (audio et vidéo)

Message par Nicolas le Jeu 30 Juil 2015 - 10:32

Jeudi 30 Juillet 2015

Saint Pierre Chrysologue, Évêque et Docteur de l’Église
Mort vers 451. Réputé pour sa grande éloquence, cet Évêque de Ravenne (Italie) reçut le surnom de “Chrysologue”, ce qui signifie “parole d’or”.

17ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Vert )
Année B







(Première lecture)
Livre de l’Exode 40 : 16 à 21, 34 à 38


« La NUÉE couvrit la Tente de la Rencontre, et la GLOIRE du SEIGNEUR REMPLIT la DEMEURE »

En ces jours-là,
Moïse exécuta tout ce que le SEIGNEUR lui avait ordonné.
La DEMEURE de DIEU fut érigée
la deuxième année après la sortie d’Égypte,
le premier jour du premier mois.
Moïse érigea ainsi la DEMEURE :
il en posa les bases, les poutres et les traverses,
et il dressa les colonnes.
Au-dessus de la DEMEURE, il déploya la Tente et la recouvrit
comme le SEIGNEUR le lui avait ordonné.
Il prit le TÉMOIGNAGE et le déposa dans l’Arche.
Il mit à l’Arche ses barres
et la recouvrit de la plaque d’or appelée PROPITIATOIRE.
Il introduisit l’Arche dans la DEMEURE,
et posa le rideau pour voiler l’Arche du TÉMOIGNAGE
comme le SEIGNEUR le lui avait ordonné.

La NUÉE couvrit la tente de la Rencontre,
et la GLOIRE du SEIGNEUR REMPLIT la DEMEURE.
Moïse ne pouvait pas entrer dans la Tente de la Rencontre,
car la NUÉE y demeurait
et la GLOIRE du SEIGNEUR REMPLISSAIT la DEMEURE.
À chaque étape,
lorsque la NUÉE s’élevait et quittait la DEMEURE,
les fils d’Israël levaient le camp.
Si la NUÉE ne s’élevait pas, ils campaient
jusqu’au jour où ELLE s’élevait.
Dans la journée, la NUÉE du SEIGNEUR REPOSAIT sur la DEMEURE,
et la nuit, un FEU BRILLAIT dans la NUÉE
aux yeux de tout Israël.
Et il en fut ainsi à toutes leurs étapes.


– PAROLE du SEIGNEUR.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Cantique des pèlerins arrivant à Jérusalem

Du répertoire du chef de chorale. Accompagnement sur la harpe de Gat. Psaume appartenant au recueil de la confrérie de Coré.

[ Psaume 83 (84) ; entièrement ]




Psaume 83 (84) : 3, 4, 5 et 6, 11

R/ De quel AMOUR sont aimées TES DEMEURES,
SEIGNEUR de l’UNIVERS !


Mon âme s’épuise à désirer
les PARVIS du SEIGNEUR ;
mon cœur et ma chair sont un cri
vers le DIEU VIVANT !
R/

L’oiseau lui-même s’est trouvé une maison,
et l’hirondelle, un nid pour abriter sa couvée :
TES AUTELS, SEIGNEUR de l’UNIVERS,
mon ROI et mon DIEU !
R/

Heureux les habitants de TA MAISON :
ils pourront TE chanter encore !
Heureux les hommes dont TU es la FORCE :
des chemins s’ouvrent dans leur cœur !
R/

Oui, un jour dans TES PARVIS
en vaut plus que mille.
J’ai choisi de me tenir sur le seuil,
dans la MAISON de mon DIEU,
plutôt que d’habiter parmi les infidèles.
R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris







Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Matthieu 13 : 47 à 53

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
SEIGNEUR, ouvre notre cœur
pour nous rendre attentifs aux PAROLES de TON FILS.
Alléluia.
(cf. Ac 16, 14b)




« On ramasse dans des paniers ce qui est bon, et on rejette ce qui ne vaut rien »

En ce temps-là,
JÉSUS disait aux foules :
« Le ROYAUME des CIEUX est encore comparable
à un filet que l’on jette dans la mer,
et qui ramène toutes sortes de poissons.
Quand il est plein, on le tire sur le rivage,
on s’assied,
on ramasse dans des paniers ce qui est bon,
et on rejette ce qui ne vaut rien.
Ainsi en sera-t-il à la fin du monde :
les Anges sortiront pour séparer les méchants du milieu des Justes
et les jetteront dans la fournaise :
là, il y aura des pleurs et des grincements de dents. »

« Avez-vous compris tout cela ? »
Ils LUI répondent : « Oui ».
JÉSUS ajouta :
« C’est pourquoi tout scribe
devenu Disciple du ROYAUME des CIEUX
est comparable à un maître de maison
qui tire de son trésor du neuf et de l’ancien. »

Lorsque JÉSUS eut terminé Ces Paraboles,
IL s’éloigna de là.


– Acclamons la PAROLE de DIEU.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris










Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]




Liens :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]






Amicalement, fraternellement
Nicolas


Nicolas
Animateur
Animateur

Masculin Date d'inscription : 24/01/2008
Age : 46
Localisation : France: Hérault (34)

Revenir en haut Aller en bas

Re: 2-Textes du jour et commentaires (audio et vidéo)

Message par Nicolas le Ven 31 Juil 2015 - 10:02

Vendredi 31 Juillet 2015

Saint Ignace de Loyola, Prêtre
Mort en 1556. Fondateur de la Compagnie de Jésus. Ses Exercices spirituels tracent un chemin qui veut consacrer sa vie à la GLOIRE de DIEU. Canonisé en 1622.

17ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Blanc )
Année B







(Première lecture)
Livre des Lévites 23 : 1, 4 à 11, 15 et 16, 27, 34b à 37


« Voici les SOLENNITÉS du SEIGNEUR, les ASSEMBLÉES SAINTES »

Le SEIGNEUR parla à Moïse et dit :
« Voici les SOLENNITÉS du SEIGNEUR, les ASSEMBLÉES SAINTES
auxquelles vous convoquerez, aux dates fixées, les fils d’Israël.
Le premier mois, le quatorze du mois, au coucher du soleil,
ce sera la Pâque en l’HONNEUR du SEIGNEUR.
Le quinzième jour de ce même mois,
ce sera la fête des Pains sans levain en l’HONNEUR du SEIGNEUR :
pendant sept jours, vous mangerez des pains sans levain.
Le premier jour, vous tiendrez une ASSEMBLÉE SAINTE
et vous ne ferez aucun travail, aucun ouvrage.
Pendant sept jours, vous présenterez de la nourriture offerte pour le SEIGNEUR.
Le septième jour, vous aurez une ASSEMBLÉE SAINTE
et vous ne ferez aucun travail, aucun ouvrage. »

Le SEIGNEUR parla à Moïse et dit :
« Parle aux fils d’Israël. Tu leur diras :
Quand vous serez entrés dans le pays que Je vous donne,
et que vous y ferez la MOISSON,
vous apporterez au prêtre la PREMIÈRE GERBE DE VOTRE MOISSON.
Il la présentera au SEIGNEUR en faisant le GESTE D’ÉLÉVATION
pour que vous soyez agréés.
C’est le lendemain du sabbat
que le prêtre fera cette présentation.

À partir du lendemain du sabbat,
jour où vous aurez apporté votre GERBE avec le GESTE D’ÉLÉVATION,
vous compterez SEPT SEMAINES ENTIÈRES.
Le lendemain du septième sabbat,
ce qui fera cinquante jours,
vous présenterez au SEIGNEUR une NOUVELLE OFFRANDE.

C’est le dixième jour du septième mois
qui sera le JOUR DU GRAND PARDON.
Vous tiendrez une ASSEMBLÉE SAINTE,
vous ferez PÉNITENCE,
et vous présenterez de la nourriture offerte pour le SEIGNEUR.
À partir du quinzième jour de ce septième mois,
ce sera pendant sept jours
la fête des Tentes en l’HONNEUR du SEIGNEUR.
Le premier jour, celui de l’ASSEMBLÉE SAINTE,
vous ne ferez aucun travail, aucun ouvrage.
Pendant sept jours, vous présenterez
de la nourriture offerte pour le SEIGNEUR.
Le huitième jour, vous tiendrez une ASSEMBLÉE SAINTE,
vous présenterez de la nourriture offerte pour le SEIGNEUR :
ce sera la CLÔTURE DE LA FÊTE.
Vous ne ferez aucun travail, aucun ouvrage.

Telles sont les SOLENNITÉS DU SEIGNEUR,
les ASSEMBLÉES SAINTES auxquelles vous convoquerez les fils d’Israël,
afin de présenter de la nourriture offerte pour le SEIGNEUR,
un HOLOCAUSTE et une OFFRANDE,
un SACRIFICE et des LIBATIONS,
selon le RITE PROPRE À CHAQUE JOUR. »


– PAROLE du SEIGNEUR.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Ah, si Mon Peuple M’écoutait …!

Du répertoire du chef de chorale et du recueil d’Assaf. Accompagnement sur la harpe de Gat.

[ Psaume 80 (81) ; entièrement ]




Psaume 80 (81) : 3 et 4, 5 et 6ab, 10 et 11ab

R/ Criez de joie pour DIEU notre FORCE !

Jouez, musiques, frappez le tambourin,
la harpe et la cithare mélodieuse.
Sonnez du cor pour le mois nouveau,
quand revient le jour de notre fête.
R/

C’est là, pour Israël, une règle,
une ORDONNANCE du DIEU de Jacob ;
IL en fit, pour Joseph, une Loi
quand IL marcha contre la terre d’Égypte.
R/

« Tu n’auras pas chez toi d’autres dieux,
tu ne serviras aucun dieu étranger.
C’est Moi, le SEIGNEUR ton DIEU,
qui t’ai fait monter de la terre d’Égypte ! »
R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris







Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Matthieu 13 : 54 à 58

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
La PAROLE du SEIGNEUR demeure pour toujours ;
c’est la Bonne Nouvelle qui vous a été annoncée.
Alléluia.
(1 P 1, 25)




« N’est-il pas le fils du charpentier ? Alors, d’où LUI vient tout cela ? »

En ce temps-là,
JÉSUS se rendit dans Son Lieu d’Origine,
et IL enseignait les gens dans leur synagogue,
de telle manière qu’ils étaient frappés d’étonnement
et disaient :
« D’où LUI viennent CETTE SAGESSE
et CES MIRACLES ?
N’est-IL pas le fils du charpentier ?
Sa Mère ne s’appelle-t-Elle pas MARIE,
et ses frères : Jacques, Joseph, Simon et Jude ?
Et ses sœurs ne sont-elles pas toutes chez nous ?
Alors, d’où LUI vient tout cela ? »
Et ils étaient profondément choqués à SON SUJET.
JÉSUS leur dit :
« Un Prophète n’est méprisé que dans son pays
et dans sa propre maison. »
Et IL ne fit pas beaucoup de Miracles à cet endroit-là,
à cause de leur manque de foi.


– Acclamons la PAROLE de DIEU.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris










Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]




Liens :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]






Amicalement, fraternellement
Nicolas


Nicolas
Animateur
Animateur

Masculin Date d'inscription : 24/01/2008
Age : 46
Localisation : France: Hérault (34)

Revenir en haut Aller en bas

Re: 2-Textes du jour et commentaires (audio et vidéo)

Message par Nicolas le Sam 1 Aoû 2015 - 10:42

Samedi 1er Août 2015

Saint Alphonse de Liguori, Évêque et Docteur de l’Église
Mort en 1787. Ancien avocat devenu prêtre, il fonda la congrégation des Rédemptoristes pour l’évangélisation des campagnes. Théologien moraliste et maître de vie spirituelle.

17ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Blanc )
Année B







(Première lecture)
Livre des Lévites 25 : 1, 8 à 17


« En cette année jubilaire, chacun de vous réintégrera sa propriété »

Le SEIGNEUR parla à Moïse sur le Mont Sinaï et dit :
« Vous compterez sept semaines d’années,
c’est-à-dire sept fois sept ans,
soit quarante-neuf ans.
Le septième mois, le dix du mois,
en la fête du Grand Pardon,
vous sonnerez du cor pour l’ovation ;
ce jour-là, dans tout votre pays, vous sonnerez du cor.
Vous ferez de la cinquantième année une année sainte,
et vous proclamerez la libération pour tous les habitants du pays.
Ce sera pour vous le jubilé :
chacun de vous réintégrera sa propriété,
chacun de vous retournera dans son clan.
Cette cinquantième année sera pour vous une année jubilaire :
vous ne ferez pas les semailles,
vous ne moissonnerez pas le grain qui aura poussé tout seul,
vous ne vendangerez pas la vigne non taillée.
Le jubilé sera pour vous chose sainte,
vous mangerez ce qui pousse dans les champs.

En cette année jubilaire,
chacun de vous réintégrera sa propriété.
Si, dans l’intervalle, tu dois vendre ou acheter,
n’exploite pas ton compatriote.
Quand tu achèteras à ton compatriote,
tu tiendras compte des années écoulées depuis le jubilé ;
celui qui vend tiendra compte des années qui restent à courir.
Plus il restera d’années,
plus tu augmenteras le prix ;
moins il en restera,
plus tu réduiras le prix,
car la vente ne concerne que le nombre des récoltes.
Tu n’exploiteras pas ton compatriote,
tu craindras ton DIEU.
JE SUIS le SEIGNEUR votre DIEU. »


– PAROLE du SEIGNEUR.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Que tous les peuples TE louent

Du répertoire du chef de chorale. Accompagnement sur instruments à cordes. Chant.

[ Psaume 66 (67) ; entièrement ]



Psaume 66 (67) : 2 et 3, 5, 7 et 8

R/ Que les peuples, DIEU, TE rendent grâce ;
qu’ils TE rendent grâce tous ensemble !


Que DIEU nous prenne en grâce et nous bénisse,
que SON VISAGE s’illumine pour nous ;
et TON CHEMIN sera connu sur la Terre,
TON SALUT, parmi toutes les nations.
R/

Que les nations chantent leur joie,
car TU gouvernes le monde avec JUSTICE ;
TU gouvernes les peuples avec DROITURE,
sur la Terre, TU conduis les nations.
R/

La terre a donné son fruit ;
DIEU, notre DIEU, nous bénit.
Que DIEU nous bénisse,
et que la Terre tout entière L’adore !
R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris







Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Matthieu 14 : 1 à 12

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
Heureux ceux qui sont persécutés pour la justice,
car le ROYAUME des CIEUX est à eux !
Alléluia.
(Mt 5, 10)




« Hérode envoya décapiter Jean dans la prison. Les disciples de Jean allèrent l’annoncer à JÉSUS »

En ce temps-là,
Hérode, qui était au pouvoir en Galilée,
apprit la renommée de JÉSUS
et dit à ses serviteurs :
« Celui-là, c’est Jean le Baptiste,
il est ressuscité d’entre les morts,
et voilà pourquoi des miracles se réalisent par lui. »
Car Hérode avait fait arrêter Jean,
l’avait fait enchaîner et mettre en prison.
C’était à cause d’Hérodiade, la femme de son frère Philippe.
En effet, Jean lui avait dit :
« Tu n’as pas le droit de l’avoir pour femme. »
Hérode cherchait à le faire mourir,
mais il eut peur de la foule
qui le tenait pour un Prophète.

Lorsque arriva l’anniversaire d’Hérode,
la fille d’Hérodiade dansa au milieu des convives,
et elle plut à Hérode.
Alors il s’engagea par serment
à lui donner ce qu’elle demanderait.
Poussée par sa mère, elle dit :
« Donne-moi ici, sur un plat,
la tête de Jean le Baptiste. »
Le roi fut contarié ;
mais à cause de son serment et des convives,
il commanda de la lui donner.
Il envoya décapiter Jean dans la prison.
La tête de celui-ci fut apportée sur un plat
et donnée à la jeune fille,
qui l’apporta à sa mère.
Les disciples de Jean arrivèrent pour prendre son corps,
qu’ils ensevelirent ;
puis ils allèrent l’annoncer à JÉSUS.


– Acclamons la PAROLE de DIEU.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris










Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]




Liens :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]






Amicalement, fraternellement
Nicolas


Nicolas
Animateur
Animateur

Masculin Date d'inscription : 24/01/2008
Age : 46
Localisation : France: Hérault (34)

Revenir en haut Aller en bas

Re: 2-Textes du jour et commentaires (audio et vidéo)

Message par Nicolas le Dim 2 Aoû 2015 - 8:52

Dimanche 2 Août 2015

18ième Dimanche du Temps Ordinaire

(Couleur liturgique : Vert )
Année B







Lien :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Vu sur :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]






(Première lecture)
Livre de l’Exode 16 : 2 à 4, 12 à 15


« Du CIEL, je vais faire pleuvoir du pain pour vous »

En ces jours-là,
dans le désert, toute la communauté des fils d’Israël
récriminait contre Moïse et son frère Aaron.
Les fils d’Israël leur dirent :
« Ah ! Il aurait mieux valu mourir
de la MAIN du SEIGNEUR, au pays d’Égypte,
quand nous étions assis près des marmites de viande,
quand nous mangions du pain à satiété !
Vous nous avez fait sortir dans ce désert
pour faire mourir de faim tout ce peuple assemblé ! »
Le SEIGNEUR dit à Moïse :
« Voici que, du CIEL, Je vais faire pleuvoir du pain pour vous.
Le peuple sortira pour recueillir chaque jour sa ration quotidienne,
et ainsi Je vais le mettre à l’épreuve :
Je verrai s’il marchera, ou non, selon Ma Loi.
J’ai entendu les récriminations des fils d’Israël.
Tu leur diras :
‘Au coucher du soleil, vous mangerez de la viande
et, le lendemain matin, vous aurez du pain à satiété.
Alors vous saurez que Moi, le SEIGNEUR, JE SUIS votre DIEU.’ »

Le soir même, surgit un vol de cailles qui recouvrirent le camp ;
et, le lendemain matin,
il y avait une couche de rosée autour du camp.
Lorsque la couche de rosée s’évapora,
il y avait, à la surface du désert, une fine croûte,
quelque chose de fin comme du givre, sur le sol.
Quand ils virent cela,
les fils d’Israël se dirent l’un à l’autre :
« Mann hou ? » (ce qui veut dire : Qu’est-ce que c’est ?),
car ils ne savaient pas ce que c’était.
Moïse leur dit :
« C’est le pain que le SEIGNEUR vous donne à manger. »



– PAROLE du SEIGNEUR.




Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris






Le passé d’Israël, une leçon à ne pas oublier

Poème chanté appartenant au recueil d’Assaf.

[ Psaume 77 (78) ; entièrement ]




Psaume 77 (78) : 3 et 4ac, 23 et 24, 25 et 52a et 54a


R/ Le SEIGNEUR donne le pain du CIEL !

Nous avons entendu et nous savons
ce que nos pères nous ont raconté :
et nous le redirons à l’âge qui vient,
les TITRES de GLOIRE du SEIGNEUR.
R/


IL COMMANDE aux NUÉES LÀ-HAUT,
IL ouvre les ÉCLUSES du CIEL :
pour les nourrir IL fait pleuvoir la manne,
IL leur donne le froment du CIEL.
R/


Chacun se nourrit du pain des Forts,
IL les pourvoit de vivres à satiété.
Tel un berger, IL conduit Son Peuple.
IL le fait entrer dans SON DOMAINE SACRÉ.
R/


[center] Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris







(Deuxième lecture)
Lettre de Saint Paul Apôtre aux Éphésiens 4 : 17, 20 à 24


« Revêtez-vous de l’Homme Nouveau, créé selon DIEU »

Frères,
je vous le dis, j’en témoigne dans le SEIGNEUR :
vous ne devez plus vous conduire comme les païens
qui se laissent guider par le néant de leur pensée.
Mais vous, ce n’est pas ainsi
que l’on vous a appris à connaître le CHRIST,
si du moins l’ANNONCE et l’ENSEIGNEMENT que vous avez reçus à SON SUJET
s’accordent à la VÉRITÉ qui est en JÉSUS.
Il s’agit de vous défaire de votre conduite d’autrefois,
c’est-à-dire de l’homme ancien corrompu par les convoitises
qui l’entraînent dans l’erreur.
Laissez-vous renouveler
par la TRANSFORMATION SPIRITUELLE de votre PENSÉE.
Revêtez-vous de l’Homme Nouveau,
créé, selon DIEU, dans la JUSTICE et la SAINTETÉ conformes à la VÉRITÉ.



– PAROLE du SEIGNEUR.




Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Jean 6 : 24 à 35

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.

L’homme ne vit pas seulement de pain,
mais de toute PAROLE qui sort de la BOUCHE de DIEU.

Alléluia.
(Mt 4, 4b)




« Celui qui vient à Moi n’aura jamais faim, celui qui croit en Moi n’aura jamais soif »

En ce temps-là,
quand la foule vit que JÉSUS n’était pas là,
ni Ses Disciples,
les gens montèrent dans les barques
et se dirigèrent vers Capharnaüm
à la recherche de JÉSUS.
L’ayant trouvé sur l’autre rive, ils LUI dirent :
« RABBI, quand es-TU arrivé ici ? »
JÉSUS leur répondit :
« AMEN, AMEN, Je vous le dis :
vous Me cherchez,
non parce que vous avez vu des SIGNES,
mais parce que vous avez mangé de ces pains
et que vous avez été rassasiés.
Travaillez non pas pour la nourriture qui se perd,
mais pour la nourriture qui demeure
jusque dans la VIE ÉTERNELLE,
celle que vous donnera le FILS de l’Homme,
LUI que DIEU, le PÈRE, a marqué de SON SCEAU. »
Ils LUI dirent alors :
« Que devons-nous faire pour travailler aux ŒUVRES de DIEU ? »
JÉSUS leur répondit :
« L’ŒUVRE de DIEU,
c’est que vous croyiez en CELUI qu’IL a envoyé. »
Ils LUI dirent alors :
« Quel SIGNE vas-TU accomplir
pour que nous puissions le voir, et TE croire ?
Quelle ŒUVRE vas-TU faire ?
Au désert, nos pères ont mangé la manne ;
comme dit l’Écriture :
IL leur a donné à manger le pain venu du CIEL. »
JÉSUS leur répondit :
« AMEN, AMEN, Je vous le dis :
ce n’est pas Moïse
qui vous a donné le pain venu du CIEL ;
c’est mon PÈRE
qui vous donne le VRAI PAIN venu du CIEL.
Car le PAIN de DIEU,
c’est CELUI qui descend du CIEL
et qui donne la VIE au monde. »
Ils LUI dirent alors :
« SEIGNEUR, donne-nous toujours de ce PAIN-LÀ. »
JÉSUS leur répondit :
« Moi, JE SUIS le PAIN de la vie.
Celui qui Vient à Moi n’aura jamais faim ;
celui qui Croit en Moi n’aura jamais soif. »



– Acclamons la PAROLE de DIEU.




Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris











Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Liens :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]






Amicalement, fraternellement
Nicolas


Nicolas
Animateur
Animateur

Masculin Date d'inscription : 24/01/2008
Age : 46
Localisation : France: Hérault (34)

Revenir en haut Aller en bas

Re: 2-Textes du jour et commentaires (audio et vidéo)

Message par Nicolas le Lun 3 Aoû 2015 - 8:46

Lundi 3 Août 2015

De la férie

18ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Vert )
Année B







(Première lecture)
Livre des Nombres 11 : 4b à 15


« Je ne puis, à moi seul, porter tout ce peuple »

En ces jours-là,
dans le désert,
les fils d’Israël se remirent à pleurer :
« Ah ! qui donc nous donnera de la viande à manger ?
Nous nous rappelons encore le poisson
que nous mangions pour rien en Égypte,
et les concombres, les melons, les poireaux,
les oignons et l’ail !
Maintenant notre gorge est desséchée ;
nous ne voyons jamais rien que de la manne ! »
La manne était comme des grains de coriandre,
elle ressemblait à de l’ambre jaune.
Le peuple se dispersait pour la recueillir ;
puis on la broyait sous la meule,
ou on l’écrasait au pilon ;
enfin on la cuisait dans la marmite
et on en faisait des galettes.
Elle avait le goût d’une friandise à l’huile.
Lorsque, pendant la nuit, la rosée descendait sur le camp,
la manne descendait sur elle.

Moïse entendit pleurer le peuple,
groupé par clans, chacun à l’entrée de sa tente.
Le SEIGNEUR s’enflamma d’une grande colère.
Cela déplut à Moïse,
et il dit au SEIGNEUR :
« Pourquoi traiter si mal ton serviteur ?
Pourquoi n’ai-je pas trouvé grâce à TES YEUX
que TU m’aies imposé le fardeau de tout ce peuple ?
Est-ce moi qui ai conçu tout ce peuple,
est-ce moi qui l’ai enfanté,
pour que TU me dises :
“Comme on porte un nourrisson,
porte ce peuple dans tes bras
jusqu’au pays que J’ai juré de donner à tes pères” ?
Où puis-je trouver de la viande
pour en donner à tout ce peuple,
quand ils viennent pleurer près de moi en disant :
“Donne-nous de la viande à manger” ?
Je ne puis, à moi seul, porter tout ce peuple :
c’est trop lourd pour moi.
Si c’est ainsi que TU me traites, tue-moi donc ;
oui, tue-moi, si j’ai trouvé grâce à TES YEUX.
Que je ne voie pas mon malheur ! »


– PAROLE du SEIGNEUR.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Ah, si mon peuple m’écoutait…!

Du répertoire du chef de chorale et du recueil d’Assaf. Accompagnement sur la harpe de Gat.

[ Psaume 80 (81) ; entièrement ]



Psaume 80 (81) : 12 et 13, 14 et 15, 16 et 17

R/ Criez de joie pour DIEU, notre FORCE !

« Mon Peuple n’a pas écouté MA VOIX,
Israël n’a pas voulu de Moi.
Je l’ai livré à son cœur endurci :
qu’il aille et suive ses vues !
R/

« Ah ! Si Mon Peuple M’écoutait,
Israël, s’il allait sur MES CHEMINS !
Aussitôt j’humilierais ses ennemis,
contre ses oppresseurs Je tournerais MA MAIN.
R/

« Mes adversaires s’abaisseraient devant LUI ;
tel serait leur sort à jamais !
Je le nourrirais de la fleur du froment,
Je le rassasierais avec le miel du rocher ! »
R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris







Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Matthieu 14 : 13 à 21

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
L’homme ne vit pas seulement de pain,
mais de toute PAROLE qui sort de la BOUCHE de DIEU.
Alléluia.
(Mt 4,4b)




« Levant les YEUX au CIEL, IL prononça la BÉNÉDICTION ; IL rompit les pains, IL les donna aux Disciples, et les Disciples les donnèrent à la foule »

En ce temps-là,
quand JÉSUS apprit la mort de Jean le Baptiste,
IL se retira et partit en barque
pour un endroit désert, à l’écart.
Les foules l’apprirent
et, quittant leurs villes, elles suivirent à pied.
En débarquant, IL vit une grande foule de gens ;
IL fut saisi de compassion envers eux et guérit leurs malades.

Le soir venu,
les Disciples s’approchèrent et LUI dirent :
« L’endroit est désert et l’heure est déjà avancée.
Renvoie donc la foule :
qu’ils aillent dans les villages s’acheter de la nourriture ! »
Mais JÉSUS leur dit :
« Ils n’ont pas besoin de s’en aller.
Donnez-leur vous-mêmes à manger. »
Alors ils LUI disent :
« Nous n’avons là que cinq pains et deux poissons. »
JÉSUS dit :
« Apportez-les Moi. »
Puis, ordonnant à la foule de s’asseoir sur l’herbe,
IL prit les cinq pains et les deux poissons,
et, levant les YEUX au CIEL,
IL prononça la BÉNÉDICTION ;
IL rompit les pains,
IL les donna aux Disciples,
et les Disciples les donnèrent à la foule.
Ils mangèrent tous et ils furent rassasiés.
On ramassa les morceaux qui restaient :
cela faisait douze paniers pleins.
Ceux qui avaient mangé étaient environ cinq mille,
sans compter les femmes et les enfants.


– Acclamons la PAROLE de DIEU.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris










Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]




Liens :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]






Amicalement, fraternellement
Nicolas


Nicolas
Animateur
Animateur

Masculin Date d'inscription : 24/01/2008
Age : 46
Localisation : France: Hérault (34)

Revenir en haut Aller en bas

Re: 2-Textes du jour et commentaires (audio et vidéo)

Message par Nicolas le Mar 4 Aoû 2015 - 10:03

Mardi 4 Août 2015

Saint Jean-Marie Vianney, Prêtre
Mort en 1859. Le curé d’Ars mena une vie de prière et de pénitence qui ramena à DIEU une paroisse peu pratiquante. Sa réputation de confesseur attira à lui des milliers de pèlerins.

18ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Blanc )
Année B







(Première lecture)
Livre des Nombres 12 : 1 à 13


« Pourquoi avez-vous osé critiquer Mon Serviteur Moïse ? C’est de vive voix que je lui parle »

En ces jours-là,
parce que Moïse avait épousé une femme éthiopienne,
sa sœur Miryam et son frère Aaron se mirent à le critiquer.
Ils disaient :
« Le SEIGNEUR parle-t-IL uniquement par Moïse ?
Ne parle-t-IL pas aussi par nous ? »
Le SEIGNEUR entendit.
– Or, Moïse était très humble,
l’homme le plus humble que la Terre ait porté.
Soudain, le SEIGNEUR dit à Moïse, à Aaron et à Miryam :
« Sortez tous les trois pour aller à la Tente de la Rencontre. »
Ils sortirent tous les trois.
Le SEIGNEUR descendit dans la COLONNE de NUÉE
et s’arrêta à l’entrée de la Tente.
IL appela Aaron et Miryam ;
tous deux s’avancèrent, et IL leur dit :
« Écoutez bien MES PAROLES :
Quand il y a parmi vous un Prophète du SEIGNEUR,
Je Me fais connaître à lui dans une vision,
Je lui parle dans un songe.
Il n’en est pas ainsi pour mon serviteur Moïse,
lui qui, dans toute MA MAISON, est digne de confiance :
c’est de vive VOIX que Je lui parle,
dans une vision claire et non pas en énigmes ;
ce qu’il regarde, c’est la forme même du SEIGNEUR.
Pourquoi avez-vous osé critiquer Mon Serviteur Moïse ? »
La colère du SEIGNEUR s’enflamma contre eux,
puis IL s’en alla.
La NUÉE s’éloigna de la Tente,
et voici : Miryam était couverte d’une lèpre
blanche comme de la neige.
Aaron se tourna vers elle, et voici qu’elle était lépreuse.
Il dit alors à Moïse :
« Je t’en supplie, mon seigneur,
ne fais pas retomber sur nous ce péché
que nous avons eu la folie de commettre.
Que Miryam ne soit pas comme l’enfant mort-né
dont la chair est à demi rongée
lorsqu’il sort du sein de sa mère ! »
Moïse cria vers le SEIGNEUR :
« DIEU, je T’en prie, guéris-la ! »


– PAROLE du SEIGNEUR.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Prière pour obtenir le pardon

Psaume appartenant au répertoire du chef de chorale et au recueil de David. Il fait allusion à la visite que le Prophète Natan rendit à David après que celui-ci eut commis adultère avec Bethsabée.

[ Psaume 50 (51) ; entièrement ]



Psaume 50 (51) : 3 et 4, 5 et 6ab, 12 et 13

R/ Pitié, SEIGNEUR, car nous avons péché !


Pitié pour moi, mon DIEU, dans TON AMOUR,
selon TA GRANDE MISÉRICORDE, efface mon péché.
Lave-moi tout entier de ma faute,
purifie-moi de mon offense.
R/

Oui, je connais mon péché,
ma faute est toujours devant moi.
Contre TOI, et TOI SEUL, j’ai péché,
ce qui est mal à TES YEUX, je l’ai fait.
R/

Crée en moi un cœur pur, ô mon DIEU,
renouvelle et raffermis au fond de moi mon esprit.
Ne me chasse pas loin de TA FACE,
ne me reprends pas TON ESPRIT SAINT.
R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris







Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Matthieu 14 : 22 à 36

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
RABBI, c’est TOI le FILS de DIEU !
C’est TOI le ROI d’Israël !
Alléluia.
(Jn 1, 49b)




« SEIGNEUR, ordonne-moi de venir vers TOI sur les eaux »

JÉSUS avait nourri la foule dans le désert.
Aussitôt IL obligea les Disciples à monter dans la barque
et à LE précéder sur l’autre rive,
pendant qu’IL renverrait les foules.
Quand IL les eut renvoyées,
IL gravit la montagne, à l’écart, pour prier.
Le soir venu, IL était là, seul.
La barque était déjà à une bonne distance de la terre,
elle était battue par les vagues,
car le vent était contraire.

Vers la fin de la nuit, JÉSUS vint vers eux
en marchant sur la mer.
En LE voyant marcher sur la mer,
les Disciples furent bouleversés.
Ils dirent :
« C’est un fantôme. »
Pris de peur, ils se mirent à crier.
Mais aussitôt JÉSUS leur parla :
« Confiance ! c’est Moi ; n’ayez plus peur ! »
Pierre prit alors la parole :
« SEIGNEUR, si c’est bien TOI,
ordonne-moi de venir vers TOI sur les eaux. »
JÉSUS lui dit :
« Viens ! »
Pierre descendit de la barque
et marcha sur les eaux pour aller vers JÉSUS.
Mais, voyant la force du vent, il eut peur
et, comme il commençait à enfoncer, il cria :
« SEIGNEUR, sauve-moi ! »
Aussitôt, JÉSUS étendit la MAIN, le saisit
et lui dit :
« Homme de peu de foi,
pourquoi as-tu douté ? »
Et quand ils furent montés dans la barque,
le vent tomba.
Alors ceux qui étaient dans la barque
se prosternèrent devant LUI, et ils LUI dirent :
« Vraiment, TU es le FILS de DIEU ! »

Après la traversée, ils abordèrent à Génésareth.
Les gens de cet endroit reconnurent JÉSUS ;
ils firent avertir toute la région,
et on LUI amena tous les malades.
Ils LE suppliaient de leur laisser seulement
toucher la frange de Son Manteau,
et tous ceux qui le faisaient furent sauvés.


– Acclamons la PAROLE de DIEU.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris










Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]




Liens :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]






Amicalement, fraternellement
Nicolas


Nicolas
Animateur
Animateur

Masculin Date d'inscription : 24/01/2008
Age : 46
Localisation : France: Hérault (34)

Revenir en haut Aller en bas

Re: 2-Textes du jour et commentaires (audio et vidéo)

Message par Nicolas le Mer 5 Aoû 2015 - 10:00

Mercredi 5 Août 2015

Dédicace de la Basilique Sainte-Marie Majeure
La liturgie rappelle aujourd’hui la consécration d’une des quatre grandes Basiliques de Rome, dédiée à la VIERGE MARIE en 432. Le Temple de pierre rappelle la construction spirituelle de l’Église, faite de Pierres Vivantes.

18ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Vert )
Année B







(Première lecture)
Livre des Nombres 13 : 1 et 2a, 25 ; 14 : 1, 26 à 29, 34 et 35


« Ils dédaignent une terre savoureuse »

En ces jours-là,
dans le désert de Parane,
le SEIGNEUR parla à Moïse. IL dit :
« Envoie des hommes pour explorer le pays de Canaan
que Je donne aux fils d’Israël. »
Au bout de quarante jours, ces envoyés revinrent,
après avoir exploré le pays.
Ils allèrent trouver Moïse, Aaron
et toute la communauté des fils d’Israël,
à Cadès, dans le désert de Parane.
Ils firent leur rapport devant eux et devant toute la communauté,
et ils leur montrèrent les fruits du pays.
Ils firent ce récit à Moïse :
« Nous sommes allés dans le pays où tu nous as envoyés.
Vraiment, il ruisselle de lait et de miel,
et voici ses fruits.
Cependant le peuple qui l’habite est puissant,
ses villes sont fortifiées et très grandes.
Nous y avons même vu des descendants d’Anaq.
Les Amalécites habitent le pays du Néguev ;
les Hittites, les Jébuséens et les Amorites
habitent la montagne ;
les Cananéens habitent le bord de la mer
et les rives du Jourdain. »
Caleb imposa silence au peuple qui faisait face à Moïse et il dit :
« Allons-y ! Montons prendre possession de ce pays.
Oui, nous nous en rendrons maîtres. »
Mais les autres hommes de l’expédition répliquèrent :
« Nous ne pouvons pas marcher contre ce peuple,
car il est plus fort que nous. »
Et, s’adressant aux fils d’Israël,
ils se mirent à dénigrer le pays qu’ils avaient exploré :
« Le pays que nous avons parcouru pour l’explorer
est un pays qui dévore ceux qui veulent s’y installer.
Tous les hommes que nous y avons vus
sont de très haute taille.
Nous y avons même vu des géants,
des fils d’Anaq, des descendants de géants.
À côté d’eux, nous avions l’air de sauterelles,
et c’est bien ainsi qu’ils nous voyaient. »
Alors toute la communauté éleva la voix, se mit à crier ;
et le peuple pleura cette nuit-là.
Le SEIGNEUR parla à Moïse et à son frère Aaron. IL dit :
« Combien de temps aurai-Je affaire à cette communauté mauvaise
qui récrimine contre Moi ?
Les récriminations des fils d’Israël contre Moi,
Je les ai entendues.
Tu leur diras :
Aussi vrai que JE SUIS VIVANT – ORACLE du SEIGNEUR –,
je vous traiterai selon vos paroles mêmes
qui sont arrivées jusqu’à MES OREILLES.
Vous tous qu’on a recensés,
les hommes de vingt ans et plus,
vous qui avez récriminé contre Moi,
vos cadavres resteront dans ce désert.
Vous avez exploré le pays pendant quarante jours,
chaque jour vaudra une année :
vous porterez donc le poids de vos fautes
pendant quarante ans,
et vous saurez ce qu’il en coûte d’encourir MA RÉPROBATION.
Moi, le SEIGNEUR, J’ai parlé.
Oui, c’est ainsi que Je traiterai cette communauté mauvaise
liguée contre Moi.
Dans ce désert, tous finiront leur vie :
là, ils mourront. »


– PAROLE du SEIGNEUR.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Infidélité d’Israël, FIDÉLITÉ de DIEU


[ Psaume 105 (106) ; entièrement ]



Psaume 105 (106) : 6 et 7ab, 13 et 14, 21 et 22, 23

R/ Souviens-TOI de nous, SEIGNEUR,
dans TA BIENVEILLANCE pour Ton Peuple.


Avec nos pères, nous avons péché,
nous avons failli et renié.
En Égypte, nos pères ont méconnu TES MIRACLES,
oublié l’abondance de TES GRÂCES.
R/

Ils s’empressent d’oublier ce qu’IL a fait,
sans attendre de connaître SES DESSEINS.
Ils se livrent à leur convoitise dans le désert ;
là, ils mettent DIEU à l’épreuve.
R/

Ils oublient le DIEU qui les sauve,
qui a fait DES PRODIGES en Égypte,
DES MIRACLES au pays de Cham,
DES ACTIONS TERRIFIANTES sur la mer Rouge.
R/

DIEU a décidé de les détruire.
C’est alors que Moïse, Son Élu,
surgit sur la brèche, devant LUI,
pour empêcher que Sa Fureur les extermine.
R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris







Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Matthieu 15 : 21 à 28

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
Un GRAND PROPHÈTE s’est levé parmi nous,
et DIEU a visité Son Peuple.
Alléluia.
(Lc 7, 16)




« Femme, grande est ta foi ! »

En ce temps-là,
JÉSUS se retira dans la région de Tyr et de Sidon.
Voici qu’une Cananéenne, venue de ces territoires,
disait en criant :
« Prends pitié de moi, SEIGNEUR, fils de David !
Ma fille est tourmentée par un démon. »
Mais IL ne lui répondit pas un mot.
Les Disciples s’approchèrent pour LUI demander :
« Renvoie-la,
car elle nous poursuit de ses cris ! »
JÉSUS répondit :
« Je n’ai été envoyé
qu’aux brebis perdues de la maison d’Israël. »
Mais elle vint se prosterner devant LUI en disant :
« SEIGNEUR, viens à mon secours ! »
IL répondit :
« Il n’est pas bien de prendre le pain des enfants
et de le jeter aux petits chiens. »
Elle reprit :
« Oui, SEIGNEUR ;
mais justement, les petits chiens mangent les miettes
qui tombent de la table de leurs maîtres. »
JÉSUS répondit :
« Femme, grande est ta foi,
que tout se passe pour toi comme tu le veux ! »
Et, à l’heure même, sa fille fut guérie.


– Acclamons la PAROLE de DIEU.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris










Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]




Liens :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]






Amicalement, fraternellement
Nicolas


Nicolas
Animateur
Animateur

Masculin Date d'inscription : 24/01/2008
Age : 46
Localisation : France: Hérault (34)

Revenir en haut Aller en bas

Re: 2-Textes du jour et commentaires (audio et vidéo)

Message par Catherine le Mer 5 Aoû 2015 - 17:59

Jésus veut nous sauver mais pas sans nous. C'est pourquoi il faut poser des actes de foi.

Catherine

Féminin Date d'inscription : 19/08/2009
Age : 54
Localisation : Sud de la France

Revenir en haut Aller en bas

Re: 2-Textes du jour et commentaires (audio et vidéo)

Message par Nicolas le Jeu 6 Aoû 2015 - 10:15

Bonjour Catherine,




Jeudi 6 Août 2015

Transfiguration du SEIGNEUR
Solennité du SEIGNEUR
La transfiguration du CHRIST sur le mont Thabor est célébrée quarante jours avant l’Exaltation de la Sainte Croix, pour “préparer le coeur de Ses Disciples à surmonter le scandale de la Croix”.

18ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Blanc )
Année B







(Première lecture)
Deuxième Lettre de Saint Pierre Apôtre 1 : 16 à 19


« Cette VOIX venant du CIEL, nous L’avons nous-mêmes entendue »

Frères,
ce n’est pas en ayant recours à des récits imaginaires sophistiqués
que nous vous avons fait connaître la PUISSANCE et la VENUE
de notre SEIGNEUR JÉSUS CHRIST,
mais c’est pour avoir été les témoins oculaires de SA GRANDEUR.
Car IL a reçu de DIEU le PÈRE l’HONNEUR et la GLOIRE
quand, depuis la GLOIRE MAGNIFIQUE,
LUI parvint une VOIX qui disait :
CELUI-CI est MON FILS, MON BIEN-AIMÉ ;
en LUI J’AI TOUTE MA JOIE.

Cette VOIX venant du CIEL,
nous L’avons nous-mêmes entendue
quand nous étions avec LUI sur la MONTAGNE SAINTE.
Et ainsi se confirme pour nous la PAROLE PROPHÉTIQUE ;
vous faites bien de fixer votre attention sur ELLE,
comme sur une LAMPE BRILLANT dans un lieu obscur
jusqu’à ce que paraisse le jour
et que l’étoile du matin se lève dans vos cœurs.


– PAROLE du SEIGNEUR.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Le SEIGNEUR est ROI ; joie sur toute la Terre


[ Psaume 96 (97) ; entièrement ]



Psaume 96 (97) : 1 et 2, 4 et 5, 6 et 9

R/ Le SEIGNEUR est ROI,
le TRÈS-HAUT sur toute la Terre


Le SEIGNEUR est ROI ! Exulte la Terre !
Joie pour les îles sans nombre !
Ténèbre et nuée l'entourent,
JUSTICE et DROIT sont l'APPUI de SON TRÔNE.
R/

Quand SES ÉCLAIRS illuminèrent le monde,
la Terre LE vit et s'affola ;
les montagnes fondaient comme cire devant le SEIGNEUR,
devant le MAÎTRE de toute la Terre.
R/

Les CIEUX ont proclamé SA JUSTICE,
et tous les peuples ont vu SA GLOIRE.
TU ES, SEIGNEUR, LE TRÈS-HAUT sur toute la Terre,
TU domines de HAUT tous les dieux.
R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris







Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Marc 9 : 2 à 10

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
CELUI-CI EST MON FILS BIEN-AIMÉ,
en qui Je trouve MA JOIE :
ÉCOUTEZ-LE !
Alléluia.
(Mt 17, 5)




« CELUI-CI EST MON FILS BIEN-AIMÉ »

En ce temps-là,
JÉSUS prit avec lui Pierre, Jacques et Jean,
et les emmena, eux seuls, à l’écart sur une HAUTE MONTAGNE.
Et IL fut transfiguré devant eux.
SES VÊTEMENTS devinrent resplendissants,
d’une blancheur telle
que personne sur Terre ne peut obtenir une blancheur pareille.
Élie leur apparut avec Moïse,
et tous deux s’entretenaient avec JÉSUS.
Pierre alors prend la parole
et dit à JÉSUS :
« RABBI, il est bon que nous soyons ici !
Dressons donc trois tentes :
une pour TOI, une pour Moïse, et une pour Élie. »
De fait, Pierre ne savait que dire,
tant leur frayeur était grande.
Survint une NUÉE qui les couvrit de SON OMBRE,
et de la NUÉE une VOIX se fit entendre :
« CELUI-CI EST MON FILS BIEN-AIMÉ :
ÉCOUTEZ-LE ! »
Soudain, regardant tout autour,
ils ne virent plus que JÉSUS seul avec eux.

Ils descendirent de la MONTAGNE,
et JÉSUS leur ordonna de ne raconter à personne ce qu’ils avaient vu,
avant que le FILS de l’Homme
soit ressuscité d’entre les morts.
Et ils restèrent fermement attachés à cette PAROLE,
tout en se demandant entre eux ce que voulait dire :
« ressusciter d’entre les morts ».


– Acclamons la PAROLE de DIEU.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris



Évangile + commentaire (audio)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Écouté sur :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]







Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]




Liens :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]






Amicalement, fraternellement
Nicolas


Nicolas
Animateur
Animateur

Masculin Date d'inscription : 24/01/2008
Age : 46
Localisation : France: Hérault (34)

Revenir en haut Aller en bas

Re: 2-Textes du jour et commentaires (audio et vidéo)

Message par Catherine le Jeu 6 Aoû 2015 - 16:31

Smile Bonjour Nicolas

Laissons-nous transfigurer dans l'amour du Seigneur, apportons-lui toutes nos misères et notre faiblesse.

Catherine

Féminin Date d'inscription : 19/08/2009
Age : 54
Localisation : Sud de la France

Revenir en haut Aller en bas

Re: 2-Textes du jour et commentaires (audio et vidéo)

Message par Nicolas le Ven 7 Aoû 2015 - 9:49

study Bonjour Catherine,




Vendredi 7 Août 2015

Saint Sixte II, Prêtre, et ses compagnons ; Martyrs
Saint Gaëtan, Prêtre

18ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Vert )
Année B







(Première lecture)
Livre du Deutéronome 4 : 32 à 40


« IL a aimé tes pères et IL a choisi leur descendance »

Moïse disait au peuple d’Israël :
« Interroge les temps anciens qui t’ont précédé,
depuis le jour où DIEU créa l’homme sur la Terre :
d’un bout du monde à l’autre,
est-il arrivé quelque chose d’aussi grand,
a-t-on jamais connu rien de pareil ?
Est-il un peuple qui ait entendu comme toi
la VOIX de DIEU parlant du milieu du feu,
et qui soit resté en vie ?
Est-il un dieu qui ait entrepris de se choisir une nation
de venir la prendre au milieu d’une autre,
à travers des ÉPREUVES, des SIGNES, des PRODIGES et des COMBATS,
à MAIN FORTE et à BRAS ÉTENDU,
et par des EXPLOITS TERRIFIANTS
– comme tu as vu le SEIGNEUR ton DIEU
le faire pour toi en Égypte ?
Il t’a été donné de voir tout cela
pour que tu saches que c’est le SEIGNEUR qui est DIEU,
il n’y en a pas d’autre.
DU HAUT DU CIEL, IL t’a fait entendre SA VOIX pour t’instruire ;
sur la Terre, IL t’a fait voir SON FEU IMPRESSIONNANT,
et tu as entendu ce qu’IL te disait DU MILIEU DU FEU.
Parce qu’IL a aimé tes pères et qu’IL a choisi leur descendance,
en personne IL t’a fait sortir d’Égypte par SA GRANDE FORCE,
pour chasser devant toi des nations plus grandes et plus puissantes,
te faire entrer dans leur pays
et te le donner en héritage,
comme cela se réalise aujourd’hui.
Sache donc aujourd’hui, et médite cela en ton cœur :
c’est le SEIGNEUR QUI EST DIEU,
LÀ-HAUT dans le CIEL comme ici-bas sur la Terre ;
il n’y en a pas d’autre.
Tu garderas les DÉCRETS et les COMMANDEMENTS DU SEIGNEUR
que je te donne aujourd’hui,
afin d’avoir, toi et tes fils, bonheur et longue vie
sur la terre que te donne le SEIGNEUR ton DIEU, tous les jours. »


– PAROLE du SEIGNEUR.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Dans la détresse j’évoque TES MERVEILLES d’autrefois

Du répertoire du chef de chorale. D’après Yedoutoun. Psaume appartenant au recueil d’Assaf.

[ Psaume 76 (77) ; entièrement ]



Psaume 76 (77) : 12 et 13, 14 et 15, 16 et 21

R/ Je me souviens des EXPLOITS du SEIGNEUR.


Je me souviens des EXPLOITS du SEIGNEUR,
je rappelle TA MERVEILLE de jadis ;
je me redis tous TES HAUTS FAITS,
sur TES EXPLOITS je médite.
R/

DIEU, LA SAINTETÉ EST TON CHEMIN !
Quel Dieu est grand comme DIEU ?
TU es le DIEU qui accomplis la MERVEILLE,
qui fais connaître chez les peuples TA FORCE.
R/

TU rachetas Ton Peuple avec PUISSANCE,
les descendants de Jacob et de Joseph.
TU as conduit comme un troupeau Ton Peuple
par la main de Moïse et d’Aaron.
R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris







Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Matthieu 16 : 24 à 28

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
Heureux ceux qui sont persécutés pour la justice,
car le ROYAUME des CIEUX est à eux !
Alléluia.
(Mt 5, 10)




« Que pourra donner l’homme en échange de sa vie ? »

En ce temps-là,
JÉSUS disait à Ses Disciples :
« Si quelqu’un veut marcher à MA SUITE,
qu’il renonce à lui-même,
qu’il prenne Sa Croix
et qu’IL me suive.
Car celui qui veut sauver sa vie
la perdra,
mais qui perd sa vie à cause de Moi
la trouvera.
Quel avantage, en effet, un homme aura-t-il
à gagner le monde entier,
si c’est au prix de sa vie ?
Et que pourra-t-il donner en échange de sa vie ?
Car le FILS de l’Homme va venir avec Ses Anges
dans la GLOIRE de SON PÈRE ;
alors IL rendra à chacun selon Sa Conduite.

AMEN, Je vous le dis :
parmi ceux qui sont ici,
certains ne connaîtront pas la mort
avant d’avoir vu le FILS de l’Homme
venir dans SON RÈGNE. »


– Acclamons la PAROLE de DIEU.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris


Évangile + commentaire (audio)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Écouté sur :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]









Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]




Liens :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]






Amicalement, fraternellement
Nicolas


Nicolas
Animateur
Animateur

Masculin Date d'inscription : 24/01/2008
Age : 46
Localisation : France: Hérault (34)

Revenir en haut Aller en bas

Re: 2-Textes du jour et commentaires (audio et vidéo)

Message par Nicolas le Sam 8 Aoû 2015 - 10:28

Very Happy Bonjour Catherine,





Samedi 8 Août 2015

Saint Dominique, Prêtre
Mort en 1221. Fondateur de l’ordre des frères prêcheurs (ou Dominicains). Il lutta contre la propagation du catharisme par la prédication évangélique et par l’exemple d’une pauvreté radicale.

18ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Blanc )
Année B







(Première lecture)
Livre du Deutéronome 6 : 4 à 13


« Tu aimeras le SEIGNEUR ton DIEU de tout Ton Cœur »

Moïse disait au peuple :
« Écoute, Israël :
le SEIGNEUR notre DIEU est l’UNIQUE.
Tu aimeras le SEIGNEUR ton DIEU de tout Ton Cœur,
de toute Ton Âme et de toute Ta Force.
Ces paroles que je te donne aujourd’hui
resteront dans ton cœur.
Tu les rediras à tes fils,
tu les répéteras sans cesse,
à la maison ou en voyage,
que tu sois couché ou que tu sois levé ;
tu les attacheras à ton poignet comme un signe,
elles seront un bandeau sur ton front,
tu les inscriras à l’entrée de ta maison
et aux portes de ta ville.
Quand le SEIGNEUR ton DIEU te fera entrer
dans le pays qu’IL a juré à tes pères,
Abraham, Isaac et Jacob,
de te donner ;
quand tu auras des villes grandes et belles
que tu n’as pas bâties,
des maisons pleines de richesses
que tu n’y as pas entassées,
des citernes que tu n’as pas creusées,
des vignes et des oliveraies que tu n’as pas plantées ;
quand tu auras bien mangé et te seras rassasié :
alors garde-toi d’oublier le SEIGNEUR,
LUI qui t’a fait sortir d’Égypte,
de la maison d’esclavage.
Tu craindras le SEIGNEUR ton DIEU,
tu LE serviras,
c’est par SON NOM que tu prêteras serment. »


– PAROLE du SEIGNEUR.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Un roi remercie DIEU après la victoire

Du répertoire du chef de chorale. Chant appartenant au recueil de David, le serviteur du SEIGNEUR. David adressa ces paroles au SEIGNEUR quand celui-ci l’eut délivré de tous ses ennemis, en particulier de Saül.

[ Psaume 17 (18) ; entièrement ]



Psaume 17 (18) : 2 et 3, 4, 47 et 51ab

R/ Je t’aime, SEIGNEUR, ma FORCE.

Je t’aime, SEIGNEUR, ma FORCE :
SEIGNEUR, mon ROC, ma FORTERESSE,
DIEU mon LIBÉRATEUR, le ROCHER qui m’abrite,
mon BOUCLIER, mon FORT, mon ARME DE VICTOIRE !
R/

Louange à DIEU !
Quand je fais appel au SEIGNEUR,
je suis sauvé de tous mes ennemis.
R/

Vive le SEIGNEUR ! Béni soit mon ROCHER !
Qu’IL triomphe, le DIEU de ma VICTOIRE !
IL donne à SON ROI de GRANDES VICTOIRES,
IL se montre FIDÈLE à SON MESSIE.
R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris







Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Matthieu 17 : 14 à 20

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
Notre SAUVEUR, le CHRIST JÉSUS, a détruit la mort ;
IL a fait resplendir la VIE par l’ÉVANGILE.
Alléluia.
(2 Tm 1, 10)




« Si vous avez la foi, rien ne vous sera impossible »

En ce temps-là,
un homme s’approcha de JÉSUS, et tombant à SES GENOUX,
il dit :
« SEIGNEUR, prends pitié de mon fils.
Il est épileptique
et il souffre beaucoup.
Souvent il tombe dans le feu
et, souvent aussi, dans l’eau.
Je l’ai amené à Tes Disciples,
mais ils n’ont pas pu le guérir. »
Prenant la PAROLE, JÉSUS dit :
« Génération incroyante et dévoyée,
combien de temps devrai-Je rester avec vous ?
Combien de temps devrai-Je vous supporter ?
Amenez-le-Moi. »
JÉSUS menaça le démon,
et il sortit de lui.
À l’heure même, l’enfant fut guéri.
Alors les Disciples s’approchèrent de JÉSUS
et LUI dirent en particulier :
« Pour quelle raison est-ce que nous,
nous n’avons pas réussi à l’expulser ? »
JÉSUS leur répond :
« En raison de votre peu de foi.
AMEN, Je vous le dis :
si vous avez de la foi
gros comme une graine de moutarde,
vous direz à cette montagne :
“Transporte-toi d’ici jusque là-bas”,
et elle se transportera ;
rien ne vous sera impossible. »


– Acclamons la PAROLE de DIEU.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris


Évangile + commentaire (audio)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Écouté sur :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]








Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]




Liens :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]






Amicalement, fraternellement
Nicolas


Nicolas
Animateur
Animateur

Masculin Date d'inscription : 24/01/2008
Age : 46
Localisation : France: Hérault (34)

Revenir en haut Aller en bas

Re: 2-Textes du jour et commentaires (audio et vidéo)

Message par Nicolas le Dim 9 Aoû 2015 - 8:45

Smile Bonjour Catherine,





Dimanche 9 Août 2015

19ième Dimanche du Temps Ordinaire

(Couleur liturgique : Vert )
Année B







Lien :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Vu sur :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]






(Première lecture)
Premier Livre des Rois 19 : 4 à 8


« Fortifié par cette nourriture, il marcha jusqu’à la MONTAGNE de DIEU »

En ces jours-là,
le Prophète Élie, fuyant l’hostilité de la reine Jézabel,
marcha toute une journée dans le désert.
Il vint s’asseoir à l’ombre d’un buisson,
et demanda la mort en disant :
« Maintenant, SEIGNEUR, c’en est trop !
Reprends ma vie :
je ne vaux pas mieux que mes pères. »
Puis il s’étendit sous le buisson, et s’endormit.
Mais voici qu’un Ange le toucha et lui dit :
« Lève-toi, et mange ! »
Il regarda, et il y avait près de sa tête
une galette cuite sur des pierres brûlantes et une cruche d’eau.
Il mangea, il but, et se rendormit.
Une seconde fois, l’Ange du SEIGNEUR le toucha et lui dit :
« Lève-toi, et mange,
car il est long, le chemin qui te reste. »
Élie se leva, mangea et but.
Puis, fortifié par cette nourriture,
il marcha quarante jours et quarante nuits
jusqu’à l’Horeb, la MONTAGNE de DIEU.



– PAROLE du SEIGNEUR.




Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris






Le SEIGNEUR m’a délivré de toutes mes craintes

Du recueil de David. Devant Abimélek, David s’était fait passer pour fou. Après avoir été mis à la porte par celui-ci, il prononça les paroles que voici.

[ Psaume 33 (34) ; entièrement ]




Psaume 33 (34) : 2 et 3, 4 et 5, 6 et 7, 8 et 9

R/ Goûtez et voyez
comme est BON le SEIGNEUR !


Je bénirai le SEIGNEUR en tout temps,
SA LOUANGE sans cesse à mes lèvres.
Je me glorifierai dans le SEIGNEUR :
que les pauvres m’entendent et soient en fête !
R/


Magnifiez avec moi le SEIGNEUR,
exaltons tous ensemble SON NOM.
Je cherche le SEIGNEUR, IL me répond :
de toutes mes frayeurs, IL me délivre.
R/


Qui regarde vers LUI resplendira,
sans ombre ni trouble au visage.
Un pauvre crie ; le SEIGNEUR entend :
IL le sauve de toutes ses angoisses.
R/


L’Ange du SEIGNEUR campe alentour
pour libérer ceux qui LE craignent.
Goûtez et voyez : le SEIGNEUR est BON !
Heureux qui trouve en LUI son REFUGE !
R/


[center] Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris






(Deuxième lecture)
Lettre de Saint Paul Apôtre aux Éphésiens 4 : 30 – 5 : 2


« Vivez dans l’amour, comme le CHRIST »

Frères,
n’attristez pas le SAINT ESPRIT de DIEU,
qui vous a marqués de SON SCEAU
en vue du jour de votre délivrance.
Amertume, irritation, colère, éclats de voix ou insultes,
tout cela doit être éliminé de votre vie,
ainsi que toute espèce de méchanceté.
Soyez entre vous pleins de GÉNÉROSITÉ et de TENDRESSE.
Pardonnez-vous les uns aux autres,
comme DIEU vous a pardonné dans le CHRIST.

Oui, cherchez à imiter DIEU,
puisque vous êtes ses enfants bien-aimés.
Vivez dans l’amour,
comme le CHRIST nous a aimés et s’est livré LUI-MÊME pour nous,
s’offrant en sacrifice à DIEU,
comme UN PARFUM D’AGRÉABLE ODEUR.



– PAROLE du SEIGNEUR.




Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris






Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Jean 6 : 41 à 51

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.

Moi, JE SUIS LE PAIN VIVANT, qui est descendu du CIEL,
dit le SEIGNEUR ;
si quelqu’un mange de ce PAIN, il vivra ÉTERNELLEMENT.

Alléluia.
(Jn 6, 51)




« Moi, JE SUIS LE PAIN VIVANT, qui est descendu du CIEL »

En ce temps-là,
les Juifs récriminaient contre JÉSUS
parce qu’IL avait déclaré :
« Moi, JE SUIS LE PAIN qui est descendu du CIEL. »
Ils disaient :
« CELUI-LÀ n’est-IL pas JÉSUS, fils de Joseph ?
Nous connaissons bien Son Père et Sa Mère.
Alors comment peut-IL dire maintenant :
‘JE SUIS DESCENDU DU CIEL’ ? »
JÉSUS reprit la PAROLE :
« Ne récriminez pas entre vous.
Personne ne peut venir à Moi,
si le PÈRE qui M’a envoyé ne l’attire,
et Moi, Je le ressusciterai au dernier jour.
Il est écrit dans les Prophètes :
Ils seront tous instruits par DIEU LUI-MÊME.
Quiconque a entendu le PÈRE et reçu SON ENSEIGNEMENT
vient à Moi.
Certes, personne n’a jamais vu le PÈRE,
sinon CELUI qui vient de DIEU :
CELUI-LÀ SEUL a vu le PÈRE.
AMEN, AMEN, Je vous le dis :
il a la VIE ÉTERNELLE, celui qui croit.
Moi, JE SUIS LE PAIN DE LA VIE.
Au désert, vos pères ont mangé la manne,
et ils sont morts ;
mais le PAIN qui descend du CIEL est tel
que celui qui en mange ne mourra pas.
MOI, JE SUIS LE PAIN VIVANT,
qui est descendu du CIEL :
si quelqu’un mange de ce PAIN,
il vivra ÉTERNELLEMENT.
Le PAIN que Je donnerai, c’est MA CHAIR,
donnée pour la vie du monde. »



– Acclamons la PAROLE de DIEU.




Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris











Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Liens :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]






Amicalement, fraternellement
Nicolas


Nicolas
Animateur
Animateur

Masculin Date d'inscription : 24/01/2008
Age : 46
Localisation : France: Hérault (34)

Revenir en haut Aller en bas

Re: 2-Textes du jour et commentaires (audio et vidéo)

Message par Nicolas le Lun 10 Aoû 2015 - 10:28

Lundi 10 Août 2015

Saint Laurent, Diacre et Martyr
Mort en 258. Sans doute le plus célèbre des martys romains. Diacre du Pape Sixte II, il mourut brûlé vif sur un gril.

19ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Rouge )
Année B







(Première lecture)
Seconde Lettre de Saint Paul Apôtre aux Corinthiens 9 : 6 à 10


« DIEU aime celui qui donne joyeusement »

Frères,
rappelez-vous le Proverbe :
À semer trop peu, on récolte trop peu ;
à semer largement, on récolte largement.

Que chacun donne comme il a décidé dans son cœur,
sans regret et sans contrainte,
car DIEU aime celui qui donne joyeusement.
Et DIEU est assez PUISSANT
pour vous donner toute grâce en abondance,
afin que vous ayez, en toute chose et toujours,
tout ce qu’il vous faut,
et même que vous ayez en abondance
de quoi faire toute sorte de bien.
L’Écriture dit en effet de l’Homme Juste :
Il distribue, il donne aux pauvres ;
sa justice demeure à jamais.

DIEU, qui fournit la semence au semeur
et le pain pour la nourriture,

vous fournira la graine ;
il la multipliera,
il donnera la croissance
à ce que vous accomplirez dans la justice.


– PAROLE du SEIGNEUR.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Le bonheur tranquille des fidèles

[ Psaume 111 (112) ; entièrement ]



Psaume 111 (112) : 1 et 2, 5 et 6, 7 et 8, 4b et 9

R/ L’homme de bien a pitié, il partage.

Heureux qui craint le SEIGNEUR,
qui aime entièrement SA VOLONTÉ !
Sa lignée sera puissante sur la Terre ;
la race des justes est bénie.
R/

L’homme de bien a pitié, il partage ;
il mène ses affaires avec droiture.
Cet homme jamais ne tombera ;
toujours on fera mémoire du juste.
R/

Il ne craint pas l’annonce d’un malheur :
le cœur ferme, il s’appuie sur le SEIGNEUR.
Son cœur est confiant, il ne craint pas :
il verra ce que valaient ses oppresseurs.
R/

Homme de justice, de tendresse et de pitié.
À pleines mains, il donne au pauvre ;
à jamais se maintiendra sa justice,
sa puissance grandira, et sa gloire !
R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris







Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Jean 12 : 24 à 26

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
Celui qui Me suit ne marchera pas dans les ténèbres,
dit le SEIGNEUR,
il aura la LUMIÈRE de la VIE.
Alléluia.
(Jn 8, 12bc)




« Si quelqu’un Me sert, MON PÈRE l’honorera »

En ce temps-là,
JÉSUS disait à Ses Disciples :
« AMEN, AMEN, Je vous le dis :
si le grain de blé tombé en terre ne meurt pas,
il reste seul ;
mais s’il meurt,
il porte beaucoup de fruit.
Qui aime sa vie
la perd ;
qui s’en détache en ce monde
la gardera pour la VIE ÉTERNELLE.
Si quelqu’un veut Me servir,
qu’il Me suive ;
et là où Moi JE SUIS,
là aussi sera Mon Serviteur.
Si quelqu’un Me sert,
MON PÈRE l’honorera. »


– Acclamons la PAROLE de DIEU.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris


Évangile + commentaire (audio)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Écouté sur :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]








Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]




Liens :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]






Amicalement, fraternellement
Nicolas


Nicolas
Animateur
Animateur

Masculin Date d'inscription : 24/01/2008
Age : 46
Localisation : France: Hérault (34)

Revenir en haut Aller en bas

Re: 2-Textes du jour et commentaires (audio et vidéo)

Message par Nicolas le Mar 11 Aoû 2015 - 10:13

Mardi 11 Août 2015

Saint Claire, Vierge
Morte en 1253. Attiré par l’idéal de pauvreté radicale prêché par Saint François d’Assise, elle fonda, à sa suite, l’ordre des Pauvres Dames (ou Clarisses). Canonisée en 1255.

19ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Blanc )
Année B







(Première lecture)
Livre du Deutéronome 31 : 1 à 8


« Sois fort et courageux : c’est toi qui vas entrer avec ce peuple dans le pays »

Moïse prononça ces paroles devant tout Israël :
« Maintenant que j’ai cent vingt ans,
je ne peux plus être votre chef.
Le SEIGNEUR m’a dit :
“Ce Jourdain, tu ne le passeras pas !”
C’est le SEIGNEUR votre DIEU qui passera devant vous ;
IL anéantira les nations que vous rencontrerez,
et vous donnera leur territoire.
Et c’est Josué qui passera le Jourdain à votre tête,
comme l’a dit le SEIGNEUR.
Le SEIGNEUR traitera les nations
comme IL a traité les rois des Amorites,
Séhone et Og, et leur pays,
tous ceux qu’IL a exterminés.
Le SEIGNEUR vous les livrera,
et vous les traiterez exactement comme je vous l’ai ordonné.
Soyez forts et courageux,
ne craignez pas, n’ayez pas peur devant eux :
le SEIGNEUR votre DIEU marche LUI-MÊME avec vous ;
IL ne vous lâchera pas, IL ne vous abandonnera pas. »

Alors Moïse appela Josué,
et lui dit en présence de tout Israël :
« Sois fort et courageux :
c’est toi qui vas entrer avec ce peuple dans le pays
que le Seigneur a promis par serment à ses pères,
c’est toi qui vas remettre au peuple son héritage.
C’est le Seigneur qui marchera devant toi,
c’est lui qui sera avec toi ;
il ne te lâchera pas, il ne t’abandonnera pas.
Ne crains pas, ne t’effraie pas ! »


– PAROLE du SEIGNEUR.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Cantique de Moïse


Ensuite Moïse communiqua de vive voix à toute la communauté d’Israël le texte complet du cantique.

[ Deutéronome 32 : 1 à 47 ; entièrement ]



Deutéronome 32 : 3 et 4ab, 7, 8, 9 et 12

R/ Le lot du SEIGNEUR, c’est Son Peuple.

C’est le NOM du SEIGNEUR que j’invoque ;
à notre DIEU, reportez LA GRANDEUR.
IL est le ROCHER : SON ŒUVRE EST PARFAITE ;
tous SES CHEMINS ne sont que JUSTICE.
R/

Rappelle-toi les jours de jadis,
pénètre le cours des âges.
Interroge ton père, il t’instruira ;
les anciens te le diront.
R/

Quand le TRÈS-HAUT dota les nations,
quand IL sépara les fils d’Adam,
IL fixa les frontières des peuples
d’après le nombre des fils d’Israël.
R/

Mais le lot du SEIGNEUR, ce fut Son Peuple,
Jacob, sa part d’héritage.
Le SEIGNEUR seul l’a conduit :
pas de dieu étranger auprès de lui.
R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris







Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Matthieu 18 : 1 à 5, 10, 12 à 14

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
Prenez sur vous Mon Joug,
devenez Mes Disciples, dit le SEIGNEUR,
car JE SUIS DOUX et HUMBLE DE CŒUR.
Alléluia.
(cf. Mt 11, 29ab)




« Gardez-vous de mépriser un seul de ces petits »

À ce moment-là, les Disciples s’approchèrent de JÉSUS et LUI dirent :
« Qui donc est le plus grand
dans le ROYAUME des CIEUX ? »
Alors JÉSUS appela un petit enfant ;
IL le plaça au milieu d’eux,
et IL déclara :
« AMEN, Je vous le dis :
si vous ne changez pas
pour devenir comme les enfants,
vous n’entrerez pas dans le ROYAUME des CIEUX.
Mais celui qui se fera petit comme cet enfant,
celui-là est le plus grand dans le ROYAUME des CIEUX.
Et celui qui accueille un enfant comme celui-ci en Mon NOM,
il m’accueille, Moi.
Gardez-vous de mépriser un seul de ces petits,
car, Je vous le dis, leurs Anges dans les CIEUX
voient sans cesse la FACE de MON PÈRE qui est aux CIEUX.

Quel est votre avis ?
Si un homme possède cent brebis
et que l’une d’entre elles s’égare,
ne va-t-il pas laisser les 99 autres
dans la montagne
pour partir à la recherche de la brebis égarée ?
Et, s’il arrive à la retrouver,
AMEN, Je vous le dis :
il se réjouit pour elle
plus que pour les 99
qui ne se sont pas égarées.
Ainsi, votre PÈRE qui est aux CIEUX
ne veut pas qu’un seul de Ces Petits soit perdu. »


– Acclamons la PAROLE de DIEU.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris










Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]




Liens :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]






Amicalement, fraternellement
Nicolas


Nicolas
Animateur
Animateur

Masculin Date d'inscription : 24/01/2008
Age : 46
Localisation : France: Hérault (34)

Revenir en haut Aller en bas

Re: 2-Textes du jour et commentaires (audio et vidéo)

Message par Nicolas le Mer 12 Aoû 2015 - 10:13

Mercredi 12 Août 2015

Sainte Jeanne-Françoise de Chantal, Religieuse

19ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Vert )
Année B







(Première lecture)
Livre du Deutéronome 34 : 1 à 12


« Moïse mourut là, selon la PAROLE du SEIGNEUR. Il ne s’est plus levé en Israël un Prophète comme Moïse »

En ces jours-là,
Moïse monta des steppes de Moab au mont Nébo,
sur un sommet qui est en face de Jéricho.
Le SEIGNEUR lui fit voir tout le pays :
Galaad jusqu’à Dane,
tout Nephtali, le pays d’Éphraïm et de Manassé,
tout le pays de Juda jusqu’à la Méditerranée,
le Néguev, la région du Jourdain,
la vallée de Jéricho ville des Palmiers, jusqu’à Soar.
Le SEIGNEUR lui dit :
« Ce pays que tu vois,
J’ai juré à Abraham, à Isaac et à Jacob
de le donner à leur descendance.
Je te le fais voir, mais tu n’y entreras pas. »

Moïse, le Serviteur du SEIGNEUR,
mourut là, au pays de Moab,
selon la PAROLE du SEIGNEUR.
On l’enterra dans la vallée qui est en face de Beth-Péor,
au pays de Moab.
Mais aujourd’hui encore,
personne ne sait où se trouve son tombeau.
Moïse avait cent vingt ans quand il mourut ;
sa vue n’avait pas baissé, sa vitalité n’avait pas diminué.
Les fils d’Israël pleurèrent Moïse dans les steppes de Moab,
pendant trente jours.
C’est alors que s’achevèrent les jours du deuil de Moïse.
Josué, fils de Noun, était rempli de l’ESPRIT de SAGESSE,
parce que Moïse lui avait imposé les mains.
Les fils d’Israël lui obéirent,
ils firent ce que le SEIGNEUR avait prescrit à Moïse.

Il ne s’est plus levé en Israël un Prophète comme Moïse,
lui que le SEIGNEUR rencontrait face à face.
Que de SIGNES et de PRODIGES
le SEIGNEUR l’avait envoyé accomplir en Égypte,
devant Pharaon, tous ses serviteurs et tout son pays !
Avec quelle MAIN PUISSANTE, quel POUVOIR REDOUTABLE,
Moïse avait agi aux yeux de tout Israël !


– PAROLE du SEIGNEUR.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Louange à DIEU le LIBÉRATEUR


Chant du répertoire du chef de chorale.

[ Psaume 65 (66) ; entièrement ]



Psaume 65 (66) : 1 à 3a, 5 et 8, 16 et 17

R/ Béni soit DIEU, car IL rend la vie à notre âme.

Acclamez DIEU, toute la Terre ;
fêtez la GLOIRE de SON NOM,
glorifiez-LE en célébrant SA LOUANGE.
Dites à DIEU : « Que TES ACTIONS sont REDOUTABLES ! »
R/

Venez et voyez les HAUTS FAITS de DIEU,
SES EXPLOITS REDOUTABLES pour les fils des hommes.
Peuples, bénissez notre DIEU !
Faites retentir SA LOUANGE.
R/

Venez, écoutez, vous tous qui craignez DIEU :
je vous dirai ce qu’il a fait pour mon âme ;
quand je poussai vers LUI mon cri,
ma bouche faisait déjà SON ÉLOGE.
R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris







Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Matthieu 18 : 15 à 20

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
Dans le CHRIST, DIEU réconciliait le monde avec LUI :
IL a mis dans notre bouche la PAROLE de la RÉCONCILIATION.
Alléluia.
(cf. 2 Co 5, 19)




« S’il t’écoute, tu as gagné ton frère »

En ce temps-là,
JÉSUS disait à Ses Disciples :
« Si ton frère a commis un péché contre toi,
va lui faire des reproches seul à seul.
S’il t’écoute, tu as gagné ton frère.
S’il ne t’écoute pas,
prends en plus avec toi une ou deux personnes
afin que toute l’affaire soit réglée
sur la parole de deux ou trois témoins.
S’il refuse de les écouter,
dis-le à l’assemblée de l’Église ;
s’il refuse encore d’écouter l’Église,
considère-le comme un païen et un publicain.
AMEN, Je vous le dis :
tout ce que vous aurez lié sur la Terre
sera lié dans le CIEL,
et tout ce que vous aurez délié sur la Terre
sera délié dans le CIEL.

Et pareillement, AMEN, Je vous le dis,
si deux d’entre vous sur la Terre
se mettent d’accord pour demander quoi que ce soit,
ils l’obtiendront de MON PÈRE qui est aux CIEUX.
En effet, quand deux ou trois sont réunis en MON NOM,
JE SUIS LÀ, au milieu d’eux. »


– Acclamons la PAROLE de DIEU.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris


Évangile + commentaire (audio)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Écouté sur :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]









Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]




Liens :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]






Amicalement, fraternellement
Nicolas


Nicolas
Animateur
Animateur

Masculin Date d'inscription : 24/01/2008
Age : 46
Localisation : France: Hérault (34)

Revenir en haut Aller en bas

Re: 2-Textes du jour et commentaires (audio et vidéo)

Message par Nicolas le Jeu 13 Aoû 2015 - 10:38

Jeudi 13 Août 2015

Saint Pontien, Pape ; Martyr

Saint Hippolyte, Prêtre ; Martyr

19ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Vert )
Année B







(Première lecture)
Livre de Josué 3 : 7 à 10a, 11, 13 à 17


« L’Arche de l’Alliance du SEIGNEUR va passer le Jourdain devant vous »

En ces jours-là,
le SEIGNEUR dit à Josué :
« Aujourd’hui,
Je vais commencer à te grandir devant tout Israël,
pour qu’il sache que JE SUIS avec toi
comme J’ai été avec Moïse.
Toi, tu donneras cet ORDRE
aux prêtres qui portent l’Arche d’Alliance :
“Lorsque vous serez arrivés au bord du Jourdain,
vous vous arrêterez dans le lit du fleuve.” »
Josué dit ensuite aux fils d’Israël :
« Approchez, écoutez les PAROLES du SEIGNEUR votre DIEU.
À ceci, vous reconnaîtrez que le DIEU VIVANT est au milieu de vous,
et qu’IL vous mettra en possession du pays des Cananéens,
voici que l’Arche de l’Alliance du SEIGNEUR de toute la Terre
va passer le Jourdain devant vous.
Aussitôt que les prêtres
qui portent l’Arche du SEIGNEUR de toute la Terre
auront posé la plante de leurs pieds
dans les eaux du Jourdain,
les eaux qui sont en amont seront coupées,
et elles s’arrêteront en formant une seule masse. »
Quand le peuple leva le camp pour passer le Jourdain,
les prêtres portaient l’Arche d’Alliance en tête du peuple.
Or, le Jourdain coule à pleins bords
pendant toute la saison des moissons.
Dès que les prêtres qui portaient l’arche
furent arrivés au Jourdain, et que leurs pieds touchèrent l’eau,
les eaux s’arrêtèrent en amont
et se dressèrent comme une seule masse
sur une grande distance,
à partir d’Adame, ville voisine de Sartane ;
et en aval, les eaux achevèrent de s’écouler
vers la mer de la Araba, la mer Morte.
Le peuple traversa à la hauteur de Jéricho.
Les prêtres qui portaient l’Arche de l’Alliance du SEIGNEUR
restèrent immobiles, sur la terre sèche, au milieu du Jourdain.
Alors tout Israël traversa à pied sec,
jusqu’à ce que toute la nation eût fini de passer le Jourdain.


– PAROLE du SEIGNEUR.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Quand Israël sortit d’Égypte

[ Psaume 113A (114) ; entièrement ]



Psaume 113A (114) : 1 et 2, 3 et 4, 5 et 6

R/ Alléluia !

Quand Israël sortit d’Égypte,
et Jacob, de chez un peuple étranger,
Juda fut pour DIEU un SANCTUAIRE,
Israël devint SON DOMAINE.
R/

La mer voit et s’enfuit,
le Jourdain retourne en arrière.
Comme des béliers, bondissent les montagnes,
et les collines, comme des agneaux.
R/

Qu’as-tu, mer, à t’enfuir,
Jourdain, à retourner en arrière ?
Montagnes, pourquoi bondir comme des béliers,
collines, comme des agneaux ?
R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris







Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Matthieu 18 : 21 – 19 : 1

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
Pour ton serviteur, que TON VISAGE s’illumine :
apprends-moi TES COMMANDEMENTS.
Alléluia.
(Ps 118, 135)




« Je ne te dis pas de pardonner jusqu’à sept fois, mais jusqu’à 70 fois sept fois »

En ce temps-là,
Pierre s’approcha de JÉSUS pour LUI demander :
« SEIGNEUR, lorsque mon frère commettra des fautes contre moi,
combien de fois dois-je lui pardonner ?
Jusqu’à sept fois ? »
JÉSUS lui répondit :
« Je ne te dis pas jusqu’à sept fois,
mais jusqu’à 70 fois sept fois.
Ainsi, le ROYAUME des CIEUX est comparable
à un roi qui voulut régler ses comptes avec ses serviteurs.
Il commençait,
quand on lui amena quelqu’un
qui lui devait dix mille talents
(c’est-à-dire soixante millions de pièces d’argent).
Comme cet homme n’avait pas de quoi rembourser,
le maître ordonna de le vendre,
avec sa femme, ses enfants et tous ses biens,
en remboursement de sa dette.
Alors, tombant à ses pieds,
le serviteur demeurait prosterné et disait :
“Prends patience envers moi,
et je te rembourserai tout.”
Saisi de compassion, le maître de ce serviteur
le laissa partir et lui remit sa dette.

Mais, en sortant, ce serviteur trouva un de ses compagnons
qui lui devait cent pièces d’argent.
Il se jeta sur lui pour l’étrangler, en disant :
“Rembourse ta dette !”
Alors, tombant à ses pieds, son compagnon le suppliait :
“Prends patience envers moi,
et je te rembourserai.”
Mais l’autre refusa et le fit jeter en prison
jusqu’à ce qu’il ait remboursé ce qu’il devait.
Ses compagnons, voyant cela,
furent profondément attristés
et allèrent raconter à leur maître
tout ce qui s’était passé.
Alors celui-ci le fit appeler et lui dit :
“Serviteur mauvais !
je t’avais remis toute cette dette
parce que tu m’avais supplié.
Ne devais-tu pas, à ton tour,
avoir pitié de ton compagnon,
comme moi-même j’avais eu pitié de toi ?”
Dans sa colère, son maître le livra aux bourreaux
jusqu’à ce qu’il eût remboursé tout ce qu’il devait.

C’est ainsi que MON PÈRE du CIEL vous traitera,
si chacun de vous ne pardonne pas à son frère du fond du cœur. »

Lorsque JÉSUS eut terminé ce DISCOURS,
IL s’éloigna de la Galilée
et se rendit dans le territoire de la Judée,
au-delà du Jourdain.


– Acclamons la PAROLE de DIEU.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris


Évangile + commentaire (audio)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Écouté sur :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]










Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]




Liens :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]






Amicalement, fraternellement
Nicolas


Nicolas
Animateur
Animateur

Masculin Date d'inscription : 24/01/2008
Age : 46
Localisation : France: Hérault (34)

Revenir en haut Aller en bas

Re: 2-Textes du jour et commentaires (audio et vidéo)

Message par Nicolas le Ven 14 Aoû 2015 - 10:14

Vendredi 14 Août 2015

Saint Maximilien Kolbe, Prêtre ; Martyr
Mort en 1941. Franciscain polonais. Le père Kolbe, détenu au camp d’extermination d’Auschwitz, offrit sa vie à la place d’un autre déporté, père de famille. Canonisé en 1982.

19ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Rouge )
Année B







(Première lecture)
Livre de Josué 24 : 1 à 13


« J’ai pris votre père au-delà de l’Euphrate ; Je vous ai fait sortir de l’Égypte ; Je vous ai introduit dans le pays »

En ces jours-là,
Josué réunit toutes les tribus d’Israël à Sichem ;
puis il appela les anciens d’Israël,
avec les chefs, les juges et les scribes ;
ils se présentèrent devant DIEU.
Josué dit alors à tout le peuple :
« Ainsi PARLE le SEIGNEUR, le DIEU d’Israël :
Vos ancêtres habitaient au-delà de l’Euphrate depuis toujours,
jusqu’à Tèrah, père d’Abraham et de Nahor,
et ils servaient d’autres dieux.
Alors J’ai pris votre père Abraham au-delà de l’Euphrate,
et Je lui ai fait traverser toute la terre de Canaan ;
J’ai multiplié sa descendance, et Je lui ai donné Isaac.
À Isaac, J’ai donné Jacob et Ésaü.
À Ésaü, j’ai donné en possession la montagne de Séïr.
Jacob et ses fils sont descendus en Égypte.

J’ai envoyé ensuite Moïse et Aaron,
et J’ai frappé l’Égypte
par tout ce que J’ai accompli au milieu d’elle.
Ensuite, Je vous en ai fait sortir.
Donc, J’ai fait sortir vos pères de l’Égypte,
et vous êtes arrivés à la mer ;
les Égyptiens poursuivaient vos pères
avec des chars et des guerriers
jusqu’à la mer des Roseaux.
Vos pères crièrent alors vers le SEIGNEUR,
qui étendit un BROUILLARD ÉPAIS entre vous et les Égyptiens,
et fit revenir sur eux la mer, qui les recouvrit.
Vous avez vu de vos propres yeux ce que J’ai fait en Égypte,
puis vous avez séjourné longtemps dans le désert.

Je vous ai introduits ensuite dans le pays des Amorites
qui habitaient au-delà du Jourdain.
Ils vous ont fait la guerre,
et Je les ai livrés entre vos mains :
vous avez pris possession de leur pays,
car Je les ai anéantis devant vous.
Puis Balaq, fils de Cippor, roi de Moab,
se leva pour faire la guerre à Israël,
et il envoya chercher Balaam, fils de Béor,
pour vous maudire.
Mais Je n’ai pas voulu écouter Balaam :
il a même dû vous bénir,
et Je vous ai sauvés de la main de Balaq.

Ensuite, vous avez passé le Jourdain pour atteindre Jéricho ;
les chefs de Jéricho vous ont fait la guerre,
ainsi que de nombreux peuples,
mais Je les ai livrés entre vos mains.
J’ai envoyé devant vous des frelons,
qui ont chassé les deux rois amorites ;
ce ne fut ni par ton épée ni par ton arc.
Je vous ai donné une terre qui ne vous a coûté aucune peine,
des villes dans lesquelles vous vous êtes installés
sans les avoir bâties,
des vignes et des oliveraies dont vous profitez aujourd’hui
sans les avoir plantées. »


– PAROLE du SEIGNEUR.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Merci au SAUVEUR d’Israël

[ Psaume 135 (136) ; entièrement ]



Psaume 135 (136) : 1 à 3, 16 à 18, 21 et 22 et 24

R/ ÉTERNEL est SON AMOUR !

Rendez GRÂCE au SEIGNEUR : IL EST BON,
R/
Rendez GRÂCE au DIEU des dieux,
R/
Rendez GRÂCE au SEIGNEUR des seigneurs,
R/

LUI qui mena Son Peuple au désert,
R/
qui frappa des princes fameux,
R/
et fit périr des rois redoutables,
R/

Pour donner leur pays en héritage,
R/
en héritage à Israël, Son Serviteur,
R/
IL nous tira de la main des oppresseurs.
R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris







Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Matthieu 19 : 3 à 12

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
Accueillez la PAROLE de DIEU :
pour ce qu’ELLE est réellement :
non pas une parole d’hommes,
mais la PAROLE de DIEU.
Alléluia.
(cf. 1 Th 2, 13)




« C’est en raison de la dureté de votre cœur que Moïse vous a permis de renvoyer vos femmes. Mais au commencement, il n’en était pas ainsi »

En ce temps-là,
des pharisiens s’approchèrent de JÉSUS pour LE mettre à l’épreuve ;
ils LUI demandèrent :
« Est-il permis à un homme de renvoyer sa femme
pour n’importe quel motif ? »
IL répondit :
« N’avez-vous pas lu ceci ?
Dès le commencement, le CRÉATEUR les fit homme et femme ?
et dit :
“À cause de cela, l’homme quittera son père et sa mère,
il s’attachera à sa femme,
et tous deux deviendront une seule chair.”

Ainsi, ils ne sont plus deux, mais une seule chair.
Donc, ce que DIEU a uni,
que l’homme ne le sépare pas ! »
Les pharisiens LUI répliquent :
« Pourquoi donc Moïse a-t-il prescrit
la remise d’un acte de divorce avant la répudiation ? »
JÉSUS leur répond :
« C’est en raison de la dureté de votre cœur
que Moïse vous a permis de renvoyer vos femmes.
Mais au commencement, il n’en était pas ainsi.
Or Je vous le dis :
si quelqu’un renvoie sa femme
– sauf en cas d’union illégitime –
et qu’il en épouse une autre,
il est adultère. »
Ses Disciples LUI disent :
« Si telle est la situation de l’homme
par rapport à sa femme,
mieux vaut ne pas se marier. »
IL leur répondit :
« Tous ne comprennent pas cette PAROLE,
mais seulement ceux à qui cela est donné.
Il y a des gens qui ne se marient pas
car, de naissance, ils en sont incapables ;
il y en a qui ne peuvent pas se marier
car ils ont été mutilés par les hommes ;
il y en a qui ont choisi de ne pas se marier
à cause du ROYAUME des CIEUX.
Celui qui peut comprendre, qu’il comprenne ! »


– Acclamons la PAROLE de DIEU.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris


Évangile + commentaire (audio)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Écouté sur :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]








Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]




Liens :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]






Amicalement, fraternellement
Nicolas


Nicolas
Animateur
Animateur

Masculin Date d'inscription : 24/01/2008
Age : 46
Localisation : France: Hérault (34)

Revenir en haut Aller en bas

Re: 2-Textes du jour et commentaires (audio et vidéo)

Message par Nicolas le Sam 15 Aoû 2015 - 10:13

Samedi 15 Août 2015


Assomption de la VIERGE MARIE
Solennité de la VIERGE MARIE


(Couleur liturgique : Blanc )
Année B






(Première lecture)
Apocalypse de Saint Jean 11 : 19a ; 12 : 1 à 6a, 10ab


« Une Femme, ayant le Soleil pour manteau et la Lune sous les pieds »

Le SANCTUAIRE de DIEU, qui est dans le CIEL, s’ouvrit,
et l’Arche de SON ALLIANCE apparut dans le SANCTUAIRE.

Un Grand Signe apparut dans le Ciel :
une Femme,
ayant le Soleil pour manteau,
la Lune sous les pieds,
et sur la tête une couronne de douze étoiles.
Elle est enceinte, elle crie,
dans les douleurs et la torture d’un enfantement.
Un autre Signe apparut dans le Ciel :
un grand dragon, rouge feu,
avec sept têtes et dix cornes,
et, sur chacune des sept têtes, un diadème.
Sa queue, entraînant le tiers des étoiles du Ciel,
les précipita sur la Terre.
Le Dragon vint se poster devant la femme qui allait enfanter,
afin de dévorer l’enfant dès sa naissance.
Or, elle mit au monde un fils, un enfant mâle,
celui qui sera le berger de toutes les nations,
les conduisant avec un sceptre de fer.
L’enfant fut enlevé jusqu’auprès de DIEU et de SON TRÔNE,
et la Femme s’enfuit au désert,
où DIEU lui a préparé une place.
Alors j’entendis dans le CIEL une VOIX FORTE,
qui proclamait :
« Maintenant voici le SALUT,
la PUISSANCE et le RÈGNE de notre DIEU,
voici le POUVOIR de SON CHRIST ! »


– PAROLE du SEIGNEUR.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris







Poème pour le MARIAGE du ROI

Du répertoire du chef de chorale. Accompagnement sur guitares. Poème chanté appartenant au recueil de la confrérie de Coré. Chant d’amour.

[Psaume 44 (45), entièrement]




Psaume 44 (45) : 11 et 12a, 12b et 13, 14 et 15a, 15b et 16


R/ Heureuse es-TU, VIERGE MARIE, dans la GLOIRE de Ton FILS.

Écoute, ma fille, regarde et tends l'oreille ;
oublie ton peuple et la maison de ton père :
le ROI sera séduit par ta beauté.
R/

IL est ton SEIGNEUR : prosterne-toi devant LUI.
Alors, les plus riches du peuple,
chargés de présents, quêteront ton sourire.
R/

Fille de roi, elle est là, dans sa gloire,
vêtue d'étoffes d'or ;
on la conduit, toute parée, vers le ROI.
R/

Des jeunes filles, ses compagnes, lui font cortège ;
on les conduit parmi les chants de fête :
elles entrent au palais du ROI.
R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris



« Chants audio du Psaume 44 (45) »

Du CD, Signes :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]








(Deuxième lecture)
Première Lettre de Saint Paul Apôtre aux Corinthiens 15 : 20 à 27a


« En PREMIER, le CHRIST ; ensuite, ceux qui LUI appartiennent »

Frères,
le CHRIST est RESSUSCITÉ d’entre les morts,
LUI, PREMIER RESSUSCITÉ parmi ceux qui se sont endormis.
Car, la mort étant venue par un homme,
c’est par un Homme aussi que vient la RÉSURRECTION des morts.
En effet, de même que tous les hommes
meurent en Adam,
de même c’est dans le CHRIST
que tous recevront la VIE,
mais chacun à Son Rang :
en PREMIER, le CHRIST,
et ensuite, lors du RETOUR du CHRIST,
ceux qui LUI appartiennent.
Alors, tout sera achevé,
quand le CHRIST remettra le POUVOIR ROYAL à DIEU SON PÈRE,
après avoir anéanti, parmi les Êtres Célestes,
toute Principauté, toute Souveraineté et Puissance.
Car c’est LUI qui doit régner
jusqu’au jour où DIEU aura mis sous SES PIEDS tous Ses Ennemis.
Et le dernier ennemi qui sera anéanti, c’est la mort,
car IL a tout mis sous SES PIEDS.


– PAROLE du SEIGNEUR.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris









Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Luc 1 : 39 à 56


Acclamation de l’Évangile :

Alléluia. Alléluia.

Aujourd’hui s’est ouverte la Porte du Paradis :
Marie est entrée dans la GLOIRE de DIEU ;
exultez dans le CIEL, tous les Anges !

Alléluia.





« Le PUISSANT fit pour Moi des MERVEILLES : IL élève les humbles »

En ces jours-là,
MARIE se mit en route et se rendit avec empressement
vers la région montagneuse, dans une ville de Judée.
Elle entra dans la maison de Zacharie
et salua Élisabeth.
Or, quand Élisabeth entendit la Salutation de MARIE,
l’ENFANT tressaillit en Elle.
Alors, Élisabeth fut remplie d’ESPRIT SAINT,
et s’écria d’une voix forte :
« Tu es bénie entre toutes les femmes,
et le FRUIT de Tes Entrailles est BÉNI.
D’où m’est-il donné
que la Mère de mon SEIGNEUR vienne jusqu’à moi ?
Car, lorsque Tes Paroles de Salutation sont parvenues à mes oreilles,
l’enfant a tressailli d’allégresse en moi.
Heureuse celle qui a cru à l’accomplissement des PAROLES
qui lui furent dites de la PART du SEIGNEUR. »

MARIE dit alors :
« Mon âme exalte le SEIGNEUR,
exulte mon esprit en DIEU, mon SAUVEUR !
IL s’est penché sur Son Humble Servante ;
désormais tous les âges me diront Bienheureuse.
Le PUISSANT fit pour moi des MERVEILLES ;
SAINT est SON NOM !
SA MISÉRICORDE s’étend d’âge en âge
sur ceux qui LE craignent.
Déployant la FORCE de SON BRAS,
IL disperse les superbes.
IL renverse les puissants de leurs trônes,
IL élève les humbles.
IL comble de biens les affamés,
renvoie les riches les mains vides.
IL relève Israël Son Serviteur,
IL se souvient de SON AMOUR,
de la PROMESSE faite à nos pères,
en faveur d’Abraham et Sa Descendance à jamais. »

MARIE resta avec Élisabeth environ trois mois,
puis ELLE s’en retourna chez ELLE.


– Acclamons la PAROLE de DIEU.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris


Évangile + commentaire (audio)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Écouté sur :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]







Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]




Liens :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]






Amicalement, fraternellement
Nicolas


Nicolas
Animateur
Animateur

Masculin Date d'inscription : 24/01/2008
Age : 46
Localisation : France: Hérault (34)

Revenir en haut Aller en bas

Re: 2-Textes du jour et commentaires (audio et vidéo)

Message par Nicolas le Dim 16 Aoû 2015 - 8:53

Dimanche 16 Août 2015

20ième Dimanche du Temps Ordinaire

(Couleur liturgique : Vert )
Année B






Lien :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Vu sur :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]






(Première lecture)
Livre des Proverbes 9 : 1 à 6


« Venez, mangez de mon pain, buvez le vin que j’ai préparé »

La SAGESSE a bâti sa maison,
elle a taillé Sept Colonnes.
Elle a tué ses bêtes, et préparé son vin,
puis a dressé la table.
Elle a envoyé ses servantes, elle appelle
sur les hauteurs de la cité :
« Vous, étourdis, passez par ici ! »
À qui manque de bon sens, elle dit :
« Venez, mangez de mon pain,
buvez le vin que j’ai préparé.
Quittez l’étourderie et vous vivrez,
prenez le chemin de l’intelligence. »



– PAROLE du SEIGNEUR.




Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Le SEIGNEUR m’a délivré de toutes mes craintes

Du recueil de David. Devant Abimélek, David s’était fait passer pour fou. Après avoir été mis à la porte par celui-ci, il prononça les paroles que voici.

[ Psaume 33 (34) ; entièrement ]




Psaume 33 (34) : 2 et 3, 10 et11, 12 et 13, 14 et 15

R/ Goûtez et voyez
comme est BON le SEIGNEUR !


Je bénirai le SEIGNEUR en tout temps,
SA LOUANGE sans cesse à mes lèvres.
Je me glorifierai dans le SEIGNEUR :
que les pauvres m’entendent et soient en fête !
R/


Saints du SEIGNEUR, adorez-LE :
rien ne manque à ceux qui LE craignent.
Des riches ont tout perdu, ils ont faim ;
qui cherche le SEIGNEUR ne manquera d’aucun bien.
R/


Venez, mes fils, écoutez-moi,
que je vous enseigne la crainte du SEIGNEUR.
Qui donc aime la vie
et désire les jours où il verra le bonheur ?
R/


Garde ta langue du mal
et tes lèvres des paroles perfides.
Évite le mal, fais ce qui est bien,
poursuis la paix, recherche-la.
R/


[center] Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris


« Chants audio du Psaume 33 (34) »

Du CD, Signes :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]









(Deuxième lecture)
Lettre de Saint Paul Apôtre aux Éphésiens 5 : 15 à 20


« Comprenez bien quelle est la VOLONTÉ du SEIGNEUR »

Frères,
prenez bien garde à votre conduite :
ne vivez pas comme des fous, mais comme des sages.
Tirez parti du temps présent,
car nous traversons des jours mauvais.
Ne soyez donc pas insensés,
mais comprenez bien quelle est la VOLONTÉ du SEIGNEUR.
Ne vous enivrez pas de vin, car il porte à l’inconduite ;
soyez plutôt remplis de l’ESPRIT SAINT.
Dites entre vous des Psaumes, des Hymnes et des chants inspirés,
chantez le SEIGNEUR et célébrez-LE de tout votre cœur.
À tout moment et pour toutes choses,
au NOM de notre SEIGNEUR JÉSUS CHRIST,
rendez GRÂCE à DIEU le PÈRE.



– PAROLE du SEIGNEUR.




Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Jean 6 : 51 à 58

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.

Qui mange Ma CHAIR et boit Mon SANG
demeure en Moi, et Moi en lui, dit le SEIGNEUR.

Alléluia.
(Jn 6, 56)




« Ma CHAIR est la VRAIE NOURRITURE, et mon SANG est la VRAIE BOISSON »

En ce temps-là,
JÉSUS disait à la foule :
« Moi, JE SUIS le PAIN VIVANT,
qui est descendu du CIEL :
si quelqu’un mange de ce PAIN,
il vivra ÉTERNELLEMENT.
Le PAIN que Je donnerai, c’est Ma CHAIR,
donnée pour la vie du monde. »
Les Juifs se querellaient entre eux :
« Comment CELUI-LÀ
peut-IL nous donner Sa CHAIR à manger ? »
JÉSUS leur dit alors :
« AMEN, AMEN, Je vous le dis :
si vous ne mangez pas la CHAIR du FILS de l’Homme,
et si vous ne buvez pas Son SANG,
vous n’avez pas la VIE en vous.
Celui qui mange Ma CHAIR et boit Mon SANG
a la VIE ÉTERNELLE ;
et Moi, Je le ressusciterai au dernier jour.
En effet, Ma CHAIR est la VRAIE NOURRITURE,
et Mon SANG est la VRAIE BOISSON.
Celui qui mange Ma CHAIR et boit Mon SANG
demeure en Moi,
et Moi, Je demeure en lui.
De même que le PÈRE, qui est VIVANT, M’a envoyé,
et que Moi Je vis par le PÈRE,
de même celui qui Me mange,
lui aussi vivra par Moi.
Tel est le PAIN qui est descendu du CIEL :
IL n’est pas comme celui que les pères ont mangé.
Eux, ils sont morts ;
celui qui mange ce PAIN vivra ÉTERNELLEMENT. »



– Acclamons la PAROLE de DIEU.




Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris











Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Liens :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]






Amicalement, fraternellement
Nicolas


Nicolas
Animateur
Animateur

Masculin Date d'inscription : 24/01/2008
Age : 46
Localisation : France: Hérault (34)

Revenir en haut Aller en bas

Re: 2-Textes du jour et commentaires (audio et vidéo)

Message par Nicolas le Lun 17 Aoû 2015 - 10:13

Lundi 17 Août 2015

De la férie

20ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Vert )
Année B







(Première lecture)
Livre des Juges 2 : 11 à 19


« Le SEIGNEUR suscita des juges. Mais ils n’obéissaient pas non plus à leurs juges »

En ces jours-là,
les fils d’Israël firent ce qui est mal aux YEUX du SEIGNEUR,
et ils servirent les Baals.
Ils abandonnèrent le SEIGNEUR, le DIEU de leurs pères,
qui les avait fait sortir du pays d’Égypte,
et ils suivirent d’autres dieux
parmi ceux des peuples d’alentour.
Ils se prosternèrent devant eux,
et ils irritèrent le SEIGNEUR.
Ils abandonnèrent le SEIGNEUR
pour servir Baal et Astarté.
Alors la Colère du SEIGNEUR s’enflamma contre Israël.
IL les livra aux mains des pillards,
les abandonna aux ennemis qui les entouraient,
et ils furent incapables de leur résister.
Dans toutes leurs expéditions,
la MAIN du SEIGNEUR était contre eux, pour leur malheur,
comme IL le leur avait dit,
comme IL en avait fait SERMENT.
Ils furent dans une très grande détresse.

Alors le SEIGNEUR suscita des juges
pour les sauver de la main des pillards.
Mais ils n’obéissaient pas non plus à leurs juges.
Ils se prostituèrent en suivant d’autres dieux,
ils se prosternèrent devant eux.
Ils ne tardèrent pas à se détourner
du chemin où leurs pères avaient marché
en obéissant aux COMMANDEMENTS du SEIGNEUR ;
ils n’agirent pas comme eux.
Lorsque le SEIGNEUR suscitait pour eux un juge,
le SEIGNEUR était avec le juge,
et IL les sauvait de la main de leurs ennemis
aussi longtemps que le juge était en vie ;
car le SEIGNEUR se laissait émouvoir
quand ils gémissaient
sous la violence de leurs oppresseurs.
Mais quand le juge était mort, ils recommençaient
et poussaient la corruption plus loin que leurs pères :
ils suivaient d’autres dieux,
les servaient et se prosternaient devant eux ;
ils ne renonçaient en rien à leurs pratiques
ni à leur conduite obstinée.


– PAROLE du SEIGNEUR.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Infidélité d’Israël, FIDÉLITÉ de DIEU


[ Psaume 105 (106) ; entièrement ]



Psaume 105 (106) : 6 et 35, 36 et 37, 39 et 40, 43ab et 44

R/ Souviens-TOI de nous, SEIGNEUR,
dans TA BIENVEILLANCE pour Ton Peuple.


Avec nos pères, nous avons péché,
nous avons failli et renié.
Ils vont se mêler aux païens,
ils apprennent leur manière d’agir.
R/

Alors ils servent leurs idoles,
et pour eux c’était un piège :
ils offrent leurs fils et leurs filles
en sacrifice aux démons.
R/

De telles pratiques les souillent ;
ils se prostituent par de telles actions.
Et le SEIGNEUR prend Feu contre Son Peuple :
Ses Héritiers LUI font horreur.
R/

Tant de fois délivrés par DIEU,
ils s’obstinent dans leur idée,
Et LUI regarde leur détresse
quand IL entend leurs cris.
R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris







Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Matthieu 19 : 16 à 22

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
Heureux les pauvres de cœur,
car le ROYAUME des CIEUX est à eux !
Alléluia.
(Mt 5, 3)




« Si tu veux être parfait, va, vends ce que tu possèdes, donne-le aux pauvres, et tu auras un trésor dans les CIEUX »

En ce temps-là,
voici que quelqu’un s’approcha de JÉSUS et lui dit :
« MAÎTRE, que dois-je faire de bon
pour avoir la VIE ÉTERNELLE ? »
JÉSUS lui dit :
« Pourquoi M’interroges-tu sur ce qui est bon ?
CELUI QUI EST BON, C’EST DIEU, ET LUI SEUL !
Si tu veux entrer dans la VIE,
observe les COMMANDEMENTS. »
Il LUI dit :
« Lesquels ? »
JÉSUS reprit :
« Tu ne commettras pas de meurtre.
Tu ne commettras pas d’adultère.
Tu ne commettras pas de vol.
Tu ne porteras pas de faux témoignage.
Honore ton père et ta mère.

Et aussi :
Tu aimeras ton prochain comme toi-même. »
Le jeune homme LUI dit :
« Tout cela, je l’ai observé :
que me manque-t-il encore ?
JÉSUS lui répondit :
« Si tu veux être parfait,
va, vends ce que tu possèdes,
donne-le aux pauvres,
et tu auras un trésor dans les CIEUX.
Puis viens, suis-Moi. »

À ces mots, le jeune homme s’en alla tout triste,
car il avait de grands biens.


– Acclamons la PAROLE de DIEU.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris


Évangile + commentaire (audio)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Écouté sur :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]








Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]




Liens :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]






Amicalement, fraternellement
Nicolas


Nicolas
Animateur
Animateur

Masculin Date d'inscription : 24/01/2008
Age : 46
Localisation : France: Hérault (34)

Revenir en haut Aller en bas

Re: 2-Textes du jour et commentaires (audio et vidéo)

Message par Nicolas le Mar 18 Aoû 2015 - 9:56

Mardi 18 Août 2015

De la férie

20ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Vert )
Année B







(Première lecture)
Livre des Juges 6 : 11 à 24a


« Gédéon, va sauver Israël ! N’est-ce pas Moi qui t’envoie ? »

En ces jours-là,
l’Ange du SEIGNEUR vint s’asseoir sous le térébinthe d’Ofra,
qui appartenait à Joas, de la famille d’Abièzer.
Gédéon, son fils, battait le blé dans le pressoir,
pour le soustraire au pillage des Madianites.
L’Ange du SEIGNEUR lui apparut et lui dit :
« Le SEIGNEUR est avec toi, vaillant guerrier ! »
Gédéon lui répondit :
« Pardon, mon SEIGNEUR ! Si le SEIGNEUR est avec nous,
pourquoi tout ceci nous est-il arrivé ?
Que sont devenus tous ces PRODIGES
que nous ont racontés nos pères ?
Ils nous disaient :
“Est-ce que le SEIGNEUR
ne nous a pas fait monter d’Égypte ?”
Mais aujourd’hui le SEIGNEUR nous a abandonnés,
en nous livrant au pouvoir de Madiane… »
Alors le SEIGNEUR regarda Gédéon et lui dit :
« Avec la force qui est en toi,
va sauver Israël du pouvoir de Madiane.
N’est-ce pas Moi qui t’envoie ? »
Gédéon reprit :
« Pardon, mon SEIGNEUR ! Comment sauverais-je Israël ?
Mon clan est le plus faible dans la tribu de Manassé,
et moi je suis le plus petit dans la maison de mon père ! »
Le SEIGNEUR lui répondit :
« Je serai avec toi,
et tu battras les Madianites
comme s’ils n’étaient qu’un seul homme. »
Gédéon LUI dit :
« Si j’ai trouvé grâce à TES YEUX,
donne-moi un signe que c’est bien TOI qui me parles.
Ne t’éloigne pas d’ici
avant que je revienne vers toi.
Je vais chercher mon offrande
et je la placerai devant TOI. »
Le SEIGNEUR répondit :
« Je resterai jusqu’à ton retour. »

Gédéon s’en alla, il prépara un chevreau,
et avec une mesure de farine il fit des pains sans levain.
Il mit la viande dans une corbeille, et le jus dans un pot,
puis il apporta tout cela sous le térébinthe et le LUI présenta.
L’Ange de DIEU lui dit :
« Prends la viande et les pains sans levain,
pose-les sur ce rocher et répands le jus. »
Gédéon obéit.
Alors l’Ange du SEIGNEUR
étendit le bâton qu’Il tenait à la Main,
et Il toucha la viande et les pains sans levain.
Le feu jaillit de la roche,
consuma la viande et les pains sans levain,
et l’Ange du SEIGNEUR disparut.
Alors Gédéon comprit que c’était l’Ange du SEIGNEUR,
et il dit :
« Malheur à moi, SEIGNEUR mon DIEU !
Pourquoi donc ai-je vu l’Ange du SEIGNEUR face à face ? »
Le SEIGNEUR lui répondit :
« Que la paix soit avec toi !
Sois sans crainte ; tu ne mourras pas. »
À cet endroit, Gédéon bâtit un autel au SEIGNEUR
sous le vocable de SEIGNEUR-DE-LA-PAIX.


– PAROLE du SEIGNEUR.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Le SEIGNEUR parle de PAIX

Du répertoire du chef de chorale. Psaume appartenant au recueil de la confrérie de Coré.

[ Psaume 84 (85) ; entièrement ]



Psaume 84 (85) : 9, 11 et 12, 13 et 14

R/ Ce que dit le SEIGNEUR,
c’est la PAIX pour Son Peuple.


J’écoute : que dira le SEIGNEUR DIEU ?
Ce qu’IL dit, c’est la PAIX
pour Son Peuple et Ses Fidèles ;
qu’ils ne reviennent jamais à leur folie !
R/

Amour et vérité se rencontrent,
justice et paix s’embrassent ;
la vérité germera de la Terre
et du CIEL se penchera la JUSTICE.
R/

Le SEIGNEUR donnera SES BIENFAITS,
et notre Terre donnera son fruit.
La JUSTICE marchera devant LUI,
et SES PAS traceront le CHEMIN.
R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris







Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Matthieu 19 : 23 à 30

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
JÉSUS CHRIST s’est fait pauvre, LUI qui était riche,
pour que vous deveniez riches par Sa Pauvreté.
Alléluia.
(cf. 2 Co 8, 9)




« Il est plus facile à un chameau de passer par un trou d’aiguille qu’à un riche d’entrer dans le ROYAUME des CIEUX »

En ce temps-là,
JÉSUS disait à Ses Disciples :
« AMEN, Je vous le dis :
un riche entrera difficilement dans le ROYAUME des CIEUX.
Je vous le répète :
il est plus facile à un chameau
de passer par un trou d’aiguille
qu’à un riche d’entrer dans le ROYAUME des CIEUX. »
Entendant CES PAROLES,
les Disciples furent profondément déconcertés,
et ils disaient :
« Qui donc peut être sauvé ? »
JÉSUS posa sur eux SON REGARD et dit :
« Pour les hommes, c’est impossible,
mais pour DIEU TOUT EST POSSIBLE. »
Alors Pierre prit la parole et dit à JÉSUS :
« Voici que nous avons tout quitté pour TE suivre :
quelle sera donc notre part ? »
JÉSUS leur déclara :
« AMEN, Je vous le dis :
lors du renouvellement du monde,
lorsque le FILS de l’Homme siégera sur SON TRÔNE DE GLOIRE,
vous qui M’avez suivi,
vous siégerez vous aussi sur Douze Trônes
pour juger les Douze Tribus d’Israël.
Et celui qui aura quitté, à cause de Mon NOM,
des maisons, des frères, des sœurs,
un père, une mère, des enfants,
ou une terre,
recevra le centuple,
et il aura en héritage la VIE ÉTERNELLE.
Beaucoup de premiers seront derniers,
beaucoup de derniers seront premiers. »


– Acclamons la PAROLE de DIEU.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris


Évangile + commentaire (audio)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Écouté sur :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]










Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]




Liens :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]






Amicalement, fraternellement
Nicolas


Nicolas
Animateur
Animateur

Masculin Date d'inscription : 24/01/2008
Age : 46
Localisation : France: Hérault (34)

Revenir en haut Aller en bas

Re: 2-Textes du jour et commentaires (audio et vidéo)

Message par Nicolas le Mer 19 Aoû 2015 - 9:49

Mercredi 19 Août 2015

Saint Jean Eudes, Prêtre

20ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Vert )
Année B







(Première lecture)
Livre des Juges 9 : 6 à 15


« Vous m’avez dit : “Non, c’est un roi qui doit régner sur nous” – alors que votre roi, c’est le SEIGNEUR votre DIEU »

En ces jours-là,
tous les notables de Sichem et ceux de la maison du Terre-Plein
se réunirent et vinrent proclamer roi Abimélek,
près du chêne de la Pierre-Dressée qui est à Sichem.
On l’annonça à Yotam.
Celui-ci vint se poster sur le sommet du mont Garizim
et il cria de toutes ses forces :
« Écoutez-moi, notables de Sichem,
et DIEU vous écoutera !
Un jour, les arbres se mirent en campagne
pour se donner un roi et le consacrer par l’onction.
Ils dirent à l’olivier :
“Sois notre roi !”
L’olivier leur répondit :
“Faudra-t-il que je renonce à mon huile,
qui sert à HONORER DIEU et les hommes,
pour aller me balancer au-dessus des autres arbres ?”
Alors les arbres dirent au figuier :
“Viens, toi, sois notre roi !”
Le figuier leur répondit :
“Faudra-t-il que je renonce
à la douceur et à la saveur de mes fruits,
pour aller me balancer au-dessus des autres arbres ?”
Les arbres dirent alors à la vigne :
“Viens, toi, sois notre roi !”
La vigne leur répondit :
“Faudra-t-il que je renonce à mon vin,
qui RÉJOUIT DIEU et les hommes,
pour aller me balancer au-dessus des autres arbres ?”
Alors tous les arbres dirent au buisson d’épines :
“Viens, toi, sois notre roi !”
Et le buisson d’épines répondit aux arbres :
“Si c’est de bonne foi
que vous me consacrez par l’onction
pour être votre roi,
venez vous abriter sous mon ombre ;
sinon, qu’un feu sorte du buisson d’épines
et dévore jusqu’aux cèdres du Liban !” »


– PAROLE du SEIGNEUR.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Le roi peut compter sur le SEIGNEUR


Du répertoire du chef de chorale. Psaume appartenant au recueil de David.

[ Psaume 20 (21) ; entièrement ]



Psaume 20 (21) : 2 et 3, 4 et 5, 6 et 7

R/ SEIGNEUR, le roi se réjouit de TA FORCE.


SEIGNEUR, le roi se réjouit de TA FORCE ;
quelle allégresse lui donne TA VICTOIRE !
TU as répondu au désir de son cœur,
TU n’as pas rejeté le souhait de ses lèvres.
R/

TU lui destines bénédictions et bienfaits,
TU mets sur sa tête une couronne d’or.
La vie qu’il T’a demandée, TU la lui donnes,
de longs jours, des années sans fin.
R/

Par TA VICTOIRE, grandit son éclat :
TU le revêts de splendeur et de gloire.
TU mets en lui TA BÉNÉDICTION pour toujours :
TA PRÉSENCE l’emplit de joie !
R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris







Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Matthieu 20 : 1 à 16

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
ELLE EST VIVANTE, LA PAROLE DE DIEU ;
ELLE juge des intentions et des pensées du cœur.
Alléluia.
(cf. He 4,12)




« Ton regard est-il mauvais parce que moi, je suis bon ? »

En ce temps-là,
JÉSUS disait à Ses Disciples cette parabole :
« Le ROYAUME des CIEUX est comparable
au maître d’un domaine qui sortit dès le matin
afin d’embaucher des ouvriers pour sa vigne.
Il se mit d’accord avec eux
sur le salaire de la journée : un denier,
c’est-à-dire une pièce d’argent,
et il les envoya à sa vigne.
Sorti vers neuf heures,
il en vit d’autres qui étaient là, sur la place, sans rien faire.
Et à ceux-là, il dit :
“Allez à ma vigne, vous aussi,
et je vous donnerai ce qui est juste.”
Ils y allèrent.
Il sortit de nouveau vers midi, puis vers trois heures,
et fit de même.
Vers cinq heures, il sortit encore,
en trouva d’autres qui étaient là et leur dit :
“Pourquoi êtes-vous restés là,
toute la journée, sans rien faire ?”
Ils lui répondirent :
“Parce que personne ne nous a embauchés.”
Il leur dit :
“Allez à ma vigne, vous aussi.”

Le soir venu,
le maître de la vigne dit à son intendant :
“Appelle les ouvriers et distribue le salaire,
en commençant par les derniers
pour finir par les premiers.”
Ceux qui avaient commencé à cinq heures s’avancèrent
et reçurent chacun une pièce d’un denier.
Quand vint le tour des premiers,
ils pensaient recevoir davantage,
mais ils reçurent, eux aussi, chacun une pièce d’un denier.
En la recevant,
ils récriminaient contre le maître du domaine :
“Ceux-là, les derniers venus, n’ont fait qu’une heure,
et tu les traites à l’égal de nous,
qui avons enduré le poids du jour et de la chaleur !”
Mais le maître répondit à l’un d’entre eux :
“Mon ami, je ne suis pas injuste envers toi.
N’as-tu pas été d’accord avec moi pour un denier ?
Prends ce qui te revient, et va-t’en.
Je veux donner au dernier venu autant qu’à toi :
n’ai-je pas le droit de faire ce que je veux de mes biens ?
Ou alors ton regard est-il mauvais
parce que moi, je suis bon ?”
C’est ainsi que les derniers seront premiers,
et les premiers seront derniers. »


– Acclamons la PAROLE de DIEU.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris


Évangile + commentaire (audio)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Écouté sur :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]









Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]




Liens :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]






Amicalement, fraternellement
Nicolas


Nicolas
Animateur
Animateur

Masculin Date d'inscription : 24/01/2008
Age : 46
Localisation : France: Hérault (34)

Revenir en haut Aller en bas

Re: 2-Textes du jour et commentaires (audio et vidéo)

Message par Nicolas le Jeu 20 Aoû 2015 - 10:47

Jeudi 20 Août 2015

Saint Bernard, Abbé et Docteur de l’Église
Mort en 1153. Moine de Cîteaux, Abbé de Clairvaux, “arbitre de l’Europe”, conseiller des Papes et des rois, mais aussi homme de prière et grand mystique.

20ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Blanc )
Année B







(Première lecture)
Livre des Juges 11 : 29 à 39a


« La première personne qui sortira de ma maison, je l’offrirai en sacrifice d’holocauste au SEIGNEUR»

En ces jours-là,
Jephté était un vaillant guerrier.
L’ESPRIT du SEIGNEUR s’empara de lui,
et il traversa les pays de Galaad et Manassé,
et Mispa de Galaad.
De là il passa la frontière des fils d’Ammone.
Jephté fit alors ce vœu au SEIGNEUR :
« Si TU livres les fils d’Ammone entre mes mains,
la première personne qui sortira de ma maison
pour venir à ma rencontre quand je reviendrai victorieux
appartiendra au SEIGNEUR,
et je l’offrirai en sacrifice d’holocauste. »
Jephté passa chez les fils d’Ammone pour les attaquer,
et le SEIGNEUR les livra entre ses mains.
Il les battit depuis Aroër jusqu’à proximité de Minnith
et jusqu’à Abel-Keramim,
soit le territoire de vingt villes.
Ce fut une très grande défaite,
et les fils d’Ammone durent se soumettre aux fils d’Israël.
Lorsque Jephté revint à Mispa,
comme il arrivait à sa maison,
voici que sa fille sortit à sa rencontre
en dansant au son des tambourins.
C’était son unique enfant ;
en dehors d’elle, il n’avait ni fils ni fille.
Dès qu’il l’aperçut, il déchira ses vêtements et s’écria :
« Hélas, ma fille, tu m’accables !
C’est toi qui fais mon malheur !
J’ai parlé trop vite devant le SEIGNEUR,
et je ne peux pas reprendre ma parole. »
Elle lui répondit :
« Mon père, tu as parlé trop vite devant le SEIGNEUR,
traite-moi donc selon ta parole,
puisque maintenant le SEIGNEUR t’a vengé
de tes ennemis, les fils d’Ammone. »
Et elle ajouta :
« Je ne te demande qu’une chose :
laisse-moi un répit de deux mois.
J’irai dans les montagnes
pour pleurer ma virginité avec mes amies. »
Il lui dit :
« Va ! »
Et il la laissa partir pour deux mois.
Elle s’en alla donc, avec ses amies, dans la montagne,
et pleura sa virginité.
Les deux mois écoulés, elle revint vers son père,
et il accomplit à son égard le vœu qu’il avait prononcé.


– PAROLE du SEIGNEUR.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Que tous sachent ce que TU as fait pour moi !


Du répertoire du chef de chorale. Psaume appartenant au recueil de David.

[ Psaume 39 (40) ; entièrement ]



Psaume 39 (40) : 5, 7 et 8a, 8b et 9, 10

R/ Me voici, SEIGNEUR :
je viens faire TA VOLONTÉ.


Heureux est l’homme
qui met sa foi dans le SEIGNEUR
et ne va pas du côté des violents,
dans le parti des traîtres.
R/

TU ne voulais ni offrande ni sacrifice,
TU as ouvert mes oreilles ;
TU ne demandais ni holocauste ni victime,
alors j’ai dit : « Voici, je viens.
R/

« Dans le livre, est écrit pour moi
ce que TU veux que je fasse.
Mon DIEU, voilà ce que j’aime :
TA LOI me tient aux entrailles. »
R/

J’annonce la justice
dans la grande assemblée ;
vois, je ne retiens pas mes lèvres,
SEIGNEUR, TU le sais.
R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris







Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Matthieu 22 : 1 à 14

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
Aujourd’hui, ne fermez pas votre cœur,
mais écoutez la VOIX du SEIGNEUR.
Alléluia.
(Ps 94, 8a.7c)




« Tous ceux que vous trouverez, invitez-les à la noce »

En ce temps-là,
JÉSUS se mit de nouveau à parler
aux grands prêtres et aux anciens du peuple,
et IL leur dit en paraboles :
« Le ROYAUME des CIEUX est comparable
à un roi qui célébra les noces de son fils.
Il envoya ses serviteurs appeler à la noce les invités,
mais ceux-ci ne voulaient pas venir.
Il envoya encore d’autres serviteurs dire aux invités :
“Voilà : j’ai préparé mon banquet,
mes bœufs et mes bêtes grasses sont égorgés ;
tout est prêt : venez à la noce.”
Mais ils n’en tinrent aucun compte et s’en allèrent,
l’un à son champ, l’autre à son commerce ;
les autres empoignèrent les serviteurs,
les maltraitèrent et les tuèrent.
Le roi se mit en colère,
il envoya ses troupes,
fit périr les meurtriers
et incendia leur ville.
Alors il dit à ses serviteurs :
“Le repas de noce est prêt,
mais les invités n’en étaient pas dignes.
Allez donc aux croisées des chemins :
tous ceux que vous trouverez,
invitez-les à la noce.”
Les serviteurs allèrent sur les chemins,
rassemblèrent tous ceux qu’ils trouvèrent,
les mauvais comme les bons,
et la salle de noce fut remplie de convives.

Le roi entra pour examiner les convives,
et là il vit un homme qui ne portait pas le vêtement de noce.
Il lui dit :
“Mon ami, comment es-tu entré ici,
sans avoir le vêtement de noce ?”
L’autre garda le silence.
Alors le roi dit aux serviteurs :
“Jetez-le, pieds et poings liés,
dans les ténèbres du dehors ;
là, il y aura des pleurs et des grincements de dents.”

Car beaucoup sont appelés,
mais peu sont élus. »


– Acclamons la PAROLE de DIEU.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris


Évangile + commentaire (audio)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Écouté sur :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]









Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]




Liens :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]






Amicalement, fraternellement
Nicolas


Nicolas
Animateur
Animateur

Masculin Date d'inscription : 24/01/2008
Age : 46
Localisation : France: Hérault (34)

Revenir en haut Aller en bas

Re: 2-Textes du jour et commentaires (audio et vidéo)

Message par Nicolas le Ven 21 Aoû 2015 - 11:07

Vendredi 21 Août 2015

Saint Pie X, Pape
Mort en 1914. Intraitable défenseur de la foi, Joseph Sarto – élu Pape en 1903 – remit à l’honneur la communion précoce et fréquente, ainsi que la musique sacrée.

20ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Blanc )
Année B







(Première lecture)
Livre de Ruth 1 : 1, 3 à 6, 14b à 16, 22


« Noémi revint avec sa belle-fille, Ruth la Moabite. Elles arrivèrent à Bethléem »

À l’époque où gouvernaient les Juges,
il y eut une famine dans le pays.
Un homme de Bethléem de Juda
émigra avec sa femme et ses deux fils
pour s’établir dans la région appelée Champs-de-Moab.
Élimélek, le mari de Noémi, mourut,
et Noémi resta seule avec ses deux fils.
Ceux-ci épousèrent deux Moabites ;
l’une s’appelait Orpa (c’est-à-dire : Volte-face)
et l’autre, Ruth (c’est-à-dire : Compagne).
Ils demeurèrent là une dizaine d’années.
Mahlone et Kilyone moururent à leur tour,
et Noémi resta privée de ses deux fils et de son mari.
Alors, avec ses belles-filles,
elle se prépara à quitter les Champs-de-Moab
et à retourner chez elle,
car elle avait appris que le SEIGNEUR avait visité Son Peuple
et LUI donnait du pain.
En cours de route, Orpa embrassa sa belle-mère et la quitta,
mais Ruth restait attachée à ses pas.
Noémi lui dit :
« Tu vois, ta belle-sœur est retournée
vers son peuple et vers ses dieux.
Retourne, toi aussi, comme ta belle-sœur. »
Ruth lui répondit :
« Ne me force pas à t’abandonner et à m’éloigner de toi,
car où tu iras, j’irai ;
où tu t’arrêteras, je m’arrêterai ;
ton peuple sera mon peuple,
et ton DIEU sera mon DIEU. »
Noémi revint donc des Champs-de-Moab
avec sa belle-fille, Ruth la Moabite.
Elles arrivèrent à Bethléem au début de la moisson de l’orge.


– PAROLE du SEIGNEUR.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Le SEIGNEUR, PROTECTEUR des faibles


Du répertoire du chef de chorale. Psaume appartenant au recueil de David.

[ Psaume 145 (146) ; entièrement ]



Psaume 145 (146) : 5 et 6ab, 6c et 7, 8 et 9a, 9bc et 10

R/ Chante, ô mon âme, la LOUANGE du SEIGNEUR !

Heureux qui s’appuie sur le DIEU de Jacob,
qui met son espoir dans le SEIGNEUR son DIEU,
LUI qui a fait le CIEL et la Terre
et la mer et tout ce qu’ils renferment !
R/

IL garde à jamais SA FIDÉLITÉ,
IL fait JUSTICE aux opprimés ;
aux affamés, IL donne le pain ;
le SEIGNEUR délie les enchaînés.
R/

Le SEIGNEUR ouvre les yeux des aveugles,
le SEIGNEUR redresse les accablés,
le SEIGNEUR aime les justes,
le SEIGNEUR protège l’étranger.
R/

IL soutient la veuve et l’orphelin,
IL égare les pas du méchant.
D’âge en âge, le SEIGNEUR régnera :
ton DIEU, ô Sion, pour toujours !
R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris







Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Matthieu 22 : 34 à 40

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
IL soutient la veuve et l’orphelin,
IL égare les pas du méchant.
D’âge en âge, le SEIGNEUR régnera :
ton DIEU, ô Sion, pour toujours !
Alléluia.
(Ps 24, 4b.5a)




« Tu aimeras le SEIGNEUR ton DIEU de tout ton cœur, et ton prochain comme toi-même »

En ce temps-là,
Les pharisiens,
apprenant que JÉSUS avait fermé la bouche aux sadducéens,
se réunirent,
et l’un d’entre eux, un docteur de la Loi, posa une question à JÉSUS
pour LE mettre à l’épreuve :
« MAÎTRE, dans la Loi,
quel est le Grand Commandement ? »
JÉSUS lui répondit :
« Tu aimeras le SEIGNEUR ton DIEU
de tout ton cœur,
de toute ton âme et de tout ton esprit.

Voilà le Grand, le Premier Commandement.
Et le Second lui est semblable :
Tu aimeras ton prochain comme toi-même.
De ces Deux Commandements dépend toute la Loi,
ainsi que les Prophètes. »


– Acclamons la PAROLE de DIEU.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris


Évangile + commentaire (audio)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Écouté sur :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]








Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]




Liens :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]






Amicalement, fraternellement
Nicolas


Nicolas
Animateur
Animateur

Masculin Date d'inscription : 24/01/2008
Age : 46
Localisation : France: Hérault (34)

Revenir en haut Aller en bas

Re: 2-Textes du jour et commentaires (audio et vidéo)

Message par Nicolas le Sam 22 Aoû 2015 - 10:33

Samedi 22 Août 2015


La VIERGE MARIE, REINE
En l’Octave de l’Assomption, l’Église célèbre aujourd’hui la Puissance de MARIE, qui intercède pour nous comme mère. Cet aspect triomphal de royauté présage déjà l’ÉGLISE GLORIEUSE de CIEL.


20ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Blanc )
Année B







(Première lecture)
Livre de Ruth 2 : 1 à 3, 8 à 11 ; 4 : 13 à 17


« Noémi, le SEIGNEUR ne t’a pas laissée sans quelqu’un pour te racheter ! Ruth enfanta un fils. Ce fut le père de Jessé, qui fut le père de David »

Noémi avait un parent du côté de son mari Élimélek ;
c’était un riche propriétaire du même clan ;
il s’appelait Booz.
Ruth la Moabite dit à Noémi :
« Laisse-moi aller glaner dans les champs,
derrière celui aux yeux de qui je trouverai grâce. »
Elle lui répondit :
« Va, ma fille. »
Ruth partit donc glaner dans les champs
derrière les moissonneurs.
Elle se trouva par bonheur dans la parcelle d’un champ
appartenant à Booz, du clan d’Élimélek.

Booz dit à Ruth :
« Tu m’entends bien, n’est-ce pas, ma fille ?
Ne va pas glaner dans un autre champ.
Ne t’éloigne pas de celui-ci,
mais attache-toi aux pas de mes servantes.
Regarde dans quel champ on moissonne, et suis-les.
N’ai-je pas interdit aux serviteurs de te molester ?
Si tu as soif, va boire aux cruches
ce que les serviteurs auront puisé. »
Alors Ruth se prosterna face contre terre et lui dit :
« Pourquoi ai-je trouvé grâce à tes yeux,
pourquoi t’intéresser à moi, moi qui suis une étrangère ? »
Booz lui répondit :
« On m’a dit et répété
tout ce que tu as fait pour ta belle-mère
après la mort de ton mari,
comment tu as quitté ton père, ta mère
et le pays de ta parenté,
pour te rendre chez un peuple
que tu n’avais jamais connu de ta vie. »

Booz prit Ruth comme épouse,
elle devint sa femme et il s’unit à elle.
Le SEIGNEUR lui accorda de concevoir,
et elle enfanta un fils.
Les femmes de Bethléem dirent à Noémi :
« Béni soit le SEIGNEUR
qui aujourd’hui ne t’a pas laissée
sans quelqu’un pour te racheter !
Que SON NOM soit célébré en Israël !
Cet enfant te fera revivre,
il sera l’appui de ta vieillesse :
il est né de ta belle-fille qui t’aime,
et qui vaut mieux pour toi que sept fils. »
Noémi prit l’enfant, le mit sur son sein,
et se chargea de l’élever.
Les voisines lui donnèrent son nom.
Elles disaient :
« Il est né un fils à Noémi. »
Et elles le nommèrent Obed.
Ce fut le père de Jessé, qui fut le père de David.


– PAROLE du SEIGNEUR.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Le bonheur des fidèles


Chant des pèlerinages.

[ Psaume 127 (128) ; entièrement ]



Psaume 127 (128) : 1 et 2, 3, 4 et 5

R/ Voilà comment sera béni
l’homme qui craint le SEIGNEUR.


Heureux qui craint le SEIGNEUR
et marche selon SES VOIES !
Tu te nourriras du travail de tes mains :
Heureux es-tu ! À toi, le bonheur !
R/

Ta femme sera dans ta maison
comme une vigne généreuse,
et tes fils, autour de la table,
comme des plants d’olivier.
R/

Voilà comment sera béni
l’homme qui craint le SEIGNEUR.
De Sion, que le SEIGNEUR te bénisse !
Tu verras le bonheur de Jérusalem tous les jours de ta vie.
R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris







Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Matthieu 23 : 1 à 12

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
Vous n’avez qu’un SEUL PÈRE, CELUI qui est aux CIEUX ;
vous n’avez qu’un SEUL MAÎTRE, le CHRIST.
Alléluia.
(cf. Mt 23, 9b.10b)




« Ils disent et ne font pas »

En ce temps-là,
JÉSUS s’adressa aux foules et à Ses Disciples,
et IL déclara :
« Les scribes et les pharisiens enseignent
dans la chaire de Moïse.
Donc, tout ce qu’ils peuvent vous dire,
faites-le et observez-le.
Mais n’agissez pas d’après leurs actes,
car ils disent et ne font pas.
Ils attachent de pesants fardeaux, difficiles à porter,
et ils en chargent les épaules des gens ;
mais eux-mêmes ne veulent pas les remuer du doigt.
Toutes leurs actions, ils les font pour être remarqués des gens :
ils élargissent leurs phylactères
et rallongent leurs franges ;
ils aiment les places d’honneur dans les dîners,
les sièges d’honneur dans les synagogues
et les salutations sur les places publiques ;
ils aiment recevoir des gens le titre de Rabbi.
Pour vous, ne vous faites pas donner le titre de Rabbi,
car vous n’avez qu’un SEUL MAÎTRE pour vous enseigner,
et vous êtes tous frères.
Ne donnez à personne sur terre le nom de père,
car vous n’avez qu’un SEUL PÈRE, CELUI qui est aux CIEUX.
Ne vous faites pas non plus donner le titre de maîtres,
car vous n’avez qu’un SEUL MAÎTRE, le CHRIST.
Le plus grand parmi vous sera votre serviteur.

Qui s’élèvera sera abaissé,
qui s’abaissera sera élevé. »


– Acclamons la PAROLE de DIEU.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris


Évangile + commentaire (audio)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Écouté sur :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]








Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]




Liens :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]






Amicalement, fraternellement
Nicolas


Nicolas
Animateur
Animateur

Masculin Date d'inscription : 24/01/2008
Age : 46
Localisation : France: Hérault (34)

Revenir en haut Aller en bas

Re: 2-Textes du jour et commentaires (audio et vidéo)

Message par Nicolas le Dim 23 Aoû 2015 - 9:06

Dimanche 23 Août 2015

21ième Dimanche du Temps Ordinaire

(Couleur liturgique : Vert )
Année B







Lien :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Vu sur :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]






(Première lecture)
Livre de Josué 24 : 1 à 2a, 15 à 17, 18b


« Nous voulons servir le SEIGNEUR, car c’est LUI notre DIEU »

En ces jours-là,
Josué réunit toutes les tribus d’Israël à Sichem ;
puis il appela les anciens d’Israël,
avec les chefs, les juges et les scribes ;
ils se présentèrent devant DIEU.
Josué dit alors à tout le peuple :
« S’il ne vous plaît pas de servir le SEIGNEUR,
choisissez aujourd’hui qui vous voulez servir :
les dieux que vos pères servaient au-delà de l’Euphrate,
ou les dieux des Amorites dont vous habitez le pays.
Moi et les miens, nous voulons servir le SEIGNEUR. »
Le peuple répondit :
« Plutôt mourir que d’abandonner le SEIGNEUR
pour servir d’autres dieux !
C’est le SEIGNEUR notre DIEU
qui nous a fait monter, nous et nos pères,
du pays d’Égypte, cette maison d’esclavage ;
c’est LUI qui, sous nos yeux, a accompli tous CES SIGNES
et nous a protégés tout le long du chemin que nous avons parcouru,
chez tous les peuples au milieu desquels nous sommes passés.
Nous aussi, nous voulons servir le SEIGNEUR,
car c’est LUI notre DIEU. »



– PAROLE du SEIGNEUR.




Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Le SEIGNEUR m’a délivré de toutes mes craintes

Du recueil de David. Devant Abimélek, David s’était fait passer pour fou. Après avoir été mis à la porte par celui-ci, il prononça les paroles que voici.

[ Psaume 33 (34) ; entièrement ]




Psaume 33 (34) : 2 et 3, 16 et 17, 20 et 21, 22 et 23

R/ Goûtez et voyez
comme est BON le SEIGNEUR !


Je bénirai le SEIGNEUR en tout temps,
SA LOUANGE sans cesse à mes lèvres.
Je me glorifierai dans le SEIGNEUR :
que les pauvres m’entendent et soient en fête !
R/


Le SEIGNEUR regarde les Justes,
IL écoute, attentif à leurs cris.
Le SEIGNEUR affronte les méchants
pour effacer de la Terre leur mémoire.
R/


Malheur sur malheur pour le juste,
mais le SEIGNEUR chaque fois le délivre.
IL veille sur chacun de ses os :
pas un ne sera brisé.
R/


Le mal tuera les méchants ;
ils seront châtiés d’avoir haï le juste.
Le SEIGNEUR rachètera Ses Serviteurs :
pas de châtiment pour qui trouve en LUI Son REFUGE.
R/


[center] Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris


« Chants audio du Psaume 33 (34) »

Du CD, Signes :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]









(Deuxième lecture)
Lettre de Saint Paul Apôtre aux Éphésiens 5 : 21 à 32


« Ce MYSTÈRE est GRAND : je le dis en RÉFÉRENCE au CHRIST et à l’Église »

Frères,
par respect pour le CHRIST,
soyez soumis les uns aux autres ;
les femmes, à leur mari, comme au SEIGNEUR JÉSUS ;
car, pour la femme, le mari est la tête,
tout comme, pour l’Église, le CHRIST est la TÊTE,
LUI qui est le SAUVEUR de SON CORPS.
Eh bien ! puisque l’Église se soumet au CHRIST,
qu’il en soit toujours de même pour les femmes
à l’égard de leur mari.

Vous, les hommes,
aimez votre femme à l’exemple du CHRIST :
IL a aimé l’Église,
IL s’est livré LUI-MÊME pour elle,
afin de la rendre Sainte
en la purifiant par le bain de l’eau baptismale,
accompagné d’une PAROLE ;
IL voulait se la présenter à LUI-MÊME, cette Église,
resplendissante, sans tache, ni ride, ni rien de tel ;
IL la voulait Sainte et Immaculée.
C’est de la même façon que les maris doivent aimer leur femme :
comme leur propre corps.
Celui qui aime sa femme s’aime soi-même.
Jamais personne n’a méprisé son propre corps :
au contraire, on le nourrit, on en prend soin.

C’est ce que fait le CHRIST pour l’Église,
parce que nous sommes les Membres de SON CORPS.
Comme dit l’Écriture :
À cause de cela,
l’homme quittera son père et sa mère,
il s’attachera à sa femme,
et tous deux ne feront plus qu’un.

Ce MYSTÈRE est GRAND :
je le dis en RÉFÉRENCE au CHRIST et à l’Église.



– PAROLE du SEIGNEUR.




Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Jean 6 : 60 à 69

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.

TES PAROLES, SEIGNEUR, sont ESPRIT et ELLES sont VIE ;
TU as les PAROLES de la VIE ÉTERNELLE.

Alléluia.
(cf. Jn 6, 63c.68c)




« SEIGNEUR, à qui irions-nous ? TU as les PAROLES de la VIE ÉTERNELLE »

En ce temps-là,
JÉSUS avait donné un ENSEIGNEMENT
dans la synagogue de Capharnaüm.
Beaucoup de Ses Disciples, qui avaient entendu, déclarèrent :
« Cette PAROLE est rude !
Qui peut l’entendre ? »
JÉSUS savait en LUI-MÊME
que ses disciples récriminaient à Son SUJET.
IL leur dit :
« Cela vous scandalise ?
Et quand vous verrez le FILS de l’Homme
monter là où IL était auparavant !...
C’est l’ESPRIT qui fait vivre,
la chair n’est capable de rien.
Les PAROLES que Je vous ai dites sont ESPRIT
et ELLES sont VIE.
Mais il y en a parmi vous qui ne croient pas. »
JÉSUS savait en effet depuis le commencement
quels étaient ceux qui ne croyaient pas,
et qui était celui qui LE livrerait.
IL ajouta :
« Voilà pourquoi Je vous ai dit
que personne ne peut venir à Moi
si cela ne lui est pas donné par le PÈRE. »

À partir de ce moment, beaucoup de ses disciples s’en retournèrent
et cessèrent de L’accompagner.
Alors JÉSUS dit aux Douze :
« Voulez-vous partir, vous aussi ? »
Simon-Pierre LUI répondit :
« SEIGNEUR, à qui irions-nous ?
TU as les PAROLES de la VIE ÉTERNELLE.
Quant à nous, nous croyons,
et nous savons que TU ES LE SAINT DE DIEU. »



– Acclamons la PAROLE de DIEU.




Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris











Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Liens :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]






Amicalement, fraternellement
Nicolas


Nicolas
Animateur
Animateur

Masculin Date d'inscription : 24/01/2008
Age : 46
Localisation : France: Hérault (34)

Revenir en haut Aller en bas

Re: 2-Textes du jour et commentaires (audio et vidéo)

Message par Nicolas le Lun 24 Aoû 2015 - 10:22

Lundi 24 Août 2015

Saint Barthélemy, Apôtre
1er siècle. Un des Douze Apôtres de JÉSUS. On l’identifie avec le Nathanaël de l’évangile de Saint Jean.

21ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Rouge )
Année B







(Première lecture)
Apocalypse de Saint Jean 21 : 9b à 14


« Les fondations portaient les Douze Noms des Douze Apôtres de l’AGNEAU »

Moi, Jean,
j’ai vu un Ange qui me disait :
« Viens, Je te montrerai
la Femme, l’Épouse de l’AGNEAU. »
En esprit, IL m’emporta
sur une grande et haute montagne ;
IL me montra la Ville SAINTE, JÉRUSALEM,
qui descendait du CIEL, d’auprès de DIEU :
Elle avait en Elle la GLOIRE DE DIEU ;
Son Éclat était celui d’une pierre très précieuse,
comme le jaspe cristallin.
Elle avait une grande et haute muraille,
avec Douze Portes et, sur ces Portes, Douze Anges ;
des Noms y étaient inscrits :
ceux des DOUZE TRIBUS DES FILS D’ISRAËL.
Il y avait trois portes à l’orient,
trois au nord,
trois au midi,
et trois à l’occident.
La muraille de la ville reposait sur Douze Fondations
portant les Douze Noms des Douze Apôtres de l’AGNEAU.


– PAROLE du SEIGNEUR.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








TON RÈGNE EST UN RÈGNE ÉTERNEL


Chant de louange appartenant au recueil de David.

[ Psaume 144 (145) ; entièrement ]



Psaume 144 (145) : 10 et 11, 12 et 13ab, 17 et 18

R/ Que Tes Fidèles, SEIGNEUR,
disent la GLOIRE de TON RÈGNE.


Que TES ŒUVRES, SEIGNEUR, TE rendent GRÂCE
et que Tes Fidèles TE bénissent !
Ils diront la GLOIRE de TON RÈGNE,
ils parleront de TES EXPLOITS.
R/

Ils annonceront aux hommes TES EXPLOITS,
la GLOIRE et l'ÉCLAT de TON RÈGNE :
TON RÈGNE, UN RÈGNE ÉTERNEL,
TON EMPIRE, pour les âges des âges.
R/

Le SEIGNEUR est JUSTE en toutes SES VOIES,
FIDÈLE en tout ce qu'IL FAIT.
IL EST PROCHE de ceux qui L'invoquent,
de tous ceux qui L'invoquent en VÉRITÉ.
R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris







Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Jean 1 : 45 à 51

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
RABBI, c’est TOI le FILS de DIEU !
C’est TOI le ROI D’ISRAËL !
Alléluia.
(Jn 1, 49b)




« Voici vraiment un Israélite : il n’y a pas de ruse en lui. »

En ce temps-là,
Philippe trouve Nathanaël et lui dit :
« Celui dont il est écrit dans la Loi de Moïse et chez les Prophètes,
nous L’avons trouvé :
c’est JÉSUS fils de Joseph,
de Nazareth. »
Nathanaël répliqua :
« De Nazareth
peut-il sortir quelque chose de bon ? »
Philippe répond :
« Viens, et vois. »
Lorsque JÉSUS voit Nathanaël venir à LUI,
IL déclare à son sujet :
« Voici vraiment un Israélite :
il n’y a pas de ruse en lui. »
Nathanaël LUI demande :
« D’où me connais-TU ? »
JÉSUS lui répond :
« Avant que Philippe t’appelle,
quand tu étais sous le figuier,
Je t’ai vu. »
Nathanaël LUI dit :
« RABBI, c’est TOI le FILS de DIEU !
C’est TOI le ROI D’ISRAËL ! »
JÉSUS reprend :
« Je te dis que Je t’ai vu sous le figuier,
et c’est pour cela que tu crois !
Tu verras des choses plus grandes encore. »
Et IL ajoute :
« AMEN, AMEN, Je vous le dis :
vous verrez le CIEL OUVERT,
et les Anges de DIEU monter et descendre

au-dessus du FILS de l’Homme. »


– Acclamons la PAROLE de DIEU.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris


Évangile + commentaire (audio)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Écouté sur :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]








Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]




Liens :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]






Amicalement, fraternellement
Nicolas


Nicolas
Animateur
Animateur

Masculin Date d'inscription : 24/01/2008
Age : 46
Localisation : France: Hérault (34)

Revenir en haut Aller en bas

Re: 2-Textes du jour et commentaires (audio et vidéo)

Message par Nicolas le Lun 24 Aoû 2015 - 22:06

Mardi 25 Août 2015


Saint Louis de France

Saint Joseph de Calasanz, Prêtre


21ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Vert )
Année B







(Première lecture)
Première Lettre de Saint Paul Apôtre aux Thessaloniciens 2 : 1 à 8


« Nous aurions voulu vous donner non seulement l’Évangile de DIEU, mais jusqu’à nos propres vies »

Frères,
vous le savez bien vous-mêmes,
notre venue chez vous n’a pas été inutile.
Nous venions de souffrir et d’être outragés à Philippes,
comme vous le savez ;
nous avons cependant trouvé en notre DIEU pleine assurance
pour vous annoncer, au prix de grandes luttes,
l’Évangile de DIEU.
Et quand nous vous exhortions,
ce n’était pas avec des doctrines fausses,
ni des motifs impurs, ni par ruse.
En effet, pour nous confier l’Évangile,
DIEU a éprouvé notre valeur,
de sorte que nous parlons,
non pas pour plaire aux hommes, mais à DIEU,
LUI qui met nos cœurs à l’épreuve.
Jamais, nous n’avons eu un mot de flatterie, vous le savez,
jamais de motifs intéressés, DIEU en est TÉMOIN ;
jamais nous n’avons recherché la gloire qui vient des hommes,
ni auprès de vous ni auprès d’autres personnes.
Alors que nous aurions pu nous imposer
en qualité d’Apôtres du CHRIST,
au contraire, nous avons été pleins de douceur avec vous,
comme une mère qui entoure de soins ses nourrissons.
Ayant pour vous une telle affection,
nous aurions voulu vous donner non seulement l’Évangile de DIEU,
mais jusqu’à nos propres vies,
car vous nous étiez devenus très chers.


– PAROLE du SEIGNEUR.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








SEIGNEUR, TU sais tout de moi


Du répertoire du chef de chorale. Psaume appartenant au recueil de David.

[ Psaume 138 (139) ; entièrement ]



Psaume 138 (139) : 1 et 2, 3 et 4, 5 et 6

R/ TU me scrutes, SEIGNEUR, et TU sais !


TU me scrutes, SEIGNEUR, et TU sais !
TU sais quand je m’assois, quand je me lève ;
de très loin, TU pénètres mes pensées.
R/

Que je marche ou me repose, TU le vois,
tous mes chemins TE sont familiers.
Avant qu’un mot ne parvienne à mes lèvres,
déjà, SEIGNEUR, TU le sais.
R/

TU me devances et me poursuis, TU m’enserres,
TU as mis la MAIN sur moi.
SAVOIR PRODIGIEUX qui me dépasse,
HAUTEUR que je ne puis atteindre !
R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris







Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Matthieu 23 : 23 à 26

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
ELLE EST VIVANTE, ÉNERGIQUE, LA PAROLE DE DIEU ;
ELLE juge des intentions et des pensées du cœur.
Alléluia.
(cf. He 4, 12)




« Voilà ce qu’il fallait pratiquer sans négliger le reste »

En ce temps-là,
JÉSUS disait :
« Malheureux êtes-vous, scribes et pharisiens hypocrites,
parce que vous payez la dîme
sur la menthe, le fenouil et le cumin,
mais vous avez négligé ce qui est le plus important dans la Loi :
la JUSTICE, la MISÉRICORDE et la FIDÉLITÉ.
Voilà ce qu’il fallait pratiquer
sans négliger le reste.
Guides aveugles ! Vous filtrez le moucheron,
et vous avalez le chameau !

Malheureux êtes-vous, scribes et pharisiens hypocrites,
parce que vous purifiez l’extérieur de la coupe et de l’assiette,
mais l’intérieur est rempli de cupidité et d’intempérance !
Pharisien aveugle, purifie d’abord l’intérieur de la coupe,
afin que l’extérieur aussi devienne pur. »


– Acclamons la PAROLE de DIEU.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris


Évangile + commentaire (audio)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Écouté sur :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]









Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]




Liens :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]






Amicalement, fraternellement
Nicolas


Nicolas
Animateur
Animateur

Masculin Date d'inscription : 24/01/2008
Age : 46
Localisation : France: Hérault (34)

Revenir en haut Aller en bas

Re: 2-Textes du jour et commentaires (audio et vidéo)

Message par Nicolas le Mer 26 Aoû 2015 - 10:36

Mercredi 26 Août 2015

Saint Césaire d’Arles ( En France)

21ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Vert )
Année B







(Première lecture)
Première Lettre de Saint Paul Apôtre aux Thessaloniciens 2 : 9 à 13


« En travaillant nuit et jour, nous vous avons annoncé l’Évangile de DIEU »

Vous vous rappelez, frères,
nos peines et nos fatigues :
c’est en travaillant nuit et jour,
pour n’être à la charge d’aucun d’entre vous,
que nous vous avons annoncé l’Évangile de DIEU.
Vous êtes témoins,
et DIEU aussi,
de notre attitude si Sainte, si Juste et Irréprochable
envers vous, les croyants.
Et vous savez bien que nous avons été pour chacun de vous
comme un père avec ses enfants :
nous vous avons exhortés et encouragés,
nous vous avons suppliés
d’avoir une CONDUITE DIGNE DE DIEU,
LUI qui vous appelle à SON ROYAUME et à SA GLOIRE.
Et voici pourquoi nous ne cessons de rendre GRÂCE À DIEU :
quand vous avez reçu la PAROLE DE DIEU
que nous vous faisions entendre,
vous l’avez accueillie pour ce qu’elle est réellement,
non pas une parole d’hommes, mais la PAROLE DE DIEU
qui est à l’ŒUVRE en vous, les croyants.


– PAROLE du SEIGNEUR.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








SEIGNEUR, TU sais tout de moi


Du répertoire du chef de chorale. Psaume appartenant au recueil de David.

[ Psaume 138 (139) ; entièrement ]



Psaume 138 (139) : 7 et 8, 9 et 10, 11 et 12

R/ TU me scrutes, SEIGNEUR, et TU sais !


Où donc aller, loin de TON SOUFFLE ?
où m’enfuir, loin de TA FACE ?
Je gravis les CIEUX : TU ES LÀ ;
je descends chez les morts : TE VOICI.
R/

Je prends les ailes de l’aurore
et me pose au-delà des mers :
même là, TA MAIN ME CONDUIT,
TA MAIN DROITE ME SAISIT.
R/

J’avais dit : « Les ténèbres m’écrasent ! »
mais la nuit devient lumière autour de moi.
Même la ténèbre pour TOI n’est pas ténèbre,
et la nuit comme le jour est lumière !
R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris







Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Matthieu 23 : 27 à 32

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
En celui qui garde la PAROLE DU CHRIST
l’AMOUR DE DIEU atteint vraiment SA PERFECTION.
Alléluia.
(1 Jn 2, 5)




« Vous êtes bien les fils de ceux qui ont assassiné les Prophètes »

En ce temps-là,
JÉSUS disait :
« Malheureux êtes-vous, scribes et pharisiens hypocrites,
parce que vous ressemblez à des sépulcres blanchis à la chaux :
à l’extérieur ils ont une belle apparence,
mais l’intérieur est rempli d’ossements
et de toutes sortes de choses impures.
C’est ainsi que vous, à l’extérieur,
pour les gens, vous avez l’apparence d’hommes justes,
mais à l’intérieur vous êtes pleins d’hypocrisie et de mal.

Malheureux êtes-vous, scribes et pharisiens hypocrites,
parce que vous bâtissez les sépulcres des Prophètes,
vous décorez les tombeaux des justes,
et vous dites :
“Si nous avions vécu à l’époque de nos pères,
nous n’aurions pas été leurs complices
pour verser le Sang des Prophètes.”
Ainsi, vous témoignez contre vous-mêmes :
vous êtes bien les fils de ceux qui ont assassiné les Prophètes.
Vous donc, mettez le comble à la mesure de vos pères ! »


– Acclamons la PAROLE de DIEU.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris


Évangile + commentaire (audio)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Écouté sur :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]








Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]




Liens :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]






Amicalement, fraternellement
Nicolas


Nicolas
Animateur
Animateur

Masculin Date d'inscription : 24/01/2008
Age : 46
Localisation : France: Hérault (34)

Revenir en haut Aller en bas

Re: 2-Textes du jour et commentaires (audio et vidéo)

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 18:18


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 19 Précédent  1, 2, 3, 4 ... 11 ... 19  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum