La vraie grandeur réside dans l'esprit d'enfance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La vraie grandeur réside dans l'esprit d'enfance

Message par etienne lorant le Lun 28 Sep 2015 - 10:18

Lundi de la 26e semaine du temps ordinaire

Livre de Zacharie 8,1-8.
Parole du Seigneur de l’univers :
Ainsi parle le Seigneur de l’univers : J’éprouve pour Sion un amour jaloux, j’ai pour elle une ardeur passionnée.
Ainsi parle le Seigneur : Je suis revenu vers Sion, et je fixerai ma demeure au milieu de Jérusalem. Jérusalem s’appellera : « Ville de la loyauté », et la montagne du Seigneur de l’univers : « Montagne sainte ».
Ainsi parle le Seigneur de l’univers : Les vieux et les vieilles reviendront s’asseoir sur les places de Jérusalem, le bâton à la main, à cause de leur grand âge ;
les places de la ville seront pleines de petits garçons et de petites filles qui viendront y jouer.
Ainsi parle le Seigneur de l’univers : Si tout cela paraît une merveille aux yeux des survivants de ce temps-là, ce sera aussi une merveille à mes yeux – oracle du Seigneur de l’univers.
Ainsi parle le Seigneur de l’univers : Voici que je sauve mon peuple, en le ramenant du pays de l’orient et du pays de l’occident.
Je les ferai venir pour qu’ils demeurent au milieu de Jérusalem. Ils seront mon peuple, et moi, je serai leur Dieu, dans la loyauté et dans la justice.


Évangile de Jésus Christ selon saint Luc 9,46-50.
En ce temps-là, une discussion survint entre les disciples pour savoir qui, parmi eux, était le plus grand.
Mais Jésus, sachant quelle discussion occupait leur cœur, prit un enfant, le plaça à côté de luiet leur dit : « Celui qui accueille en mon nom cet enfant, il m’accueille, moi. Et celui qui m’accueille accueille celui qui m’a envoyé. En effet, le plus petit d’entre vous tous, c’est celui-là qui est grand. » Jean, l’un des Douze, dit à Jésus : « Maître, nous avons vu quelqu’un expulser des démons en ton nom ; nous l’en avons empêché, car il ne marche pas à ta suite avec nous. »
Jésus lui répondit : « Ne l’en empêchez pas : qui n’est pas contre vous est pour vous. »



Textes de l’Évangile au quotidien

Curieuse comparaison, du moins à première vue, entre le nouveau temple et la valeur de l'esprit d'enfance - qui suppose simplicité, humilité, attitude d'abandon et d'oubli de soi dans la foi. Cette curiosité est riche de l'enseignement qui nous est donné: pour rencontrer le Seigneur, il nous faut d'abord reconsidérer en nous-mêmes notre échelle des valeurs.

Ainsi, ce qui est grand pour le regard de l'homme est futilité pour Dieu. Un petit enfant, qui aime avec un cœur d'enfant, est plus apte à recevoir la Parole qu'un philosophe unanimement reconnu par ses pairs. Essayons de retrouver, chacune et chacun dans sa propre histoire, les événements qui nous ont véritablement frappés d'étonnement - et dont nous nous souvenons encore. Pour ma part, je n'ai jamais oublié le canari que j'ai libéré de sa cage, qui se posait sur mon épaule, que je pouvais même lâcher dans mon jardin, car il me revenait... Jusqu'au jour où, en dépit de mes appels, il s'est envolé et n'est plus revenu. Ce petit oiseau m'a beaucoup plus appris sur le sens profond de la liberté que le cours de philo qui définissait la liberté comme étant "la capacité de faire des choix" !

L'homélie de notre prêtre allait dans le même sens : un enfant qui ouvre son cœur dispose d'une plus grande sagesse du fait de sa capacité d'émerveillement. Et il nous a cité intégralement ce texte de Bernanos sur l'esprit d'enfance : "C’est du sentiment de sa propre impuissance que l’enfant tire humblement le principe même de sa joie. Il s’en rapporte à sa mère, comprends-tu? Présent, passé, avenir, toute sa vie, la vie entière tient dans un regard, et ce regard est un sourire."


.

etienne lorant

Date d'inscription : 25/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum