Combien de Macchabées parmi nous les fidèles ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Combien de Macchabées parmi nous les fidèles ?

Message par etienne lorant le Jeu 19 Nov 2015 - 10:22

Jeudi de la 33e semaine du temps ordinaire

Premier livre des Macchabées 2,15-29.
En ces jours-là, les hommes envoyés par le roi pour contraindre les gens à l’apostasie arrivèrent dans la ville de Modine pour y organiser des sacrifices.
Beaucoup en Israël allèrent à eux ; Mattathias et ses fils vinrent à la réunion.
Les envoyés du roi prirent la parole pour dire à Mattathias : « Tu es un chef honoré et puissant dans cette ville, soutenu par des fils et des frères.
Avance donc le premier, et exécute l’ordre du roi, comme l’ont fait toutes les nations, les hommes de Juda et ceux qui sont restés à Jérusalem. Alors, toi et tes fils, vous serez les amis du roi. Toi et tes fils, vous serez comblés d’argent, d’or et de cadeaux nombreux. »
Mattathias répondit d’une voix forte : « Toutes les nations qui appartiennent aux États du roi peuvent bien lui obéir en rejetant chacune la religion de ses pères, et se conformer à ses commandements ; mais moi, mes fils et mes frères, nous suivrons l’Alliance de nos pères. Que le Ciel nous préserve d’abandonner la Loi et ses préceptes !
Nous n’obéirons pas aux ordres du roi, nous ne dévierons pas de notre religion, ni à droite ni à gauche. »
Dès qu’il eut fini de prononcer ces paroles, un Juif s’avança en présence de tout le monde pour offrir le sacrifice, selon l’ordre du roi, sur cet autel de Modine.
À cette vue, Mattathias s’enflamma d’indignation et frémit jusqu’au fond de lui-même ; il laissa monter en lui une légitime colère, courut à l’homme et l’égorgea sur l’autel.
Quant à l’envoyé du roi, qui voulait contraindre à offrir le sacrifice, Mattathias le tua à l’instant même, et il renversa l’autel.
Il s’enflamma d’ardeur pour la Loi comme jadis Pinhas contre Zimri.
Alors Mattathias se mit à crier d’une voix forte à travers la ville : « Ceux qui sont enflammés d’une ardeur jalouse pour la Loi, et qui soutiennent l’Alliance, qu’ils sortent tous de la ville à ma suite. »
Il s’enfuit dans la montagne avec ses fils, en abandonnant tout ce qu’ils avaient dans la ville.
Alors, beaucoup de ceux qui recherchaient la justice et la Loi s’en allèrent vivre au désert,


Évangile de Jésus Christ selon saint Luc 19,41-44.
En ce temps-là, lorsque Jésus fut près de Jérusalem, voyant la ville, il pleura sur elle, en disant :
« Ah ! si toi aussi, tu avais reconnu en ce jour ce qui donne la paix ! Mais maintenant cela est resté caché à tes yeux. Oui, viendront pour toi des jours où tes ennemis construiront des ouvrages de siège contre toi, t’encercleront et te presseront de tous côtés ;
ils t’anéantiront, toi et tes enfants qui sont chez toi, et ils ne laisseront pas chez toi pierre sur pierre, parce que tu n’as pas reconnu le moment où Dieu te visitait. »



Textes de l'Evangile au quotidien


Les Maccabées qui ont refusé l’apostasie en combattant et en mourant au supplice pour ne pas rompre l'Alliance... ont eu des enfants qui ont poursuivi la transmission de leur foi par le système des générations : juifs de pères en fils ! Mais une fidélité qui prétend passer au-delà ils s'y sont tellement attachés qu'ils n'ont pas reconnu le Christ. Pourtant, que de merveilles et que de grands signes d'amour n'ont-ils pas reçus de la part de Dieu en Jésus-
Christ ! Multiplications des pains, guérisons multiples, jusqu'à la résurrection de Lazare :
lorsque l'on demeure sceptique à ce point-là, il n'y a plus d'issue au refus de croire.

"Et le mot macchabée est ainsi entré dans le langage courant et est demeuré jusqu'à nos jours: un macchabée, c est un cadavre !". Le prêtre a dit cela tout en nous rappelant que nous-mêmes, si nous limitons notre pratique aux sacrements en Église,
nous risquons fort bien de n'être plus que ces "sépulcres blanchis" que Jésus a dénoncés !

Mais il convient d'enraciner notre foi par des signes extérieurs qui sont la miséricorde pratiquée en vers les pauvres, les malheureux, les malades, les vieillards abandonnés... Et même si nous nous limitons à prier pour les personnes que nous croisons sur notre chemin, a encore ajouté le prêtre, cette prière ne sera pas perdue.

.

etienne lorant

Date d'inscription : 25/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum