Prophètes de tous les temps

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Prophètes de tous les temps

Message par etienne lorant le Sam 12 Déc 2015 - 9:41

Samedi de la 2e semaine de l'Avent

Livre de l'Ecclésiastique 48,1-4.9-11.
Le prophète Élie surgit comme un feu, sa parole brûlait comme une torche. Il fit venir la famine sur Israël, et, dans son ardeur, les réduisit à un petit nombre.
Par la parole du Seigneur, il retint les eaux du ciel, et à trois reprises il en fit descendre le feu. Comme tu étais redoutable, Élie, dans tes prodiges ! Qui pourrait se glorifier d’être ton égal ? toi qui fus enlevé dans un tourbillon de feu par un char aux coursiers de feu ;
toi qui fus préparé pour la fin des temps, ainsi qu’il est écrit, afin d’apaiser la colère avant qu’elle n’éclate, afin de ramener le cœur des pères vers les fils et de rétablir les tribus de Jacob… heureux ceux qui te verront, heureux ceux qui, dans l’amour, se seront endormis ; nous aussi, nous posséderons la vraie vie.



Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu 17,10-13.
Les disciples interrogèrent Jésus : « Pourquoi donc les scribes disent-ils que le prophète Élie doit venir d’abord ? »
Jésus leur répondit : « Élie va venir pour remettre toute chose à sa place.
Mais, je vous le déclare : Élie est déjà venu ; au lieu de le reconnaître, ils lui ont fait tout ce qu’ils ont voulu. Et de même, le Fils de l’homme va souffrir par eux. »
Alors les disciples comprirent qu’il leur parlait de Jean le Baptiste.


Textes de l’Évangile au quotidien

Ce matin, notre prêtre s'en est pris aux "prophètes auto-proclamés" qui font circuler des tomes entiers de prophéties sur notre époque. Des fidèles de la paroisse sont venus le trouver avec toute une littérature de visionnaires, qui ne cessent jamais de publier - mais et qui voyagent d'un pays à l'autre pour donner des conférences ... qu'aucun évêque n'oserait cautionner mais qu'il n'a plus autorité pour empêcher.

Certes, le temps que nous vivons a de quoi causer quelques craintes. Tous ces attentats, cette guerre dont le champ de bataille peut être aussi bien "un terrain de football, un restaurant, un train, un musée, un quelconque endroit public", peuvent bien sûr donner à penser que l'apocalypse (au sens de bouleversement final) est proche de nous. "Eh bien, je peux vous assurer qu'a mon époque tout le monde a cru au diable, rien qu'en entendant les vociférations d'Hitler à la TSF ! Et il a encore parlé de la guerre froide, des milliers de tonnes d'équivalent TNT, qui demeurent encore dans les arsenaux nucléaires... de quoi réduire en cendres toute la planète - et pas qu'une seule fois !

La peur fait recette. C'est de tout temps. Les juifs, qui attendaient le retour d’Élie, n’ont guère prêté d'attention aux sévères remontrances de Jean le baptiste, qui s’époumonait à prêcher un repentir de masse...

Que les événements du monde ne nous détournent pas, en cette veille de Noël d'une seule chose véritablement nécessaire: reconnaître nos fautes, prier, manifester à autrui, par quelque signe que ce soit, que c'est l'amour de Dieu dont nous avons le premier souci.
En grec ancien, le mot apocalypse signifie tout simplement "révélation de Jésus-Christ"

(Intéressante homélie, en tout cas pour moi qui, durant des années, ai dû accepter la lecture des messages de "JNSR"... parce qu'une personne qui avait pouvoir sur moi me les offrait en même temps qu'elle guettait mes réactions : j'ai été contraint de les lire et je dois reconnaître que j'étais parfois saisi d'angoisse.)


.

etienne lorant

Date d'inscription : 25/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum