Fête de saint Étienne, premier martyr

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Fête de saint Étienne, premier martyr

Message par etienne lorant le Sam 26 Déc 2015 - 9:49

Livre des Actes des Apôtres 6,8-10.7,54-60.
En ces jours-là, Étienne, rempli de la grâce et de la puissance de Dieu, accomplissait parmi le peuple des prodiges et des signes éclatants.
Intervinrent alors certaines gens de la synagogue dite des Affranchis, ainsi que des Cyrénéens et des Alexandrins, et aussi des gens originaires de Cilicie et de la province d’Asie. Ils se mirent à discuter avec Étienne,
mais sans pouvoir résister à la sagesse et à l’Esprit qui le faisaient parler.
Ceux qui écoutaient ce discours avaient le cœur exaspéré et grinçaient des dents contre Étienne.
Mais lui, rempli de l’Esprit Saint, fixait le ciel du regard : il vit la gloire de Dieu, et Jésus debout à la droite de Dieu.
Il déclara : « Voici que je contemple les cieux ouverts et le Fils de l’homme debout à la droite de Dieu. »
Alors ils poussèrent de grands cris et se bouchèrent les oreilles. Tous ensemble, ils se précipitèrent sur lui,
l’entraînèrent hors de la ville et se mirent à le lapider. Les témoins avaient déposé leurs vêtements aux pieds d’un jeune homme appelé Saul.
Étienne, pendant qu’on le lapidait, priait ainsi : « Seigneur Jésus, reçois mon esprit. »
Puis, se mettant à genoux, il s’écria d’une voix forte : « Seigneur, ne leur compte pas ce péché. » Et, après cette parole, il s’endormit dans la mort.


Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu 10,17-22.
En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Méfiez-vous des hommes : ils vous livreront aux tribunaux et vous flagelleront dans leurs synagogues.
Vous serez conduits devant des gouverneurs et des rois à cause de moi : il y aura là un témoignage pour eux et pour les païens.
Quand on vous livrera, ne vous inquiétez pas de savoir ce que vous direz ni comment vous le direz : ce que vous aurez à dire vous sera donné à cette heure-là.
Car ce n’est pas vous qui parlerez, c’est l’Esprit de votre Père qui parlera en vous.
Le frère livrera son frère à la mort, et le père, son enfant ; les enfants se dresseront contre leurs parents et les feront mettre à mort.
Vous serez détestés de tous à cause de mon nom ; mais celui qui aura persévéré jusqu’à la fin, celui-là sera sauvé. »


Textes de l’Évangile au quotidien

Que les textes nous fassent passer d'emblée de la scène émouvante de la naissance de Jésus dans la Grèce au martyre d’Étienne, c'est peut-être ce qu'il y a de de mieux pour notre temps. N'ai-je pas vu, aux informations, des fidèles protégés et surveillés par des policiers ?

Ce dernier dimanche, au cours duquel, j'ai pu donner la communion à ma mère au bout du couloir du troisième étage de la maison de repos, j'ai renouvelé intérieurement mes propres engagements de vie chrétienne - quoi qu'il puisse m'en coûter.

Comme j'ai communié au sein d'une autre maison de repos, je n'ai vu qu'à la télévision le déploiement de police devant certaines églises et des personnes discrètement fouillées. Avons-nous besoin de cette protection ? Je ne pense pas, car la foi chasse toute crainte devant elle.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

J'ai reçu de belles grâces qui m'ont rempli de force et de joie à l'aube de l'année nouvelle !

etienne lorant

Date d'inscription : 25/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum