Le témoignage de l'eau, du sang et de l'Esprit

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le témoignage de l'eau, du sang et de l'Esprit

Message par etienne lorant le Ven 8 Jan 2016 - 10:21

Vendredi du temps de Noël après l'Épiphanie

Première lettre de saint Jean 5,5-13.
Bien-aimés, qui donc est vainqueur du monde ? N’est-ce pas celui qui croit que Jésus est le Fils de Dieu ?
C’est lui, Jésus Christ, qui est venu par l’eau et par le sang : non pas seulement avec l’eau, mais avec l’eau et avec le sang. Et celui qui rend témoignage, c’est l’Esprit, car l’Esprit est la vérité. En effet, ils sont trois qui rendent témoignage, l’Esprit, l’eau et le sang, et les trois n’en font qu’un.
Nous acceptons bien le témoignage des hommes ; or, le témoignage de Dieu a plus de valeur, puisque le témoignage de Dieu, c’est celui qu’il rend à son Fils.
Celui qui met sa foi dans le Fils de Dieu possède en lui-même ce témoignage. Celui qui ne croit pas Dieu, celui-là fait de Dieu un menteur, puisqu’il n’a pas mis sa foi dans le témoignage que Dieu rend à son Fils.
Et ce témoignage, le voici : Dieu nous a donné la vie éternelle, et cette vie est dans son Fils. Celui qui a le Fils possède la vie ; celui qui n’a pas le Fils de Dieu ne possède pas la vie. Je vous ai écrit cela pour que vous sachiez que vous avez la vie éternelle, vous qui mettez votre foi dans le nom du Fils de Dieu.


Évangile de Jésus Christ selon saint Luc 5,12-16.
Jésus était dans une ville quand survint un homme couvert de lèpre ; voyant Jésus, il tomba face contre terre et le supplia : « Seigneur, si tu le veux, tu peux me purifier. » Jésus étendit la main et le toucha en disant : « Je le veux, sois purifié. » À l’instant même, la lèpre le quitta.
Alors Jésus lui ordonna de ne le dire à personne : « Va plutôt te montrer au prêtre et donne pour ta purification ce que Moïse a prescrit ; ce sera pour tous un témoignage. »
De plus en plus, on parlait de Jésus. De grandes foules accouraient pour l’entendre et se faire guérir de leurs maladies. Mais lui se retirait dans les endroits déserts, et il priait.




Cy Aelf, Paris

Tous les miracles accomplis par Jésus sont des signes donnés au peuple de la présence véritable de Dieu en Jésus-Christ. La guérison du lépreux est en soi un grand signe, d'autant qu'à cette époque comme dans d'autres, les lépreux étaient regardés comme supportant dans leur chair.... quelques crimes abominables que leur état dévoilait à tous. C'est pourquoi Jésus l'envoie en premier lieu se montrer aux prêtres. Si, pour ces derniers, ce témoignage est grand, c'est qu'il confirme que Jésus a le pouvoir aussi bien d'enlever le mal qui subsiste dans le cœur de l'homme, tout aussi bien que celui qui afflige son corps.

Tout à la fin de la vie de Jésus - et même après sa mort, quand le garde Longinus voulut vérifier par un coup de lance que Jésus avait vraiment expiré, de l'eau jaillit de la poitrine de Jésus et le guérit instantanément de ses problèmes de vision. Or, saint Jean dont nous avons lu l'épître ce matin, était bien présent auprès de Marie au pied de la croix. Mais saint Jean précise encore : ils sont trois qui rendent témoignage, l’Esprit, l’eau et le sang, et les trois n’en font qu’un.

Le prêtre nous a encouragés d'une part à l’attitude de confiance en Jésus-Christ, mais également au témoignage - pas seulement par la parole, mais aussi et surtout par le geste. Tous n'ont pas étudié les textes, mais chacun et chacune d'entre nous peut témoigner de l'Esprit saint par un cœur ouvert à l'Amour trinitaire.

.

etienne lorant

Date d'inscription : 25/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum