Vendredi après les Cendres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Vendredi après les Cendres

Message par etienne lorant le Ven 12 Fév 2016 - 10:04

Le vendredi après les Cendres

Livre d'Isaïe 58,1-9a.
Ainsi parle le Seigneur : ils me demandent des ordonnances justes, ils voudraient que Dieu soit proche :
« Quand nous jeûnons, pourquoi ne le vois-tu pas ? Quand nous faisons pénitence, pourquoi ne le sais-tu pas ? » Oui, mais le jour où vous jeûnez, vous savez bien faire vos affaires, et vous traitez durement ceux qui peinent pour vous.
Votre jeûne se passe en disputes et querelles, en coups de poing sauvages. Ce n’est pas en jeûnant comme vous le faites aujourd’hui que vous ferez entendre là-haut votre voix.
Est-ce là le jeûne qui me plaît, un jour où l’homme se rabaisse ?
Le jeûne qui me plaît, n’est-ce pas ceci : faire tomber les chaînes injustes, délier les attaches du joug, rendre la liberté aux opprimés, briser tous les jougs ? N’est-ce pas partager ton pain avec celui qui a faim, accueillir chez toi les pauvres sans abri, couvrir celui que tu verras sans vêtement, ne pas te dérober à ton semblable ?
Alors ta lumière jaillira comme l’aurore, et tes forces reviendront vite. Devant toi marchera ta justice, et la gloire du Seigneur fermera la marche.Alors, si tu appelles, le Seigneur répondra ; si tu cries, il dira : « Me voici. »


Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu 9,14-15.
En ce temps-là, les disciples de Jean le Baptiste s’approchent de Jésus en disant : « Pourquoi, alors que nous et les pharisiens, nous jeûnons, tes disciples ne jeûnent-ils pas ? »
Jésus leur répondit : « Les invités de la noce pourraient-ils donc être en deuil pendant le temps où l’Époux est avec eux ? Mais des jours viendront où l’Époux leur sera enlevé ; alors ils jeûneront.



Textes de l'Evangile au quotidien

Ils sont nombreux, nous a dit le prêtre, celles et ceux qui pratiquent un jeûne de forme, un jeûne selon la règle et les pratique d'un jeûne: on se prive réellement, on ne prend que des repas léger, on ne boit pas d'alcool, on supporte le froid. Tout cela est très bien, c'est très sain pour le corps, de l'entraîner et de perdre du poids - à l'été, on pourra remettre des vêtements que l'on ne savait plus passer, mais avant cela, on aura meilleur appétit et bonne digestion pour le restaurant du dimanche de Pâque, en ville !

Puis il a ajouté que lors de la célébration du Mercredi des Cendres, il n'a pas employé la formule : "Souviens-toi que tu es poussière et que tu retourneras à la poussière", mais il lui a préféré celle-ci : "Convertissez-vous et croyez à la bonne nouvelle". Évidemment, on ne parle plus des mêmes choses...

Certes on ne peut soupçonner de tels raisonnements de la part des disciples de Jean le Baptiste. Cependant, Jean ne leur avait-il pas indiqué Jésus comme étant celui qu'il fallait suivre désormais, après lui ? Mais ils ont resitué les événements dans le cadre "légaliste" de la pratique de la religion tout au long la première alliance.

Les disciples de Jésus (que nous sommes ou que nous désirons devenir) ne peuvent pas jeûner comme on le fait pour pouvoir obtenir du Seigneur un pardon temporel des excès commis par égoïsme ou simplement par "formalisme". Mais il faut s'attacher, cœur, corps et âme au Christ, à l’Époux venu pour nous, pour notre salut. Le but à poursuivre, c'est une vie engagée de plus en plus à l'imitation de "l’Époux". C'est d'Amour qu'il s'agit, non pas de tractations diplomatiques ! Mais c'est d'un bouleversement profond et durable dans lequel il faut s'engager. En conclusion, très en verve ce matin, notre prêtre : "Recherchons à devenir saints selon l'aspiration de nos âmes - puisque c'est de notre salut qu'il est question".

.

etienne lorant

Date d'inscription : 25/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum