Le Christ, manifestation de la Parole créatrice

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le Christ, manifestation de la Parole créatrice

Message par etienne lorant le Mar 16 Fév 2016 - 16:47

Le mardi de la 1re semaine de Carême

Livre d'Isaïe 55,10-11.
Ainsi parle le Seigneur : « La pluie et la neige qui descendent des cieux n’y retournent pas sans avoir abreuvé la terre, sans l’avoir fécondée et l’avoir fait germer, donnant la semence au semeur et le pain à celui qui doit manger ;ainsi ma parole, qui sort de ma bouche, ne me reviendra pas sans résultat, sans avoir fait ce qui me plaît, sans avoir accompli sa mission. »

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu 6,7-15.
En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Lorsque vous priez, ne rabâchez pas comme les païens : ils s’imaginent qu’à force de paroles ils seront exaucés.
Ne les imitez donc pas, car votre Père sait de quoi vous avez besoin, avant même que vous l’ayez demandé.
Vous donc, priez ainsi : Notre Père, qui es aux cieux, que ton nom soit sanctifié,
que ton règne vienne, que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour.
Remets-nous nos dettes, comme nous-mêmes nous remettons leurs dettes à nos débiteurs.
Et ne nous laisse pas entrer en tentation, mais délivre-nous du Mal.
Car, si vous pardonnez aux hommes leurs fautes, votre Père céleste vous pardonnera aussi.
Mais si vous ne pardonnez pas aux hommes, votre Père non plus ne pardonnera pas vos fautes. »




Textes de l'Evangile au quotidien

Les correspondances possibles entre les textes de la Liturgie ne cessent jamais de m'étonner et soulever mon enthousiasme. Ainsi, lorsqu'on lit seulement le texte d'Isaïe de ce jour, c'est d'abord à la parole créatrice que l'on songe. Pour s'en convaincre, il suffit de reprendre la Livre de la genèse qui commence par "Dieu dit" et ceci en commençant par la lumière : "Dieu dit: Que la lumière soit! " et la lumière fut."

Mais lorsque l'on juxtapose l’Évangile de ce jour à la première lecture, c'est encore la Parole que l'on retrouve - puisque Jésus est le Verbe fait chair, le Verbe incarné. Et donc, lorsque Jésus fait mettre debout un paralytique, c'est encore par une parole qui reproduit la création. Il ne s'agit pas d'une guérison comme l'on peut obtenir une par des soins particuliers.

Par le Christ, Dieu le Père procède à des "créations renouvelées" nous a dit le prêtre. Le centurion romain, avec sa foi inconditionnelle et sans mesure, avait bien saisi ce mystère. Car non seulement, il n'est pas venu à Jésus pour lui-même mais il a "saisi en lui-même" la nature profonde de Jésus, Verbe fait chair. C'est ainsi qu'il s'exclame:
Seigneur, je ne suis pas digne que tu entres sous mon toit, mais dis seulement une parole et mon serviteur sera guéri.

Ce qui provoque un jugement immédiat :

« Amen, je vous le déclare, chez personne en Israël, je n’ai trouvé une telle foi. Aussi je vous le dis : Beaucoup viendront de l’orient et de l’occident et prendront place avec Abraham, Isaac et Jacob au festin du Royaume des cieux Beaucoup viendront de l’orient et de l’occident et prendront place avec Abraham, Isaac et Jacob au festin du Royaume des cieux, et les héritiers du Royaume seront jetés dehors dans les ténèbres."

Et en conclusion, le Verbe créateur est toujours à l’œuvre de notre temps, car même si nous ne le ressentons pas ainsi, nous sommes, toutes et tous, devenus des créatures nouvelles par notre baptême.

.

etienne lorant

Date d'inscription : 25/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum