La raison qui surpasse nos raisons

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La raison qui surpasse nos raisons

Message par etienne lorant le Mar 3 Mai 2016 - 15:38

Fête de St Philippe et St Jacques (le mineur), apôtres

Première lettre de saint Paul Apôtre aux Corinthiens 15,1-8.
Frères, je vous rappelle la Bonne Nouvelle que je vous ai annoncée ; cet Évangile, vous l’avez reçu ; c’est en lui que vous tenez bon, c’est par lui que vous serez sauvés si vous le gardez tel que je vous l’ai annoncé; autrement, c’est pour rien que vous êtes devenus croyants.
Avant tout, je vous ai transmis ceci, que j’ai moi-même reçu : le Christ est mort pour nos péchés conformément aux Écritures,
et il fut mis au tombeau; il est ressuscité le troisième jour conformément aux Écritures, il est apparu à Pierre, puis aux Douze;
ensuite il est apparu à plus de cinq cents frères à la fois – la plupart sont encore vivants, et quelques-uns sont endormis dans la mort –,
ensuite il est apparu à Jacques, puis à tous les Apôtres.
Et en tout dernier lieu, il est même apparu à l’avorton que je suis
.


Évangile de Jésus Christ selon saint Jean 14,6-14.
En ce temps-là, Jésus dit à Thomas : « Moi, je suis le Chemin, la Vérité et la Vie ; personne ne va vers le Père sans passer par moi. »
Puisque vous me connaissez, vous connaîtrez aussi mon Père. Dès maintenant vous le connaissez, et vous l’avez vu. » Philippe lui dit : « Seigneur, montre-nous le Père ; cela nous suffit. »
Jésus lui répond : « Il y a si longtemps que je suis avec vous, et tu ne me connais pas, Philippe ! Celui qui m’a vu a vu le Père. Comment peux-tu dire : “Montre-nous le Père” ? Tu ne crois donc pas que je suis dans le Père et que le Père est en moi ! Les paroles que je vous dis, je ne les dis pas de moi-même ; le Père qui demeure en moi fait ses propres œuvres. Croyez-moi : je suis dans le Père, et le Père est en moi ; si vous ne me croyez pas, croyez du moins à cause des œuvres elles-mêmes. Amen, amen, je vous le dis : celui qui croit en moi fera les œuvres que je fais. Il en fera même de plus grandes, parce que je pars vers le Père, et tout ce que vous demanderez en mon nom, je le ferai, afin que le Père soit glorifié dans le Fils. Quand vous me demanderez quelque chose en mon nom, moi, je le ferai. »


Cy Aelf, Paris

Les textes de ce jour nous sont donnés afin d'affermir notre foi en ces temps difficiles. Voici, en une ligne, le résumé de l'homélie de ce matin. Saint Philippe et saint Jacques ont vécu de la foi, par la foi et pour la foi. Et depuis le jour où ils ont reconnu Dieu en Jésus, le Père dans le Fils dans le Père, ils n'ont eu de cesse que de le retrouver. Et si nous avions la foi comme un minuscule grain de sénevé, tel qu'il fut décrit par Jésus, nous serions comme eux, pressés de donner nos vies pour entrer dans son royaume.

Et la question nous est posée de la sorte par le double témoignage des saints que l’Église fête aujourd'hui : de quelle qualité est notre foi ? Notre fidélité tient-elle vraiment du témoignage ou bien en sommes-nous devenus tièdes à la charité, à la compassion et la miséricorde ?

Pouvons-nous trouver mieux meilleur temps que ce mois de mai pour solliciter Marie d'adoucir nos coeurs devant la misère qui s'étale de partout ? Si l'aumône de quelques pièces de monnaie nous est difficile, alors raison de plus de nous y confronter ! Ou bien que vaut notre foi et quelle est notre espérance, si nous n'avons pas la charité ? (Par ces mots, notre prêtre ce matin nous a inviter à relire saint Paul - mais en se limitant, comme je le fais moi-même de citer :

- « Saint-Paul 1 Co 13, 1-13 »

.

etienne lorant

Date d'inscription : 25/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum