Le don merveilleux du Notre Père

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le don merveilleux du Notre Père

Message par etienne lorant le Jeu 16 Juin 2016 - 10:39

Le jeudi de la 11e semaine du temps ordinaire

Livre de l'Ecclésiastique 48,1-14.
Le prophète Élie surgit comme un feu, sa parole brûlait comme une torche. Il fit venir la famine sur Israël, et, dans son ardeur, les réduisit à un petit nombre. Par la parole du Seigneur, il retint les eaux du ciel, et à trois reprises il en fit descendre le feu.Comme tu étais redoutable, Élie, dans tes prodiges ! Qui pourrait se glorifier d’être ton égal ? Toi qui as réveillé un mort et, par la parole du Très-Haut, l’as fait revenir du séjour des morts; toi qui as précipité des rois vers leur perte, et jeté à bas de leur lit de glorieux personnages ; toi qui as entendu au Sinaï des reproches, au mont Horeb des décrets de châtiment ; toi qui as donné l’onction à des rois pour exercer la vengeance, et à des prophètes pour prendre ta succession ; Toi qui fus enlevé dans un tourbillon de feu par un char aux coursiers de feu; toi qui fus préparé pour la fin des temps, ainsi qu’il est écrit, afin d’apaiser la colère avant qu’elle n’éclate, afin de ramener le cœur des pères vers les fils et de rétablir les tribus de Jacob…
Heureux ceux qui te verront, heureux ceux qui, dans l’amour, se seront endormis ; nous aussi, nous posséderons la vraie vie. Quand Élie fut enveloppé dans le tourbillon, Élisée fut rempli de son esprit, et pendant toute sa vie aucun prince ne l’a intimidé, personne n’a pu le faire fléchir. Rien ne lui résista, et, jusque dans la tombe, son corps manifesta son pouvoir de prophète. Pendant sa vie, il a fait des prodiges ; après sa mort, des œuvres merveilleuses
.


Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu 6,7-15.
En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Lorsque vous priez, ne rabâchez pas comme les païens : ils s’imaginent qu’à force de paroles ils seront exaucés. Ne les imitez donc pas, car votre Père sait de quoi vous avez besoin, avant même que vous l’ayez demandé.
Vous donc, priez ainsi :
Notre Père, qui es aux cieux, que ton nom soit sanctifié,
que ton règne vienne, que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel. Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour.
Remets-nous nos dettes, comme nous-mêmes nous remettons leurs dettes à nos débiteurs.
Et ne nous laisse pas entrer en tentation, mais délivre-nous du Mal.
Car, si vous pardonnez aux hommes leurs fautes, votre Père céleste vous pardonnera aussi. Mais si vous ne pardonnez pas aux hommes, votre Père non plus ne pardonnera pas vos fautes. »


Cy Aelf, Paris

Rédigé plus d'un siècle après sa disparition, cet éloge du prophète Élie, ainsi que d’Élisée, permet à l'auteur du texte lu aujourd'hui - l'Ecclésiastique, d'asseoir d’emblée son discours... lequel est fort inspiré de préceptes de sagesse... La sagesse est un concept d'origine grecque et le Livre de l'Ecclésiastique y fait référence d’emblée puisqu'il pose, avant tout autre chose : "Toute sagesse vient du Seigneur Dieu; elle a toujours été avec Lui, et elle y est avant tous les siècles." Or , nous savons bien, toutes et tous, que la sagesse de Dieu a consisté en ce qui est folie pour les hommes. C'est ainsi que plus tard, dans son épître aux Corinthiens : Les Juifs demandent des miracles et les Grecs recherchent la sagesse; mais nous, nous prêchons un Messie crucifié, scandale pour les juifs, folie pour les païens.

Je me suis souvent demandé qui sont les personnes qui établissent, pour une année, le choix des textes de l'Ancien comme du Nouveau Testament. Non par curiosité intellectuelle, mais pour me réjouir d'autant plus de ce que je découvre jour après jour... !

Je le dis ainsi, puisque dépourvu de sagesse, j'ai la joie aujourd'hui de redécouvrir cette extraordinaire, inimitable et irremplaçable déclaration de Jésus dans le don du Notre Père. En effet, quiconque a pu percevoir et ressentir combien cette prière nous pose à notre juste place pour exprimer les demandes qui nous sont véritablement essentielles. Pour bien saisir à quel point cette prière du Notre Père est un don merveilleux, un trésor, je crois qu'il faudrait que tous commencent à chercher la vérité comme je l'ai fait - car en suivant les philosophe, ce n'est pas la sagesse que j'ai trouvée, mais un désarroi très proche du désespoir...

Gloire et louange soient rendues au Père, au Fils et au Saint-Esprit !

.

etienne lorant

Date d'inscription : 25/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum