Le prëtre est un homme donné par Dieu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le prëtre est un homme donné par Dieu

Message par etienne lorant le Lun 27 Juin 2016 - 16:07

Le lundi de la 13e semaine du temps ordinaire

Livre d'Amos 2,6-10.13-16.
Ainsi parle le Seigneur : À cause de trois crimes d’Israël, et même de quatre, je l’ai décidé sans retour ! Ils vendent le juste pour de l’argent, le malheureux pour une paire de sandales.Ils écrasent la tête des faibles dans la poussière, aux humbles ils ferment la route. Le fils et le père vont vers la même fille et profanent ainsi mon saint nom.
Auprès des autels, ils se couchent sur les vêtements qu’ils ont pris en gage. Dans la maison de leur Dieu, ils boivent le vin de ceux qu’ils ont frappés d’amende. Moi, pourtant, j’avais détruit devant eux l’Amorite, dont la stature égalait celle des cèdres et la vigueur, celle des chênes ! Je l’avais anéanti de haut en bas, depuis les fruits jusqu’aux racines.
Moi, je vous avais fait monter du pays d’Égypte et je vous avais, pendant quarante ans, conduits à travers le désert, pour vous donner en héritage le pays de l’Amorite.
Eh bien, moi, maintenant, je vous écraserai sur place, comme un char plein de gerbes écrase tout sur son passage. L’homme le plus rapide ne pourra pas fuir, le plus fort ne pourra pas montrer sa vigueur, même le héros ne sauvera pas sa vie. L’archer ne tiendra pas, le coureur n’échappera pas, le cavalier ne sauvera pas sa vie. Le plus brave s’enfuira tout nu, ce jour-là, – oracle du Seigneur.



Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu 8,18-22.
En ce temps-là, Jésus, voyant une foule autour de lui, donna l’ordre de partir vers l’autre rive. Un scribe s’approcha et lui dit : « Maître, je te suivrai partout où tu iras. » Mais Jésus lui déclara : « Les renards ont des terriers, les oiseaux du ciel ont des nids ; mais le Fils de l’homme n’a pas d’endroit où reposer la tête. » Un autre de ses disciples lui dit : « Seigneur, permets-moi d’aller d’abord enterrer mon père. » Jésus lui dit : « Suis-moi, et laisse les morts enterrer leurs morts. »


Suivre Jésus est d'une très grande exigence.

Je connais un prêtre de mon âge (Jean), qui a d'abord fondé une petite communauté dans un village de la région. Au bout de trois années, du fait de plaintes émanant de grands propriétaire terriens, il a été envoyé vers une nouvelle paroisse proche d'un sanctuaire marial. Puis, deux ans plus tard, il a été curé d'une des paroisses les plus pauvres du pays. Ensuite, il fut responsable d'un sanctuaire marial. Comme lors de ses différents "postes", il a beaucoup plu aux uns et déplu à d'autres. Son dernier engagement, celui qui a duré le plus longtemps et, qui continue encore, est celui d'aumônier des prisons. Il y accomplit des merveilles, obtenant de nombreuses conversions.

Je pourrais encore rapporter en détail le cas de Marc, le prêtre qui ne se déplace qu'en vélo (si, quels que soit le temps ou la distance à parcourir !). Marc, dans la ville, a réussi à faire revenir à l'église
des jeunes presque totalement déchristianisés. Comme ces jeunes se faisaient plus nombreux, il a reconstitué un "patro", j'ai entendu beaucoup de belles choses à son sujet - mais, ce qui m'a le plus frappé, touché au fond du cœur, c'est son agenouillement au pied de la croix du "maître-autel", avant l'Eucharistie. Il m'a semblé plusieurs fois que son corps était bien là, mais que lui était ailleurs - au Golgotha ?

Lui-même a été remercié par notre Évêque et envoyé "plus au sud", si je peux m'exprimer ainsi. A présent, notre ville, avec sa cathédrale réputée pour son architecture mêlant roman et gothique, n'est guère "pratiquée" par les fidèles. Il faut bien dire qu'une messe qui commence à 11 heures le matin, y compris le dimanche, rassemble peu de fidèles. La plupart des simples fidèles se rendent tôt à la messe le dimanche (c'est mon cas aussi), quitte à se déplacer plus loin hors du centre.

Du reste, n'oublions pas que la mission du chrétien ne commence qu'à la sortie de la messe : c'est le sens de l'envoi final: "Ite Missa Est !" Je prie beaucoup pour que notre diocèse ne se dessèche pas du fait d'un excès de règles appliquées trop strictement...

(Les prénoms cité sont tous fictifs)

.

etienne lorant

Date d'inscription : 25/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum