France: Attentat islamiste de Nice : que faire ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

France: Attentat islamiste de Nice : que faire ?

Message par MichelT le Ven 15 Juil 2016 - 18:15

Attentat islamiste de Nice : que faire ?

15 juillet 2016


Les « unes » des quotidiens français ce vendredi matin étaient remarquablement discrètes sur la dimension politico-religieuse de l’affreux carnage de la Promenade des Anglais lors des festivités du 14 juillet à Nice. Ils font état du bilan – à l’heure d’écrire, 84 morts et 18 personnes en état d’« urgence absolue ». Mais il faut se tourner vers la presse britannique pour lire en première page que l’attentat était islamiste, que son auteur était un « franco-tunisien », que « L’Etat islamique a encore frappé ». Les émissions françaises de la nuit affichaient une semblable retenue. C’était pourtant la question numéro un : qui ? Qui est à l’origine de cet horrible bain de sang ? Quant à la deuxième question : que faire, elle est aussi dans tous les esprits. Mais on attend toujours une réponse satisfaisante.
 
Une chose est sûr, l’objectif du terroriste a été parfaitement atteint : semer la terreur avec un maximum de retentissement médiatique – cette caisse de résonance indispensable à la logique des attentats.
 

Attentat de Nice : l’islamiste a été abattu


Et son mode opératoire laissait immédiatement penser à une attaque islamiste : le choix d’une foule innocente, le côté « artisanal » – comme cette voiture « folle » fonçant dans la foule à Nantes en pleine courses de Noël – la date symbolique…

Au lendemain de la Marche contre la Terreur dans la foulée de l’attentat contre Charlie Hebdo, Correspondance européenne publiait un article de Roberto de Mattei dénonçait cette manière de parler du terrorisme sans en désigner la source. Il écrivait :
 
« C’est seulement maintenant que les services secrets occidentaux commencent à prendre au sérieux les menaces de Abu Muhamad al Adnani, contenues dans un communiqué en plusieurs langues diffusé le 21 septembre 2014 par le quotidien online The Long War Journal. “Nous conquerrons Rome, nous briserons ses croix, nous ferons de ses femmes des esclaves avec la permission d’Allah, le très-Haut”, a déclaré à ses adeptes le porte-voix de “l’Etat islamique”, qui n’a pas simplement répété qu’il fallait exterminer les “infidèles”, où qu’ils se trouvent, mais leur a indiqué également les modalités : « Placez de l’explosif sur leurs routes. Attaquez leurs bases, faites irruption dans leurs maisons. Tranchez-leur la tête. Qu’ils ne se sentent en sécurité nulle part ! Si vous ne pouvez trouver de l’explosif ou des munitions, isolez les Américains infidèles, les Français infidèles ou n’importe lequel de leurs alliés : brisez-leur le crâne à coups de pierre, tuez-les à coup de couteau, renversez-les avec vos voitures, jetez-les dans le vide, étouffez-les ou empoisonnez-les.” »


La marque islamiste de l’attentat de Nice


Voilà la menace qui pèse. Celle qui, régulièrement, s’exécute, suscitant la peur mais aussi la colère grandissante contre des autorités politiques qui étouffent délibérément sa cause réelle pour mieux faire « accepter » leur politique immigration islamique dont personne n’ignore la réalité.
 
L’islam radical a donc choisi son jour : la fête nationale qui marque l’anniversaire des premiers actes d’une autre Terreur, plus ouvertement anti-catholique mais apparentée à celle que subit la France aujourd’hui dans sa haine du Christ et de ce qu’Il représente. Ce seul fait devrait faire comprendre que la « laïcité » maçonnique et républicaine, héritière de la Terreur, n’est pas apte à protéger la France de ce type d’ennemis. Pas plus qu’un « nationalisme » rejetant la transcendance et la vérité. Ceux qui rejettent Dieu de la sphère publique ne doivent pas s’étonner de voir de faux dieux prendre sa place, puisqu’ils sont eux-mêmes idolâtres.
 
L’ennemi terroriste tire sa puissance de son insaisissabilité et de son mépris de la vie humaine, la sienne y compris. Le terroriste franco-tunisien qui est mort sous les balles des policiers jeudi soir était connu de leurs services – mais pour des faits de délinquance, comme d’innombrables autres jeunes. La loi interdit en France de tenir compte de leur origine ou de leur religion. Cela fait partie de leur force.
 
De toute manière, il faudrait un véritable Etat policier pour instaurer une surveillance suffisante pour contrer une telle menace. Mais même le suivi permanent de tous les suspects potentiels ne pourrait empêcher des attaques isolées comme celles-ci, en l’absence d’une désignation claire de la nature du danger. En l’état actuel, tout au plus l’aggravation de la surveillance risque-t-elle d’être mieux acceptée par la population en général. Ce n’est pas cela qui mettra fin aux attentats.
 

Que faire : un policier derrière chaque citoyen ?


Le massacre de Nice est venu apporter un démenti cinglant aux assurances lénifiantes du pouvoir. Narguant François Hollande, qui venait d’affirmer à l’occasion de son discours du 14 juillet la levée de l’état d’urgence, puisque tout allait tellement mieux, le fou d’Allah a prouvé qu’un tueur de masse peut passer entre les filets de la police, état d’urgence ou non. Hollande est discrédité, mais s’accroche à son poste. L’Etat islamique, commanditaire direct ou non de l’attentat, peu importe, marque des points.
 
L’Etat islamique, ou ce qu’il représente, s’en prend à un Occident apostat, et qui s’amuse. Prendre une bière à une terrasse, aller au concert, voir un feu d’artifice en famille : quoi de plus normal ? Mais dans l’océan du divertissement où il s’abîme, le peuple d’Occident s’enferre dans ce rejet de Dieu qui envahit en vérité tous les aspects de la vie parmi le plus grand nombre. L’islam nous méprise-t-il pour cela ? Sans aucun doute – même s’il vise avant tout l’« Infidèle » et le « Croisé », donc le chrétien.
 
Mais il est sûr qu’en érigeant la dépravation des mœurs en principe de gouvernement et d’éducation, l’Occident maçonnique ne se donne pas les moyens de résister.
 
Alors, que faire ? Compter sur l’efficacité de la police, la sagesse du pouvoir, le courage des populations face à un monstre multiforme que les politiques ne font qu’alimenter ? Certes non.
 

Les attentats visent les chrétiens, la réponse doit être chrétienne


Les attaques contre l’Occident visent les chrétiens, il faut donc se battre avec les armes du chrétien. Qui sont la disposition au martyre pour témoigner de la vérité du Christ, l’amour des ennemis qui sont eux aussi appelés à la conversion et au bonheur éternel, la lucidité pour défendre le bien commun – tout cela n’interdit ni la force, ni le bon sens – et avant tout, la fin des idolâtries. Si l’Europe est chrétienne, si ses racines sont chrétiennes, c’est là qu’elle doit puiser la réponse à une terreur politico-religieuse sous peine d’être brûlée comme un arbre sec.
 
Les armes du chrétien sont d’accès immédiat et gratuit, à la portée de chacun. Elles se nomment prière, pénitence et abandon à Dieu, et ce sont des armes de reconstruction massive, ou encore des munitions indispensables dans un combat qui ne saurait rester horizontal. Notre Dame de Fatima disait la force du chapelet. On sait le rôle du Rosaire à la bataille de Lépante…

Prière et pénitence pour le pays, prière et pénitence pour le repos de l’âme des victimes, pour leurs proches aujourd’hui dans une peine indicible : seule une France à genoux peut espérer sortir de l’horreur où la haine de Dieu l’enfonce.
 

Anne Dolhein

Réinfo TV


Dernière édition par MichelT le Ven 15 Juil 2016 - 20:52, édité 1 fois

MichelT

Date d'inscription : 06/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: France: Attentat islamiste de Nice : que faire ?

Message par MichelT le Ven 15 Juil 2016 - 20:46

Bouhlel, le djihadiste de l’attentat de Nice, serait le fils d’un islamiste tunisien



15/07/2016 – NICE (NOVOpress) : Mohamed Lahouaiej Bouhlel, le djihadiste de l’attentat de Nice, est originaire de la ville tunisienne de Mseken, dans le Sahel. Selon des sources policières en Tunisie évoquées par Tunisie Secret, cet individu de 31 ans serait issu d’une famille islamiste :

« Son père est membre du parti islamiste Ennahda et il est connu à Mseken comme étant un extrémiste violent que la police de Ben Ali surveillait de près […]. Le criminel de Nice ne s’est donc pas improvisé terroriste, mais il est né et a baigné dans un milieu familial favorable à la violence et au radicalisme. »

MichelT

Date d'inscription : 06/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: France: Attentat islamiste de Nice : que faire ?

Message par Thalie81440 le Sam 16 Juil 2016 - 9:18

Il ne s'est rien passé pendant l'euro 2016, et là, alors que la loi travail va être promulguer le 20 juillet prochain, on nous balance un attentat, merci , trop facile ! Pas d'amalgames, les vrais responsables, c'est le président et sa clique, dirigés eux-mêmes par la Franc-Maçonnerie !
avatar
Thalie81440

Féminin Date d'inscription : 19/07/2015
Age : 38
Localisation : midi-pyrénées

Revenir en haut Aller en bas

Re: France: Attentat islamiste de Nice : que faire ?

Message par MichelT le Sam 16 Juil 2016 - 13:17

L’attentat de Nice est l’œuvre de l’immigration, du laxisme judiciaire et de l’ambiance anti-France

15 juillet 2016 par Lionel

Pour comprendre l’attentat de Nice, il faut s’interroger sur son auteur, un certain Mohamed Lahouaiej-Bouhlel, et il en ressort 24 heures après les faits qu’il y a trois responsables : L’immigration, le laxisme judiciaire et la haine entretenue par les migrants contre le pays hôte.

L’immigration : Mohamed Lahouaiej-Bouhlel est né le 3 janvier 1985 à M’Saken (Tunisie), est donc un immigré, sa présence en France n’est que la conséquence de la politique pro-immigration mise en œuvre depuis 40 ans. Tous les hommes politiques successifs qui l’ont encouragée ont donc une part de responsabilité dans le carnage niçois, puisque si une autre politique migratoire avait été menée, ce personnage n’aurait pas été sur le sol français. De plus, sa carte de séjour avait été obtenue le 15 janvier 2009 et n’avait pas été révoquée suite à ses démêlés judiciaires. Car, on en arrive au deuxième point, Mohamed Lahouaiej-Bouhlel avait eu maille à partir avec la justice, ce qui ne l’a nullement inquiété pour rester en France.

Le laxisme judiciaire. Mohamed Lahouaiej-Bouhlel avait été condamné pour violences conjugales, menaces, vol et dégradations et, en mars dernier, pour violence avec armes contre Jean-Baptiste Xiemenes, en l’agressant à coups de batte de baseball. Selon ce dernier, qui est dépité, il devait faire 6 mois de prison, qu’il n’a évidemment pas faits. Donc si Mohamed Lahouaiej-Bouhlel avait été là où il aurait dû être -en prison-, cet attentat n’aurait pas eu lieu. Le terroriste peut dire merci au juge d’application des peines qui lui a permis de réaliser sa tache, tout comme à M. Sarkozy qui a abrogé l’expulsion des étrangers condamnés car paraît-il, cela était une double peine, et était donc discriminatoire par rapport aux Français de souche.

La haine entretenue par les allogènes -et nullement combattue voire encouragée- contre le pays hôte. Vingt-quatre heures après les faits, il semble qu’il n’y ait pas de motivation religieuse à cet attentat : L’auteur était un piètre musulman : (Selon son cousin, il ne faisait pas ses prières, ne respectait pas le ramadan, n’allait pas à la mosquée, buvait de l’alcool et, -impensable pour un musulman- mangeait du porc). Quoiqu’il en soit, Daesh n’a, à cette heure, pas revendiqué l’attentat (l’auteur ne semble pas avoir enregistré de vidéo de mise en scène avant de commettre son forfait), il n’était pas fiché S par les services du renseignement et n’était donc pas considéré comme radicalisé. Certes, pour agir, il s’est servi des conseils de Daesh, mais, semble-t-il, uniquement comme modus operandi, nullement à des fins religieuses. Se pose alors la question du pourquoi ?

En réalité, nombre d’immigrés s’estiment discriminés en France, encouragés en cela par le gouvernement qui ne cesse de répéter qu’il existe des discriminations voire du racisme dont ils seraient victimes, évidemment sans en apporter la moindre once de preuve. Cela crée un ressentiment chez ces allogènes qui expliquent leurs échecs non à cause des décisions qu’eux-mêmes prennent, mais à cause des supposées discriminations ou du supposé racisme. Par ailleurs, certains partis, tel le PIR (parti des indigènes de la république) utilisent ces discours officiels pour entretenir un discours raciste anti-Blanc et haineux à l’égard de la France. L’hypothèse selon laquelle Mohamed Lahouaiej Bouhlel, dont la vie n’était pas épanouie, ait pu nourrir une haine du pays hôte paraît crédible, son acte s’apparentant comme une vengeance vis à vis du pays qui l’a accueilli, mais pas rendu heureux.

Contre Info


Dernière édition par MichelT le Mar 19 Juil 2016 - 12:22, édité 1 fois

MichelT

Date d'inscription : 06/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: France: Attentat islamiste de Nice : que faire ?

Message par MichelT le Mar 19 Juil 2016 - 12:22

Manuel Valls copieusement sifflé à Nice au cri de « Démission » et « Assassins »

18 JUILLET 2016


Après la minute de silence la foule en colère rassemblée sur la Promenade des Anglais a copieusement sifflé le premier ministre Manuel Valls à son arrivée, puis à nouveau à son départ aux cris d’« assassins ! » et de « démission ! »

La foule de plus de 40 000 personnes, a fait éclater sa colère aux cris de « Assassins! » et « Démission! » lorsque Manuel Valls est apparu à la tête d’un cortège de plusieurs ministres sous les huées et les sifflets. Une vive colère très peu appréciée par Valls qui s’est retourné vers Christian Estrosi et Eric Ciotti les deux élus LR régionaux pour les appeler à être « forts » pour résister à l’extrême droite, suivant le témoignage de BFMTV. Manuel Valls, offusqué de cette légitime colère, l’a déclarée « indigne ». Marion Maréchal Le Pen, assistait à la cérémonie ainsi qu’on l’aperçoit au premier rang sur la photo ci-dessus parmi les autres personnalités.

Incompréhension et indignation

Les Niçois n’arrivent pas à comprendre comment un camion de 19 tonnes a pu faire des repérages plusieurs jours de suite sous l’œil des caméras de surveillance sur le parcours de la Promenade des Anglais sans éveiller l’attention des forces de sécurité. Ils ne comprennent pas davantage comment cet énorme camion a pu pénétrer sans encombre sur la zone entièrement « piétonisée » durant le feu d’artifice.

La légitime colère des Niçois a été immédiatement instrumentalisée contre le Front national par Philippe Tabarot, Le vice-président LR de la région Paca qui a déclaré à l’AFP que les sifflets contre Manuel Valls « n’étaient pas spontanés », « il y avait une petite bande aux abords, qui était clairement identifiée Front national ».
La colère de la foule a surpris Manuel Valls

C’est la première fois en France que la population réagit par une vive colère à un attentat islamique en mettant en cause les autorités. Jusque-là la population assommée avait suivi toutes les consignes lancées par le gouvernement qui avait bénéficié consécutivement d’une montée dans les sondages. Il serait juste qu’enfin les responsables de la guerre au Moyen-Orient, ceux qui ont depuis des décennies encouragée l’immigration islamique et qui ont favorisé l’installation de l’Islam en France répondent enfin de leurs actes devant la population française. Il est tout aussi salutaire que la population réagisse enfin.

médias presse info

MichelT

Date d'inscription : 06/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: France: Attentat islamiste de Nice : que faire ?

Message par MichelT le Ven 22 Juil 2016 - 12:00


Terrorisme : les vérités du procureur face aux intox du ministre

Le procureur de Paris François Molins a pulvérisé les bobards énoncés au lendemain de l’attentat de Nice par le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve, bobards qui ont conduit les médias à disserter durant une semaine sur la « radicalisation ultra rapide » de cet individu seul – et dépressif – qu’était l’auteur de l’attentat, Mohamed Lahouaiej Bouhlel.

Bernard Cazeneuve avait en effet déclaré :

« Nous sommes face à un attentat de type nouveau […] [Mohamed Lahouaiej Bouhlel] n’était pas connu des services de renseignement car il ne s’était pas distingué au cours des années passées soit par des condamnations, soit par des activités, par une adhésion à l’idéologie islamiste radicale et il semble qu’il se soit radicalisé très rapidement. En tous les cas, ce sont les premiers éléments qui apparaissent. »

Or, François Molins a révélé que Mohamed Lahouaiej Bouhlel avait prémédité l’attentat de Nice depuis au moins un an, et qu’il disposait d’au moins cinq complices, quatre hommes et une femme –tous de nationalité étrangère ou binationaux – qui viennent d’être mis en examen et, bien sûr, écroués. C’est donc bien une cellule dormante, une de ces cellules qui constituent la cinquième colonne islamiste présente sur le territoire français, qui est passée à l’acte à Nice.

Les investigations ont permis d’établir l’existence de « plusieurs clichés révélateurs », à savoir, notamment, 2 photographies, l’une, prise le 14 juillet 2015, un an jour pour jour avant le carnage, du feu d’artifice de Nice, l’autre prise le 17 juillet 2015, d’un concert sur la promenade des Anglais, « avec divers zooms sur la foule ». A été également été trouvée, entre autres, une photo du 15 août 2015 du feu d’artifice à Nice, « toujours avec un focus sur la foule ».

Le procureur Molins a également révélé que, le 4 avril 2016, Choukri C., de nationalité tunisienne, avait adressé ce message par Facebook à Mohamed Lahouaiej Bouhlel :


« Charge le camion, mets dedans 2 000 tonnes de fer et, nique, coupe-lui les freins mon ami, et moi je regarde. »

Le procureur Molins livre encore de nombreux détails sur la réalité de ce réseau terroriste, dont celui-ci, qui fait froid dans le dos :

« Des images extraites du téléphone portable de Mohamed Walid G. [complice, de nationalités française et tunisienne] en date du 15 juillet 2016, le montrent aussi filmant la scène de crime sur la promenade des Anglais, après l’attentat terroriste, alors que la promenade des Anglais est occupée par des journalistes et des services de secours, avant de se filmer lui-même. »

Michel Janva

MichelT

Date d'inscription : 06/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: France: Attentat islamiste de Nice : que faire ?

Message par MichelT le Mer 27 Juil 2016 - 3:07

Exclusif : Voici le tunisien auteur du carnage à Nice

15 Juillet 2016



Il s’appelle Mohamed Lahouaiej Bouhlel, né à Mseken mais originaire de Sidi Bouzid et fils d'un membre du parti islamiste Ennahda connu pour son extrémisme. Il n’est donc pas franco-tunisien mais tunisien vivant en France depuis huit ans avec une carte de séjour, des aides sociales et tout le tralala. Par reconnaissance à la France, il vient de prendre la vie à 84 innocents.

Le terroriste qui conduisait le camion qui a écrasé 84 victimes à Nice n’est pas franco-tunisien comme cela a été annoncé par les médias français mais un émigré tunisien âgé de 31 ans, qui vivait en France depuis 2008 et qui a obtenu le séjour à la suite de son mariage avec une franco-tunisienne, sa propre cousine (elle s'appelle Hajer) qui est installée à Nice et dont il a eu trois enfants.
 
Il s’appellait Mohamed Lahouaiej Bouhlel et il est originaire de Sidi Bouzid même s'il est né le 3 janvier 1985 dans la ville sahélienne de Mseken (Gouvernorat de Sousse). Selon nos sources policières en Tunisie, sa mère s'appelle Cherifa et son père est membre du parti islamiste Ennahda et il est connu à Mseken comme étant un extrémiste violent que la police de Ben Ali surveillait de près et qui est devenu après janvier 2011 l'un des leaders locaux d'Ennahda à Mseken. Le criminel de Nice ne s'est donc pas improvisé terroriste, mais il né et a baigné dans un milieu familiale favorable à la violence et au radicalisme. Il en va de même de sa belle famille.  

Le permis de conduire du terroriste et sa carte de séjour ont été retrouvés dans le camion qu’il a utilisé comme une arme de guerre avant de se faire descendre par des agents municipaux qui étaient heureusement armés, contrairement à d’autres régions qui refusent le port d’armes à la police municipale. Non satisfait d'avoir tué autant de personnes innocentes, le terroriste tunisien voulait finir son parcours criminel sur un manège pour enfants.  

Selon certaines sources, cette crapule terroriste était mariée et père de 3 enfants. Son voisinage interrogé le décrit comme "pas très religieux, (qui) ne fait pas la prière, aime les filles et la salsa". Des propos habituels qui montrent combien un intégriste daéchien peut dissimuler son vrai visage avant de passer à l’action. Et des criminels pareils, il y en a des centaines et des milliers en France. Pour nous, ce terroriste est né dans un milieu intégriste et il était "culturellement" prédisposé à devenir un terroriste. Les services de police devrait d'ailleurs s'inquiéter du fait que l'un de ses proches travaille à l'aéroport de Nice !  

L’ayant identifié grâce aux documents retrouvés dans le camion et à l’analyse de ses empruntes digitales, les autorités policières ont pu retrouver rapidement son adresse. Une perquisition a eu lieu à son domicile aujourd’hui vers 09H30 en présence de membres du Raid lourdement armés. Vers 11H00, des membres de la police technique et scientifique étaient toujours présents dans l'appartement situé dans un petit immeuble d'un quartier populaire de l'est de la ville.

Mohamed Lahouaiej Bouhlel n'était pas connu des services de renseignement français pour radicalisation et ne disposait pas d'une fiche S de sûreté pour lien avec le terrorisme. Il était par contre bien connu des services de police pour des faits de droit commun, principalement des violences avec arme, violences conjugales, menaces et vol.  

Après analyse et enquête, le corps de cette crapule sera expédié en Tunisie, où sa famille, ses amis, ses voisins l’enterreront probablement en « martyr », comme tous les criminels que ce pays autrefois civilisé et moderne a produit depuis la « révolution » dite du jasmin qu’on avait fait faire à la populace tunisienne et que l’ensemble des politiciens et journalistes Français avaient à l’époque salué, acclamé et exalté.  

Il y a à peine un mois, la France de Monsieur Hollande recevait en grande pompe le chef des Frères musulmans tunisiens, Rached Ghannouchi. Parmi les objectifs non avoués à l'égard d'un tel doctrinaire de l'islamo-terrorisme, encadrer, contenir et empêcher la jeunesse française de confession musulmane de basculer dans le radicalisme !!!  

Nebil Ben Yahmed   - sur un site d`info Tunisien

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

MichelT

Date d'inscription : 06/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: France: Attentat islamiste de Nice : que faire ?

Message par Hervé J. VOLTO le Dim 12 Mar 2017 - 14:38

Pour renverser le courant de l’immigration, le Roi restauré devrait:

1.Réformer le code de nationalité.
2. Protéger l’identité nationale.
3. Arréter toute nouvelle immigartion.
4. Préférence nationale: arréter les pompes aspirantes!
5. Organiser le retrour des immigrés dans leur pays d’origine.

1. Réformer le code de nationalité.

La France n'est pas qu'un territoire de forme exagonale. C'est avant tout LA NATION DES FRANCS QUI A DIEU POUR FONDATEUR. La France est sortie toute entière Chrétienne du Baptistère de Reims et quelques soient nos opinion aujourd'hui, la France possède un histoire, elle cosntitue un héritage commun : ses racines sont Chrétiennes. Réaffirmer le droit à la filiation dans l’esprit du Testament de Saint-Rémy: " NAIT FRANCAIS TOUT CITOYEN NE DE PERE ET DE MERE CATHOLIQUES " ; empécher toute naturalisation de citoyen non-Chrétiens, établir pour des immigrés Chrétiens la naturalisation comme procédure unique, instaurer une période probatoire, appliquer la loi sur la déchéance, rendre impossible la double nationalité, mettre fin aux mariages de convenance.

2. Protéger l’identité nationale de la France.

Rester maître de nos frontières, règlementer la propriété étrangère, s’opposer à l’influence politique de l’islam, démanteler les ghettos ethniques, contrôler les associations des étrangers.

3. Arrèter toute nouvelle immigration non-Chrétienne.

Rendre impossible l’immigration légale de tout citoyens non-Chrétien, mettre fin au regroupement familial en France des immigrés non-Chrétiens, juguler le faux tourisme, réformer le droit d’asile, préférence Chrétienne dans l'immigration.

4. la préférence nationale: arréter les pompes aspirantes.

Accorder la priorité d’emploi aux Français, assurer aux Français la priorité d’accès aux logements sociaux, réserver les allocations familiales aux seules familles Française, donner aux Français la priorité d’accès aux aides sociales.

5.Organiser le retour des immigrés dans leurs pays.

Proposer une concertation internationale sur les mouvements de population, coupler le retour des immigrés avec l’aide à leur pays d’origine, supprimer les cartes de séjour de 10 ans tacitement reconductibles, prévoir le retour des chomeurs en fin de droit, procéder à l’expulsion effective des clandestins et des délinquants étrangers, organiser le retour chez eux des étudiants étrangers à l’issu de leurs études.

Celà suppose un Roi Très Chretien pas fait que pour les touristes et les journalites, avec les pouvoirs d'un Prince du Liechtenstien ou du Grand Duc de Luxembourg, qui possède tous deux les pouvoirs de l'actuel Président de la V° République, un Roi couragux et déterminé...

Hervé J. VOLTO

Date d'inscription : 19/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: France: Attentat islamiste de Nice : que faire ?

Message par Hervé J. VOLTO le Dim 12 Mar 2017 - 14:40

Il faudrait également créer un organisme de contrôle des frontière et de contrôle de populations étrangères (à l'image du service des douannes, à renforcer, regrouper certaines compétances aujourd’hui Police de l’Air et les Frontières, les Renseignements Teritoriaux (ex-Renseignements Généraux), la DGSI et les Douannes volantes, avec mission de rendre les fontières étanches à l'immigration clandestine et de controler les étrangers présents sur le territoire national).

Hervé J. VOLTO

Date d'inscription : 19/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: France: Attentat islamiste de Nice : que faire ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum