Payer l'impôt et donner plus encore

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Payer l'impôt et donner plus encore

Message par etienne lorant le Lun 8 Aoû 2016 - 10:19

Le lundi de la 19e semaine du temps ordinaire

Livre d'Ézéchiel 1,2-5.24-28c.
Au-dessus de ce firmament, il y avait une forme de trône, qui ressemblait à du saphir ; et, sur ce trône, quelqu’un qui avait l’aspect d’un être humain, au-dessus, tout en haut. Puis j’ai vu comme un scintillement de vermeil, comme l’aspect d’un feu qui l’enveloppait tout autour, à partir de ce qui semblait être ses reins et au-dessus. À partir de ce qui semblait être ses reins et au-
dessous, j’ai vu comme l’aspect d’un feu et, autour, une clarté.
Comme l’arc apparaît dans la nuée un jour de pluie, ainsi cette clarté à l’entour : c’était l’aspect, la forme de la gloire du Seigneur. À cette vue, je tombai face contre terre, et j’entendis une voix qui me parlait.


Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu 17,22-27.
Comme ils étaient réunis en Galilée, Jésus leur dit : « Le Fils de l’homme va être livré aux mains des hommes; ils le tueront et, le troisième jour, il ressuscitera. » Et ils furent profondément attristés.
Comme ils arrivaient à Capharnaüm, ceux qui perçoivent la redevance des deux drachmes pour le Temple vinrent trouver Pierre et lui dirent : « Votre maître paye bien les deux drachmes, n’est-ce pas ? » Il répondit : « Oui. » Quand Pierre entra dans la maison, Jésus prit la parole le premier : « Simon, quel est ton avis ? Les rois de la terre, de qui perçoivent-ils les taxes ou l’impôt ? De leurs fils, ou des autres personnes ? ». Pierre lui répondit : « Des autres. » Et Jésus reprit : « Donc, les fils sont libres. Mais, pour ne pas scandaliser les gens, va donc jusqu’à la mer, jette l’hameçon, et saisis le premier poisson qui mordra ; ouvre-lui la bouche, et tu y trouveras une pièce de quatre drachmes. Prends-la, tu la donneras pour moi et pour toi.
»


De quoi est-il question dans ces deux lectures ? La première est tout entière consacrée à la gloire divine qui n'a pas hésité à se manifester sous la forme d'un être humain siégeant sur un trône.
Et parmi tous les dieux que se sont donné eux-mêmes les humains, cette manifestation dépasse tout ce que le paganisme avait pu imaginer.

On se souvient du veau d'or que les juifs eux-mêmes, avaient formé en faisant fondre leur or... pour adorer un dieu selon leur propre conception : une image de fortune, de force et de gloire. Les autres peuples faisaient de même partout sur la terre, sans jamais imaginer que la divinité puisse prendre forme humaine et se comporter en toute chose comme un être humain. Les Grecs eux-mêmes ne sont parvenus qu'à s'inventer des dieux qui se jouaient des hommes selon leurs caprices. Mais un dieu unique susceptible de rendre compte de tous les événements du monde ? Non, il en fallait plusieurs et qui soient comme en compétition les uns avec les autres !

Mais le prophète Ézéchiel a bien vu "quelqu'un qui avait l'aspect d'un être humain: si cette vision ne lui avait pas été donnée, il eut certainement pris tout cela pour une forme de rêverie malsaine - et malsaine car Dieu ne pourrait d'aucune façon être aussi "faillible", faible comme tout autre humain...

Mais Dieu s'est fait homme en Jésus-Christ. Et dans ce passage, Jésus instaure le devoir, pour tous les fidèles, le devoir de se soumettre à l'impôt - celui du temple d'abord, mais aussi aux autres types de cotisations individuelles nécessaires à la vie commune - il faut donc payer l'impôt.

Sur ce point, notre prêtre a conclu que les chrétiens ont en outre le pouvoir de se libérer de toutes leurs richesses légitimes afin de mieux appartenir à Dieu et devenir à l'image du "fils de l'homme" qui n'a pas même "une pierre où reposer la tête... (Evangile selon saint Matthieu 8, 19).

.

etienne lorant

Date d'inscription : 25/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum