Fête de saint Laurent, Martyr

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Fête de saint Laurent, Martyr

Message par etienne lorant le Mer 10 Aoû 2016 - 10:15

Deuxième lettre de saint Paul Apôtre aux Corinthiens 9,6-10.
Frères, rappelez-vous le proverbe : “À semer trop peu, on récolte trop peu ; à semer largement, on récolte largement”. Que chacun donne comme il a décidé dans son cœur, sans regret et sans contrainte, car Dieu aime celui qui donne joyeusement. Et Dieu est assez puissant pour vous donner toute grâce en abondance, afin que vous ayez, en toute chose et toujours, tout ce qu’il vous faut, et même que vous ayez en abondance de quoi faire toute sorte de bien. L’Écriture dit en effet de l’homme juste : Il distribue, il donne aux pauvres ; sa justice demeure à jamais. Dieu, qui fournit la semence au semeur et le pain pour la nourriture, vous fournira la graine ; il la multipliera, il donnera la croissance à ce que vous accomplirez dans la justice.

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean 12,24-26.
Quelques jours avant la Pâque, Jésus disait à ses disciples : Amen, amen, je vous le dis : si le grain de blé tombé en terre ne meurt pas, il reste seul ; mais s’il meurt, il porte beaucoup de fruit. Qui aime sa vie la perd ; qui s’en détache en ce monde la gardera pour la vie éternelle. Si quelqu’un veut me servir, qu’il me suive ; et là où moi je suis, là aussi sera mon serviteur. Si quelqu’un me sert, mon Père l’honorera.


Cy Aelf, Paris

En l'occasion de la fête de saint Laurent, diacre, qui fut comme saint Étienne, chargé par l’Église naissante de s'occuper des services de tables, notre prêtre a souligné le problème que posent, encore de nos jours, la collecte de biens pour les pauvres, qu'il s'agisse de nourriture, de vêtement, voire de logement. Là où des besoins apparaissent, des gains sont possibles autant en biens qu'en pouvoirs.

Et de nos jours encore, même s'il existe toujours un Diaconat, les pouvoirs publics se sont emparés de la problématique de la pauvreté à des fins diverses et notamment de contrôle social et de propagande politique. Le souci chrétien des plus faibles a donc été "récupéré" en partie pour la propagande de partis politique, mais aussi d'assurer une forme de contrôle social. Qui dit pauvreté dit également, dans bien des cas : renforcement du pouvoir afin de prévenir des révoltes.

Ce qui est advenu de saint Laurent est donc très compréhensible et s'est d'ailleurs reproduit en de nombreuses occasions. L'Egise n'y a pourtant jamais renoncé. Les diacres sont nommés par l’Évêque du lieu, il est à l'écoute des besoins qu'il découvre en étant "dans le monde", car il n'est pas contraint de renoncer à son activité professionnelle.


Pour en savoir plus :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

etienne lorant

Date d'inscription : 25/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum