Fête des saints Archanges

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Fête des saints Archanges

Message par etienne lorant le Jeu 29 Sep 2016 - 11:27

Fête des saints Michel, Gabriel et Raphaël, archanges

Livre de Daniel 7,9-10.13-14.
La nuit, au cours d’une vision, moi, Daniel, je regardais : des trônes furent disposés, et un Vieillard prit place ; son habit était blanc comme la neige, et les cheveux de sa tête, comme de la laine immaculée ; son trône était fait de flammes de feu, avec des roues de feu ardent. Un fleuve de feu coulait, qui jaillissait devant lui. Des milliers de milliers le servaient, des myriades de myriades se tenaient devant lui. Le tribunal prit place et l’on ouvrit des livres.
Je regardais, au cours des visions de la nuit, et je voyais venir, avec les nuées du ciel, comme un Fils d’homme ; il parvint jusqu’au Vieillard, et on le fit avancer devant lui. Et il lui fut donné domination, gloire et royauté ; tous les peuples, toutes les nations et les gens de toutes langues le servirent. Sa domination est une domination éternelle, qui ne passera pas, et sa royauté, une royauté qui ne sera pas détruite. »


Évangile de Jésus Christ selon saint Jean 1,47-51.
En ce temps-là, lorsque Jésus vit Nathanaël venir à lui, il déclara à son sujet : « Voici vraiment un Israélite : il n’y a pas de ruse en lui. »Nathanaël lui demande : « D’où me connais-tu ? » Jésus lui répond : « Avant que Philippe t’appelle, quand tu étais sous le figuier, je t’ai vu. » Nathanaël lui dit : « Rabbi, c’est toi le Fils de Dieu ! C’est toi le roi d’Israël ! » Jésus reprend : « Je te dis que je t’ai vu sous le figuier, et c’est pour cela que tu crois ! Tu verras des choses plus grandes encore. » Et il ajoute : « Amen, amen, je vous le dis : vous verrez le ciel ouvert, et les anges de Dieu monter et descendre au-dessus du Fils de l’homme. »


Cy Aelf, Paris

Ce n'est pas un effet du hasard que la Liturgie a choisi de reproduire ici l'épisode dans lequel Nathanaël se réfugie sous un figuier afin de méditer concernant la conduite à tenir à l'égard de Jésus. Le Seigneur ne pouvait pas connaître le détail des réflexions de l'homme réfugié sous l'arbre au grand ombrage. Mais, d'une manière ou d'une autre, il en a été informé jusque dans le détail. D'où cet avis qu'il donne à son sujet, en le reconnaissant comme étant un homme sans mélange, sans ruse, qui sait se décider et aussitôt mettre en œuvre ses résolutions.

Tel est donc le rôle des anges, qui nous sont êtres de bienveillance qui ne cessent de présenter au Seigneur notre questionnement, nos interrogations sur nous-mêmes et jusqu'à nos sentiments, nos regrets,
nos chagrins, nos repentances et tous les secours que nous formulons dans nos prières.

En cette occasion, notre prêtre nous a incités à une grande sincérité dans nos demandes, de la clarté dans nos formulations, de la lucidité quant à ce que nous désirons obtenir de notre Seigneur. Il ne sert de rien de prier pour tout obtenir, y compris de gagner à la loterie ! En effet, le Seigneur sait tout ce dont nous avons besoin, quels sont nos inquiétudes, mais aussi nos désirs. Inutile donc de prier à tout propos: il nous faut aussi apprendre à nous "recevoir" de Dieu.

.

etienne lorant

Date d'inscription : 25/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum