Notre assurance est dansl le nom du Seigneur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Notre assurance est dansl le nom du Seigneur

Message par etienne lorant le Jeu 13 Oct 2016 - 16:15

Le jeudi de la 28e semaine du temps ordinaire

Lettre de saint Paul Apôtre aux Éphésiens 1,1-10.
Il nous a choisis, dans le Christ, avant la fondation du monde, pour que nous soyons saints, immaculés devant lui, dans l’amour. Il nous a prédestinés à être, pour lui, des fils adoptifs par Jésus, le Christ. Ainsi l’a voulu sa bonté, à la louange de gloire de sa grâce, la grâce qu’il nous donne dans le Fils bien-aimé. En lui, par son sang, nous avons la rédemption, le pardon de nos fautes. C’est la richesse de la grâce que Dieu a fait déborder jusqu’à nous en toute sagesse et intelligence. Il nous dévoile ainsi le mystère de sa volonté, selon que sa bonté l’avait prévu dans le Christ : pour mener les temps à leur plénitude, récapituler toutes choses dans le Christ, celles du ciel et celles de la la terre.


Évangile de Jésus Christ selon saint Luc 11,47-54.
En ce temps-là, Jésus disait : « Quel malheur pour vous, parce que vous bâtissez les tombeaux des prophètes, alors que vos pères les ont tués. Ainsi vous témoignez que vous approuvez les actes de vos pères, puisque eux-mêmes ont tué les prophètes, et vous, vous bâtissez leurs tombeaux. C’est pourquoi la Sagesse de Dieu elle-même a dit : Je leur enverrai des prophètes et des apôtres ; parmi eux, ils en tueront et en persécuteront. Ainsi cette génération devra rendre compte du sang de tous les prophètes qui a été versé depuis la fondation du monde, depuis le sang d’Abel jusqu’au sang de Zacharie, qui a péri entre l’autel et le sanctuaire. Oui, je vous le déclare : on en demandera compte à cette génération.Quel malheur pour vous, docteurs de la Loi, parce que vous avez enlevé la clé de la connaissance; vous-mêmes n’êtes pas entrés, et ceux qui voulaient entrer, vous les en avez empêchés. » Quand Jésus fut sorti de la maison, les scribes et les pharisiens commencèrent à s’acharner contre lui et à le harceler de questions ; ils lui tendaient des pièges pour traquer la moindre de ses paroles.

Cy Aelp, Paris



"Il nous a choisis, dans le Christ, avant la fondation du monde, pour que nous soyons saints, immaculés devant lui, dans l’amour."
Cette parole, nous a dit le prêtre, c'est à nous qu'elle s'adresse. Car l'époque que nous vivons est tout à fait comparable à celles qu'a vécu Jésus et les apôtres.

Nous croyons en Dieu, mais les hommes, de nouveau, comme en d'autres époques, ont replongé dans l'adoration du pouvoir, de la force et de la puissance. Tout cela nous conduit à des meurtres, des révoltes, des guerres, des systèmes autoritaires qui broient autant de coupables que d'innocents, de manière indifférenciée...

Comment donc vivre notre foi ? Mais en demeurant dans l'amour de Dieu, tout simplement. En y demeurant constamment, sans nous laissez troubler. Nous ne nous imaginons guère combien le plein engagement envers le Seigneur nous rend différents, souples, confiants, engagés dans un mouvement qui ne s'achève que dans la vie éternelle.

La parole, la résistance aux moqueries, les actes de miséricorde, tout nous sera donné le moment venu. La seule chose que nous devons éviter, c'est de prêter attention aux menaces en ce monde - puisque si nous demeurons dans la vérité, nous n'appartenons déjà plus à ce monde.

Ainsi que le déclare encore saint Paul dans l’Épitre aux Romains 8-39: "Ni la mort ni la vie, ni les anges ni les dominations, ni les choses présentes ni les choses à venir, ni les puissances, ni la hauteur, ni la profondeur, ni aucune autre créature ne pourra nous séparer de l'amour de Dieu manifesté en Jésus-Christ notre Seigneur...

.

etienne lorant

Date d'inscription : 25/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum