Fête de saint Luc, Evangéliste

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Fête de saint Luc, Evangéliste

Message par etienne lorant le Mar 18 Oct 2016 - 10:55

Deuxième lettre de saint Paul Apôtre à Timothée 4,10-17b.
Bien-aimé, Démas m’a abandonné par amour de ce monde, et il est parti pour Thessalonique. Crescent est parti pour la Galatie, et Tite pour la Dalmatie. Luc est seul avec moi. Amène Marc avec toi, il m’est très utile pour le ministère. J’ai envoyé Tychique à Éphèse. En venant, rapporte-moi le manteau que j’ai laissé à Troas chez Carpos. Apporte-moi aussi mes livres, surtout les parchemins. Alexandre, le forgeron, m’a fait beaucoup de mal. Le Seigneur lui rendra selon ses œuvres.Toi aussi, prends garde à cet individu, car il s’est violemment opposé à nos paroles. La première fois que j’ai présenté ma défense, personne ne m’a soutenu : tous m’ont abandonné. Que cela ne soit pas retenu contre eux. Le Seigneur, lui, m’a assisté. Il m’a rempli de force pour que, par moi, la proclamation de l’Évangile s’accomplisse jusqu’au bout et que toutes les nations l’entendent.


Évangile de Jésus Christ selon saint Luc 10,1-9.
En ce temps-là, parmi les disciples, le Seigneur en désigna encore soixante-douze, et il les envoya deux par deux, en avant de lui, en toute ville et localité où lui-même allait se rendre. Il leur dit : « La moisson est abondante, mais les ouvriers sont peu nombreux. Priez donc le maître de la moisson d’envoyer des ouvriers pour sa moisson. Allez ! Voici que je vous envoie comme des agneaux au milieu des loups. Ne portez ni bourse, ni sac, ni sandales, et ne saluez personne en chemin. Mais dans toute maison où vous entrerez, dites d’abord : ‘Paix à cette maison.’ S’il y a là un ami de la paix, votre paix ira reposer sur lui ; sinon, elle reviendra sur vous. Restez dans cette maison, mangeant et buvant ce que l’on vous sert ; car l’ouvrier mérite son salaire. Ne passez pas de maison en maison.Dans toute ville où vous entrerez et où vous serez accueillis, mangez ce qui vous est présenté.Guérissez les malades qui s’y trouvent et dites-leur : ‘Le règne de Dieu s’est approché de vous.’ »


La détresse de saint Paul se reconnaît à la brièveté de son message et à l'évocation de telle et telle brimades, dont il n'aurait pas fait mention en d'autre temps. Ne s'est-il pas relevé après avoir subi une lapidation ? C'est qu'il est désormais prisonnier à Rome et il sait que sa condamnation et son exécution approchent. Ce qui ressort, une fois de plus, c'est que l'Esprit Saint intervient lui-même pour soutenir tout croyant qui traverse une période difficile. La présence de saint Luc auprès de Paul manifeste, une fois encore, qu'un croyant sincère peut souffrir, mais sans être abattu : et lorsque l'on ne sait plus que faire, c'est à ce moment -là qu'on s'en remet à Dieu dans une foi d'abandon.

L'extrait de l’évangile de Luc a été choisi avec finesse d'esprit, puisqu'il rappelle les paroles prononcées par Jésus lors de l'envoi des soixante douze disciples, avec des consignes très simples qui manifestent, très simplement, que c'est vers une foi de confiance absolue qu'il faut tendre. Notre prêtre nous a rappelé que, selon notre état, nous sommes, nous aussi, envoyés dans le monde en dépit même de tous les nouveaux dangers que nous y rencontreront.
Ces dangers y sont de plus en plus présents et de multiples façons. Cependant, pour peu que nous abandonnions à l'Esprit Saint, nous demeurerons libres de bout en bout.

.

etienne lorant

Date d'inscription : 25/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum