Une constante remise en question

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Une constante remise en question

Message par etienne lorant le Mar 15 Nov 2016 - 17:46

Le mardi de la 33e semaine du temps ordinaire

Livre de l'Apocalypse 3,1-6.14-22.
Moi, tous ceux que j’aime, je leur montre leurs fautes, et je les corrige. Eh bien, sois fervent et convertis-toi. Voici que je me tiens à la porte, et je frappe. Si quelqu’un entend ma voix et ouvre la porte, j’entrerai chez lui ; je prendrai mon repas avec lui, et lui avec moi. Le vainqueur, je lui donnerai de siéger avec moi sur mon Trône, comme moi-même, après ma victoire, j’ai siégé avec mon Père sur son Trône. Celui qui a des oreilles, qu’il entende ce que l’Esprit dit aux Églises.


Évangile de Jésus Christ selon saint Luc 19,1-10.
En ce temps-là, entré dans la ville de Jéricho, Jésus la traversait. Or, il y avait un homme du nom de Zachée; il était le chef des collecteurs d’impôts, et c’était quelqu’un de riche. Il cherchait à voir qui était Jésus, mais il ne le pouvait pas à cause de la foule, car il était de petite taille. Il courut donc en avant et grimpa sur un sycomore pour voir Jésus qui allait passer par là. Arrivé à cet endroit, Jésus leva les yeux et lui dit : « Zachée, descends vite : aujourd’hui il faut que j’aille demeurer dans ta maison. » Vite, il descendit et reçut Jésus avec joie. Voyant cela, tous récriminaient : « Il est allé loger chez un homme qui est un pécheur. » Zachée, debout, s’adressa au Seigneur : « Voici, Seigneur : je fais don aux pauvres de la moitié de mes biens, et si j’ai fait du tort à quelqu’un, je vais lui rendre quatre fois plus. »
Alors Jésus dit à son sujet : « Aujourd’hui, le salut est arrivé pour cette maison, car lui aussi est un fils d’Abraham. En effet, le Fils de l’homme est venu chercher et sauver ce qui était perdu. »



- © AELF, Paris

Jusqu'à la fête de Noël, les appels à la conversion vont se multiplier , car la fête de Noël, avec la crèche au salon, les petites lumières qui clignotes, le sapin, les statuettes colorées des différents personnages de la scène l'événement... toutes ces jolies petites choses à contempler nous évitent aussi de songer au fait que le Christ est venu dans le monde en assumant d'emblée la condition des exclus et des sans-abris.

Cette première venue du Christ ne doit pourtant pas nous dispenser de songer à la seconde, en vue de laquelle il nous faut nous convertir encore et chaque jour, en songeant que, tant que nous sommes vivants, nous pouvons cesser d'être des tièdes, de ceux qui trompent leurs propres consciences en se disant : "C'est une faute, mais elle n'est pas trop grave, ma propre conscience me rassure à ce sujet".

Eh bien, cette conscience-là sent le souffre, elle n'est plus celle de la conversion - pas de la mienne en tout cas. L'Avent, nous a dit le prêtre, doit être pour nous un temps de profonde remise en question.
Les marins font le point régulièrement en fonction des étoiles. Nous voici dans dans le temps d'examiner si la direction que nous suivons est toujours la bonne, ou bien si nous avons "dérivé" en fonction des des vagues d'événements, mais aussi ceux de la vie quotidienne.... gare aux sables mouvants !

.

etienne lorant

Date d'inscription : 25/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum