Apparitions mariales à Querrien (Bretagne) en 1652

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Apparitions mariales à Querrien (Bretagne) en 1652

Message par Titi le Jeu 5 Jan 2017 - 10:48

Ces apparitions sont reconnues par l'Eglise

574
Saint Colomban et douze de ses compagnons irlandais débarquent sur les côtes du pays que l’on appelle désormais la Bretagne. Dans son sillage de nombreux ermitages et des abbayes se constituent. D’autres évangélisateurs suivent ; parmi eux, Saint Gall.

 610
Saint Gall fonde l’ermitage Montrel en Langast (Langal). À Querrien, il fait jaillir une source « afin que les gens puissent pétrir le pain ». Il fait également bâtir un oratoire et sculpte une statue de la Vierge à l’enfant.
L’oratoire devient chapelle… Un temps de malheur arrive et la chapelle s’écroule. La statue est perdue.

 1652
Le jeudi 15 août 1652, la Vierge Marie est apparue à Jeanne Courtel, jeune bergère de onze ans et demi, sourde et muette, qui gardait ses moutons au pré des Fontenelles.
Lui demandant un agneau, elle la fit parler, la guérissant de sa double infirmité.
Dans les jours qui suivirent, elle lui manifesta le désir qu’une chapelle soit construite au centre de Querrien pour qu’on vienne y prier en foule. Le 20 août 1652, la statue sculptée par Saint Gall est retrouvée dans la mare.
En septembre de cette même année 1652, Monseigneur Denis de La Barde, évêque de Saint-Brieuc, authentifie l’apparition. Le 20 septembre la première pierre de la chapelle est posée.

 1950
Le 14 août, 20 000 pélerins entourent les évêques et abbés de Bretagne pour le couronnement de la statue de Notre Dame de Toute Aide.

 2000
Le 10 septembre, le cardinal Lustiger, archevêque de Paris, bénit les nouvelles constructions du sanctuaire.

 2002
Célébration du 350e anniversaire des apparitions de la Vierge Marie à Jeanne Courtel.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Lorsque le 15 août 1652, la Vierge Marie apparaît à Jeanne Courtel, le premier dialogue de la petite sourde-muette aurait été le suivant :
— Charmante bergère, donne-moi l’un de tes moutons.
— Ces moutons ne sont point à moi… ils sont à mon père.
— Retourne voir tes parents… et pour moi demande un agneau.
— Mais qui gardera mon troupeau ?
— Moi-même, je garderai tes moutons !
La petite serait retourné vivement chez ses parents où tout le monde aurait été abasourdi de l’entendre parler :
— Mon père, une dame est venue me voir, et elle m’a demandé un de vos agneaux.
— Ah ! ma fille, si cette Dame t’a rendu la parole, nous lui donnerons tout le troupeau.
— Elle a dit aussi qu’il fallait fouiller la mare pour retrouver son image enfouie et perdue il y a des siècles.
— Et que t’a-t-elle demandé d’autre ?
— Elle dit qu’elle est la Vierge Marie, et qu’il faut lui construire une chapelle au milieu du village pour que les pélerins puissent venir en foule pour l’honorer.
— Si tu dis vrai, nous demanderons à l’évêque de nous permettre de lui construire un sanctuaire.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Titi

Date d'inscription : 28/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum