Appels à la conversion

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Appels à la conversion

Message par etienne lorant le Mer 8 Mar 2017 - 15:47

Le mercredi de la 1re semaine de Carême

Livre de Jonas 3,1-10.
La parole du Seigneur fut adressée à Jonas: « Lève-toi, va à Ninive, la grande ville païenne, proclame le message que je te donne sur elle.» Jonas se leva et partit pour Ninive, selon la parole du Seigneur. Or, Ninive était une ville extraordinairement grande: il fallait trois jours pour la traverser. Jonas la parcourut une journée à peine en proclamant:«Encore quarante jours, et Ninive sera détruite ! »
Aussitôt, les gens de Ninive crurent en Dieu. Ils annoncèrent un jeûne, et tous, du plus grand au plus petit, se vêtirent de toile à sac. La chose arriva jusqu’au roi de Ninive. Il se leva de son trône, quitta son manteau, se couvrit d’une toile à sac, et s’assit sur la cendre. Puis il fit crier dans Ninive ce décret du roi et de ses grands: « Hommes et bêtes, gros et petit bétail, ne goûteront à rien, ne mangeront pas et ne boiront pas. Hommes et bêtes, on se couvrira de toile à sac, on criera vers Dieu de toute sa force, chacun se détournera de sa conduite mauvaise et de ses actes de violence.Qui sait si Dieu ne se ravisera pas et ne se repentira pas, s’il ne reviendra pas de l’ardeur de sa colère ? Et alors nous ne périrons pas !»En voyant leur réaction, et comment ils se détournaient de leur conduite mauvaise, Dieu renonça au châtiment dont il les avait menacés.


Évangile de Jésus Christ selon saint Luc 11,29-32.
En ce temps-là, comme les foules s’amassaient, Jésus se mit à dire : « Cette génération est une génération mauvaise : elle cherche un signe, mais en fait de signe il ne lui sera donné que le signe de Jonas. Car Jonas a été un signe pour les habitants de Ninive ; il en sera de même avec le Fils de l’homme pour cette génération.
Lors du Jugement, la reine de Saba se dressera en même temps que les hommes de cette génération, et elle les condamnera. En effet, elle est venue des extrémités de la terre pour écouter la sagesse de Salomon, et il y a ici bien plus que Salomon. Lors du Jugement, les habitants de Ninive se lèveront en même temps que cette génération, et ils la condamneront ; en effet, ils se sont convertis en réponse à la proclamation faite par Jonas, et il y a ici bien plus que Jonas. »


Les textes de ce jour se répondent directement l'un à l'autre, en sorte que le commentaire est simple. On oublie très souvent de lire la prière de conversion qu'éleva Jonas depuis le ventre du grand poisson. Je la reproduis ici :

Dans l'angoisse qui m'étreint, j'implore le Seigneur:il me répond; du ventre de la Mort, j'appelle au secours: tu entends ma voix. Tu m'as jeté dans le gouffre au cœur des mers où le courant m'encercle; toutes tes vagues et tes lames déferlent sur moi. Si bien que je me dis: Je suis chassé de devant tes yeux. Mais pourtant je continue à regarder vers ton temple saint. Les eaux m'arrivent à la gorge tandis que les flots de l'abîme m'encerclent; les algues sont entrelacées autour de ma tête. Je suis descendu jusqu'à la matrice des montagnes; à jamais les verrous du pays de la Mort sont tirés sur moi. Mais de la fosse tu m'as fait remonter vivant, Oh ! Seigneur, mon Dieu! Alors que je suis à bout de souffle, je me souviens et je dis: Seigneur ! Et ma prière parvient jusqu'à toi, jusqu'à ton temple saint. Les fanatiques des vaines idoles, qu'ils renoncent à leur dévotion! Pour moi, au chant d'actions de grâce, je veux t'offrir des sacrifices, et accomplir les vœux que je fais. Au Seigneur appartient le salut

Du reste, qui, parmi nous, n'a pas connu, au moins une fois dans sa vie, une période de détresse profonde - d'une telle puissance qu'elle obligeait à une complète remise en question ? Et je peux, encore remercier le Seigneur, car Il a bien voulu m'abaisser afin que je me relève différent de ce que je fus. La simple vérité est que, sans cet épisode, je n'aurais jamais organisé ma vie autour d'une Eucharistie matinale - laquelle (comme un pas suit toujours un autre) m'a conduit à tenter d'écrire de petits textes dont le but premier était de me maintenir "éveillé" à l'amour de Dieu)

Cette grâce rappelle la parabole des vierges folles et des vierges sages. En effet, il nous faut - sous peine d'achopper et de retomber lourdement sur le sol - faut veiller sur nos lampes (puisque l’œil est la lampe du corps)...

Je suis persuadé que chacune et chacun d'entre nous sont appelés dès ce moment du carême à reconnaître dans quelle clarté - ou bien dans quelle pénombre - nous vivons ce carême, cette année...

.

etienne lorant

Date d'inscription : 25/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum