St-Patrick et la conversion des Celtes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

St-Patrick et la conversion des Celtes

Message par MichelT le Jeu 16 Mar 2017 - 13:35

( Demain  la St-Patrick – fête des Irlandais.)

St-Patrick, l`Apôtre de l`Irlande

C`était un garçon nommé Patricius qui naquit vers l`an 493. Il était breton d`origine romaine et fils d`un ancien magistrat romain qui s`était fait diacre. A 17 ans environ, il fut kidnappé par des pirates sur la côte sud-ouest de la Bretagne et amené en Irlande comme esclave. Là-bas, on l`affecta à la garde des troupeaux. Il trouva force et courage dans la prière ( Il disait en faire 100 par jour) et, au bout de six ans, il parvint à s`échapper et put rejoindre sa famille en Bretagne.

Peu après son retour au pays, il raconte qu`il eut une vision qui l`appelait à retourner marcher au milieu du peuple irlandais. Cette vision l`incita a commencer des études sacerdotales. Aux environ de l`an 430, Patricius, devenu prêtre, se mit en route pour l`Irlande en compagnie de plusieurs autres clercs. Le Pape Célestin I l`avait mandater pour aller prêter main-forte a l`Évêque d`Irlande Palladius.

Alors qu`ils traversaient la Gaule, ils apprirent la mort de Palladius. St-Patrick fut immédiatement nommé Évêque et pris le bateau pour le nord de l`Irlande. Il connaissait bien cette région, que Palladius n`avait pas encore évangélisée. En moins de quinze ans, et malgré la résistance des chefs druides, la moitié nord de l`ile avait entendu la parole de Dieu. Des milliers d`habitants furent baptisés et des communautés religieuses virent le jour. St-Patrick gouverna cette nouvelle communauté chrétienne de ses quartiers épiscopaux en Ulster.
Le succès de son travail pastoral résidait dans son humilité, son éloquence et les nombreux miracles accomplis par son intercession. Il commença a travailler avec de nouveaux évêques arrivés dans le sud du pays en 439 et en 457. Ils se réunirent en synode afin d`émettre des directives et d`édicter des lois pour la nouvelle Église d`Irlande.

En moins d`une génération, St-Patrick avait converti l`ile a la foi. Convaincu de l`importance de la vie monastique, il présida à la fondation de nombreux monastères. Les «Confessions» sont la plus importante œuvre de St-Patrick, qui les rédigea en latin en 461 et 462. Il vécut jusqu'à un âge avancé et put voir les fruits de son travail.

Les moines irlandais : protecteurs et promoteurs de la civilisation occidentale

Au Cours du 6 et 7 eme siècles, les moines irlandais exercèrent une influence prépondérante sur la culture chrétienne et la travail d`évangélisation. Au début du 6 eme siècle, les monastères irlandais étaient les plus importants centres d`apprentissage de toute l`Europe. Les sciptoria et les bibliothèques des monastères irlandais sauvegardèrent une grande partie de l`héritage culturel gréco-romain, même si l`Irlande ne fut jamais colonisée par les Romains. Grace au commerce et a la venue de moines grecs, les Irlandais purent acquérir une certaine connaissance de la langue grecque, qui était à toutes fins utiles disparue d`Occident.  

( source : Histoire de l`Église – Révérend Peter Armenio)


















Église médiévale de Kylemore abbey en Irlande

MichelT

Date d'inscription : 06/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum