L'Eglise n'a pas à se ridiculiser avec la politique !

Aller en bas

L'Eglise n'a pas à se ridiculiser avec la politique !

Message par edelweiss le Lun 24 Avr 2017 - 10:17

Hier en France c'était les élections
Aujourd'hui il ne reste que deux candidats

Durant des mois les catholiques ont manifesté contre le  mariage pour tous, contre l'euthanasie, contre la procréation assistée.

Dans de nombreuses paroisses, il sera fait allusion au bon candidat à choisir pour les élections ou à celui à ne pas choisir.

Rendons nous compte du ridicule pour l'Eglise !
Il est possible qu'après avoir manifesté contre le mariage pour tous qu'il soit discrètement conseillé de voter pour un candidat qui est pour le mariage pour tous, qui est pour la procréation assistée et qui est pour l'euthanasie

Quelle situation grotesque et dévalorisante pour la crédibilité de l'Eglise !
Cela montre d'une manière évidente que l'Eglise doit rester neutre et ne pas faire de politique si elle veut rester crédible.

Elle doit rester ouverte à tous et apolitique.
Ces manifestations politiques contre ceci ou cela n'ont eu pour effet que de chasser de l' église : l'avortée, le grand malade qui souhaite l'euthanasie et que les enfants qui naîtront de la procréation assistée ne seront jamais baptisés etc...

C'est le Christ, la vie éternelle que l'Eglise doit annoncer !
avatar
edelweiss

Date d'inscription : 17/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Eglise n'a pas à se ridiculiser avec la politique !

Message par Hervé J. VOLTO le Mer 14 Fév 2018 - 14:37

Et si des communistes, donc atthés, pour ne pas dire des islamistes, anti-Chrétiens, viendraient au pouvoir en France, Madame, quelqu'un ne devrait-il pas incerner une poilitique Catholique ?

Mais qu'est-ce qu'une politique Catholique ? C'est une politique qui défend l'Eglise et la civilisation Chrétienne. Un Etat Catholique devrait mettre fin à la laïcité, en appeller à un nouveau Concordat, affirmer publiquement sa religiosité (processsions, pardons à la bretonne), défendre l'Eglise dans sa liberté et ses biens et assurer une législation Chrétienne : affrimation des préceptes Chrétiens dans la constitution, défense de la Vie de sa conception à sa fin naturelle, de la Sainteté du mariage, de l'enfance, de la santé, du droit au logement et de la propriété acquise par le travail ou par l'héritage, l'emploi justement, et ceux qui crééent des emplois en France : artisans, commerçants, agriculteurs/éleveurs/marins-pécheurs, petits et moyns entrepreneurs.

Et puisqu'une patrie, c'est tout ce qu'on aimé nos pères avant nous, nos villages, nos autels, nos tombeaux, cette patrie, nous l'a voulons Chrétienne. Souvenons-nous enfin que du baptême du Roi Clovis (An 496) à la Révolution dite Française (1789) où le Catholicisme ne fut reconnu comme religion d'état, nos Rois étaient dit Très Chrétiens (je vous renverrai aux exemple de Saint dagobert, Saint Charlemagne et de Saint Louis), la France était dite Fille Aînée de l'Eglise et nos ancêtres construisaient des cathédrales. Mais rien n'est irréversible : la Restauration (1814-1830), l'Ordre Moral (1871-1876) et la Révolution nationale (1940-1945) ont remis le Catholicisme comme religon d'Etat et virent l'Etat redevenir Chrétien.

Pour ma part, je suis Royaliste, Madame... et vous ?

Hervé J. VOLTO

Date d'inscription : 19/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum