Différentes représentations de la Trinité et du Christ au Moyen-Âge

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Différentes représentations de la Trinité et du Christ au Moyen-Âge

Message par MichelT le Mer 14 Juin 2017 - 21:00

Différentes représentations de la Trinité et du Christ au Moyen-Âge

Source : Le Goff – la civilisation de l`occident médiéval.

Le Christianisme, surtout depuis le concile de Nicée ( en l`an 325) offrait à l`adoration des fidèles un Dieu Un en trois personnes – la sainte Trinité – Père, Fils et Esprit-Saint.



La dévotion au St-Esprit semble surtout le fait des doctes, en tout cas avant le Bas Moyen-Âge où se multiplie les confréries et les hôpitaux placé sous l`invocation du St-Esprit. C`est Abélard qui fonde en 1122 un monastère dédié au St-Esprit, au Paraclet «Consolateur», ( représenté en Colombe) ce qui lui attire à l`époque de vive critiques. Les universités célébraient lors de leur rentrée solennelle, une messe du St-Esprit, inspirateur des arts libéraux mais cette dévotion s`inscrit dans une piété trinitaire très orthodoxe.







La main qui surgit du Ciel est surtout une représentation de Dieu le Père. Elle est l`origine un signe de commandement, le mot hébreu iad signifiant main et puissance. Cette main peut devenir parlante dans certaine scène ou s`adoucir en un geste de bénédiction, mais elle reste aussi le signe de la puissance de Dieu et de sa Justice. Les rois en ont hérité leur main de justice.



Le Christ était surtout représenté au début du Moyen-Âge sous la forme de l`agneau de Dieu tenant la croix ou l`étendard de la résurrection.







Au 13 eme siècle, l`évêque de Mende, Guillaume Durand disait : « Parce que Jean le Baptiste montra du doigt le Christ et dit : Voici l`Agneau de Dieu, quelques-uns peignaient le Christ sous l`apparence d`un agneau. Mais parce que le Christ est un homme réel, le Pape Adrien déclare que nous devons le peindre sous la forme humaine.»
L`époque carolingienne plus encline aux manifestations de puissance, qu`aux expressions d`humilité montre plutôt un Dieu de majesté ( le Roi des rois) sur son trône de puissance et de gloire(Pantocrator) . Les aspects de la vie du Christ avec les pauvres, ou les souffrances de la Passion sont moins en avant-scène.

Le Christ comme le Roi des rois et des hommes.
Tout pouvoir m'a été donné dans le ciel et sur la terre ( Matthieu 28,18)





La puissance de Dieu se manifestait dans la Création ( Genèse), dans le Triomphe (l`Agneau et la croix comme signe de victoire) les représentations du Jugement (le Christ de l`Apocalypse avec le glaive du Jugement). Le Créateur est appelé créateur par rapport à ses créatures comme le Maitre est appelé maitre par rapport à ses serviteurs.

Le Jugement - la séparation entre les bienheureux et les réprouvés



Le Christ pasteur des hommes - le bon berger



Le Christ en moulin et pressoir mystique signifiant le sacrifice fécondant du Christ





Le Christ en pélican qui se sacrifie pour ses enfants



Le Christ en Licorne comme symbole de pureté



Le Christ souffrant dans sa passion



Santo Volto de Lucques



Le Christ enfant et Notre-Dame


MichelT

Date d'inscription : 06/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum