Pèlerinage 2017 de Paris à Chartres – par une dame anglaise

Aller en bas

Pèlerinage 2017 de Paris à Chartres – par une dame anglaise

Message par MichelT le Ven 16 Juin 2017 - 18:41

Pèlerinage 2017 de Paris à Chartres

Publié le 14 Juin 2017 par Kathleen

Source : catholicism pure and simple (Traduction automatique)





Voila une semaine maintenant depuis le retour de mon dixième pèlerinage à Chartres! Encore une fois, dans les trois jours du week-end de la pentecôte, samedi 3 au lundi 5 Juin, nous avons marché 70 miles entre les deux magnifiques cathédrales dédié à Notre-Dame, Notre Dame de Paris et Notre-Dame de Chartres, avec environ 11.000 autres catholiques. (Et plus de 17 000 pèlerins ont participé à la dernière journée du pèlerinage). « La chrétienté en marche», comme beaucoup l'appellent, est sûrement l'un des événements les plus étonnants dans sa manifestation joyeuse de notre foi catholique et des valeurs catholiques traditionnelles .



Participants du chapitre britannique a la cathédrale de Chartres


Mardi, 7 Juin, 2017

Un cardinal américain a Chartres

Le Pèlerinage de la pentecôte connaît un énorme succès. Un nombre record marche de Paris à Chartres

Le pèlerinage de Notre-Dame de Chrétienté à Chartres, en France, s`est terminé lundi le 5 Juin ( Pentecôte) avec une magnifique messe pontificale offert par Son Éminence le Cardinal Raymond Burke, dans la cathédrale de Notre-Dame de Chartres.

Depuis 26 ans, je fais ce pèlerinage et je me souviens de mon vieil ami, Arnaud de Lassus (RIP), qui me décrivait comment était ce pèlerinage au commencement, quand lui et ses amis étaient arrivés dans la vieille ville il y a environ 35 ans, après avoir rajeuni l'ancien pèlerinage. Les premiers pèlerins ne furent même pas autorisés à entrer dans la cathédrale, mais ont été obligés de célébrer la messe traditionnelle latine en dehors de la porte fermée à clé de Notre-Dame de Chartres.

Je me demande si ces premiers pèlerins pouvaient imaginer qu'un jour des prélats de haut rang feraient une messe pontificale célébrée non seulement à Chartres à la fin du pèlerinage, mais aussi à Notre-Dame de Paris à ses débuts. Je me demande s'ils auraient jamais pu prévoir que des personnalités politiques de premier plan seraient présentes.
Auraient-ils imaginés que forcés d`être au-dehors de leur propre cathédrale,  35 ans plus tard, des pèlerins de partout dans le monde voyageraient des milliers de miles pour rejoindre les pèlerins sur la route de Chartres.

En raison de leurs humbles efforts, le pèlerinage de Chartres allait devenir un jour un événement international, plus que tout autre, montrant la vitalité d'un mouvement croissant de restauration catholique.

Les pèlerins de Chartres sont de ceux qui refusaient d'abandonner la foi de nos pères.




Le Cardinal Burke (Pèlerinage de Chartres 2017)

Cette année, quelque dix-sept mille pèlerins sont arrivés à Chartres le lundi de la Pentecôte. La procession dans la cathédrale comprenait plus de cent prêtres, moines et une poignée d'abbés, ainsi que l'évêque de Chartres, Michel Pansard, et, enfin, le cardinal Burke lui-même en tenue de cérémonie traditionnelle.

Juste devant le cardinal était le reliquaire contenant la gloire de Chartres, le voile de Notre-Dame. Il a été découvert, en même temps que la Vraie Croix par Sainte-Hélène, et a ensuite été donnée à Charlemagne par l'impératrice de Byzance, Irène. Son histoire est riche et méticuleusement chroniquée, depuis que le petit-fils de Charlemagne, Charles le Chauve, a donné le voile à Chartres au IXe siècle. Une analyse récente du carbone 14 du voile révèlent des preuves de pollen de Palestine du premier siècle sur sa surface.

C`était pour vénérer ce saint voile que les pèlerins du Moyen Age venaient; et pour la même raison, ils viennent encore aujourd'hui qui est celle de proclamer la Royauté du Christ. Et alors que le pèlerinage de Chartres était le quatrième plus populaire de la chrétienté, pendant un certain temps dans la dernière partie du XIXe siècle, sa popularité a commencé à faiblir. Son rajeunissement a été déclenché au début du 20ème siècle, quand un poète alors agnostique du nom de Charles Péguy se chargea de marcher de Paris à Chartres, à la recherche de l'intercession de la Mère de Dieu.

Sur les traces de Péguy

En mai 2017, plus d'une centaine d`américains ont franchi à nouveau l'Atlantique cherchant à trouver ce que Péguy avait trouvé. Comme lui, ils ont cherché à se placer dans les mains de la Mère de Dieu.

Comme Marcel Péguy, leurs enfants meurent aussi (spirituellement) dans le sens où leurs âmes sont sous l'assaut constant de ceux qui aiment mieux les voir morts que catholique. Comme Péguy, leur monde est au bord de la guerre, peut-être littéralement, mais certainement moralement et spirituellement. Comme Péguy, les pèlerins ne sont pas saints, ce qui est la raison pour laquelle au cours de cette offensive mondiale contre le mariage et la famille, contre l'enfant à naître, contre l'innocence des enfants et contre l'Église elle-même, ils ne reconnaissent pas de meilleur moyen de survivre à l'assaut que de tomber à genoux devant la mère de Dieu. La vue de la cathédrale est belle après trois jours de marche, de dormir sur le sol pendant deux nuits et le manger maigre du pèlerin. Sur la route de Chartres, c`est comme si la crise de l'Église n'a jamais eu lieu.

Un berger dans les camps

A la fin du deuxième jour de marche, la section américaine a fait son entrée dans le camp et nous avons été surpris de trouver le cardinal Raymond Burke, saluant chaque chapitre de la longue colonne des pèlerins. Après avoir été soumis à tant de moqueries pour sa forte défense du mariage et de la famille, ici dans le camp le cardinal a été salué comme un héros, et de nombreux pèlerins se mirent à genoux pour embrasser sa bague. Il semblait rempli de joie, comme si il avait trouvé ici l`église militante comme elle devrait l`être et qui assume pleinement sa foi catholique! Ce fut un beau moment, le cardinal et les pèlerins semblent se rassurer les uns des autres que tout n`est pas perdu et que, ensemble, nous allons garder la foi.







Le Chapitre américain de Guadalupe, 2017, avec l'évêque de Chartres, Michel Pansard

Le pèlerinage a pris fin à Notre-Dame de Chartres à la Pentecôte le lundi. Huit mille pèlerins dans la cathédrale et sept mille sur la place à l'extérieur. D'une seule voix l'assemblée  a chanté la chanson d'amour à Notre-Dame. Le pèlerinage était terminée,  avec le sol rocailleux, les sacs de couchage humides, la soupe maigre, le pain dur et la marche sans fin mais surtout les souvenirs heureux de cette grande aventure catholique qu`est le pèlerinage de Chartres.

Comment ont-ils survécu ces jeunes scouts catholiques avec leurs uniformes bleu et leur larges sourires? Comment ont-ils été épargnés de l'assaut tous azimuts sur l'innocence qui est le ressort du monde moderne? La réponse est évidente: Tout au long de leurs nouvelles petites vies qu'ils ont été à pied à Chartres chaque week-end de Pentecôte, ils y ont trouvé leur mère et sont placés allègrement sous sa protection.

A Chartres, Marie nous fait sienne à nouveau. Soyez Reine nous sommes a vous. Régnez en souveraine, chez nous.








Cathédrale Notre-Dame de Chartres





Cathédrale Notre-Dame de Paris

MichelT

Date d'inscription : 06/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum