Lutte pour le Zèle Chrétien et l`Église Militante

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Lutte pour le Zèle Chrétien et l`Église Militante

Message par MichelT le Sam 1 Juil 2017 - 16:06

Lutte pour le Zèle chrétien et l`Église militante


Action catholique – Une réflexion

Ce texte est un extrait d`un livre du centre d`Action catholique de Floride. (traduction)

Théologie et Lutte contre la Révolution anti-chrétienne.

Il devrait être évident actuellement que la Théologie ne doit pas uniquement se concentrer sur les choses de la Révélation et de la Rédemption mais qu’elle doit aussi s`occuper de la lutte contre la Révolution anti-chrétienne.

Même si cette idée semble perdue ou inconnue pour la génération actuelle cette question de défense contre la Révolution est capitale parce que elle concerne le Mystère d`Iniquité, les travaux de Satan et le programme de l`Antéchrist. L`importance est capitale à cause des violentes attaques que reçoit la vraie religion de la part de ce système d`iniquité.

Plusieurs, et cela même parmi des catholiques instruits ne voient pas cet état des choses parce que ils n`ont pas étudié adéquatement les Pères de l`Église, les travaux des Docteurs de l`Église et des Papes et n`ont pas acquis une vision du monde catholique. Les séminaires, les écoles, les collèges ne leur ont rien appris à ce sujet et leur esprit est confus pris dans des doctrines politiques, idéologiques ou historiques plutôt que dans une vision religieuse et théologique.

Pourtant l`étude de ces doctrines du mystère d`Iniquité sont capitales car elles sont en guerre permanente contre le Christ et son Église, contre sa divinité, contre sa doctrine, contre son corps mystique, contre son sacrifice perpétuel (l`Eucharistie) et contre le règne social du Christ. La Révolution anti-chrétienne est inspirée par Satan ( les anges déchus) disait le pape Pie IX ( dans Nostis et nobiscum – sur la destruction de la foi catholique en Italie en 1849) et son but final est la destruction et l`éradication de la foi chrétienne pour reconstruire sur ses ruines un ordre social païen. ( Comme cela était avant la venue du Christ)


St-Michel Archange - Prince des Milices célestes

Les catholiques doivent s`intéresser à l`ordre social tout autant qu`à l`ordre spirituel, a l`histoire et à la politique. Tout cela parce que les actions des hommes individuellement ou collectivement sont soient morales ou immorales. Les actions politiques et les faits historiques ont des conséquences sur la nation et sur l`Église et que le pouvoir politique influence aussi l`État de l`Église et la moralité publique en bien ou en mal.

Un droit et un devoir de résistance

Le Pape Léon XIII avertissait du danger de se retrouver dans un monde sans le Christ, dans un monde ou la douceur chrétienne aura disparue remplacée à nouveau par des doctrines de violence et de terreur( Pape Léon XIII – Tametsi – sur Jésus Notre Rédempteur – 1900)

Prier, rechercher la perfection chrétienne, lutter contre nos propres vices, rechercher la sainteté tout cela est excellent mais il ne faut pas oublier aussi le rôle obligatoire de l`Église dans la vie sociale et dans sa défense contre le mal organisé. La Foi catholique nous donne des devoirs autant dans la perfection de nous-même au plan individuel que dans la lutte pour la morale évangélique, la lutte pour le bien dans la vie sociale de la nation. Chaque Chrétien et Chrétienne a renoncé aux travaux de Satan par le pacte de Loyauté à Dieu donné au Baptême, à la Confirmation, et affirmé par la récitation du CREDO de la Foi.

Il n`est pas suffisant de déplorer seulement les maux de notre âge sans chercher à agir pour chercher à les enlever comme le faisait nos ancêtres. Dans nos pays chrétiens, le sort de nos pays et le futur de nos peuples est aux mains des prêtres et des laïcs chrétiens tout comme il l`était aux temps anciens. La passivité n`est pas la voie catholique, ni celle de la milice chrétienne et elle ne fut certainement pas celle des premiers chrétiens. La passivité n`est -elle pas un affront à Notre Seigneur Jésus-Christ qui est le Roi des rois. Le Seigneur Jésus-Christ n`a-t-il pas dit à ceux qui se tenaient passif sur la place du marché « Pourquoi restez-vous ici tous le jour sans travailler?» (Parabole des ouvriers a la vigne – Matthieu 20, 6) Et il les envoya travailler à sa vigne…

Les catholiques ne peuvent plus éviter ce combat. Il fait partie intégralement de la Foi catholique et de l`application des vertus, des bons travaux et de la renonciation aux travaux de Satan. Ce devoir incombe autant aux Prélats, aux prêtres et a tous les baptisés catholiques. La prière est très importante pour la défaite des forces anti-chrétiennes mais elle doit aussi être suivie d`instruction solide et d`action. La passivité est une sorte de fausse prudence, qui cache la timidité dans l`action et une certaine lâcheté, un manque de résolution, de circonspection, de sollicitude et de bon jugement. ( St-Thomas d`Aquin – Traité sur la prudence – Somme Théologique)

Dieu a donné à ses troupes des armes puissantes qui sont la Vérité (la doctrine chrétienne -  il faut l`apprendre), le St-Rosaire et l`action catholique.

L`Adoration du vrai Dieu et la recherche de la pureté par la lutte contre le péché est le premier pas pour sauver nos âmes et combattre l`apostasie sociale qui nous menace. Elle est la première étape mais elle n`est pas la seule.  La quête de la Perfection chrétienne consiste à conformer notre volonté à celle de Dieu et de son Église. Elle inclue autant la lutte contre le mystère d`iniquité qu`elle inclue le CREDO de la foi, l`Éthique chrétienne, les dévotions liturgiques, l`union intérieure avec Dieu ou la contemplation de sa divine majesté.

Il semble malheureusement que beaucoup de la fine fleur des catholiques baptisés dorment tandis que la tempête s`abat sur la Cité de Dieu (la société chrétienne) amenant la ruine des âmes et la destruction de la société chrétienne. Les laïcs chrétiens doivent faire leur salut dans la société et ceci implique la lutte chrétienne dans la vie sociale. Les laïcs chrétiens doivent s`instruire sérieusement sur la doctrine chrétienne, accomplir des œuvres de miséricorde ( voir les sept œuvre de miséricorde chrétienne), défendre l`Église de tous ses ennemis.

Il y a trois façons pour faire cela : Se fortifier dans l`Étude de la doctrine chrétienne avec les bonnes références, connaitre nos ennemis, se joindre avec le clergé et de bons chrétiens dans cette lutte.

L`Église dit avec justesse que la vie religieuse du Chrétien implique plusieurs travaux «mais que rien d`extraordinaire n`est généralement demandé. Dans l`action apostolique extérieure chacun de nous peut faire beaucoup plus, qu`il le pense. Il n`est pas nécessaire d`accomplir des choses importantes ou extraordinaires, plus hautes que les devoirs de votre état de vie, mais à l`intérieur des limites de l`accomplissement de ces devoirs, même dans les positions sociales les plus humbles, vous pouvez exercer un apostolat vrai et fructueux.» (Pie XII – Sommamente Gradita)

Dans l`État de crise de l`Église, la même Église demande un effort supplémentaire – Une grande diligence, un grand zèle et un grand courage. Tout comme dans le temps de paix et le temps de crise on ne demande pas la même attitude et si une ville fortifiée est sur la point d`être envahie le peuple doit-il continuer à dormir?

Beaucoup de catholiques ont peur de l`exercice de la foi dans le domaine social.

C`est un principe théologique établis que nous approuvons ce à quoi nous ne résistons pas. ( Melchior Cano, De Locis Theologicis). Si nous n`offrons aucune résistance militante au mal alors notre silence, notre indolence, notre passivité est vu par Dieu comme une approbation tacite du mal. Il faut alors résister à cette opposition organisée et agressive contre le Christ, son Église et la civilisation chrétienne. Chaque catholique ne doit pas rester indifférent quand la religion chrétienne et le bien public sont en danger. Ceux qui ont le plus reçu de Dieu, les plus belles qualités de chefs, d`intelligence, d`organisation, ect,  doivent faire plus, être en avant et montrer l`exemple.  

Ce que tout Chrétien doit comprendre, c`est que Dieu ne va pas nous libérer des maux si nous ne faisons pas notre part comme membre de son Église pour assumer notre part dans ce combat. ( L`homme a été laissé à son Conseil ( Il doit agir lui-même) disent les Écritures) C`est nous qui avons jurés serment de fidélité et d`obéissance – Un Roi serait-il content de voir des troupes et des sujets indolents qui après avoir jurés fidélités, a sa doctrine, a son chef, a son drapeau, ne font rien de ce qu`ils ont eux-mêmes jurés et même font le contraire?

«La vie sur cette Terre est un combat» nous dit Job dans l`Ancien Testament ( Job 7,1). Cette vie est une lutte permanente et contre les passions humaines, contre le péché, et contre le Monde  (l`assemblée des méchants). Le pape Pie XII avertissait : «Plus les ennemis de Dieu et des enseignements chrétiens montre de l`audace en combattant contre Jésus-Christ et contre son Église et plus nous devons résister, nous seulement les prêtres, mais tous les catholiques.» (Invicti athletae Christi – 1957)

La vraie religion recherche la sanctification et le salut (avoir la vie éternelle) mais elle implique aussi la messe, l`eucharistie, la confession, les sacrements, la gloire de Dieu dans le monde pour le bénéfice des âmes, la défense de l`Église, de la famille, du pays et aussi la conversion des nations. Le «monde» est souvent un territoire hostile à la Foi mais c`est précisément ce «monde» qui a besoin d`être transformer dans le Christ. Comment pouvons-nous «restaurer toutes choses dans le Christ» si nous nous isolons nous-même de ceux qui ont le plus besoin de Sa Miséricorde si nous n`allons pas vers les non-croyants, lutter spirituellement en territoire hostile, entrer en territoire ennemi, défier les fausses croyances et exposer les complots des mauvais?

Nous devons garder la foi dans nos cœurs, (prière, adoration, pénitences, dévotions) nous devons garder la foi dans la Maison de Dieu, dans nos Paroisses, mais aussi sortir de nos sanctuaires et maisons pour Christianiser et soutenir les droits de Dieu dans la société. Les armes sont la Vérité, la Foi, la Grace, la Justice chrétienne, la Charité chrétienne, la doctrine chrétienne et l`action concertée.

Vaines sont nos prières et dévotions, si nous ne cherchons pas sérieusement à vivre à la hauteur de la pureté de la doctrine chrétienne et des ordonnances du Roi des Rois.  Une tyrannie douce ( pour l`instant) est depuis longtemps engagée à la destruction des âmes et elle étrangle lentement l`Église, ses prêtres et son peuple, ses familles et ses enfants à la gorge. Quand les lois du pays deviennent différentes et en opposition des lois du Christ, quand elles deviennent des lois injustes visant à détruire la Foi, a perde les âmes, incitant à des actions interdites par les devoirs du Chrétien, alors la résistance devient nécessaire et l`obéissance a ces lois devient un crime et un péché. La résistance contre les Anges déchus et leurs coopérateurs humains qui sont au cœur même de nos institutions sociales et dirigent la vie publique vers l`apostasie totale et la ruine des âmes doit rester cependant dans les limites permises par l`Évangile.

Le Christianisme insiste sur l`obéissance aux autorités. Le pape Benoit XV explique en citant les Écritures : «Toute puissance sur cette terre vient de Dieu et elle sont ordonnées par Dieu. Tout pouvoir exercé par un homme, qu`il soit roi ou dans une autorité inférieure, a son origine en Dieu.» Voilà pourquoi l`Apôtre St-Paul expliquait l`obligation pour les chrétiens «d`obéir aux autorités non pas en toutes choses mais selon la religion en bonne conscience sauf si les autorités ordonne contre les lois et commandements de Dieu.» (Benoit XV encyclique Ad Beatissimi –  Novembre 1914)

« Sauf si les autorité ordonnent contre la loi divine.» C`est exactement à quoi nous sommes confrontés de nos jours. St-Augustin, ce grand docteur de l`Église avait instruit le peuple de Dieu à ce sujet. Il disait que les Chrétiens pouvaient servir les empereurs païens mais seulement à condition de ne pas aller contre la loi divine. L`église prêche obéissance et respect aux puissances humaines ordonnées par Dieu et elle est fidèle aux commandements du Seigneur Jésus-Christ quand il dit : «Donnez à César ce qui est à César et à Dieu ce qui est à Dieu.» (Matthieu 22,21)

Notons à propos de cette question que le Commandement de Dieu qui ordonne de donner à César ordonne aussi de donner à Dieu ce qui est à Dieu. La seconde partie de ce commandement est ignorée par les politiciens modernes et mondialistes. Dieu a comme Créateur des droits que plusieurs personnes en autorité refusent de lui donner. Il y a des limitations et même des prohibitions par des puissances terrestres qui sont dans les parlements, la justice, les écoles.

César ou les forces politiques n`ont aucun droit à un pouvoir absolu et aucun droit contre la souveraineté divine et la morale divine.




MichelT

Date d'inscription : 06/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum