Mes voies ne sont pas vos voies

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Mes voies ne sont pas vos voies

Message par etienne lorant le Sam 8 Juil 2017 - 16:46

Le samedi de la 13e semaine du temps ordinaire

Livre de la Genèse 27,1-5.15-29.
Isaac était devenu vieux, ses yeux avaient faibli il n’y voyait plus. Il appela Ésaü son fils aîné: «Mon fils !» Celui-ci répondit: «Me voici.»  Isaac reprit : « Tu vois : je suis devenu vieux, mais je ne sais pas le jour de ma mort. Prends donc maintenant tes armes, ton carquois et ton arc, sors dans la campagne et tue-moi du gibier. Prépare-moi un bon plat comme je les aime et apporte-le-moi pour que je mange, et que je te bénisse avant de mourir. »  Pendant qu’Isaac parlait ainsi à son fils Ésaü, Rébecca écoutait. Ésaü alla donc dans la campagne chasser du gibier pour son père. Rébecca prit les meilleurs habits d’Ésaü, son fils aîné, ceux qu’elle gardait à la maison ; elle en revêtit Jacob, son fils cadet. Puis, avec des peaux de chevreau, elle lui couvrit les mains et la partie lisse du cou. Elle remit ensuite entre ses mains le plat et le pain qu’elle avait préparés. Jacob entra chez son père et dit : « Mon père ! » Celui-ci répondit : « Me voici. Qui es-tu, mon fils ? » Jacob dit à son père : « Je suis Ésaü, ton premier-né; j’ai fait ce que tu m’as dit. Viens donc t’asseoir, mange de mon gibier ; alors, tu pourras me bénir. » Isaac lui dit : « Comme tu as trouvé vite, mon fils ! » Jacob répondit : « C’est que le Seigneur, ton Dieu, a favorisé ma chasse.» Isaac lui dit : « Approche donc, mon fils, que je te palpe, pour savoir si tu es bien mon fils Ésaü!» Jacob s’approcha de son père Isaac. Celui-ci le palpa et dit : « La voix est la voix de Jacob, mais les mains sont les mains d’Ésaü. »

Ésaïe 55
Que le méchant abandonne sa voie, Et l'homme d'iniquité ses pensées; Qu'il retourne à l'Eternel, qui aura pitié de lui, A notre Dieu, qui ne se lasse pas de pardonner. 8Car mes pensées ne sont pas vos pensées, Et vos voies ne sont pas mes voies, Dit l'Eternel. Autant les cieux sont élevés au-dessus de la terre, Autant mes voies sont élevées au-dessus de vos voies, Et mes pensées au-dessus de vos pensées.

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu 9,14-17.
En ce temps-là, les disciples de Jean le Baptiste s’approchent de Jésus en disant : « Pourquoi, alors que nous et les pharisiens, nous jeûnons, tes disciples ne jeûnent-ils pas ? » Jésus leur répondit : « Les invités de la noce pourraient-ils donc être en deuil pendant le temps où l’Époux est avec eux ? Mais des jours viendront où l’Époux leur sera enlevé; alors ils jeûneront. Et personne ne pose une pièce d’étoffe neuve sur un vieux vêtement, car le morceau ajouté tire sur le vêtement, et la déchirure s’agrandit.Et on ne met pas du vin nouveau dans de vieilles outres ; autrement, les outres éclatent, le vin se répand, et les outres sont perdues. Mais on met le vin nouveau dans des outres neuves, et le tout se conserve. »


Cy Aelf, Paris

Une découverte très intéressante et très riche d'un enseignement pour nous qui prions Dieu sans bien savoir ce que nous lui demandons... En effet, constatons-le : bien que ce soit par fraude que Jacob ait été présenté à Isaac pour recevoir l'onction, c'est lui tout de même lui qui était l'élu de Dieu. Autrement dit, dans le cas précis, malgré la fraude et l'abus de confiance envers le vieil Isaac, c'est tout de même la volonté de Dieu qui s'accomplit.

Ce cas étrange en rappelle un autre: lorsque les Juifs récriminèrent contre le prophète Nathan afin qu'il leur choisisse un roi "afin d'être gouvernés par lui comme les autres peuples", on présenta d'abord au prophète les enfants les plus robustes et les plus habilles, mais l'on cacha David - ce chétif enfant roux aux yeux bleus... dont on ne savait que faire et qu'on avait écarté en l'envoyant à l'écart pour garder les troupeaux... mais l'élu, c'était bien lui, David !

L’évangile de ce jour est tout aussi paradoxal . Le peuple juif attendait bel et bien un Messie qui seraient comme ils l'espéraient : Il chasserait les Romains, il établirait Israël comme la nation destinée à dominer le monde. Mais c'est bien sûr une autre royauté toute autre que Jésus est venu instaurer. Malheureusement pour eux les Juifs ne l'ont pas reconnu - et cependant, mais en le livrant aux Romains pour le faire mourir, ils ne feront qu'instaurer son règne sur tous les peuples du monde - nous en sommes tous les témoins.

.

etienne lorant

Date d'inscription : 25/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum