DISCOURS CHRÉTIEN PRONONCÉ PAR CHARLEMAGNE DANS UN CHAMP-DE-MARS

Aller en bas

DISCOURS CHRÉTIEN PRONONCÉ PAR CHARLEMAGNE DANS UN CHAMP-DE-MARS

Message par MichelT le Ven 1 Sep 2017 - 18:30

DISCOURS PRONONCÉ PAR CHARLEMAGNE DANS UN CHAMP-DE-MARS



Charlemagne réunissait fréquemment de nombreuses assemblées où délibéraient les grands de l'empire, clercs et laïques. L'exhortation pieuse que nous publions aurait été prononcée , d'après M. Pertz, au mois de mars de l'an 802, dans l'une de ces assemblées réunies à Aix-la-Chapelle. L'empereur paraît y congédier ses leudes.

Il est adressé à l'ensemble de la nation, aux évêques, aux chanoines, aux guerriers, aux femmes et aux enfants. Il résulte de ce texte que les femmes pouvaient assister aux grands plaids nationaux, et que les guerriers francs s'y rendirent quelquefois accompagnés de leur famille tout entière.

DISCOURS DU SEIGNEUR CHARLES, EMPEREUR.

Écoutez, frères bien-aimés ! nous avons été envoyé ici pour votre salut, afin de vous exhorter à suivre exactement la loi de Dieu et à vous convertir dans la justice et la miséricorde à l'obéissance aux lois de ce monde. Je vous exhorte d'abord à croire en un seul Dieu tout puissant, Père, Fils, et Saint-Esprit : Dieu unique et véritable, Trinité parfaite, Unité véritable, Dieu créateur des choses visibles et des choses invisibles, dans lequel est notre salut, et qui est l'auteur de tous biens. Croyez au Fils de Dieu fait homme pour le salut du monde, né de la Vierge Marie par l'opération du Saint-Esprit. Croyez que pour notre salut il a souffert la mort; que, le troisième jour, il est ressuscité des morts; qu'il est monté au ciel, où il est assis à la droite de Dieu.

Croyez qu'il viendra pour juger les vivants et les morts, et qu'il rendra alors à chacun suivant ses œuvres. Croyez en une seule Église, c'est-à-dire en la société des bons par tout l'univers; et sachez que ceux-là seuls pourront être sauvés, et qu'à ceux-là seulement le royaume de Dieu appartient, qui persévèrent jusqu'à la fin dans la foi, la communion et la charité de cette Église. Ceux qui à cause de leurs péchés sont exclus de cette Église, et ne reviennent pas vers elle par la pénitence, ne peuvent faire en ce siècle aucune action qui soit acceptée de Dieu. Soyez persuadés que vous avez reçu au baptême l'absolution de tous vos péchés. Espérez en la miséricorde de Dieu, qui nous remet nos péchés de chaque jour par la confession et la pénitence.

Croyez à la résurrection de tous les morts, à la vie éternelle, au supplice éternel des impies. Telle est la foi qui vous sauvera, si vous la gardez fidèlement et si vous y joignez les bonnes œuvres; car la foi sans les œuvres est une foi morte, et les œuvres sans la foi, même quand elles sont bonnes, ne peuvent plaire à Dieu. Aimez donc d'abord le Seigneur tout-puissant de tout votre cœur et de toutes vos forces; tout ce que vous croyez devoir lui plaire, accomplissez-le toujours, selon votre pouvoir, avec le secours de sa grâce; mais évitez tout ce qui lui déplaît; car il ment celui qui prétend aimer Dieu, et ne garde pas ses commandements.

Aimez votre prochain comme vous-mêmes ; et faites l'aumône aux pauvres selon vos ressources. Recevez les voyageurs dans vos maisons; visitez les pauvres, et soyez charitables pour les prisonniers; autant que vous le pourrez, ne faites de tort à personne, et ne vous accordez point avec ceux qui font tort à autrui; car il n'est pas mal seulement de nuire au prochain, il est mal encore de s'entendre avec ceux qui lui nuisent. Pardonnez-vous mutuellement vos offenses si vous voulez que Dieu vous pardonne vos péchés. Rachetez les captifs, secourez ceux qui sont injustement opprimés, défendez les veuves et les orphelins : prononcez des jugements conformes à l'équité; ne favorisez aucune injustice ; ne vous abandonnez point à de longues colères ; évitez l'ivresse et les festins inutiles.

Soyez humbles et bons les uns envers les autres; soyez fidèles à vos seigneurs; ne commettez ni vols, ni parjures, et n'ayez aucune entente avec ceux qui en commettent. Les haines, la jalousie et la violence nous éloignent du royaume de Dieu. Réconciliez-vous au plus tôt les uns avec les autres ; car, s'il est dans la nature de l'homme de pécher, s'amender est angélique, mais persévérer dans le péché est diabolique.

Défendez l'Église de Dieu et aidez-la, afin que les prêtres de Dieu puissent faire prier pour vous. Souvenez-vous de ce que vous avez promis à Dieu au baptême : vous avez renoncé au démon ( anges déchus) et à ses œuvres; ne retournez point vers lui, ne retournez point aux œuvres auxquelles vous avez renoncé; mais demeurez dans la volonté de Dieu comme vous l'avez promis, et aimez Celui qui vous a créés et par lequel vous avez eu tous les biens. Que chacun serve Dieu fidèlement dans la place où il se trouve. Que les femmes soient soumises à leurs maris, en toute bonté et pudeur; qu'elles se gardent d'actes déshonnêtes, qu'elles ne commettent point d'empoisonnements et ne se livrent point à la cupidité, car ceux qui commettent ces actes sont en révolte contre Dieu. Qu'elles élèvent leurs fils dans la crainte de Dieu, et qu'elles fassent l'aumône suivant leurs fortunes, d'un cœur bon et joyeux.

Que les maris aiment leurs femmes et ne leur disent point de paroles déshonnêtes; qu'ils dirigent leurs maisons avec bonté et qu'ils se réunissent plus souvent à l'église. Qu'ils rendent aux hommes ce qu'ils leur doivent sans murmure, et à Dieu ce qui est à Dieu, de bonne volonté. Que les fils aiment leurs parents et les honorent. Qu'ils ne leur désobéissent point, et qu'ils se gardent du vol, de l'homicide et de la fornication; qu'ils prennent, quand ils auront atteint l'âge du mariage, une femme légitime, à moins qu'ils ne préfèrent entrer au service de Dieu. Que les clercs et les chanoines obéissent diligemment aux commandements de leurs évêques; qu'ils gardent leur résidence, et n'aillent point d'un lieu à un autre.

Qu'ils ne se mêlent point aux affaires du siècle. Qu'ils conservent la chasteté : la lecture des saintes Écritures doit les rappeler fréquemment au service de Dieu et de l'Église. Que les moines soient fidèles aux promesses qu'ils ont faites à Dieu ; qu'ils ne se permettent rien de contraire à la volonté de leur abbé; qu'ils ne se procurent aucun gain honteux. Qu'ils sachent par cœur leur règle et la suivent régulièrement, se rappelant que, pour un grand nombre, il eût mieux valu ne pas prononcer de vœu que de ne pas accomplir le vœu prononcé. Que les ducs, les comtes et les juges soient justes envers le peuple, miséricordieux envers les pauvres, qu'ils ne vendent point la justice pour de l'argent, et qu'aucune haine particulière ne leur fasse condamner les innocents. Qu'ils aient toujours dans le cœur ces paroles de l'Apôtre : Il nous faudra comparaître tous devant le tribunal du Christ, où chacun sera jugé selon ses œuvres, bonnes ou mauvaises. Ce que le Seigneur a exprimé par ces paroles : Comme vous aurez jugé, ainsi vous serez jugé vous-même, c'est-à-dire, soyez miséricordieux afin que Dieu vous fasse miséricorde. Il n'y a rien de secret qui ne doive alors être connu, rien de caché qui ne doive être découvert.

Au jour du jugement nous rendrons compte à Dieu de toute parole inutile. Efforçons –nous donc, avec le secours de Dieu, de lui plaire dans toutes nos actions, afin qu'après la vie présente nous méritions de nous réjouir dans l'éternité avec les saints du Seigneur.

Cette vie est courte, et l'heure de la mort est incertaine; qu'avons - nous autre chose à faire, sinon à nous tenir toujours prêts ? N'oublions pas combien il est terrible de tomber entre les mains de Dieu. Par la confession, la pénitence et l'aumône nous rendons le Seigneur miséricordieux et clément; s'il nous voit revenir vers lui de tout cœur, il aura aussitôt pitié de nous et nous fera miséricorde. Seigneur, accordez - nous les prospérités de cette vie, et l'éternité de la vie future avec vos saints. Que Dieu vous garde, frères bien-aimés !


MichelT

Date d'inscription : 06/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum