Réfugiés

Aller en bas

Réfugiés

Message par jaimedieu le Ven 8 Sep 2017 - 17:56

Merci à tous pour vos prières. Je travaille de concert avec madame Alessandra Santopadre, qui est en charge de l'accueil des demandeurs d'asiles et des réfugiés à l'Archevêché de Montréal. Plusieurs centres appartenant à l'Église ont été modifiés pour recevoir les demandeurs d'asile en provenance des Etats-Unis. Madame Santopadre a quitté Montréal en début de semaine pour Bruxelle qui insistait déjà depuis un certain temps à la rencontrer.

Je crois qu'il est inutile de vous mentionner qu'on ne sait plus ou donner de la tête. Les histoires de vie que j'entends sont de plus en plus complexe, puisque les personnes ayant déjà leur statut de réfugiés - comme les réfugiés de guerre - sont laissé pour compte au profit des demandeurs d'asile, subventions oblige....Alors je reçois des personnes qui ont été délaissées et souvent, ont reçu qu'une intervention de base. Par exemple: ce matin j'ai reçu une personne originaire du Rwanda, la famille a été parrainée par les Jésuites. Ceux-ci ne pouvant payer que le logement, faute de ressources. J'ai payé de ma poche des articles urgents pour la maman et ses deux filles adolescentes, comme du savon, du champoing, des articles sanitaires, etc. La famille, 7 personnes dans un 5 et demi, mangeait une fois par jour seulement...Les parents ont vécu le génocide, monsieur est suivi en alternance par une psychologue et moi.

Je tenais à vous donner un exemple de la situation sur le terrain. Pour les demandeurs d'asiles, ils reçoivent déjà leur permis de travail, mais plusieurs ne parlent même pas français, donc pas de travail. Pour en rajouter, nous aidons ces personnes, sauf qu'Emploi Québec ne reconnaît pas notre travail auprès des demandeurs d'asiles, on ne peut enregistrer nos suivis à Emploi Québec.

Merci de nous soutenir, certains intervenants commencent à souffrir su "syndrome de compassion" et doivent arrêter de travailler. quoiqu'il m'est difficile de venir sur le site présentement, vous êtes tous dans mes pensées et ce, régulièrement. Je reviendrai dès que possible, présentement on se prépare à une autre vague de demandeurs d'asiles venant des Etats-Unis, puisque 800,000 enfants nés de personnes sans statut réguliers vont voir leur visa temporaire se terminer d'ici un mois, sans compter tous les mexicains que Trump veut jeter dehors.

Cependant, le recours à l'Église dans le cadre de cette crise est assez étonnant. La situation fait que les intervenants sur le terrain n'ont d'autre choix que d'accorder du crédit à celle-ci pour son implication (transformation de presbytères en maison d'accueil avec lits, repas, etc.) Je prie pour que cette situation soit une occasion pour les fidèles de "reprendre leur place" au sein de la société!
UDP
avatar
jaimedieu

Féminin Date d'inscription : 02/03/2011
Age : 61
Localisation : Montréal, Québec Canada

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réfugiés

Message par Titi le Ven 8 Sep 2017 - 20:29

Udp
avatar
Titi

Date d'inscription : 28/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réfugiés

Message par Rémi le Sam 9 Sep 2017 - 18:53

Udp

_________________
Mon site Web : Garde des trois Blancheurs

Pour la défense de notre Église, une, sainte, catholique et apostolique
avatar
Rémi
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 08/02/2008
Localisation : Canada, Québec

http://triumcandorumcustodia.org/index.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réfugiés

Message par Titi le Mar 19 Déc 2017 - 9:51

Une sainte que l'on peut prier pour les migrants :

Sainte Françoise-Xavière Cabrini, la patronne des émigrés si chère au Pape

Aujourd'hui 18 décembre est célébrée la Journée internationale des migrants. L'occasion de rappeler la vie de Sainte Françoise-Xavière Cabrini dont nous fêtons le centenaire de la mort cette année. Le Saint-Père, fils d’émigrés, souligner souvent la brûlante actualité de son charisme et de son message pour l’Église et la société toute entière.
Sainte Françoise-Xavière Cabrini (1850-1917) s’est toute sa vie consacrée aux migrants, montrant autour d’elle comment « accueillir, protéger, encourager et intégrer » ces frères et sœurs dans le désarroi. Cent ans après sa mort, son témoignage extraordinaire est plus que jamais d’actualité et l’occasion pour le pape François, fils d’émigrés, de lui rendre hommage et d’exhorter à suivre son exemple « extraordinaire » face aux déplacements historiques que le monde connait aujourd’hui. Ces hommes et ces femmes attendent, « sous nos yeux » de trouver « des mains ouvertes et des cœurs accueillants » comme les siens, a souligné le Pape en recevant, samedi dernier, 9 décembre, 250 soeurs missionnaires du Sacré-Cœur de Jésus, la congrégation qu’elle a fondée en 1880.

D’une santé pourtant si fragile

Treizième enfant d’une famille aisée de la banlieue milanaise, Francesca Cabrini se consacre à l’accueil des Italiens qui émigraient en Amérique par millions entre 1901 et 1913, dans des conditions dramatiques. Pour le Saint-Père, la sainte donne l’exemple d’une « vraie vocation », en s’oubliant elle-même pour s’abandonner « pleinement » à l’amour de Dieu, malgré une santé très fragile.

Elle rêvait d’évangéliser la Chine sur les traces de son modèle, saint François Xavier, dont elle avait pris le nom. Mais Léon XIII en décida autrement. Elle traverse vingt-quatre fois l’Atlantique, partageant l’inconfort et les insécurités de ses compatriotes. En Amérique, elle s’occupe des orphelins et des malades, fonde des écoles et des communautés, des dispensaires et des hôpitaux, d’abord à New York, puis à Chicago avant de s’étendre sur tout le territoire, jusqu’en Argentine. Naturalisée américaine en 1909, elle meurt d’épuisement en 1917, laissant derrière elle une trentaine de maisons dans huit pays. Elle est canonisée par le pape Pie XII le 9 juillet 1946, devenant la première sainte des États-Unis.

À pied, en train, par bateau, à cheval…

« Les migrants ont certainement besoin de bonnes lois, de programmes de développement, d’organisation », mais « avant tout d’amour, d’amitié, de proximité humaine ; ils ont besoin d’être écoutés, regardés dans les yeux, accompagnés », a déclaré le pape François en recevant la nouvelle génération des missionnaires du Sacré-Cœur de Jésus. Mère Cabrini, a-t-il rappelé, avait « le courage de regarder dans les yeux les enfants orphelins qui lui étaient confiés, les jeunes sans travail qui étaient tentés de se criminaliser, les hommes et les femmes exploités pour les travaux les plus humble ».

À pied, en train, par bateau, à cheval… Françoise-Xavière menait une vie vertigineuse. Son seul but : « Propager la force de l’Évangile » qui avait « dilaté » son cœur pour qu’il appartienne à tous. Cent ans après sa mort, le Saint-Père exhorte tous ceux et toutes celles qui partagent le charisme « plein d’amour et d’intelligence » de la sainte à poursuivre son action en sachant « saisir les signes de notre temps, les lire et les vivre à la lumière de la Parole de Dieu, de façon à donner une réponse qui arrive au cœur de chaque personne ».

Un esprit prophétique

Ce n’est pas la première fois que le pape François fait allusion à la sainte cette année : dans son message pour la 51e Journée mondiale de prière pour la paix, publié le 24 novembre dernier, et plus largement développée, le 29 août, dans une lettre adressée aux sœurs missionnaires du Sacré-Cœur de Jésus, devant se réunir en assemblée générale à Chicago, le mois suivant. Le Saint-Père a également signé la préface d’une biographie écrite par l’historienne Lucetta Scaraffia, intitulé Entre terre et ciel (« Tra terra e cielo »), soulignant les qualités féminines de la sainte et son esprit prophétique qui lui ont permis de saisir les aspects les moins positifs de la modernité, aspects dont les pauvres de la terre paient les frais, déplore-t-il, et que « les intellectuels et les hommes politiques ne veulent pas voir ».

https://fr.aleteia.org/2017/12/18/sainte-francoise-xaviere-cabrini-la-patronne-des-emigres-si-chere-au-pape/
avatar
Titi

Date d'inscription : 28/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réfugiés

Message par jaimedieu le Dim 18 Fév 2018 - 15:44

Bonjour à tous,

comme vous l'avez sûrement remarqué, je ne suis pas toujours régulière dans mes posts quotidiens. Je viens encore faire appel à vous aujourd'hui.

Avec l'incident à la Mosquée de Québec, les réfugiés d'origine syrienne se sentent délaissés plus que jamais. Ils ne comprennent pas pourquoi le Québec a accordé 4 jours de réflexions à cette évènement. Sans minimiser la gravité de cette tuerie, plusieurs, j'insiste, plusieurs ont manifesté de la détresse et de la colère dans mon bureau et même dans une école de francisation.
Ceux-ci ne comprennent pas pourquoi on ne parle jamais des horreurs de la guerre en Syrie, particulièrement concernant la destruction d'un patrimoine vieux de 3,000 ans. La semaine dernière, j'ai reçu un couple, que j'accompagne depuis l'été dernier. Leur église, fondée et bâtie par les disciples de St-Marc, a été bombardé. Elle est complètement détruite. Il faut comprendre que les personnes que je reçois sont presque toutes originaire de Damas et des environs, le cartier "chrétien", qui date de l'époque romaine, était très représentatif et cher à leur cœur, puisque ceux-ci vivaient littéralement aux endroits ou les apôtres ont vécus. Lorsqu'ils écoutent l'évangile ou les actes des apôtres à la messe, ces gens ne reçoivent pas ces paroles comme nous. Plusieurs endroits cité dans les textes parlent de chez eux!

Par ailleurs, je prépare un projet avec monsieur Kassab, un artiste originaire de Syrie. Il enseigne la guirare et la peinture. Il a souvent exposé à Paris. Durant les deux ans ou il était coincé à Damas, monsieur a accompagné les enfants syriens qui étaient blessés, physiquement et/ou psychiquement. Il leur a appris à transcender leurs peurs en leur montrant comment dessiner des paysages de leur pays tels qu'ils se souvenaient "avant". Des arbres, des fleurs, etc. pour que ceux-ci puissent "se retourner vers le beau".

J'ai rencontré une policière de la SPVM (police de Montréal) jeudi dernier durant une réunion. J'ignore pourquoi celle-ci a été mandaté pour assister à ce genre de réunion, c'est la première fois qu'un policier prend part à une rencontre avec des professionnels. Quoi qu'il en soit, je n'ai pas été manger avec mes collègues comme à l'accoutumé. J'ai choisi d'aller manger seule, je devais faire des appels pour un dossier de crise. Soudain, cette policière entre dans ce petit restaurant et demande à s'assoir avec moi. Je lui partage mon projet. Il s'agit de demander aux réfugiés en fin de francisation d'écrire un petit texte sur l'histoire de la Syrie afin de faire connaître ce pays, ses richesses et surtout son Histoire religieuse. Ce livre sera agrémenté de photos de certaines peintures de monsieur Kassab. Les fruits de la vente serviront en partie à couvrir les frais d'impression (c'est possible de le faire éditer par "Les Presses de l'UQAM, beaucoup de réfugiés syriens sont en francisation présentement à l'université) et le reste de l'argent servira à acheter des prothèses our les enfants syriens qui en ont besoins.
Eh bien, cette policière devais justement assister à une réunion des vétérants de guerre lundi, c'est-à-dire demain!
Elle a immédiatement texté à la personne en charge de l'inscription des policiers et lui a demandé de m'inscrire à la réunion pour qu'elle puisse m'introduire à des personnes de l'association des amputés de guerre! Je serai donc là demain matin.
S'il-vous-plaît, priez pour que Dieu accorde des fonds à mon programme A.I.D.E. La Croix-Rouge n'a même pas payé le dernier versement de l'année dernière. Je n'ai aucun fonds pour couvrir mes déplacements, organiser quoi que ce soit et la ressource pour laquelle je travaille ne pourra plus soutenir mon programme. Souvent je travaille bénévolement, y compris les fins de semaine comme hier par exemple. Il m'a été impossible de commencer la rédaction d'un travail d'université que je dois envoyer par courriel ce soir. Je suis seule, nous n'avons pas les fonds pour payer ne serait-ce qu'un stagiaire à temps partiel.

Merci encore une fois,
jaimedieu
avatar
jaimedieu

Féminin Date d'inscription : 02/03/2011
Age : 61
Localisation : Montréal, Québec Canada

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réfugiés

Message par Rémi le Lun 19 Fév 2018 - 21:38

Udp.

Il est clair que les médias et les gouvernements soutiennent l'islam et dédaignent parler du christianisme, quand ils en parlent ce n'est pas pour lui lancer des fleurs mais pour l'abaisser et souhaiter sa disparition, ils se réjouissent de voir sa lente disparition du moyen-orient, c'est pourquoi ils en font si peu de cas pour que ce génocide passe inaperçu et aille jusqu'à sa fin.

_________________
Mon site Web : Garde des trois Blancheurs

Pour la défense de notre Église, une, sainte, catholique et apostolique
avatar
Rémi
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 08/02/2008
Localisation : Canada, Québec

http://triumcandorumcustodia.org/index.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réfugiés

Message par edelweiss le Mar 20 Fév 2018 - 11:52

Le problème en France est différent et il est très intéressant de savoir comment les choses se passent à l'étranger.

Dans ma ville il y a eu un camp de migrants mais pas des Syriens plus des Albanais, macédoniens etc... et plus des musulmans.
Ils vivaient dans des conditions effroyables dans le froid.
Des toiles de bâches et des cartons étaient transformés en tente. Ils dormaient dans la boue direct sur le sol sans même parfois de couvertures. La police est intervenue car ils se battaient entre eux au couteau  Il y a même eu dans le camp une épidémie d'une maladie d'un autre âge.
Très certainement pour éviter les décès lorsqu'il a fait si froid ils ont été relogés dans des gymnases
Ils étaient alimentés par des associations

C'est une honte de voir cela en France et de penser que des passeurs pour se faire de l'argent profitent de la misère humaine pour faire rêver d'un eldorado qui n'existe pas
avatar
edelweiss

Date d'inscription : 17/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réfugiés

Message par jaimedieu le Mar 20 Fév 2018 - 15:11

Présentement nous recevons des éthiopiens expulsés par Israël. (Source: Service jésuite des réfugiés). Ceux-ci parlent à peine l'anglais. Ils s'expriment uniquement dans leur dialecte. Ce pays a commencé à bombarder sérieusement la Syrie pour déloger Bashar. Ça non plus on n'en parle pas....

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2018/01/09/97001-20180109FILWWW00041-syrie-bombardements-israelien.php

http://quebec.huffingtonpost.ca/2018/01/03/israel-lance-un-programme-dexpulsion-de-dizaines-de-milliers-de-migrants_a_23323268/
avatar
jaimedieu

Féminin Date d'inscription : 02/03/2011
Age : 61
Localisation : Montréal, Québec Canada

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réfugiés

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum