Le Général Franco etait-il un dictateur comparable à des hommes comme Hitler ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le Général Franco etait-il un dictateur comparable à des hommes comme Hitler ?

Message par Shon13 le Sam 9 Déc 2017 - 14:57

Selon wikipedia :

Francisco Franco Bahamonde, né le 4 décembre 1892 à Ferrol et mort le 20 novembre 1975 à Madrid, est un militaire et homme d'État espagnol. Durant la guerre d'Espagne, il s'impose comme chef du camp nationaliste qui remporte la victoire sur les républicains. De 1939 à 1975, il dirige un régime politique dictatorial (État franquiste) avec le titre de Caudillo (chef ou guide) : « Generalísimo Francisco Franco, Caudillo de España por la Gracia de Dios ».

Par la suite des historiens ont considérés le général Franco comme étant un dictateur comparable à des hommes comme Hitler (...) et selon Wikipédia encore


Le 4 novembre 2005, un projet de Recommandation émanant de la Commission des questions politiques de l'assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe déclare la « Nécessité de condamner le franquisme au niveau international »27.
Ce projet, qui devrait être débattu en mars en commission permanente de l'assemblée, soutient que « la violation des droits de l'Homme n’est pas une affaire interne qui ne concerne que l'Espagne seule », raison pour laquelle « le Conseil de l’Europe est prêt à engager un débat sérieux sur ce sujet au niveau international ».
En outre, le projet de rapport recommande au Conseil des ministres de déclarer le 18 juillet 2006 comme journée officielle pour condamner le régime franquiste.



Mais la question se pose si cette homme et son régime étaient vraiments aussi mauvais (par rapport à d'autres entre autres...) et est ce vraiment raisonnable  et juste de  le diaboliser autant ? Une chose en tout cas est que cet homme parait avoir eu des bonnes relations avec l’Église catholique (...). Pour ma part, je ne peux pas prétendre connaitre en détails son histoire et celle du régime qu'il a dirigé mais si je me base sur le peu que je connais et sur son testament (ci-dessous), il me semble qu'il n’était peut être pas aussi mauvais que cela.

J'ai voulu partagé ce sujet sur ce forum car  l'histoire de l'homme est aussi intimement lié à celui de l’Église catholique en Espagne et il me semble comme j'ai déjà remarqué que il y a peut être de l’exagération et  de l'injustice dans la diabolisation qu'on a fait de lui et du régime qu'il a dirigé.  


Testament du Général Francisco Franco

Au moment où arrive pour moi l’heure de rendre ma vie au Très-Haut et de comparaître devant Son Jugement sans appel, je demande à Dieu de m’accueillir avec clémence en Sa Présence, car j’ai voulu vivre et mourir en catholique.

C’est dans le nom du Christ que j’ai placé mon honneur, et ma volonté constante fut d’être un fils fidèle de l’Eglise, dans le sein de laquelle je vais mourir. Je demande pardon à tous, comme je pardonne de tout cœur à tous ceux qui se déclarèrent mes ennemis, sans que je les eusse considérés comme tels.
Je crois et je désire ne pas avoir eu d’autres ennemis que ceux qui le furent de l’Espagne, pays que j’aime jusqu’à mon dernier instant et que j’ai promis de servir jusqu’à mon dernier souffle de vie, que déjà je sais proche.

Je veux remercier ceux qui ont collaboré avec enthousiasme, désintéressement et abnégation à la grande entreprise de faire une Espagne unie, grande et libre. Au nom de l’amour que je ressens envers notre Patrie, je vous demande de persévérer dans l’unité et la paix et d’entourer le futur Roi d’Espagne, Don Juan Carlos de Bourbon, de la même affection et loyauté que vous m’avez offertes et de lui offrir, en toutes occasions, le même appui de collaboration que j’ai reçu de vous. N’oubliez pas que les ennemis de l’Espagne et de la civilisation chrétienne sont vigilants.

Veillez, vous aussi, et dans ce but abandonnez, face aux suprêmes intérêts de la Patrie et du peuple espagnol, tout intérêt personnel. Ne renoncez pas à atteindre la justice sociale et la culture pour tous les espagnols, et faites de cela votre objectif primordial.

Maintenez l’unité des terres d’Espagne, exaltant la riche multiplicité de ses régions, qui font la force de l’unité de la Patrie.

Je voudrais, en mon dernier instant, unir les noms de Dieu et de l’Espagne, et vous serrer tous dans mes bras pour crier ensemble, pour la dernière fois, au seuil de ma mort :
Debout l’Espagne ! Vive l’Espagne !
(Arriba España ! Viva España !).

Général Francisco Franco. Madrid, 20 novembre 1975
avatar
Shon13

Masculin Date d'inscription : 10/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Général Franco etait-il un dictateur comparable à des hommes comme Hitler ?

Message par MichelT le Sam 9 Déc 2017 - 20:21

Je n`en connais pas assez pour me prononcer avec certitude. C`était un époque spéciale avec la montée des régimes fascistes de Mussolini en Italie et de Adolph Hitler en Allemagne nazie. L`URSS et les communistes internationaux présent partout en Occident avaient comme rêve de transformer le monde occidental en «paradis socialo-communiste». L'Espagne était comme pris entre les deux? Franco a chercher a sauver l'Espagne nationale et catholique des communistes mais a reçu le soutien de Hitler qui s`est servi de l'Espagne comme d`un champ d`expérimentation pour ses armes nouvelles. Je ne soutien en rien les nazis et les fascistes de Mussolini, mais Franco avait-il le choix des moyens, ca je ne sais pas.

C`est un sujet délicat a cause de cette époque spéciale.

Le catholique américain William Thomas Walsh a beaucoup écrit sur ce sujet. Il a fait plusieurs livres très bons livres du point de vue catholique.

Les livres de Thomas Walsh sont:

The Last Crusader -Isabella of Spain.
Philip II - d`Espagne
Character of the Inquisition
St-Thérèse d`Avila
La actual situation de Espana - 1944 ( sur la guerre civile en Espagne entre internationalistes socialo-communistes et nationalistes espagnols)
El caso crucial de España - 1946
Our Lady of Fatima (1947)
St-Peter the Apostle (1948)

MichelT

Date d'inscription : 06/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Général Franco etait-il un dictateur comparable à des hommes comme Hitler ?

Message par Shon13 le Dim 10 Déc 2017 - 18:20

Merci pour ces informations MichelT.   A mon avis, concernant sa relation avec Hitler, On peut  faire apparemment  les hypothèses suivants : Hitler a probablement penser que Franco était plus ou moins comme lui et /ou serait utile pour lui dans la suite dans ses projets c’est pourquoi il l’a aidé. Et d’un autre coté, Franco dans l’occasion a peut être juste su tiré un bien du mal et peut être aussi qu’il n’avait pas trop le choix comme vous avez dit. En tous cas,  la suite de l’histoire a montré que leur relation n’était pas destiné à perduré et apparemment il était très différent au moins du point de vue idéologique. Selon wikipédia

«Franco n'est ni phalangiste, ni carliste, ni fasciste, ni libéral, ni démocrate-chrétien. Ce n'est pas un idéologue mais un militaire conservateur, déçu tout à la fois par Alphonse XIII et par la République. Sa tactique repose sur son prestige personnel. Elle consiste à s'entourer de toutes les familles idéologiques de son camp et à arbitrer leurs conflits sans jamais souscrire personnellement à aucune tendance. Sa conception de la société et de l'État est dans la lignée de la pensée de Juan Donoso Cortés.  Il voulait un État et un gouvernement en accord avec les anciens principes de l'Église catholique. L'anticommunisme constitue l'autre grand pilier de sa politique. Franco considère insensée la guerre mondiale qui oppose les peuples de l'Europe au seul profit de l'Union soviétique. Il lui paraît qu'il y a deux guerres : une, légitime, celle de l'Europe contre le communisme (ce qui explique l'envoi de la Division bleue en réponse aux Brigades internationales), l'autre, illégitime, entre les Alliés et l'Axe. Selon l'historien américain Robert Paxton, Franco était « d'une hostilité maladive à la démocratie, au libéralisme, au sécularisme, au marxisme et tout spécialement à la franc-maçonnerie ». Selon Pierre Milza, si ce régime ne répond pas, du fait de son appui principal sur l'armée et l'Église, à la définition du fascisme tel qu'il s'est installé dans l'entre-deux guerres en Italie et en Allemagne, en termes de répression il a sans doute été beaucoup plus sanglant que le totalitarisme mussolinien.    

En tous cas, comme vous avez dit, le sujet est plus ou moins assez délicat.
avatar
Shon13

Masculin Date d'inscription : 10/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Général Franco etait-il un dictateur comparable à des hommes comme Hitler ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum