Fête de la conversion de saint Paul, apôtre

Aller en bas

Fête de la conversion de saint Paul, apôtre

Message par etienne lorant le Jeu 25 Jan 2018 - 20:00

Livre des Actes des Apôtres 22,3-16.
En ces jours-là, Paul dit au peuple : « Je suis Juif, né à Tarse en Cilicie, mais élevé ici dans cette ville, où, à l’école de Gamaliel, j’ai reçu une éducation strictement conforme à la Loi de nos pères ; j’avais pour Dieu une ardeur jalouse, comme vous tous aujourd’hui. J’ai persécuté à mort ceux qui suivent le Chemin du Seigneur Jésus ; j’arrêtais hommes et femmes, et les jetais en prison ; le grand prêtre et tout le collège des Anciens peuvent en témoigner. Ces derniers m’avaient donné des lettres pour nos frères de Damas où je me rendais : je devais ramener à Jérusalem, ceux de là-bas, enchaînés, pour qu’ils subissent leur châtiment. Donc, comme j’étais en route et que j’approchais de Damas, soudain vers midi, une grande lumière venant du ciel m’enveloppa de sa clarté. Je tombai sur le sol, et j’entendis une voix  dire: “Saul, Saul, pourquoi me persécuter?” Et  je répondis : “Qui es-tu, Seigneur ? – Je suis Jésus le Nazaréen, celui que tu persécutes.” Ceux qui étaient avec moi virent la lumière, mais n’entendirent pas la voix de celui qui me parlait. Alors je dis : “Que dois-je faire, Seigneur ?” Le Seigneur me répondit : “Relève-toi, va jusqu’à Damas ; et là on te dira tout ce qu’il t’est prescrit de faire.” Comme je n’y voyais plus rien, à cause de l’éclat de cette lumière, je me rendis à Damas, conduit par la main de mes compagnons.Or, Ananie, un homme religieux selon la Loi, à qui tous les Juifs résidant là rendaient un bon témoignage, vint se placer près de moi et me dit : “Saul, mon frère, retrouve la vue.” Et moi, au même instant, je retrouvai la vue, et je le vis. Il me dit encore : “Le Dieu de nos pères t’a destiné à connaître sa volonté, à voir celui qui est le Juste et à entendre la voix qui sort de sa bouche. Car tu seras pour lui, devant tous les hommes, le témoin de ce que tu as vu et entendu. Et maintenant, pourquoi tarder ? Lève-toi et reçois le baptême, sois lavé de tes péchés en invoquant son nom.” »


Évangile de Jésus-Christ selon saint Marc 16,15-18.
En ce temps-là, Jésus ressuscité se manifesta aux onze Apôtres et leur dit : « Allez dans le monde entier. Proclamez l’Évangile à toute la création.Celui qui croira et sera baptisé sera sauvé ; celui qui refusera de croire sera condamné. Voici les signes qui accompagneront ceux qui deviendront croyants : en mon nom, ils expulseront les démons ; ils parleront en langues nouvelles ; ils prendront des serpents dans leurs mains et, s’ils boivent un poison mortel, il ne leur fera pas de mal ; ils imposeront les mains aux malades, et les malades s’en trouveront bien.»


Cy Aelf, Paris

Il est bon pour nous que le Seigneur ne juge pas les hommes et les femmes selon leurs pensées et leurs réflexions. En effet,  Il regarde plus loin que les actes posés par l'être humain et ce qu'il garde en son cœur, intimement. Et ce qu'Il a trouvé dans le cœur de Paul, c'est de l'ardeur, de la persévérance, un grand zèle religieux. Au commencement: un zèle mal placé, comme on en trouve chez les fanatiques - et nous sommes bien placés pour savoir jusqu'où peut aller le zèle religieux quand il se mue en fanatisme...

Mais c'est au moment où il va mener campagne contre les "hérétiques chrétiens" que le futur apôtre qu'il tombe sur le sol et devient aveugle. Cette cécité soudaine accompagne de nombreuses conversions, quand bien même elle ne touche que l'esprit - on parle de "Nuits de l'âme.  Le bouleversement est tel que l'homme ne sait plus ce qu'il doit faire ensuite; il n'est guère étonnant que le futur Paul ait été rendu aveugle!

Pour discerner la vraie Lumière parmi toutes les les "lumières" qui se présentent à l'esprit, il faut l'effacement de tout ce qui appartient à l'idéologie, au consensus et même à cette sorte de "bonne volonté" prudente et qui n'engage à rien. "Parmi les catholiques, il y a beaucoup de femmes et d'hommes de bonne volonté, mais il y a peu de convertis", a dit notre prêtre. C'est qu'ils n'en ont pas besoin. Mais le futur apôtre, l'auteur d'épîtres qui ont gardé, jusqu'à nous, leur force et leur fraîcheur, est devenu aveugle pour mieux voir, puis s'est rendu au désert comme l'ont fait tous les prophètes.

Le choix du texte de l’Évangile s'applique très concrètement à ce qu'a vécu l'apôtre en débarquant à Malte: en ramassant des broussailles pour faire du feu, il se fit mordre par un serpent sans en souffrir aucun mal (voir : Les Actes des Apôtres, au chapitre 28:1-6) - encore une image forte pour désigner celles et ceux que le Seigneur a choisi parmi tous pour vaincre l'antique serpent - celui du Jardin de l'Eden... car tout se tient dans l'Histoire Sainte !


.

etienne lorant

Date d'inscription : 25/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum