Le cardinal Reinhard Marx Prêtre Catholique, ouvre la porte à la bénédiction des unions homosexuelles !

Aller en bas

Le cardinal Reinhard Marx Prêtre Catholique, ouvre la porte à la bénédiction des unions homosexuelles ! Empty Le cardinal Reinhard Marx Prêtre Catholique, ouvre la porte à la bénédiction des unions homosexuelles !

Message par Lys le Dim 4 Fév 2018 - 13:24

Le cardinal Reinhard Marx Prêtre Catholique, ouvre la porte à la bénédiction des unions homosexuelles ! Captur11

Le cardinal Reinhard Marx Prêtre Catholique, ouvre la porte à la bénédiction des unions homosexuelles !

Les prêtres catholiques peuvent organiser des cérémonies de bénédiction pour les couples homosexuels : tel est l'avis du cardinal Reinhard Marx, président de la conférence épiscopale d'Allemagne et membre du groupe des neuf cardinaux nommé par le pape François peu après son élection pour piloter la réforme de la Curie romaine. « Il ne peut y avoir de règles à ce propos », a-t-il déclaré lors d'un entretien avec la radio publique du Länd de BavièreBayerischer Rundfunk BR, ce samedi 3 février. La décision de bénir un couple de même sexe devrait revenir au prêtre ou au travailleur pastoral et prise au cas par cas. On peut écouter l'entretien en allemand ici.

Le cardinal a explicitement fait référence aux « orientations fondamentales » données par le pape François pour affirmer l'importance de la prise en compte de la situation des individus, au titre du « soin pastoral ». Pour chacun, l'Eglise doit prendre en compte « le visage de sa vie, sa biographie, les déchirures qu'il a vécues, les espoirs qui se manifestent, les relations qu'il vit, ou qu'elle vit. »

Il répondait à une question de son interlocutrice faisant état du « vœu » de nombreux catholiques (allemands, suppose-t-on) de voir l'Eglise accepter de bénir les couples homosexuels, de mettre en place des diaconesses et de lever l'obligation du célibat sacerdotal.

Le cardinal estime donc qu'il faut mieux prendre en compte les situations individuelles et surtout « concrètes »,  notamment en ce qui concerne les homosexuels dans la mesure où ils ont besoin d'un « soin des âmes » et peuvent aussi le « désirer ».

« Il faut également encourager les prêtres et les travailleurs pastoraux à donner un encouragement aux personnes dans des situations concrètes. Je ne vois pas vraiment de problème ici », a ajouté le cardinal. « Autre est la question de savoir s'il faut faire cela ouvertement à travers une cérémonie liturgique. Ce sont des choses qu'il faut considérer avec soin et auxquelles il faut bien réfléchir. »

Loin de rappeler le caractère intrinsèquement désordonné des relations homosexuelles, interrogé sur le fait de savoir s'il imaginait vraiment une manière de bénir les couples homosexuels dans l'Eglise, le cardinal Marx s'est contenté de dire : « Oui il ne peut pas y avoir de règle générale » –  il s'agirait simplement du «  soin pastoral des individus », des domaines « où nous ne pouvons poser une règle, ou bien où nous n'avons pas de règle », a-t-il dit.

Ce « oui », soit dit en passant, sonnait davantage comme une ponctuation, une prise en compte des propos de la journaliste, que comme une réponse positive.

« Cette question, je dois vraiment la laisser au pasteur local et à l'accompagnement de cette personne. On peut y réfléchir dans le cadre d'un dialogue – et aujourd'hui, une telle discussion est menée – c'est-à-dire, savoir comment gérer cette question, mais je dirais que je laisserais cela fortement entre les mains du pasteur local, dans une situation très concrète, sans demander de règles dans ce domaine. Il y a des choses qui ne se laissent pas régler », a-t-il insisté.

Le fait de ne pas répondre simplement « non » aux questions de la journaliste a été interprété avec justesse, malgré le caractère assez vague du propos, comme une forme d'approbation de la bénédiction des couples homosexuels : selon les titres de la grande presse allemande, elle a été présentée comme « possible », ou « prévisible » de manière générale. Le site américain OnePeterFive y voit « l'ouverture d'une porte ».  Il s'agit bien de cela : de laisser les prêtres faire comme ils l'entendent en indiquant de manière assez nette que cela ne leur sera pas reproché.

En parlant d'une discussion déjà ouverte, le cardinal Marx faisait une allusion à peine voilée à l'appel à « entamer la discussion » sur la question de la bénédiction des unions homosexuelles par le vice-président de la conférence des évêques d'Allemagne, Mgr Franz-Jozef Bode qui a déclaré au début du mois de janvier qu'il « y a beaucoup de positif » dans ce type de relation.

Comme le note l'écrivain et blogueur pro-vie allemand Matthias von Gersdorff, l'idée d'une bénédiction privée suggérée par le cardinal Marx, « n'est rien d'autre qu'une feuille de vigne ». « Dès lors qu'il est acceptable de bénir des couples homosexuels dans des cas individuels, cela signifie que l'homosexualité (active) n'est plus un obstacle », observe-t-il.

Ce qui s'affirme en haut de la hiérarchie catholique allemande (catholique ?…) est déjà mis en pratique dans le diocèse allemand du Limbourg où l'évêque, Mgr Georg Bätzing a explicitement encouragé des initiatives allant dans le sens de l'établissement d'une bénédiction liturgique officielle des couples homosexuels, observe de son côté Maike Hickson pour OnePeterFive. L'évêque a fait savoir à LifeSiteNews qu'il avait à plusieurs reprises parlé de cela avec le doyen de la ville de Francfort, le chanoine Johannes zu Eltz et considérait les propositions de ce dernier comme une bonne base de discussion. Zu Eltz Propose de mettre en place une « bénédiction théologiquement justifiée » pour les couples homosexuels, « remariés » ou qui pour une quelconque raison ne se sentent pas «  suffisamment dignes » du sacrement de mariage.  Il verrait bien une « célébration liturgique » d'où l'on omette «  l'échange d'alliances ou l'expression du consentement matrimonial ». on pourrait plutôt, «  dans le respect d'un partenariat fiable », demander la bénédiction de Dieu «  pour l'heureux avenir de quelque chose qui existe déjà ».

Ne nous attendons pas à le voir rappelé à l'ordre par ses supérieurs hiérarchiques en Allemagne.

Il n'y a pas de raison non plus de croire que Mgr Bode et le cardinal Marx seront sanctionnés pour leurs prises de position qui, pour être relativement prudentes dans l'expression,
sont proprement scandaleuses.

Jeanne Smit
Lys
Lys

Féminin Date d'inscription : 26/05/2016
Age : 71
Localisation : Québec

http://forumcatholique.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Le cardinal Reinhard Marx Prêtre Catholique, ouvre la porte à la bénédiction des unions homosexuelles ! Empty Conférence du cardinal Burke pour le “Rome Life Forum 2016”, Rome, le 7 mai “Le martyre pour la foi en notre temps”

Message par Lys le Dim 4 Fév 2018 - 13:28

Le cardinal Reinhard Marx Prêtre Catholique, ouvre la porte à la bénédiction des unions homosexuelles ! Burke_10


Conférence du cardinal Burke pour le “Rome Life Forum 2016”, Rome, le 7 mai
“Le martyre pour la foi en notre temps”

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Lys
Lys

Féminin Date d'inscription : 26/05/2016
Age : 71
Localisation : Québec

http://forumcatholique.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Le cardinal Reinhard Marx Prêtre Catholique, ouvre la porte à la bénédiction des unions homosexuelles ! Empty Re: Le cardinal Reinhard Marx Prêtre Catholique, ouvre la porte à la bénédiction des unions homosexuelles !

Message par Rémi le Lun 5 Fév 2018 - 15:12

Que Dieu chasse tous ces hérétiques de son Église ou qu'Il les sortent de leur ténèbre, Amen!


Mon site Web : Garde des trois Blancheurs

Pour la défense de notre Église, une, sainte, catholique et apostolique
Rémi
Rémi
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 08/02/2008
Localisation : Canada, Québec

http://triumcandorumcustodia.org/index.html

Revenir en haut Aller en bas

Le cardinal Reinhard Marx Prêtre Catholique, ouvre la porte à la bénédiction des unions homosexuelles ! Empty Re: Le cardinal Reinhard Marx Prêtre Catholique, ouvre la porte à la bénédiction des unions homosexuelles !

Message par edelweiss le Lun 5 Fév 2018 - 16:21

Il est en France ou au Canada ?

Vous n'avez pas encore tout vu mon pauvre Rémi. Aujourd'hui il faut s'attendre à tout.
edelweiss
edelweiss

Date d'inscription : 17/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

Le cardinal Reinhard Marx Prêtre Catholique, ouvre la porte à la bénédiction des unions homosexuelles ! Empty Re: Le cardinal Reinhard Marx Prêtre Catholique, ouvre la porte à la bénédiction des unions homosexuelles !

Message par MichelT le Mer 7 Fév 2018 - 21:45

L'approbation des bénédictions pour les couples homosexuels équivaut à la fondation d'une nouvelle église

Source: OnePeterFive

Mathias Von Gersdorff February 5, 2018

Approval of Blessings for Homosexual Couples Equivalent to Founding a New Church

Le cardinal Reinhard Marx, archevêque de Munich-Freising, président de la Conférence épiscopale allemande et de la Commission des évêques de la Communauté européenne (ComECE), était bien conscient qu'avec son "oui" aux bénédictions des couples homosexuels, il avait franchi une ligne rouge.

Contrairement à la proposition de Mgr Franz-Josef Bode au début de l'année, selon Marx, il ne devrait pas y avoir de réglementation générale. Au contraire, il devrait être vérifié dans les paroisses elles-mêmes, si de telles bénédictions "dans des cas individuels" peuvent être possibles.

Mais cette limitation est un simple habillage tactique. Le cardinal Marx ouvre la voie à n'importe quel prêtre progressiste pour faire de telles bénédictions sans devoir se justifier théologiquement avec un document et s'exposer à la critique. Que des arrangements différents soient faits d'une paroisse à l'autre ne change rien au fait que le cardinal Marx considère que l'homosexualité est inoffensive, du moins sous certaines conditions.

Avec cette étape, le cardinal Marx a l'intention de fonder une nouvelle église. Pour les raisons suivantes:

1. La morale sexuelle catholique déclare clairement que l'acte sexuel n'est moralement licite que dans le cadre d'un mariage valablement contracté entre un homme et une femme. Un catholique est tenu d'accepter ce principe, même s'il ne s'y conforme pas. Avec la légalisation de facto de l'homosexualité pratiquée par le cardinal Marx, ce principe est annulé, en général et pas seulement en ce qui concerne l'homosexualité. La morale sexuelle catholique obligatoire est (en grande partie) abolie par le cardinal Marx. Par conséquent, une Eglise qui suit les instructions du cardinal Marx ne serait plus une catholique mais une nouvelle église.

2. Que les bénédictions pour les couples homosexuels aient lieu ou non doivent être faites au niveau local, c'est- à- dire dans les paroisses. Mais parce que l'admission de ces bénédictions implique une théologie morale complètement nouvelle, différentes paroisses auraient des théologies morales différentes. L'enseignement moral est dérivé de la foi. L'acceptation par Marx des bénédictions homosexuelles conduit à une condition où différentes paroisses "catholiques" suivraient une foi différente et une morale différente, ce qui n'est pas possible du point de vue catholique. L'unité de l'Église serait évidemment détruite au niveau de la paroisse.

3. Si l'on va au niveau de l'Église universelle, il devient encore plus évident que la proposition de Marx est anti-catholique. Croit-il que d'autres évêques ou conférences épiscopales suivront sa suggestion? Probablement pas. En adoptant une nouvelle morale, une nouvelle foi, et de nouveaux rites pour les bénédictions, (au moins une partie de) l'Église catholique en Allemagne serait séparée de la communauté mondiale ecclésiale.

4. Le cardinal Marx doit encore une explication à la manière dont il veut rendre son projet attrayant pour les catholiques soi-disant "de langue maternelle". Ce sont les catholiques issus de l'immigration, c'est-à-dire les Polonais, les Croates, les Portugais, etc. qui vivent en Allemagne. Ils sont non seulement plus conservateurs que la moyenne des catholiques d'origine allemande, mais en de nombreux endroits, spécialement dans les grandes villes, ils constituent déjà la majorité des fidèles.

On peut difficilement imaginer que le cardinal Marx n'ait pas pensé aux points mentionnés ci-dessus en termes moraux-théologiques et ecclésiologiques.

Très probablement, ces objections ne le dérangent pas parce qu'il cherche déjà à former une nouvelle sorte d'Église. Cela a été précisé dans une interview début 2015 avec le journal américain des jésuites, America.

Dans cette interview, le cardinal Marx fait preuve de compréhension pour les partenariats homosexuels, pour les "mariages sauvages", pour les divorcés remariés et pour les demandes de changement de la doctrine des sacrements. Déjà, à cette époque, il était évident que le cardinal Marx cherchait à réformer en profondeur l'enseignement de l'Église sur la morale sexuelle.

Dans son interview avec America , le cardinal Marx va même beaucoup plus loin.

Il préconise également une décentralisation du pouvoir à la Curie romaine. Les laïcs devraient assumer des ministères importants, voire des présidences de conseils, de congrégations ( c-à-d. Les ministères du Vatican) et d'autres unités administratives. Les femmes devraient être favorisées dans le cadre de ces réformes structurelles. Il faut enfin reconnaître que l'un des "signes des temps" est "l'émancipation des femmes". L'Église doit maintenant accomplir cela. (Le terme "émancipation des femmes" vient de l'arsenal conceptuel de la politique sociale de gauche et est basé sur l'idéologie de la lutte des classes.)

Ces déclarations montrent clairement que l'Église n'est pas perçue par la réforme libérale catholique principalement comme le gardien de la vérité, mais comme un lieu de rencontre où tous les gens, peu importe ce en quoi ils croient, se rassemblent. Cela ne peut fonctionner que si l'Église s'adapte à l'esprit du temps et a des frontières aussi ouvertes que possible. Les frontières entre catholiques et non-catholiques sont floues autant que possible (mais pas autant que cela puisse mettre en péril les recettes fiscales de l'Église). Pour y parvenir, un affaiblissement du ministère sacerdotal et épiscopal est nécessaire.

Dans une telle Église, la vérité ou la fidélité aux Évangiles ne peuvent pas être au centre de l'attention. Ce n'est pas explicitement indiqué dans l'interview, mais c'est la conséquence inévitable. Pour que la vérité soit armée contre des attaques constantes, elle doit être construite hiérarchiquement sur la base du Sacrement de l'Ordre.

Si ce processus de déformation de l'Église devait se poursuivre assez longtemps, un réseau informel de diocèses et de paroisses émergerait sans limites territoriales définies, sans enseignements définis et sans foi définie. Des corps pseudo-démocratiques et des figures charismatiques dicteraient un mode de vie qui remplacerait les enseignements moraux et qui ne serait plus lié à des vérités religieuses fixes. L'Église ne serait alors pas très différente de la société post-structuraliste utopique des soixante-huitards révolutionnaires.

source: Site - Christ-Roi

MichelT

Date d'inscription : 06/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Le cardinal Reinhard Marx Prêtre Catholique, ouvre la porte à la bénédiction des unions homosexuelles ! Empty Re: Le cardinal Reinhard Marx Prêtre Catholique, ouvre la porte à la bénédiction des unions homosexuelles !

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum