un ermite sur l' autoroute A 6

Aller en bas

un ermite sur l' autoroute A 6

Message par edelweiss le Lun 19 Fév 2018 - 15:47


Jeté de son monastère, ce pauvre homme intrigue les journalistes et les automobilistes
C'est un vrai moine qui est resté attaché à ses engagements de moine et en même temps il est à considérer comme un faux moine
Fou de toute évidence pour les hommes et très certainement considéré comme un saint par Dieu

Une semaine sans boire ni manger couché au fond de la forêt dans le froid sans même une couverture ce n'est pas une vie courante
Les cailloux, les insultes, le mépris, les sarcasmes, l'humiliation, la souffrance physique voilà ce qui est son ordinaire
Son seul plaisir poncer des morceaux de bois pour fabriquer des petites croix qu'il donne à tous

Son mode de vie étrange , montre qu'il ne recherche ni gloire, ni argent mais simplement Dieu

En ce temps de carême prions pour tous ceux qui sont ridiculisés, persécutés à la moindre occasion par l'entourage à cause de leur foi ou internés pour cause de folie mystique
Prenons l'habitude de ne rejeter personne et d'écouter les autres comme le ferait Notre Seigneur Lui Même
Ne jugeons personne, ne ridiculisons personne, ne rejetons pas les pauvres, les simples d'esprit, les personnes sans instruction en nous croyant bien supérieur.
Nous ne sommes rien et le peu de savoir que nous avons acquis en plus des autres n'est pas le fruit de notre intelligence mais un don de Dieu non pas à utiliser par orgueil mais à mettre au service des plus humbles.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
edelweiss

Date d'inscription : 17/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: un ermite sur l' autoroute A 6

Message par Amazone le Mer 21 Fév 2018 - 19:10


Jolie histoire, merci de l'avoir partagée Very Happy
Je me permet de faire un copier coller avant que l'article ne disparaisse, comme trop souvent ce qui concerne les Catholiques.


[Portrait] Frère Antoine, le fol-en-Christ de l'A6


Pieux depuis sa plus tendre enfance, Paul Fournel rejoint l'abbaye de Cîteaux dès la fin de son service militaire. Il devient alors oblat, puis novice sous le nom de Frère Antoine. Mais rapidement, il renonce à ses vœux monastiques pour protester contre le concile de Vatican II, même s’il reste vivre au sein de la communauté cistercienne. À cette époque, il sent que Dieu « le pousse à aller sur la route », de l'autre côté du mur. C’est ainsi que, chaque jour, pendant dix ans, il va et vient le long de l'abbaye, saluant incessamment les automobilistes avec sa petite colombe en bois blanc habillée du Sacré-Cœur.
Mais son action n’est comprise ni par les voyageurs, ni par ses frères qui finissent par l’exclure de leur communauté. Frère Antoine se retire alors discrètement dans une petite pièce, sous l'église de l’abbaye.

S’isolant peu à peu des hommes, qui refusent de reconnaître la volonté divine liée à son action, Frère Antoine cherche encore à se rapprocher de Dieu et s’en va vivre dans la forêt environnante. Il se couche sur le sol et reste sans boire ni manger pendant une semaine. De retour à Cîteaux, des infirmiers l'attendent et, malgré sa violente opposition, le font interner. Mais pas pour longtemps ! Arrivé à l'hôpital, ce fou de Dieu saute par la fenêtre, se brise les pieds et la colonne vertébrale.

C’est après cet épisode douloureux qu’il rejoint Charnay-lès-Mâcon et l’autoroute A6, où il se rend de longues heures chaque week-end pour se faire le patron des automobilistes. Là encore, ses débuts sont difficiles. Frère Antoine reçoit des insultes et même des pierres. Les seuls encouragements qu’il reçoit viennent de gendarmes, pourtant destinataires de nombreux appels d’automobilistes, apeurés par cet étrange personnage qui se penche sur eux. Vingt ans plus tard, l’ermite est toujours là pour envoyer son « message de paix » aux voyageurs de l’A6. Aujourd’hui, nombre de conducteurs le saluent. Âgé de 76 ans et connu de tous, il a toutefois un petit regret : « Dieu m'a donné cette vie-là et, le plus dur, c'est qu'on n'arrive pas à percevoir Dieu dans tout ça. Comme Jésus au mont des Oliviers, pourquoi m'as-tu abandonné ? »

Alors, si vous traversez l’A6, cherchez bien ! Vous y apercevrez peut-être votre ange gardien...

Marc Auchenne

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


_________________
« Les tentations n'ont aucune prise sur un Chrétien dont le coeur est véritablement dévoué à la très Sainte Vierge Marie » (Saint Curé d'Ars)

« Toutes les misères viennent de ce que nous n’aimons pas la croix. C’est la crainte de la croix qui augmente nos croix »
avatar
Amazone
Modérateur
Modérateur

Féminin Date d'inscription : 31/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum