Une histoire abrégée de l`Ancien Testament – (avec images et cartes géographiques)

Aller en bas

Une histoire abrégée de l`Ancien Testament – (avec images et cartes géographiques)

Message par MichelT le Lun 9 Avr 2018 - 1:25

Une histoire très abrégée de l`Ancien Testament – (avec images et cartes géographiques)


Il s`agit ici d`un résumé très rapide. Il faut lire l`Ancien Testament ou encore des livres de foi comme ceux de Dom Jean de Monléon : Histoire sainte Numéro 1 : Les Patriarches et les suivant pour approfondir le sujet.

Source : La Bible arrachée aux sables - Werner Keller – 1962 -

1 – Aux temps des Patriarches ( Abraham vers 2,100 Av Jésus-Christ)
2 – Dans le Royaume des Pharaons ( De Joseph a Moise – de 1800 à 1300 Av Jésus-Christ)
3 – Quarante ans dans le désert. Du Nil au Jourdain. (Moise amène le peuple Juif de l`Égypte vers la terre promise vers 1300 av J.C.)
4 – L`Installation du peuple juif dans la terre promise – ( De Josué au Roi Saul vers 1000 Av J.C.)
5 – Quand Israël était un puissant empire. Le règne du Roi David et du Roi Salomon. (Vers 950 Av J.C.)
6 – La séparation en deux État et ses conséquences. Du roi Roboam ( 931 Av JC) au roi Joachim.
7 – De l`exil aux Macchabées. ( De l`an 590 av J.C a la naissance de Jésus-Christ)

1 - L`histoire du Patriarche Abraham - (Lire Genèse 12 a Genèse 25)

Et le Seigneur dit à Abraham : « Quitte ton pays, tes parents et la maison de ton père pour un pays que je t`indiquerai.» (Genèse 12,1)

Abraham vivait en Mésopotamie (Ur de Chaldée, un ancien royaume qui était situé dans l`Irak actuel.) Un jour Dieu l`invite à sortir de ce pays, à quitter la maison de son père, à s`éloigner de sa parenté, pour se rendre dans une terre qui lui sera montrée. Puis Dieu ajoute : «Je te ferai père d`une grande nation, je te bénirai, je rendrai ton nom célèbre et en toi seront bénies toute les nations de la terre.» Dieu répète encore cette promesse sous le chêne de Mambré. Les promesses faites à Abraham furent répétées à son fils Isaac et plus tard à Jacob.

Abraham avait réalisé que Yahvé (l`Éternel) était le seul vrai Dieu et que tous les dieux de son pays étaient faux étant des créations humaines ou des anges déchus se faisant adorer comme des dieux.

Par ces prophéties données vers 2000 Av J.C. l`Éternel leur fait contempler le messie qui sortira de leur descendance. Concentré primitivement dans la terre d`Israël, le royaume messianique s`étendra peu à peu, d`abord à Rome pour aller ensuite à toutes les nations de la terre.  La Mésopotamie était située entre le Tigre et l`Euphrate, et couvre un vaste territoire entre la Caucase et la Golfe Arabo- Persique. Cette région comprend les régions actuelles de l`Irak, du Koweït, du nord de la Syrie. Les deux peuples anciens les plus connus sont les Sumériens au sud vers le golfe persique et les Akkadiens installés plus au nord.


La Mésopotamie et le Proche Orient au temps du patriarche Abraham vers 2,100 Av J.C. La civilisation est concentrée dans le golfe persique et dans l`Égypte des Pharaons.


Une ville du Royaume de Mari sur le bord de l`Euphrate au temps des patriarches ( Au nord de la Syrie actuelle).


La ville d` Ur est une des trois capitales de Sumer au troisième millénaire Av J.C. ( avec Uruk et Lagash). Elle avait une grande ziggourat dominant le quartier des temples religieux.



Vestiges de la ville d`Ur de Chaldée en Irak avec une ziggourat.



Ur de Chaldée ( Irak actuel).



Le long voyage du patriarche Abraham d`Ur sur l`Euphrate ( Irak actuel) a Sichem dans la pays de Canaan ( Israël actuel) vers 2,100 av J.C.



Abraham avec sa femme Sara et son fils Isaac qui est vu comme l`ancêtre du peuple juif. Ismaël qui est le fils de Abraham et d`Agar l`Égyptienne est vu comme l`ancêtre des peuples arabes.


Un ange de Dieu empêche Abraham de faire le sacrifice de son Fils (Genèse 22,1). Dieu veut faire comprendre que son Fils unique Jésus-Christ sera un jour sacrifié volontairement sur la Croix pour le Salut des hommes.



Lakish, une cité-état fortifiée située dans le pays de Canaan ( Israël actuel) au temps d`Abraham vers 2,100 Av J.C.


Le tombeau d`Abraham à Hébron non loin de Jérusalem. Le patriarche Abraham est vénéré par les Musulmans, par les Juifs et par les Chrétiens.


Dernière édition par MichelT le Lun 16 Avr 2018 - 20:07, édité 4 fois

MichelT

Date d'inscription : 06/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une histoire abrégée de l`Ancien Testament – (avec images et cartes géographiques)

Message par MichelT le Lun 9 Avr 2018 - 12:44

2 – Dans le Royaume des Pharaons ( De Joseph a Moise – de 1800 à 1300 Av Jésus-Christ) (Genèse 37 a Genèse 50)

Après la mort d`Isaac, Jacob s`établit dans la région d`Hébron (terre de Canaan – en Israël actuel) qui avait été le séjour préféré de son père et de son grand-père Abraham.



Hébron proche de Jérusalem et la terre de Goshen en Égypte ou la famille de Jacob ira s`établir




Une ancienne route menant à Hébron du temps de Canaan et datant de 4,500 ans.



Joseph qui est le plus jeune fils de Jacob est vendu par ses frères qui lui sont hostile comme esclave a une caravane en route vers l`Égypte possiblement vers 1800 ou 1700 Av J.C.



Joseph est vendu dans un marché d`esclave en Égypte et est acheté pour le service de la Maison d`un des plus grands dignitaires de la cour du Pharaon qui est l`eunuque Putiphar.



La femme de Putiphar tombe amoureuse de Joseph qui refuse ses avances. Pour se venger, elle le dénonce comme agresseur et il est envoyé en prison.



Joseph était un homme très bon et un prisonnier modèle, il a la confiance du chef des gardes et devient ami avec deux prisonniers de marque que le Pharaon venait de faire enfermer : le grand échanson et le grand panetier du palais royal. Joseph a reçu de Dieu un don spécial pour interpréter les rêves qu`il met au service des deux prisonniers. L`échanson sera libéré et reprendra sa place au palais tandis que le panetier sera condamné a mort par le Pharaon comme l`avait prédit Joseph qui restera tout de même plus de deux ans en prison.

Il semble que la vie de Joseph se déroula alors que l`Égypte venait de subir l’invasion des Hyksos ( tribus de pasteurs nomades venant de Canaan ou de Syrie) qui importèrent les chars de guerre.  Leur domination sur l`Égypte dura de 1750 à 1580 Av J.C.



Les Hyksos utilisent des chars de guerre pour vaincre les Égyptiens



Le rêve du Pharaon d`Égypte ( Possiblement Apophis II): Il vit sortir du fleuve sept vaches fort belles et grasses. Peu après il vit sortir sept vaches très maigres et défigurées et elle se jetèrent sur les vaches grasses pour les dévorer. Il voit ensuite sept épis chargés de grains et très beaux et ensuite sept épis desséchés qui dévorent les premiers. Les devins égyptiens sont incapables de trouver une explication qui soit à la satisfaction du Pharaon. Le grand Échanson parle alors au Pharaon de Joseph qui était avec lui en prison et qui sait lire les rêves. Il ordonne de faire sortir Joseph de prison pour l`amener devant lui.




Joseph interprète le rêve du Pharaon. Il y aura dans toute l`Égypte sept années d`une fertilité extraordinaire qui seront suivie de sept années de sécheresse et de famine. Joseph conseille au Pharaon de nommer un surintendant des vivres ayant autorité sur toute l`Égypte pour préparer des réserves pour les années de famine à venir. Joseph est nommé par le Pharaon comme Vice-Roi d`Égypte en charge d`organiser les ravitaillements.

Joseph élevé en gloire

Le Pharaon donne à Joseph comme épouse Aseneth, la fille de Putiphéra, le grand prêtre d`Héliopolis. Joseph est un organisateur habile et un chef prévoyant qui sait comment constituer des réserves et éviter la famine en Égypte. Il a la confiance du Pharaon d`Égypte. Le pharaon fit monter Joseph sur son second char et commanda a tous de plier le genou devant lui. Joseph est la figure de ces hommes qui ont été dans l`épreuve, la pauvreté ou la persécution et passe tout a coup de ces peines qui ont duré un moment a un éternité de gloire que leur souffrance leur ont acquise.



Les sept années de famine touche aussi le pays de Canaan, et les fils de Jacob sont envoyés en Égypte pour trouver de la nourriture. Ils finiront par se retrouver devant le Vice-Roi d`Égypte et découvriront qu`il s`agit de Joseph leur frère, qu`ils avaient trahi dans son enfance. Joseph qui était très bon, pardonne leur méfait et invite la famille à venir s`installer en Égypte. Soixante-dix membres de la famille de Jacob vinrent en Égypte pour s`installer dans la région de Goshen.



La région fertile de Goshen en Égypte ou vécurent les Juifs.



La région de Goshen au nord d`Héliopolis ou les Hébreux deviendront plus tard des esclaves des Pharaons.


Dernière édition par MichelT le Mar 10 Avr 2018 - 14:02, édité 3 fois

MichelT

Date d'inscription : 06/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une histoire abrégée de l`Ancien Testament – (avec images et cartes géographiques)

Message par MichelT le Mar 10 Avr 2018 - 3:10

3 – Quarante ans dans le désert. Du Nil au Jourdain. Moise amène le peuple Juif de l`Égypte vers la terre promise vers 1300 av J.C. (Livre de l`Exode et Nombres)

Vers l`an 1580 Av J.C. les Égyptiens furent en position de se révolter contre la domination des Hyksos. Après un long siège, Avaris, la forteresse des Hyksos, tomba aux mains des forces égyptiennes du sud du pays et Ahmose, un fils de Sékénenrê fut fêté dans le pays comme un libérateur de l`Égypte. Les armées des Égyptiens poursuivirent leur avance a travers le pays de Canaan et prirent des dispositions pour éviter au pays toute surprise dans le futur en créant un état tampon. Canaan devint une province égyptienne et l`empire des Hyksos fut anéanti. L`Égypte devenait peu à peu une puissance mondiale de l`époque.





La fertilité du Delta du Nil

Jacob était entré en Égypte avec 70 personnes et 215 ans plus tard, les Hébreux de Goshen pouvaient rassembler 600,000 hommes selon l`Exode 12,37, sans compter les femmes et les enfants. La reprise du pouvoir par les Égyptiens du sud eu de mauvaises conséquences pour les Hébreux. Les Hyksos qui avaient dominés les Égyptiens venaient du Moyen-Orient tout comme les Hébreux qui étaient vu avec méfiance par les nouveaux dirigeants du pays.

Il se leva, dit l`Écriture Sainte, un nouveau roi qui n`avait pas connu Joseph et qui dit à son peuple : Voici que le peuple des fils d`Israël est plus considérable et plus fort que nous. Venez persécutons-le adroitement, de crainte qu`il ne se multiplie encore et qu`il ne s`ajoute a nos ennemis. La crainte provoquée chez ce Pharaon par la multiplication croissante des Hébreux de la région de Goshen se mélangeaient avec son désir de conserver ce peuple industrieux pour les travaux qu`ils faisaient et pour les impôts qu`ils payaient.

Plusieurs pensent que le pharaon qui persécutait les Hébreux était Ramsès II (Sésotris) qui régna de l`an 1292 à 1225 Av J.C. La persécution commença possiblement sous son père le Pharaon Séthi I mais sous Ramsès elle devint impitoyable.


Séthi Ier, est un pharaon d'Égypte de la XIXe dynastie, qui règne de -1294 à -1279. Fils du pharaon Ramsès Ier, il est le père du pharaon Ramsès II.



Statue de Ramsès II


Les Hébreux furent soumis à un dur esclavage pour construire les villes entrepôts de Pithom et de Ramsès.

Les descendants d`Israël s`étant multipliés énormément, le Pharaon qui n`avait pas connu Joseph craignait qu`ils ne deviennent trop puissants et pour les affaiblir, il résolut de les accabler de travaux. Il ne leur donnait point de relâche et les maltraitaient cruellement. Le Pharaon ordonna aux sages-femmes d`étouffer les enfants mâles mais celles-ci craignirent Dieu et aimèrent mieux s`exposer à la colère du Roi que d`exécuter un ordre aussi barbare. Le Pharaon commanda alors à tout le peuple de jeter dans le Nil les enfants mâles qui naîtraient des Hébreux. Plusieurs périrent de cette manière et Moise, aurait péri de la même manière si Dieu qui l`avait choisi pour délivrer son peuple de la servitude  n`avait inspiré à sa mère de le mettre dans un panier de jonc au bord du Nil. Une fille de Pharaon ayant aperçu la corbeille, eut compassion de l`enfant et l`adopta comme son enfant. (le peuple Hébreux était alors le seul peuple au monde à adorer l`Éternel, le créateur de l`Univers, le Dieu de d`Abraham et de Jacob)


Moise, retiré des eaux du Nil et adopté par une princesse égyptienne.

Dieu apparaît à Moise

Moise devenu grand renonça à la qualité de fils de la fille de Pharaon aimant mieux comme le dit St-Paul être affligé avec le peuple de Dieu, que de jouir du plaisir si court, qui se trouve dans le péché. Il alla donc trouver ses frères, mais comme le Pharaon avait résolu de le faire mourir, il s`enfuit au pays de Madian, ou s`étant marié, il passa quarante ans à paître les troupeaux de son beau-père. Un jour ayant amené son troupeau dans le fond du désert, Dieu lui apparut sur la montagne de l`Horeb au milieu d`un buisson qui brûlait sans se consommer.



Dieu lui dit qu`il avait entendu les cris de son peuple qui souffrait en Égypte, qu`il avait résolu de délivrer et qu`il l`avait choisi pour ce grand dessein. Moise s`excusa pour ne pas se charger d`un emploi si important mais il fallut obéir. Dieu lui donna le pouvoir de de faire des miracles et lui commanda se s`associer son frère Aaron. Ainsi Moise retourna en Égypte.

Endurcissement de Pharaon

Le Pharaon rejeta avec impiété la proposition qui lui fit Moise de la part de Dieu de permettre aux Hébreux d`aller sacrifier à Dieu dans le désert. Il traita Moise et son frère de séditieux et fit augmenter encore la charge de travail des esclaves. Moise, sur un ordre de Dieu retourna vers le Pharaon faisant plusieurs miracles. Les eaux du Nil furent changées en sang et tous les poissons moururent. Une multitude de grenouilles couvrit le pays, suivie de mouches, de taons, de sauterelles, qui incommodèrent le peuple égyptien.  Le Pharaon promis plusieurs fois d`obéir pour faire arrêter les fléaux, mais il n`exécutait rien de ses promesses. Moise fit ensuite venir une peste sur les animaux, des ulcères sur les égyptiens, une grêle épouvantable mêlée de feu et enfin trois jours de ténèbres très épaisse avec éclairs de feu et apparition de démons et de spectres qui augmentaient la terreur des Égyptiens.



Tout cela ne servit de rien a ce prince orgueilleux et impie. Ses propre magiciens s`avouèrent vaincu et reconnurent la puissance de Dieu mais le Pharaon s`endurcissait. Il voyait que les hébreux ne subissaient aucun des malheurs qui frappait son peuple. Que cet exemple nous fasse trembler et reconnaître avec humilité de quel aveuglement l`homme est capable, lorsqu`après avoir abandonné Dieu, Dieu pour le punir, l`abandonne a sa propre malice et a la corruption de son cœur.

L`Agneau pascal

Dieu ordonna à son peuple de prendre un agneau sans tache dans chaque famille, de le sacrifier et de marquer du sang de l`agneau chaque maison des hébreux, de la faire rôtir et de le manger avec des pains sans levains et des laitues sauvages. Il voulut que les Hébreux fissent ce souper en état de voyageurs avec les souliers aux pieds et le bâton a la main et que cette cérémonie fut nommée Pâques ( le Passage). Cette même nuit Dieu envoya un Ange qui fit mourir tous les premiers-nés d`Égypte, depuis la fille de Pharaon jusqu`au premier fils du paysan et des premiers nés des animaux d`Égypte.

Cet agneau représentait le sauveur qui devait un jour être immolé sur la Croix pour le salut des hommes et des fidèles qui s`approcheraient de lui avec un cœur exempt de corruption et purifiés par les amertumes de la pénitence. Les Égyptiens, épouvantés de la mort de leurs premiers nés pressèrent les hébreux de quitter le pays a l`heure même et les chargèrent de biens.  Dieu avait commandé aux Hébreux de manger tous les ans l`agneau pascal en mémoire de leur délivrance en Égypte et il ordonne maintenant a tous les Chrétiens de recevoir l`Eucharistie, l`Agneau sans tache Jésus-Christ, qui les a délivré de l`esclavage du péché et du démon (l`ange déchu) dont celle de l`Égypte n`était qu`une figure.

État des hébreux dans le désert

Le Pharaon après avoir libéré les Hébreux s`en repentit et les poursuivit avec son armée jusqu`aux rives de la mer rouge. Ils se croyaient perdus mais Dieu fit ouvrir la mer qui faisait un mur de chaque côté et les Hébreux traversèrent à pieds-sec. L`armée de Pharaon entama une poursuite derrière eux mais la mer se referma sur eux et ils furent tous noyés. Ainsi Dieu fit voir qu`il est le maître de toutes les créatures.


L`armée de Pharaon engloutie dans les eaux

Pendant le voyage, il fit voir sa providence et sa bonté aux Hébreux. Il les mena par le grand désert pour éprouver leur fidélité et leur patience et leur faire voir qu`ils ne subsistaient que par ses grâces. Dieu leur donna pour subsistance la manne qui tombait tous les matins. Moise fit par la volonté de Dieu sortir de l`eau de la pierre en abondance pour le peuple, il obtint par ses prières une victoire sur les Amalécites pour apprendre aux Hébreux la force de la prière sans laquelle nous ne pouvons espérer vaincre les ennemis de notre salut.

Dieu donne Sa Loi aux Hébreux

Dieu fit séjourner les Hébreux devant le mont Sinaï pour leur donner Sa Loi. Ils virent le haut de la montagne tout en feu, d`ou sortaient un tonnere et des éclairs épouvantables. Ils entendaient le son des trompettes mais ne voyait personne. Une voix terrible sortant du nuage prononça ces paroles : Je suis le Seigneur ton Dieu, qui t`ai tiré de la terre d`Égypte, de la maison de servitude; tu n`auras point d`autre Dieu que Moi; tu ne feras point d`idoles, tu ne les adoreras point; tu ne prendras point en vain le nom du Seigneur ton Dieu. Souviens-toi de sanctifier le jour du Sabbat. Honore ton père et ta Mère. Tu ne tueras point; tu ne commettras point de fornication; tu ne déroberas point; tu ne rendras point de faux témoignages, Tu ne désireras point la femme de ton prochain, ni autre chose qui leur appartienne. Dieu ayant prononcé devant le peuple les 10 Commandements, il les donna à Moise, écrit sur des tables de pierre. Moise reçu beaucoup d`autres lois concernant les cérémonies de la religion, les affaires temporelles et la punition des crimes.



Les 10 Commandements


Murmures et autres péchés des Hébreux dans le désert

Les Grâces que Dieu avait faites à son peuple, et la sévérité des châtiments qu`il exerçait de tant de manières sur les pécheurs n`empêchèrent pas les Hébreux de l`offenser plusieurs fois par leurs murmures. Ils regrettèrent souvent l`Égypte, voulurent y retourner et s`emportèrent plusieurs fois contre Moise jusqu`à vouloir le tuer. Le peuple fut souvent rebelle et oubliait à la première occasion les bienfaits dont Dieu l`avait comblé, mais Dieu ne l` abandonna pas malgré ses ingratitudes. Ils étaient conduits par un ange du Seigneur, une colonne de feu la nuit et une nuée durant le jour.



La route de Moise et des Hébreux dans le désert du Sinaï jusqu`au Jourdain.



Les Hébreux en marche avec Moise et l`Ange du Seigneur.


Le voyage dura quarante ans et ressemblait à la vie présente ou Dieu, malgré nos ingratitudes et nos désobéissances, ne laisse pas continuellement de nous faire du bien. Moise était mort et Dieu désigna Josué pour commander son peuple et lui faire traverser le Jourdain pour entrer dans la terre promise.



Les Hébreux traverse le Jourdain pour entrer en Canaan après 40 ans dans le désert du Sinaï.


Dernière édition par MichelT le Sam 14 Avr 2018 - 14:05, édité 8 fois

MichelT

Date d'inscription : 06/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une histoire abrégée de l`Ancien Testament – (avec images et cartes géographiques)

Message par MichelT le Mar 10 Avr 2018 - 21:14

4 – L`Installation du peuple juif dans la terre promise – ( De Josué au Roi Saul vers 1000 Av J.C.) ( Le Livre de Josué, Le Livre des Juges -Livre de Samuel - Livres des Rois– Ancien Testament)

A l`époque ou les Hébreux arrivaient dans la terre promise, les jours de la ville de Troie étaient déjà comptés, déjà les héros grecs Achille, Agamemnon et Ulysse allaient se préparer pour l`expédition des grecs contre la ville du Roi Priam (vers 1200 Av J.C.)

Les Hébreux avait une époque très favorable pour s`installer. Aucun danger ne menaçait du côté de l`Égypte dont le déclin était commencé. La domination égyptienne sur le pays de Canaan et du Jourdain s`était relâchée. Les forces locales en Canaan étaient affaiblis par de nombreuses divisions et rebellions internes et les principautés et villes autonomes étaient affaiblis par les pillages et la corruption qu`avait laissé la domination égyptienne. Sous l`occupation égyptienne, des luttes sanglantes opposaient les différentes cités, la population diminuait, les familles patriciennes étaient appauvries, les défenses des villes en mauvais état.

Dieu qui avait choisit Josué pour commander son peuple après Moise, lui ordonna de passer le Jourdain pour entrer en la terre promise. Josué en avertit les Hébreux et les exhorta à se sanctifier parce que Dieu voulait faire de grands miracles en leur faveur.  ( Ces miracles sont l`écroulement complet des murailles de la ville de Jéricho, le soleil qui s`arrête dans sa course, et les nombreuses victoires remportés par les Hébreux sur ceux qui tentaient d`empêcher leur établissement, ect)



Les hébreux avec l`Arche d`Alliance marchant autour de Jéricho



Les ruines de l`ancienne Jéricho en Israël


Les longues guerres avec les Philistins

Longtemps les Philistins ont joué un rôle décisif dans la vie d`Israël. L`histoire rapporte les horreurs commises par un peuple inconnu qui surgissait des confins du vieux monde. D`étranges chars à bœufs s`étaient mis en marche avec provisions, femmes et enfants et des hommes armés avec boucliers ronds et épées de bronze. L`énorme horde fut aperçue pour la première fois proche de la mer de Marmara ( Turquie actuelle) et étaient suivies d`une flotte de navires pleines de guerriers. Ils détruisent villes et villages en Asie mineure et y apprennent les secrets de fabrication des armes de fer. Sous leur coups s`écroule l`empire des Hittites, l`une des trois puissances de l`époque. Une flotte des Philistins ravage l`ile de Chypre, leurs forces terrestres font des raids dans le pays de Canaan s`attaquant aux villes du pays. Les Hébreux, qui vivaient dans les villages ont possiblement été surtout des témoins de cette vague de destruction du haut de leurs collines puisque le pillage des villes qui étaient habitées par des cananéens était l`objectif des Philistins.


Guerriers philistins

Ils poursuivirent leurs dévastations en se dirigeant vers l`Égypte des Pharaons. Des comptes rendus égyptiens de l`époque donne une idée de la terreur qui s`était emparé du pays : «La huitième année du règne de Sa Majesté Ramsès III. Aucun pays n`a pu résister à leurs armes. L`empire hittite, les région côtières de la Cilicie (Turquie) et de la Syrie et l`ile de Chypre ont été détruit. Ils avançaient avec confiance et se mirent en marche contre l`Égypte.»

Le pharaon d`Égypte engagea une grande bataille terrestre contre les Philistins. Les inscriptions égyptiennes ne donnent aucun détail sur l`issu de la bataille mais il semble que l`offensive des Philistins fut arrêtée en Égypte. Les artistes égyptiens nous donnent un portrait très précis des Philistins. Ce sont des hommes grands qui dépassent d`une tête les Égyptiens.

C`est en 1188 Av J.C. que le pharaon Ramsès III inflige de lourdes défaites aux Philistins. Treize ans plus tard, ceux-ci s`étaient établis dans la fertile plaine côtière de Canaan entre les montagnes de Juda et la mer soit dans le voisinage des Hébreux. La Bible nomme les villes tombées sous leur domination : Ascalon, Asdod, Ecron, Gath et Gaza.

Sous le joug des Philistins

Les Philistins furent les premiers en Canaan a exploité le fer et a avoir des armes de fer supérieures aux armes de bronze. Les princes philistins exploitaient les secrets de la métallurgie du fer et faisaient de bonnes affaires. Les Hébreux vivants dans les villages de montagnes étaient encore trop pauvres pour acheter des objets de ce précieux métal. Le manque d`instruments pour les récoltes, de clous pour la construction et d`armes de fer était un sérieux handicap pour les Hébreux.

Lorsque les Philistins eurent étendu leur domination sur les zones montagneuses, ils essayèrent d`empêcher les Hébreux de fabriquer des armes nouvelles et leur interdire le métier de forgeron. Ils devaient descendre chez les Philistins pour acheter ces choses. L`expansion des Philistins aux zones montagneuses et aux campagnes s`accompagna de violences et de destruction contre les Hébreux. Ces histoires sont dans le livres des Juges et le livre de Samuel: Samson et Dalila, ect. Ces rivalités allaient dégénérer en une guerre sans merci avec Israël et qui devaient atteindre leur maximum de violence sous les rois Saul et David vers l`an 1000 Av J.C.  

«Il n`y avait pas de forgeron dans tout le pays d`Israël, car les Philistins estimaient que les Hébreux pourraient fabriquer des épées et des lances. Or, tous les Israélites devaient descendre chez les Philistins quand ils avaient a faire aiguiser un soc de charrue, un hoyau, une hache ou une faux.»(1 Samuel 13, 19-20)


La Force de Samson

La naissance de Samson fut annoncée par un Ange du Seigneur qui déclara à sa mère qu`elle cesserait d`être stérile et qu`elle aurait un fils qui commencerait à délivrer Israël de la puissance des Philistins. Ses parents l`élevèrent de la manière que l`Ange avait prescrite. On ne lui coupa point les cheveux et il ne but point de vin ou d`alcool car c`est ce qu`observaient ceux qui étaient particulièrement consacrés à Dieu par un vœu particulier. Samson devint le plus fort de tous les hommes de cette époque. Il brûla les moissons des Philistins et fit un ravage parmi leurs combattants. Cet homme était assez puissant pour tuer de ses mains un lion mais il céda devant les pièges tendus par une femme appelée Dalila. Samson lui ayant révélé le secret de sa force, elle avertit les Philistins et lui fit couper les cheveux après l`avoir enivré. A cause de sa faiblesse, il fut capturé par les Philistins, il fut rendu aveugle et on lui faisait tourner la meule d`un moulin. Il fut exposé à une humiliation publique lors des fêtes pour le dieu des Philistins mais il réussit à faire tomber les colonnes principales du temple qui s`écroula sur les Philistins présents.

On peut trouver dans cette histoire l`image d`une âme élevée dans la piété et qui s`est consacrée à Dieu dès son enfance. Elle est invincible a tous les ennemis de son salut; mais si elle est assez malheureuse pour se laisser séduire par les attraits du péché; Dieu se retire; elle perd toute sa force, tombe dans un funeste aveuglement, devient l`esclave et le jouet des anges déchus, et ce n`est que par la pénitence, ce n`est qu`en joignant de grands efforts à la prière qu`elle peut sortir d`un état si déplorable et redevenir victorieuse de ses ennemis.



Samson faisant tomber le temple des Philistins

Vers l`an 1050 Av J.C. l`existence même d`Israël semblait en question et les Hébreux se voyaient frustrés des fruits de leur conquêtes, de leurs tavaux de colonisation sous le joug des Philistins.

Le règne du roi Saül

Dieu voulant accorder à son peuple le roi qu`il lui demandait élut Saül. Son père ayant perdu ses ânesses envoya Saül les chercher ( 1 Samuel 9,2). Dieu déclara a l`homme de Dieu, Samuel, que c`était Saül qu`il avait choisi pour être roi et pour délivrer Israël de la violence des Philistins. Le roi Saül constitua une petite armée et se lança dans une guerre de guérilla. Il réussit à expulser des garnisons de Philistins et à remporter grâce à Dieu plusieurs victoires par des attaques audacieuses et imprévues.

Mais le roi Saül commença à désobéir aux instructions divines qui arrivaient à travers le saint prophète Samuel. Il lui montra que c`est principalement l`obéissance que Dieu exige des hommes, qu`il la préfère à tous les sacrifices, que la désobéissance est comme une forme d`idolâtrie, parce que celui qui n`obéit qu`a lui-même se fait son propre Dieu en voulant se rendre indépendant de Dieu. Il dit aussi à Saül, qu`après de nombreuses désobéissances, Dieu le rejetait et lui ôtait le Royaume. Ce mot toucha Saül et lui fit dire qu`il avait péché. Mais cette confession a toujours été regardée comme la figure des fausses pénitences, qui augmentent plus les fautes qu`elles ne les effacent et qui attirent plus la colère de Dieu qu`elles n`excitent sa miséricorde. Car ce Prince se mettait peu en peine de la colère de Dieu.



Le roi Saül essayant de tuer David dans une crise de jalousie.


David est sacré Roi

Dieu choisit un autre roi pour gouverner son peuple. Il se servit encore du prophète Samuel pour le sacrer. Le nouveau roi était un jeune berger de Bethléem nommé David. Samuel vit bien à ce moment que Dieu ne s`arrête pas comme nous aux apparences extérieures dans les jugements qu`il fait des hommes. Dès que David reçu l`onction, l`esprit de Dieu remplit David et quitta le roi Saül. Ce prince fut alors assaillit par les esprits malins (anges déchus) qui l`agitaient de fureur et le tourmentaient cruellement. Ses officiers lui conseillèrent de trouver un musicien excellent a la harpe dont l`harmonie musicale calmait ses fureurs. Il ne trouva personne plus habile en cet art que David et le prit à son service.

David tue Goliath

Le roi Saül faisait la guerre aux Philistins. Un guerrier des Philistins qui était un géant défia pendant quarante jours les Hébreux en leur disant d`envoyer leur champion se battre contre lui pour éviter un massacre inutile. La puissance de ce géant et ses armements faisaient trembler même les plus braves du camp d`Israël.  David brûlant de zèle pour Dieu se portât volontaire pour affronter le géant rempli d`orgueil et l`abat avec sa seule fronde. A partir de ce moment David devient très connu en Israël et le roi Saül commence à être jaloux de lui.  


Le jeune David combattant pour les armées du roi Saül tue avec sa fronde le géant et champion de l`armée des Philistins Goliath

Mort du Roi Saül

Les succès militaires du roi Saul redonnèrent courage à Israël. Mais l`accalmie fut de courte durée. Au printemps suivant les Philistins contre-attaquèrent et concentrèrent leurs forces a Aphec ( 1 Samuel 29,1). Changeant de tactique, ils n`attaquèrent pas dans les terrains montagneux que les Hébreux connaissaient trop bien, mais longeant la cote en direction du nord, atteignirent la plaine de Yizréel ( 1 Samuel 29,11) et poussèrent jusqu`a peu de distance des rives du Jourdain ( 1 Samuel 31,7).  Les forces du roi Saül allaient-elles accepter le combat en terrain découvert? C`était courir au désastre. Dès le premier contact, les lignes des Hébreux furent défoncées, les fuyards poursuivis et beaucoup furent abattus. Le roi Saül et ses fils furent tués dans les combats et les Hébreux perdirent la bataille. Le triomphe des Philistins était absolu.



La mort du roi Saül et de ses fils en combattant les Philistins

MichelT

Date d'inscription : 06/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une histoire abrégée de l`Ancien Testament – (avec images et cartes géographiques)

Message par MichelT le Jeu 12 Avr 2018 - 2:44

5 – Quand Israël était un puissant empire. Le règne du Roi David et du Roi Salomon. (Vers l`an 1000 a 961 Av J.C.)

Le grand roi David (Premier et Deuxième Livre de Samuel - Ancien Testament)

« L'Éternel s'est cherché un homme selon son cœur, et l'Éternel l'a établi prince sur son peuple » (1 Samuel 13 : 14).

Et tous les anciens d`Israël étant venus auprès du roi à Hébron, David conclut avec eux un traité devant le Seigneur et ils le sacrèrent roi. Il régna durant quarante ans ( 2 Samuel 5, 3 -4,)

Le nouveau roi était à ce point comblé de talents divers, qu`il est difficile de concevoir en quoi il mérite le plus notre admiration. ( Le roi David a été  le modèle a imiter pour  les rois chrétiens )


Le roi David est l`auteur des Psaumes de la Sainte Bible

L`histoire du monde ne présente aucun autre génie de sa taille, lui qui fut à la fois un grand stratège militaire, un réformateur politique, un poète et musicien inégalable. Rien que pour ses écrits, il obtiendrait de nos jours le prix Nobel. Et tout comme les troubadours du Moyen-Âge, il était lui-même parolier, compositeur et interprète de ses œuvres.


Le roi David, musicien, poète, homme de Dieu, guerrier et un grand Roi

De source égyptienne et mésopotamienne, nous savons que la Palestine et la Syrie étaient renommées pour leurs musiciens. Dès l`époque des patriarches, les instruments de musiques et principalement l`octacorde faisaient parti du matériel qu`emportaient toujours les Hébreux. Les Psaumes 6 et 12 de David sont précédés de l`indication «sur l`octacorde» C`est à partir de Canaan que cet instrument fut introduit en Égypte et ensuite en Grèce.


PSAUME 137 du Roi David par NEHAMA REUBEN - HARPE Hébraïque

En quelques dizaines d`années Israël sut redevenir une puissance considérée, véritable tour de force quand on pense que ce peuple, après la défaite du roi Saül, était dans une situation désespérée, asservi par ses cruels vainqueurs Philistins.

Cette remontée foudroyante fut l`œuvre de Dieu a travers son serviteur le «Psalmiste» David, qui débuta modestement comme écuyer du Roi Saül, puis devint un soldat, un combattant du maquis, avant de devenir le roi d`un peuple en passe de devenir une grande puissance.  Comme deux siècles auparavant, la conquête de Canaan par Josué, les succès du roi David furent favorisés par les circonstances extérieures. Il n`y avait plus ni en Mésopotamie, ni en Asie mineure, ni en Syrie, en Égypte, aucun État capable de faire échec à une expansion d`Israël au-delà des frontières de Canaan.

Le roi David  s`avança vers le sud et s`empara du Royaume d`Édom, celui-là même qui avait refusé a Moise  le droit de passage sur son territoire ( 2 Samuel 8,14). Il s`assurait ainsi d`un territoire d`une haute importance économique puisque le désert d`Akaba était riche de gisements de cuivre et de fer. Il semble que David recherchait surtout le minerai de fer, d`autant plus que les pires ennemis d`Israël, les Philistins détenaient le monopole de son extraction ( 1 Samuel 13, 19-20). Or avec le contrôle d`Édom il pouvait briser ce monopole : « Il accumula beaucoup de fer pour les clous des battants de portes et pour les crampons, ainsi que du bronze en grande quantité.» (1 chroniques 22,3).

Au sud d`Édom aboutissait la plus importante route caravanière venant du sud de l`Arabie, la fameuse «Route de l`Encens». La situation était également favorable pour une progression vers le nord. Dans les grandes plaines dominées par l`Hermon et dans  les vallées fertiles au pied de l`Anti-Liban s`étaient fixées des tribus arabes venus du désert. Elles avaient fondées une série de villes indépendantes et de petits États allant jusqu`au fleuve Yarmuk en Jordanie.


Les plaines fertiles aux pieds du Mont Hermon de nos jour a la frontière de la Syrie et du Liban.


En rouge : Expansion territoriale sous le Roi David

Vers l`an 1000 Av J.C., ces tribus avaient fait progression vers l`est en direction de la Mésopotamie mais elle se heurtèrent au peuple assyrien qui était alors en voie de devenir une puissance mondiale de l`époque, s`étant assuré la chute de Babylone, le contrôle de la Mésopotamie jusqu`au cours supérieur de l`Euphrate.  Le roi David progressa vers le nord à partir de la Jordanie orientale jusqu`a l`Oronte. La Bible rapporte : Il battit ensuite Adadézer, roi de Soba, a Hammat lorsqu`il était en route pour établir sa domination sur l`Euphrate ( 1 Chroniques 18,3). Le roi David recula donc ses frontières jusqu`a la vallée fertile de l`Oronte.


Jérusalem a l`époque du Roi David


Le règne du Roi Salomon ( 970 à 931 Av J.C. environ)

Le roi Salomon avait 40,000 chevaux de char et 12,000 chevaux de selle ( 1 Rois 4,26). Le roi Salomon construisit toutes les villes lui servant d’entrepôts et les villes pour les cavaliers ( 1 Rois 9,19).

Le roi Salomon qui était un des fils du roi David avait une sorte de génie pour s`attacher des experts étrangers. Du simple État agricole qui lui avait légué son père, il sut faire une puissance économique de premier rang. Salomon fit venir de Phénicie des techniciens de la métallurgie. A Ezeon-Geber, le roi fonda une entreprise de commerce maritime. Les Hébreux n`avaient jamais navigué et ne connaissaient rien à la manœuvre des navires, mais les Phéniciens avaient en cette matière plusieurs siècles d`expérience. Les spécialistes de la construction navale furent engagés à Tyr : Et le roi de Tyr envoya sur les vaisseaux ses serviteurs qui étaient de bons marins connaissant la mer. ( 1 Rois 9,27)

Le roi de Tyr aurait offert au Roi Salomon de fournir les matériaux de construction pour son nouveau palais, a condition que lui fut accordé un port sur le Golfe d`Aqaba ( le port d`Eilat). Huit milles chameaux transportèrent le bois nécessaire a la construction de 10 navires pour le roi Salomon à partir du Liban actuel.


Le roi Salomon fait construire le premier temple pour l`Éternel à Jérusalem.

La flotte du Roi Salomon alla faire du commerce dans la lointaine Ophir et revint avec : une cargaison comprenant du bois de santal, des pierres précieuses, de l`or, de l`argent, de l`ivoire, des singes et des paons. ( 1 Rois 10, 11-22) Sous le règne de Salomon, Israël disposait pour ainsi dire du monopole du commerce des chevaux et des chars ( 1 Rois 10, 28-29). Les principales routes des caravanes reliant l`Égypte a l`Asie mineure passaient sur le territoire du Roi Salomon.




Le règne de Salomon fut un règne de paix et de toutes sortes de biens. Les richesses infinies du prince se répandaient sur ses sujets qui vivaient paisiblement comme le dit l`Écriture, chacun a l`ombre de son figuier ou de sa vigne. La paix dont on jouissait fit mériter à Salomon le nom de Pacifique. Cette paix lui était nécessaire pour bâtir le Temple dont le roi David avait fait le projet et qu`il n`avait pas pu exécuter a cause de ses guerres.

Le roi Salomon et la reine de Saba

La reine de Saba qui avait entendu parler de la renommée du roi Salomon vint à Jérusalem. Elle avait une suite considérable, des chameaux chargés d`épices, une grande quantité d`or et de pierres précieuses. ( 2 Chroniques 9,1)

Tout comme les navires du roi Salomon sillonnaient la mer Rouge, des caravanes de chameaux les « vaisseaux du désert» empruntaient les pistes de sable. C`est grâce a ces caravanes que l`Arabie du sud eut la possibilité de communiquer avec l`ancien monde. Le terminus septentrional de la route de l`Encens était situé dans le royaume de Salomon. Les agents commerciaux du roi prenaient en charge les richesses apportées par les caravanes. L`administration leur accordait un droit de passage pour se rendre en Égypte, en Phénicie ou en Syrie.

Il n’est donc pas étonnant que la reine de Saba ait entendue parler de la renommé de Salomon. ( 1 Rois 10,1) Elle arriva a Jérusalem. Elle se rendit auprès du roi Salomon (1 Rois 10,2). Il est possible que la reine vînt aussi discuter de relations commerciales avec le Royaume de Salomon.


Visite de la reine de Saba au roi Salomon (1 Rois 10,1)

La chute de Salomon

Après que Salomon eut fait des choses admirables dans les commencements de sa vie, il tomba dans les choses honteuses, qui fait voir que l`homme ne doit jamais s`appuyer sur lui-même, et que plus il est élevé et plus il doit craindre sa propre faiblesse, car l`amour des femmes corrompit son cœur et l`engagea ensuite dans l`adoration des idoles païennes, et la complaisance qu`il eut pour ces femmes qu`il avait prises de l`Égypte, du pays des Ammonites et des Moabites, le porta a bâtir des temples pour les dieux païens ( des anges déchus) et cela en contravention de la Loi que l`Éternel avait donné aux Hébreux avec Moise et qui avait été accepté par cette nation.

Ce crime énorme irrita Dieu et il apparut à Salomon pour témoigner de son indignation de ce qu`il avait mal gardé son Alliance et qu`il avait honteusement violé Sa Loi. Il lui prédit qu`il allait diviser le Royaume mais qu’en considération des services de son père le roi David, il n`exécuterait cet arrêt qu`après la mort de Salomon.


Dernière édition par MichelT le Dim 15 Avr 2018 - 13:23, édité 3 fois

MichelT

Date d'inscription : 06/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une histoire abrégée de l`Ancien Testament – (avec images et cartes géographiques)

Message par MichelT le Ven 13 Avr 2018 - 19:28

6 – La séparation en deux État et ses conséquences. Du roi Roboam ( 931 Av JC) au roi Joachim ( vers 597 Av J.C.). ( premier et deuxième Livre des Rois)

«C`est ainsi que s`opéra le schisme entre Israël et la maison de David. Il n`y eut pour le suivre que la tribu de Juda.» ( 1 Rois 12, 19-20)

Le grand roi Salomon mourut vers 930 Av J.C. et avec lui s`en était fini des ambitions d`Israël. Deux générations, conduites par deux chefs exceptionnels – David et Salomon – avaient fait de ce peuple une grande puissance. Mais après la mort de Salomon, les vieilles rivalités entre tribus se réveillèrent et le grand État ne résista pas aux dissensions internes.

Un schisme devait bientôt se produire et deux royaumes se partager le territoire de l`ancien empire : le royaume d`Israël au nord du pays et le royaume de Juda au sud.


La séparation en deux Royaumes : Israël au nord et Juda au sud.

La porte était des lors ouverte aux envahisseurs; le royaume d`Israël tomba plus tard sous l`invasion des Assyriens et le royaume de Juda sous celui de Babylone. Leur destin sera plus tragique qu`une simple décadence; écartelés entre les puissances qui, durant les siècles suivants tiendront le premier rôle sur la scène mondiale, Israël et Juda périront dans des rivalités ne les concernant plus. Trois siècles après la mort de Salomon, ils seront rayés de la carte.

La dernière volonté du roi Salomon fut accomplie malgré tout; son fils Roboam lui succéda sur le trône de Jérusalem pendant une période fort courte, il gouverna les tribus. Mais des rébellions continuelles et sa propre inexpérience accélérèrent la fin de l`empire et s`achevèrent en guerre civile.

Dix des tribus se séparèrent des autres. Jéroboam qui avait émigré en Égypte revint en toute hâte et prit la couronne du royaume du nord. Roboam garda le reste; le royaume de Juda et l`ancienne capitale Jérusalem ( 1 Rois 12, 19-20).


Roboam et Jéroboam

Entre Juda et Israël, des combats fratricides ensenglantaient les frontières. «Leur vie durant, Roboam et Jéroboam ne cessèrent d`être en guerre l’un contre l`autre» (1 Rois 14,30). Sous le règne de leur successeur, la situation ne s`améliora pas : «Asa et Basha, rois d`Israël furent en guerre tant qu`ils vécurent» (1 Rois 15,16).

Le royaume d`Israël était pris en tenaille, menacé au sud par Juda, qui alla jusqu`à appeler à l`aide les Philistins (ennemis des Hébreux), et au nord par le royaume des Araméens dont Juda s`était acquis le concours par traité d`alliance (1 Rois 15,18).

Cette lutte d`Israël contre des ennemis mortels plus puissant que lui dura des siècles et se prolongea jusqu`a ce que les Araméens fussent vaincu par une grande puissance montante, l`Assyrie. Mais a ce moment même, alors même que la guerre civile ensanglantait le pays, arriva l`invasion de Juda par le Pharaon égyptien Sheshonk 1 er qui mit Jérusalem et le Temple au pillage (1 Rois 14,27).

Le Royaume d`Israël commença à être sérieusement menacé au nord par les Assyriens dont la première action offensive eut lieu sous le règne du Roi d`Israël Omri (882 à 871 Av J.C. ). A partir de l`ancienne ville d`Assur (Irak actuel), ce peuple sémitique conquérant et organisateur étendit sa domination sur toute la Mésopotamie et commença ensuite à étendre son empire au loin.


Carte de l`Assyrie en orange.

Les Assyriens commencèrent par des pillages contre les villes phéniciennes de Tyr, Sidon et Byblos (Liban actuel). Il faut louer le flair dont le roi d`Israël Omri fit preuve en acquérant alors une colline pour y fonder une ville puissamment fortifiée qu`il appela Samarie et qui devint sa capitale (1 Rois 16,24).


Le royaume d`Israël et de Juda vers l`an 800 Av J.C.


Les restes de la ville de Samarie, la capitale du roi Omri sur une colline du nord d`Israël

Le roi d`Assyrie, Assurnazirpal II (883 à 859 Av J.C.) écrivait : « Je parti d`Alep (Syrie actuelle) et je traversai l`Oronte, (il entra dans ce qui est le Liban actuel) je conquis des villes, j`y fis un grand massacre, je détruisis, je rasai, j`incendiai. J`y établis des colons assyriens. Je purifiai mes armes dans la mer.»


Le roi d`Assyrie, Assurnazirpal II (883 à 859 Av J.C.)


Les guerriers d`Assyrie faisant le siège d`une cité

Dix-huit ans après la mort du roi Omri, la menace assyrienne qui planait sur le peuple Hébreux se précisa – le roi d`Assyrie Salmanassar III ( 858 à 824 Av J.C.) entra en campagne militaire pour envahir le royaume d`Israël. Le roi d`Israël, Achab réussi à leur barrer la route grâce à une alliance avec un prince syrien. Mais cette alliance fut de courte durée et les combats fratricides reprirent peu après. L`Ancien Testament consacre six chapitres a la vie du roi Achab ( 1 Rois 22,39). Il introduisit en Israël des cultes religieux étrangers, ce qui était contraires aux Lois que l`Éternel avait donné aux Hébreux a travers Moise Il épousa Jézabel, une princesse phénicienne, fille du roi de Sidon et alla jusqu`à servir et se prosterner devant des dieux païens ce qui était interdit par la Loi de Moise.

Les successeurs de Salmanassar III furent plus faibles, ce qui valut aux royaumes de Juda et d`Israël une sorte de sursis et une période de paix qui dura de l`an 825 à 745 Av J.C. environ. Cet âge d`or coïncide avec le gouvernement d`Osias sur le trône du Royaume de Juda et de Jéroboam II comme roi du Royaume d`Israël.  Sous son long règne, le pays redevint florissant, s`enrichit, s`abandonna au luxe, et son aristocratie sombra dans les vices en dépit des avertissements du Prophète Amos qui élevait à voix pour dénoncer le relâchement des mœurs (Livre d`Amos – Ancient Testament).

Pendant cette période de prospérité factice, les paroles du prophète Amos rendent un son sinistre : « Malheur a ceux qui vivent tranquilles sur le mont de Samarie. «Vous croyez reculer le jour de malheur et vous hâtez le règne de la violence! Et c`est pourquoi ils vont partir en exil a la tête des captifs et finie sera l`orgie des vautrés» ( Amos 6, 1). Cette simple phrase, saisissante dans sa concision rend compte de la fin du Royaume d`Israël.

En l`an 745 Av J.C., un ancien soldat était monté sur le trône d`Assyrie (Téglat-Phalassar III) (745 à 727 Av J.C.). Ce monarque très cruel convoitait la Syrie, les royaumes des Hébreux et l`Égypte qui furent ainsi les proies d`un état militaire dont les chefs méprisaient le mot de paix et dont les armées puissantes étaient redoutables.  A partir du nord de la Syrie, Téglath-Phalasar transforma des royaumes indépendants en provinces de son empire et en peuples tributaires. Le royaume d`Israël se soumit d`abord a ce puissant voisin en payant un tribut, une contribution de cinquante sicles d`or par tête pour le roi d`Assyrie payé par les plus riches en Israël ( 2 Rois 15,19). « J`ai reçu un tribut d`Achas de Juda» note laconiquement le roi d`Assyrie.

Après la mort de Téglat-Phalassar III, le roi d`Israël Osée refusa de payer le tribut annuel. Le nouveau roi d`Assyrie Salmanassar V (726 à 722 Av J.C.) envahit les restes du Royaume d`Israël et sa capitale Samarie et il déporta les Hébreux en Assyrie. ( 2 Rois 17,5). Son successeur Sargon II continua la lutte contre le Royaume d`Israël et les déportations. Le Royaume d`Israël fut anéanti en l`an 721 Av J.C.


Sargon II, roi d`Assyrie

Des dizaines de milliers d`infortunés furent chassés de leurs pays, déportés à l`étranger et remplacés par d`autres venant de régions lointaines. Le but étant de détruire le caractère spécifique des peuples et leur volonté de résistance. Une mosaïque de peuples mélangés et de cultes religieux différent remplaça le peuple de cette région. Tel fut le sort de la Samarie, dont les nouveaux habitants furent appelés plus tard « Samaritains», mot qui prit la signification d`une injure. On les méprisait aussi bien en tant que peuple que du point de vue de la religion car les juifs n`ont pas de relations avec les Samaritains (Jean 4,9).   Le peuple du Royaume d`Israël sombrait avec sa monarchie, absorbé par des populations étrangères, il ne reparaîtra plus jamais dans l`histoire.

Le royaume de Juda sous la domination de l`Assyrie

Plus d`un habitant du Royaume de Juda dut se réjouir en entendant la défaite des frères ennemis. Mais le Prophète Michée en fut saisi de terreur, il voyait que la force qui avait anéanti la Samarie allait bientôt se déchaîner contre son pays ( le Royaume de Juda) et contre Jérusalem.  Le roi de Juda était alors Ézéchias. Depuis que son père Achas s`était soumis de plein gré à Téglat-Phalassar III, le Royaume de Juda était devenu un État vassal dont les services administratifs de Ninive ( Assyrie) enregistraient soigneusement les versements en argent pour le tribut.

Mais Ézéchias se révolta contre le roi d`Assyrie (2 Rois 18,7). Ézéchias était un homme calme, pondéré et prévoyant. Il savait bien que le jeu dans lequel il s`engageait était des plus dangereux pour lui et pour son peuple. A Samarie, a 50 Km a peine de Jérusalem, résidait un Gouverneur assyrien, attentif a ses faits et gestes.  Les Assyriens devaient composer avec une révolte a Asdod, ville des philistins et Ézéchias crut discerner une chance en faveur de son plan. Sargon envoya une armée assyrienne et la ville des Philistins devint une province assyrienne. En l`an 705 Av J.C. il eut une révolte en Assyrie qui causa la mort de Sargon et des troubles internes dans son empire. Profitant des événements, la Syrie et le Royaume de Juda eurent quatre ans pour se mettre en état de défense. Les gouverneurs assyriens furent chassés et une puissante ligue défensive se constitua avec même le soutien de l`Égypte.

Le nouveau roi d`Assyrie, Sennachérib ( 704 a 681 Av J.C.) eut naturellement vent de l`affaire, mais il avait les mains liées en raison d`une révolte dans l`est de son empire. A la fin de l`année 702 Av J.C. il avait repris la situation en main et se retourna contre les royaumes de l`ouest. Les petits États rebelles furent anéantis. Tout le Royaume de Juda ayant été occupé par les troupes assyriennes, Ézéchias fut assiégé à Jérusalem.


Sennachérib, roi d`Assyrie ( 704 à 681 Av J.C.)

Mais Sennachérib dut lever le siège de Jérusalem et retourner en son pays. La Bible nous dit : « Cette nuit-là, l`ange du Seigneur descendit et frappa dans le camp assyrien de 180,000 mille hommes. Le matin, au réveil, il n`y avait plus qu`une armée dévastée. Sennachérib leva le camp et s`en alla à Ninive et y resta.» ( 2 Rois 19,35)

Les cultes lascifs de Canaan

Manassé était âgé de douze ans quand il devint roi. Il régna quarante-cinq ans à Jérusalem. Il fit ce qui déplait au Seigneur, imitant les abominations des peuples que le Seigneur avait chassé devant les enfants d`Israël. ( 2 Rois, 21,1)

Le prophète Isaïe qui vivait sous le régime politique de Manassé disait :«Comment est-elle devenue une prostituée, la cité fidèle?» ( Isaïe 1,21) Le pays subissait l`influence perverse des cultes païens venant de Phénicie, d`Égypte et d`ailleurs et ces cultes interdits par l`Éternel selon la loi de Moise impliquaient des états de barbaries indescriptibles, des pratiques magiques d`une sensualité et d`une brutalité sans pareilles. Ces cultes furent dénoncés avec justesse par les Prophètes comme contraire au contrat passé entre l`Éternel et le peuple Hébreu au Mont Sinaï avec Moise.

La Fin du Royaume d`Assyrie

En 663 av J.C., les Assyriens remportèrent le plus grand triomphe de leur histoire en conquérant la ville de Thèbes en Égypte. L`épreuve fut si cruelle que jamais la ville de Thèbes ne se releva de ce désastre. Depuis le Nil jusqu`au montagnes de l`Arménie et l`embouchure de l`Euphrate, tous les peuples étaient tombés sous la domination des Assyriens.


L`empire assyrien vers 663 Av J.C. de l`Égypte au Golfe persique.

Mais à peine l`Assyrie fut-elle au sommet de sa puissance que sa force commença à diminuer. Dès la mort d`Assurbanipal en l`en 621 Av J.C., cet empire était entré en décadence.

La chute de l`Assyrie

Malheur à la cité sanguinaire. Des blessés en masse, de grands tas de cadavres. ( Nahum 3,1)

De nouvelles grandes puissances prirent l`Assyrie en tenaille, le vainquirent et se le partagèrent. Au nord-est, dans les montagnes de l`Iran, était né l`empire des Mèdes.
Au sud-est de l`Assyrie sortirent d`autres adversaires, des tribus de la région d`Ur en Chaldée apportant de nouvelles forces à l`ancien empire de Babylone. En l`an 625 av J.C, un Chaldéen nommé Nabopolassar prit le pouvoir dans le sud de la Mésopotamie fondant un empire néo-babylonien et ayant comme but de détruire l`Assyrie.


Nabopolassar, fondateur de l`empire néo-babylonien vers l`an 625 Av J.C.

En 614 Av J.C., les Mèdes et les Néo-Babyloniens attaquèrent l`Assyrie par le nord et par le sud et se rencontrèrent sur les ruine de la ville d`Assur. En l`an 612 Av J.C. la ville de Ninive est détruite. « Il lèvera la main contre le nord et anéantira Assur. Il fera de Ninive un lieu désolé, sec, comme un désert.» (Prophète Sophonie 2, 13) Les faits ont confirmé sa prédiction. La ville d`où partirent, durant des siècles, tant d`expéditions, qui répandit des larmes et la désolation sur tout le continent par ses déportations en masse, ses tortures, son régime de terreur, Ninive n`est plus que ruine et cendre.

La fin du Royaume de Juda

De son temps, Nabuchodonosor, roi de Babylone se mit en marche; et Joiakim devint son vassal pendant trois ans. (2 Rois 24,1)

C`est vers le début du 6 eme siècle Av J.C. que se produisirent les tragiques évènements qui rayèrent définitivement le Royaume de Juda du nombre des nations de l`Orient ancien. Tout se passa avec une extrême rapidité et se termina par la déportation du peuple de Juda à Babylone.  L`affaire commença par le refus de payer le tribut au nouveau roi vainqueur des Assyriens. En 597 Av J.C., une révolte ouverte éclata ( 2 Rois 25,1). Nabuchodonosor n`intervint pas personnellement, le cas ne lui semblant possiblement pas assez important puisque les révoltes locales étaient fréquentes dans les grands empires. Il envoya des troupes syriennes et des guerriers d`Amon et de Moab avec quelques troupes Chaldéennes qui ne réussirent pas à reprendre le contrôle. Nabuchodonosor décida alors de se rendre lui-même sur place a la tête d`une puissante armée.


Nabuchodonosor, le roi de Babylone, vers 597 Av J.C.

Alors qu`il marchait a la tête d`une armée respectable, Joiakim mourut, laissant la trône a son fils Joiakin : « Joiakin avait 18 ans lors de son avènement, il régna trois mois a Jérusalem. En ce temps la, Nabuchodonosor, marcha contre la ville et ses gens l`investirent. Il emmena en exil tout Jérusalem.» (2 Rois 24, 8)


Destruction de Jérusalem par Nabuchodonosor et exil des Hébreux à Babylone en 597 Av J.C.


«La neuvième année de son règne, le dixième jour du dixième mois, Nabuchodonosor, roi de Babylone, marcha avec toute son armée contre Jérusalem. La ville fut investie jusqu`a la onzième année du règne du roi Sédécias. ( 2 Rois 25,1)

Depuis l`arrestation du roi Joiakin et la première déportation à Babylone, onze ans avaient passé et le moment était arrivé ou le Royaume de Juda allait être a jamais détruit. Après la première conquête de Jérusalem en 597 Av J.C., Nabuchodonosor laissa subsister le royaume en qualité d`État vassal. Un oncle du roi déporté fut mis sur le trône de Juda par l`envahisseur sous le nom de Sédécias. Il y eut des amputations territoriales selon le Prophète Jérémie qui dit : « Les villes du Midi sont closes sans que personne les ouvre» (Jérémie 13,19).

Malgré la déportation de leurs frères, la volonté de résistance était encore là. Très vite des voix s`élevèrent pour prêcher la révolte contre Babylone ( Jérémie 28,1). Malgré les mises en garde du Prophète, les résistants ne cessèrent de gagner du terrain.  La neuvième année du règne de Sédécias – Nabuchodonosor revient encore à la tête d`une puissante armée qui brisa toutes les résistances des révoltés et conquit ville après ville. L`ensemble du pays fut rapidement soumis, sauf Jérusalem. Pendant 18 mois, les assiégés se défendirent comme des lions. « La ville fut investie jusqu`à la onzième année du règne du roi Sédécias» (2 Rois 25,2).

Les défenseurs espéraient l`aide de l`armée du pharaon d`Égypte qui ne vint jamais. La prophétie de Jérémie se réalisait : «L`armée du pharaon qui est sortie pour vous porter assistance va rentrer chez elle en Égypte» (Jérémie 37,7). Jérusalem fut pillée, le palais royal et le temple incendiés, les fortifications rasées, une partie de la population déportée. Les Babyloniens étaient durs avec ceux qui les avaient trahis. Sédécias fut fait prisonnier, on lui creva les yeux, les prisonniers subirent des atrocités (2 Rois 25,7). Nabuchodonosor anéanti la dynastie de David qui avait régné depuis quatre siècles. Le Royaume de Juda devint une province de Babylone, le pays était dépeuplé.


Les juifs déportés à Babylone sur les bords de l`Euphrate( Irak Actuel).


Dernière édition par MichelT le Ven 20 Avr 2018 - 18:27, édité 2 fois

MichelT

Date d'inscription : 06/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une histoire abrégée de l`Ancien Testament – (avec images et cartes géographiques)

Message par MichelT le Lun 16 Avr 2018 - 20:09

7 – De l`exil à Babylone aux Macchabées. ( De l`an 590 av J.C à la naissance du Sauveur)

Le séjour des enfants d`Israël à Babylone (ancienne ville située en Irak actuel) n`avait rien de commun avec le travail forcé auquel leurs ancêtres du temps de Moise furent astreints en Égypte, a Pithom et Ramsès.

Certains d`entre eux menèrent même une vie confortable. Les déportés juifs n`avaient connu dans leur pays que des rues étroites et tortueuses. A Babylone, ils se familiarisèrent avec de larges avenues se coupant a angle droit portant le nom d`un dieu du panthéon babylonien. Babylone n`était pas seulement la capitale des affaires, mais aussi une métropole religieuse (païenne).


Les jardins suspendus de Babylone sous Nabuchodonosor II (604 à 562 Av J.C.)

Quoique les Juifs aient recherché le bien des villes ou ils étaient, et élargies leurs horizons en apprenant de nouveaux métiers qui allaient être très profitable a leurs descendants, ils n`en gardaient pas moins au fond de leur cœur la nostalgie de leur pays et des bords du Jourdain. «Sur les bords des fleuves de Babylone, nous étions assis en larmes au souvenir de Sion« (Psaume 136).


La ville de Babylone (la ville était dans ce qui est de nos jours l`Irak)


Cyrus, roi de Perse

«Voici ce que dit le Seigneur a son oint, Cyrus, qu`il a pris par la main droite pour terrasser les nations devant lui et dépouiller les reins des rois, pour forcer devant lui les portes de sorte qu`elles ne restent pas fermées» (Prophète Isaïe 45,1).


Cinq ans après l`accession de Nabonide ( roi de Babylone de 556 à 539 Av J.C.) a la royauté, l`ère nouvelle commença avec la suprématie des Perses. En effet, les Mèdes qui, depuis la chute de Ninive ( Assyrie) en 612 Av J.C. partageaient l`empire assyrien avec les Babyloniens, furent supplantés à leur grande surprise, par leurs voisins et anciens vassaux, les Perses. Le roi des Mèdes, Astyage fut vaincu par son propre petit-fils, Cyrus. En 539 Av J.C. , Cyrus attaqua Nabonide et écrasa l`armée babylonienne. Un an après cette bataille, le roi des Perses entra a Babylone en vainqueur. Cyrus fit une entrée pacifique, il n`y eut ni incendies, ni pillage, ni carnages.


Cyrus, le roi des Perses (580 à 530 Av J.C.)


L`empire de Cyrus, le roi des Perses, de la Turquie jusqu`aux Indes.

« Mes troupes nombreuses se promenaient tranquillement dans la ville; je veillai a ce que personne ne fit peur a Sumer et Akkad. Je m`occupai volontiers de l`intérieur de Babylone. Je libérai les habitants de joug qui ne leur convenait pas. J`améliorai leur habitat; je calmai leur tristesse. Je suis Cyrus le grand, le puissant roi de Babylone, de Sumer, d`Akkad.» Les chroniques de la Bible disent à propos de Cyrus :  Ainsi parle Cyrus le roi de Perse : «Le Seigneur, Dieu du Ciel m`a donné tous les royaumes du monde» ( 2 Chroniques 36,23)


Le retour des Juifs a Jérusalem

«La première année du Roi Cyrus, le roi Cyrus a donné ordre concernant la Maison de Dieu qui est à Jérusalem : ce temple doit être reconstruit pour être un lieu ou l`on offre des sacrifices; sa hauteur sera de soixante coudées, sa largeur également de soixante coudées» ( Esdras 6,3).

C`est en ces termes que la Bible rend compte de l`autorisation donnée aux Juifs de retourner a Jérusalem. Dans l`esprit des Perses, il s`agissait de réparer les injustices commises par leurs prédécesseurs les Babyloniens.  Tous les Juifs ne profitèrent pas de l`autorisation de repartir dans le pays de leurs pères, qui survenait plus de cinquante ans après leur déportation. Ceux qui décidèrent de quitter la Babylonie prenaient un gros risque en retournant dans un pays dévasté. Une longue caravane prit le chemin de Jérusalem au printemps de l`an 537 Av J.C. Selon Esdras c`était plus de 42,000 individus sans compter les serviteurs.

Pour aller de Babylone à Jérusalem, il lui fallut parcourir une distance de 1300 Km, dans une atmosphère saturée de sable fin apporté par le vent. Dans l`enthousiasme, des fondations du nouveau temple furent construites peu après l`arrivée à Jérusalem. Mais bientôt le travail fut interrompu ( Esdras 5,16), car l`exaltation populaire se brisa contre les difficultés que présentait la vie dans un pays dépeuplé ou de maisons écroulées n`offraient qu`un refuge précaire. De plus il fallait se préoccuper du pain quotidien, si bien que l`égoïsme prit le dessus, chacun ayant trop de soucis personnels.

La reconstruction progressa d`autant plus lentement que les premiers colons étaient très pauvres et relativement peu nombreux. Cyrus fut tué en l`an 530 Av J.C. au cours d`opérations militaires à l`est de son empire. Son fils Cambyse II lui succéda (530 à 522 Av J.C.) et sous son règne la Perse devint avec la conquête de l`Égypte le plus grand empire de l`Orient ancien, de l`Inde jusqu`au Nil.  C`est seulement en l`an 522 Av J.C. et sous le règne de Darius 1 ( 526 a 486 Av J.C.) que la reconstruction du temple de Jérusalem fut reprise. C`est le 12 mars de l`an 515 Av J.C. qu`il fut terminé.  La suprématie des Perses sur Jérusalem dura deux siècles pendant lesquels l`histoire des Juifs semble avoir été assez stable.

Jérusalem sous influence grecque

Or, il se trouva qu`Alexandre, fils de Philippe, le Macédonien, déjà roi de Grèce, battit Darius, roi des Perses et des Mèdes (1 Macchabées 1, 1).  

En l`an 480 Av J.C. le roi des Perse, Xerxès, a la tête de son armée et de sa flotte envahit la Grèce. C`était le début de deux siècles d`affrontements et d`humiliations pour les Grecs mais aussi de belles victoires comme a Salamine et a Platées (Grèce).


Bataille de Platée en 480 Av J.C. Les forces perses de Xersès envahissent la Grèce.

Au cours du 4 eme siècle Av J.C., le centre de gravité de la puissance politique du monde se déplace vers l`ouest. En 333 Av J.C., la victoire remportée par Alexandre le Grand ( 336-323 Av J.C.) a Issos sur Darius III conféra aux Macédoniens un rôle prépondérant dans le concert des nations. La conquête de l`Égypte fut le premier objectif du grand monarque de 24 ans. Alexandre se serait rendu a Jérusalem après la prise de Gaza et aurait été reçu par le grand prêtre Jaddua. La ville de Jérusalem et la province de Juda (sous domination perse) semble s`être soumises immédiatement aux conquérants grecs. Alexandre fonda la ville d`Alexandrie en Égypte en 332-331 Av J.C.



L`empire d`Alexandre le Grand – De l`Égypte aux Indes vers 333 Av J.C.


Il y eu le pour les hébreux, le choc de la rencontre avec la civilisation grecque. La jeunesse juive se laissait séduire par la dialectique hellénique. Les compétitions sportives organisées sur le modèle grec trouvaient aussi des adeptes enthousiastes dans la jeunesse. La mort d`Alexandre le Grand à Babylone déclencha des luttes fratricides entre ses généraux et son empire se disloqua en trois royaumes.  


Le royaume Grec des Séleucides en vert qui domina la région du Moyen-Orient et de Jérusalem à partir de l`an 305 Av J.C.

Les Ptolémées grecs reçurent le royaume d`Égypte et firent d`Alexandrie un centre de culture hellénistique. Cette ville internationale devint un pole d`attraction pour les émigrés de Juda qui s`y familiarisèrent avec la beauté de la langue grecque et sa dialectique.


Une lutte pour la liberté de la Foi juive

Le roi grec Antiochus IV Épiphane ( 175 a 163 Av J.C.) de l`empire des Séleucides pilla le temple de Jérusalem en l`an 168 Av J.C. Il envoya ensuite ses collecteurs d`impôts avec une armée ( 1 Macchabées 1, 33). Ceux-ci pillèrent la ville une autre fois, incendiant les maisons et emmenant les femmes, les enfants et le bétail pour la vente d`esclaves.


Athènes au temps de la Grèce antique

Par un décret royal, Antiochus Épiphane essaya d`anéantir la religion des Juifs. Le culte de Zeus Olympien ( culte grec) fut installé de force dans le temple de Jérusalem réservé à l`Éternel. Les Juifs qui restaient fidèles à leurs religions furent menacés de mort. Les Saintes Écritures furent détruites. Ce fut la première persécution religieuse méthodique connue.

A cette époque aussi, il ne manquait pas de caractères faibles toujours prêts à prendre le chemin de la moindre résistance. Cependant, beaucoup ne voulurent pas violer la Loi sainte et furent massacrés (1 Macchabées 1,63). Dans un village a 30 km de Jérusalem, vivait le prêtre Mattathias avec ses cinq fils. Lorsque les sbires d`Antiochus se présentèrent pour forcer l`apostasie des Juifs, Mattathias refusa et la révolte des Macchabées commença.


Mattathias appelant les juifs à la résistance contre les Grecs Séleucides vers 168 Av J.C.

Les insurgés obtinrent leurs premiers succès dans la région montagneuse de Juda, ils n`étaient pas entrainés et manquaient d`armes, leurs adversaires étaient supérieurs en nombre. Une bataille décisive eut lieu a 10 km de Bethléem ou les Séleucides engagèrent leur cavalerie et des éléphants de guerre et les juifs subirent une défaite. Cependant des rivalités internes forcèrent les vainqueurs à signer une paix hâtive favorable aux Juifs. La liberté du culte des Juifs fut rétablie et la communauté de Jérusalem reconnue. Mais les Macchabées convoitaient aussi l`indépendance politique. Les successeurs de Judas Macchabées, ses frères Jonathan et Simon, reprirent a nouveau le combat qui se termina en 142 Av J.C. alors que la Syrie des Séleucides grecs fini par reconnaitre leur indépendance politique ( 1 Macchabées 15,1).

Le gouvernement spirituel et politique de la Judée se transmit ensuite, en même temps que la dignité du Grand Prêtre, a jean, fils de Simon, connu sous le nom de Jean Hyrcan. Sur les monnaies de cette époque on peut lire : «Le Grand Prêtre Jean Hyrcan et la communauté des Juifs.»

L`historien juif Flavius Joseph donne des précisions sur cette époque. A partir de ce moment, un continuel état de guerre permit aux Juifs d`agrandir sans cesse leur territoire. Sous Alexandre Jannée ( 103 a 76 Av J.C.), leurs frontières étaient a peu près celles des anciens royaume de Juda et d`Israël.  Quant au Grecs Séleucides, ils étaient de moins en moins dangereux. Ils n`avaient plus la force de s`opposer aux Macchabées, car Rome, devenue la maîtresse incontestée de la Méditerranée occidentale depuis la chute de Carthage en 202 Av J.C. prenait une position de plus en plus forte en Grèce et en Asie mineure.


Les légions romaines

A travers l`empire des Séleucides, le général romain Pompée pénétra en Palestine. Après un siège de trois mois, les légions romaines firent leur entrée à Jérusalem en 63 Av J.C. La Judée devint une province romaine. Le théâtre du monde était bientôt prêt pour la naissance annoncée par les Prophètes de Notre-Seigneur Jésus-Christ à Bethléem de Judée.

Fin


MichelT

Date d'inscription : 06/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une histoire abrégée de l`Ancien Testament – (avec images et cartes géographiques)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum