LE III° SECRET DE FATIMA !!!

Aller en bas

LE III° SECRET DE FATIMA !!!

Message par Hervé J. VOLTO le Lun 9 Avr 2018 - 19:47

On a lu et entendu tellement de choses sur Fatima qu’il est temps de rétablir la vérité et de revenir à une vision sensée de son message. Fatima est essentiel, nous le savons, mais c’est aussi une apparition fortement attaquée par le Malin pour brouiller les pistes ; il y est parvenu puisque la majorité des avis qui circulent sur le sujet sont erronés et inexacts.

Précisons en préambule un aspect déterminant pour la compréhension de toute prophétie provenant du Ciel : le Bon Dieu et ses envoyés (ici la Vierge Marie) ne se préoccupe que de ce qui LE CONCERNE SUR TERRE : Son peuple, Son Eglise, la Foi en Lui, le respect de Ses commandements. Il ne s’exprime que dans ce sens ; le monde tel que nous l’entendons ne l’intéresse pas ; à la limite, il abordera ce sujet via la Chrétienté et parce que celle-ci s’est répandu sur la surface de la Terre à partir de la Monarchie Capétienne, Catholique et Royale, mais c’est en tant que nations Chrétiennes qu’Il en parlera, non en tant que nations tout court. Surtout si le Christ a perdu Sa Couronne (Vision de la Rue du Bac) dans la première des nations.

Il faut bien comprendre que dans le langage prophétique, tout se rapporte à Dieu et à ce qui lui rend hommage sur Terre ; seul son peuple l’intéresse. Un tremblement de terre ou un cataclysme sont donc des événements d’abord en rapport avec la Foi ; et lorsqu’il arrive des catastrophes naturelles réelles ou des guerres entre les nations, nous savons depuis l’Ancien Testament que ces événements sont suscités par Dieu pour châtier son peuple de ses infidélités et de ses péchés. Son peuple, pas ceux des nations infidèles ; ne sont concernés dans les prophéties que les pays chrétiens et non ceux des méchants (constitués des infidèles c’est à dire toutes les autres religions autre que la Catholique, hérétiques, athées…), qui sont des instruments pour les châtier.

Ceci étant précisé, nous allons rappeler les fondamentaux de Fatima en commençant par le début : la chronologie.



1. Chronologie de Fatima:



1) La Sainte Vierge est apparue à trois petits pastoureaux six fois, entre le 13 mai et le 13 octobre 1917, à Fatima au Portugal. Les trois pastoureaux étaient Lucie dos Santos, François et Jacinthe Marto ; François et Jacinthe décèderont en 1919 et 1920, Lucie deviendra religieuse (communément appelée « sœur Lucie ») et mourra à l’âge de 98 ans en 2005.

2) Au cours de la Troisième apparition, le 13 juillet 1917, la Sainte Vierge leur révèlera un grand secret en trois parties.

3) Ces apparitions ont été reconnues officiellement par l’évêque de Leiria le 13 octobre 1930. Une fois entrée dans la vie religieuse, sœur Lucie eu plusieurs apparitions de la Sainte Vierge et de Notre-Seigneur, dont les plus importantes sont :

-L’apparition du 10 décembre 1925 à Pontevedra : l’Enfant-Jésus et Notre-Dame fpont voir l'enfer puis donnent à Lucie les modalités de la dévotion réparatrice des 5 premiers samedis du mois.

-La grande révélation de Tuy : le jeudi 13 juin 1929 la Sainte Trinité et la Sainte Vierge se manifestent à soeur Lucie ; ce sera la demande officielle de la consécration de la Russie.

-C’est en juillet et décembre 1941 qu’elle rédigera ses troisième et quatrième mémoires, qui contiennent les 3 secrets. Car en août 1941, elle avait reçu l’inspiration Divine de faire connaître le grand secret de 1917 à tous : « c’est l’heure choisie par Dieu ».


Presque simultanément, le pape Pie XII procède à la première consécration du monde au Coeur Immaculé de Marie le 31 octobre 1942, mais sans citer la Russie et sans y associer l’ensemble des évêques du monde. Néanmoins, pour la première fois, un pape répond à la demande du Ciel formulée dans le second secret et confirmée à Tuy en 1929.



2. La structure des secrets.



Avant d’aller plus en avant, relisons d’abord le texte des secrets et rappelons-nous sa structure, car cette donnée est essentielle.

Frère Michel nous rappelle qu’il s’agit D'UN SEUL MESSAGE CONTENANT 3 SECRETS:

-Il importe de le souligner, il s’agit d’un unique secret, révélé tout entier par Notre-Dame lors de l’apparition du 13 juillet 1917. Il forme un tout cohérent dont les parties sont liées très étroitement l’une à l’autre. NOUS DIVISONS LE GRANS SECRET EN TROIS PARTIS ET UNE CONCLUSION, TOUTES LIEES ENTRE ELLES PAR UNE ETROITE CONNEXION ET INTERDEPENDANCE. La première partie concerne le salut des âmes, l’idée centrale de la seconde est le salut des nations et de la chrétienté, la paix du monde, tandis que la troisième traite sans doute de la sauvegarde de la foi Catholique et du salut de l’Eglise.

Ceci est très important car le fameux troisième secret, non révélé, est forcément en lien avec les deux autres ; de plus, il s’intercale AVANT la conclusion, qui, elle, nous est connue.

C’est donc l’étude du texte global qui nous permettra de mieux en appréhender la signification.

Voyons maintenant le contenu exact des secrets :

Premier secret : la vision de l’enfer !!!

Deuxième secret : l’annonce de la guerre, du grand signe, et le remède : la dévotion au Cœur Immaculé de Marie !!!

Troisième secret : un texte.

-Au Portugal, se conservera toujours le dogme de la foi, etc... (suivi de la partie non révélée !).

Conclusion de l’ensemble du secret :

-À la fin mon Cœur Immaculé triomphera. Le Saint-Père me consacrera la Russie qui se convertira, et il sera donné au monde un certain temps de paix. Cela, ne le dites à personne. A François, oui vous pouvez le dire.



3. La fabrication du faux troisième secret.



Avant d’aborder le vrai contenu du troisième secret, voyons rapidement comment les autorités se sont débrouillées pour détourner les esprits de la vérité.

La troisième partie se présente comme une vision allégorique, susceptible de diverses interprétations. Jean Paul II s'y est référé explicitement après la'ttentat dont il a été victime sur la place saint Pierre.
Voyons la grossière révélation du Vatican de juin 2000, censée rendre public le 3ème secret :

-Après les deux parties que j'ai déjà exposées, nous avons vu sur le côté gauche de Notre Dame, un peu plus en hauteur, un Ange avec une épée de feu dans la main gauche ; elle scintillait et émettait des flammes qui, semblait-il, devaient incendier le monde ; mais elles s'éteignaient au contact de la splendeur qui émanait de la main droite de Notre Dame en direction de lui ; l'Ange, indiquant la terre avec sa main droite, dit d'une voix forte : “Pénitence ! Pénitence ! Pénitence !” Et nous vîmes dans une lumière immense qui est Dieu : “Quelque chose de semblable à la manière dont se voient les personnes dans un miroir quand elles passent devant” un Évêque vêtu de blanc, “nous avons eu le pressentiment que c'était le Saint-Père”. [Nous vîmes] divers autres Évêques, Prêtres, religieux et religieuses monter sur une montagne escarpée, au sommet de laquelle il y avait une grande Croix en troncs bruts, comme s'ils étaient en chêne-liège avec leur écorce ; avant d'y arriver, le Saint-Père traversa une grande ville à moitié en ruine et, à moitié tremblant, d'un pas vacillant, affligé de souffrance et de peine, il priait pour les âmes des cadavres qu'il trouvait sur son chemin ; parvenu au sommet de la montagne, prosterné à genoux au pied de la grande Croix, il fut tué par un groupe de soldats qui tirèrent plusieurs coups avec une arme à feu et des flèches ; et de la même manière moururent les uns après les autres les Évêques les Prêtres, les religieux et religieuses et divers laïcs, hommes et femmes de classes et de catégories sociales différentes. Sous les deux bras de la Croix, il y avait deux Anges, chacun avec un arrosoir de cristal à la main, dans lequel ils recueillaient le sang des Martyrs et avec lequel ils irriguaient les âmes qui s'approchaient de Dieu.

Les autorités ont été plus subtiles. Pour détourner les gens de la véritable signification, il faut leur donner ce qu’ils ont envie d’entendre, en faisant semblant d’émettre des indiscrétions. La méthode est simple : vous inventez un faux contenu qui soit plausible, et vous faites semblant de ne pas vouloir le révéler, mais en prenant bien soin de distiller de temps en temps quelques allusions significatives, suffisamment pour qu’il soit compris dans le sens voulu.

Je vais être plus clair : LE III° SECRET TRAITE ESSENTIELLEMENT DE LA CHUTE DE L'EGLISE, Y COMPRIS A SON PLUS HAUT NIVEAU ! Dans la seconde partie du secret, la Sainte Vierge parle de guerres, famines et persécutions contre l’Eglise et le Saint-Père, avec l’aurore boréale comme signe. Qu’avons-nous à partir de 1938 ? Guerres et famines. Qui continuent avec la décolonisation. Que manque-t-il ? Les persécutions contre l’Eglise et le pape, ce qui veut dire qu’il y a avertissement sur le pape en personne. Or le Ciel demande à ce que ce troisième secret soit divulgué en 1960, « parce que ce sera plus clair » a expliqué soeur Lucie.

Qu’avons-nous en 1960 ? Un pape ouvertement réformateur, élu en 1958, qui a convoqué un concile. CAR LE CONCILE VATICAN II A ETE CONVOQUE EN 1959 POUR UNE OUVERTURE EN 1962.

Effectivement, en 1960 ce sera plus clair : l’enjeu, c’est l’avenir de l’Eglise ! car si l’Eglise flanche et s’accorde avec le monde, alors ce sera l’enfer sur terre : l’objet du premier secret. Si le religieux tombe, le civil tombe. Les répercussions impacteront l’ensemble des nations Chrétiennes, soit le monde entier, dans une guerre totale dont le but est la damnation des âmes.

Comment faire pour cacher un tel secret ? Ne pas le divulguer ne suffit pas.  IL FAUT LE REMPLACER pour que l’on ne puisse pas faire la relation entre le Concile et Fatima, entre la dégradation des relations humaines et la dépravation des mœurs avec l’apostasie et la perte de la foi, entre la montée du socialisme et du matérialiste athée ouvrant la porte à l'islamisme et Djihadisme, avec l’abandon par l’Eglise de sa mission première : convertir et baptiser à tours de bras car « hors l'Eglise, point de Salut ».

ALORS, ON VA DIRE AUX GENS CE QU'ILS VEULENT ENTENDRE : L'APOCALYPSE, LE CHATIMENT, la destruction de la terre, les grandes catastrophes... On va sous-entendre et laisser comprendre que le III° Secret est une sorte de fin du monde, une succession de catastrophes.

Je pense que cette stratégie fut décidée au plus haut niveau et imposée à tous ceux qui ont lu le III° Secret ; d’où, par exemple, les (fausses) indiscrétions de Jean-Paul II à Fulda, les « aveux » du cardinal Ratzinger, ou même le secret attribué à Ottaviani et divulgué dans la revue Neues Europa.

En résumé, explique Jacques Delacroix dans une synthèse sur Fatima, ils disent tous la même chose :

-il y aura dans l’Eglise une apostasie conduisant à un horrible châtiment général, au cours duquel une grande partie de l’humanité subira un anéantissement presque instantané.



4. Le véritable troisième secret.



Voici le texte du troisième secret reconstitué par Frère Michel de la Trinité au terme d’une étude publiée il y a plus de trente ans (en 1985) :

-Tandis qu’au Portugal se conservera toujours le dogme de la foi, dans bien des nations peut-être dans le monde presque entier, la Foi se perdra. Les pasteurs de l’Eglise manqueront gravement aux devoirs de leurs charges (On le vit aujourd'hui). Par leur faute, les âmes consacrées et les fidèles en grand nombre se laisseront séduire par des erreurs pernicieuses partout répandues (On le voit parfaitement en Italie). Ce sera le temps du combat décisif entre la Vierge et le Démon (La France, consacrée à Marie par le Roi Louis XIII, est aujourd'hui en guerre, contre le terrorisme au nom de l'islam, contre la barbarie anti-sémite et anti-Chrétienne, contre l'aveuglement de nos élites Ripoux-blianes parvenues et mércéantes).  Une vague de désorientation diabolique déferlera sur le monde (Le terrorisme islamique frappe tous les pays occidentaux). Satan s’introduira jusqu’au plus haut sommet de l’Eglise (ce qui a été dit La salette). Il aveuglera les esprits, il endurcira le coeur des pasteurs. Car Dieu les aura livrés à eux-mêmes en châtiment de leur refus d’obéir aux demandes du Coeur Immaculé de Marie. Ce sera la grande apostasie annoncée pour les derniers temps, le faux agneau, faux prophète trahissant l’Eglise au profit de la Bête, selon la prophétie de l’Apocalypse (un anti-pape à Rome?).

RAPELLONS, ET C'EST L'ESSENTIEL, QU'IL EST CEPENDANT SUIVI PAR L'ANNONCE DU SALUT : 

-À la fin mon Cœur Immaculé triomphera. Le Saint-Père me consacrera la Russie qui se convertira, et il sera donné au monde un certain temps de paix. Cela, ne le dites à personne (sauf à François).

Pourquoi le dernier pape s’appelle-t-il François à votre avis ?

SANS LE SOUTIENT DU POUVOIR ROYAL DE FRANCE POUR LA SOUTENIR ET LA PROTEGER, l’EGLISE TOMBE EN DECADANCE SOUS LE POUVOIR DE L'ESPRIT DU SERPENT QUI RELEVE SA TETE ORGUEILLEUSE SUR
LE CHEF DE L'EGLISE. Le pouvoir Royal est un pouvoir divin qui abaisse les serpents. Les républiques par contre relèvent de terre les esprits-serpents lesquels sacrifient le peuple de Dieu, l’empêchant de s’élever vers le Dieu du Ciel. C’est aujourd’hui le mal de l’Europe sous les régimes des républiques !

Dans le monde manque le pouvoir Royal que Dieu a caché en ces temps de folie. Le pouvoir Royal seulement, celui que Dieu donna aux Capétiens, est capable de régir le gouvernement des peuples. SANS LE POUVOIR ROYAL, RECONNU ET REMIS A SA PLACE SUR LE TRONE DE FRANCE, LA RELIGION CHRETIENNE N'A PAS LE SOUTIENT INDISPENSABLE SUR LEQUEL APPUYER LA VERITE DE LA PAROLE DE DIEU ET LE PAPE SE RETROUVE SEUL, CHEMINANT DANS UNE CITE ENRUINE, JONCHEE DE CADAVRES, CE AVANT DE DEVOIR ENTAMER UN LONG CHEMIN DE CROIX LE PORTANT A SON CALVAIRE, ENTRAINANT DERRIERE LUI EVEQUES, PRETES, RELIGIEUX ET RELIGIEUSES, ET DIVERS LAICS, HOMMES ET FEMMES DE CLASSE ET DE CATEGORIES SOCIALES DIFFERANTES...

La folie des Templiers a été de tenter de tuer la Royauté ; le monde le paye encore aujourd’hui, car sans le véritable Roi promis par Dieu parmi les descendants de Saint-Louis, le pouvoir de Dieu ne réside plus dans le cœur des chefs d’Etat et des ministres, d’où la nullité de nos Régent républicains actuels ! Aujourd’hui, les nouveaux Templiers commendent depuis Bruxelles. La vengence des Templiers : l’islamisation de la France et de l’Europe ! Et le Grand Remplacement n’en est que le plan exécutif qui s’exerce sous nos yeux passifs de Chrétiens ayant perdu leur Foi…

C'est seulement en redevenant des Croisés que nous pourrons faire face aux Templiers. Notre rôle consiste à être des soldats que Dieu peut employer dans son combat contre Satan : LES SOLDATS DE LA CROIX. Quelle sorte d’armes emploierons-nous dans le combat contre Satan ? Nous emploierons les armes spirituelles d’Ephésiens chapitre 6. Saint Bernard, rappelant la Lettre de Saint Paul aux Ephésiens, nous dit que:

-Le Chevalier du Christ doit être armé de la patience pour bouclier, qu’il porte et dont il s’entoure contre tout adversaire, de l’humilité pour cuirasse qui préserve les profondeurs intimes, de la charité pour lance, avec laquelle comme dit l’Apôtre, se portant vers tous dans la provocation de la charité et se faisant tout à tous ; il combat le combat du Seigneur. Il lui faut aussi le heaume du Salut qui est l’Espérance protégeant la tête, c’est-à-dire 1'élément capital de l’esprit. Qu’il ait également le glaive de la Parole de Dieu et le destrier de bon désir.

Notre Croisade pourra ainsi rapporter l'Ordre Social Chrétien par le Règne Social de Marie : par la dévotion à N.D. du Sacré-Coeur, faire régner le Coeur Douloureux et Immaculé de Marie dans nos coeurs, dans nos familles, dans nos métiers, dans la société, dans l'attente de la Divine surprise que nous accordera notre Mère : HENRI, Henric, Chiren, Cyrénéen, le Lys qui aide à porter le poid DE LA CROIX, le Roi du Sacré-Coeur, Lieutenant de Dieu ET NOUVEAU CONSTANTIN, qui refera de notre Pays la France de Dieu, le Royaume de Marie.

“Et il sera donné au monde un certain temps de paix”...

Hervé J. VOLTO

Date d'inscription : 19/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum